BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MÉTAMORPHISME

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

Écrit par : Christian NICOLLET

La dynamique de notre planète est conditionnée depuis son origine par son évolution thermique : c’est la dissipation de l’énergie thermique qui fait fonctionner la machine Terre. Volcanisme et flux de chaleur sont des exemples manifestes de transferts de la chaleur des profondeurs du globe vers la surface, associés au lent refroidissement de notre… Lire la suite
2.  AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par : Jean AUBOUINRené BLANCHETJacques BOURGOISJean-Louis MANSYBernard MERCIER DE LÉPINAYJean-François STEPHANMarc TARDYJean-Claude VICENTE

Dans le chapitre "Le Précambrien des boucliers"  : … *Les plus anciennes formations de l'Amérique du Sud correspondent à des roches métamorphiques (gneiss, migmatites, amphibolites) des Guyanes et du Venezuela méridional, dont l'âge radiométrique est de 4 milliards d'années environ, et qui sont affectées par l'orogenèse hylienne. Un événement tectono-métamorphique, qualifié de gurien Lire la suite
3.  ANALCIME

Écrit par : Michel GIBERT

… *Du grec analkis (faible), allusion au fait que l'analcime (ou analcite) s'électrise peu par friction. De formule brute [Si2AlO6]Na,H2O, l'analcime est une des zéolites les plus communes. Elle peut être assimilée à un feldspathoïde dans les laves alcalines sous-saturées et, moins fréquemment, dans les roches… Lire la suite
4.  ANCHIMÉTAMORPHISME

Écrit par : Jean-François BECQ-GIRAUDON

… *Ensemble des phénomènes de transformation des roches se déroulant à la limite de la diagenèse (compaction et induration des sédiments) et du métamorphisme (recristallisation des roches sous l'action de la pression et de la température). À vrai dire, cette limite est une zone de passage aux frontières floues, appelée anchizone, dont les… Lire la suite
5.  APENNIN

Écrit par : Jean AUBOUINJean DEMANGEOT

Dans le chapitre "Géologie"  : … 

La mise en place des nappes de l'Apennin septentrional est accompagnée d'un léger *métamorphisme dans les parties les plus internes (nord-ouest) : on lui doit, par exemple, la formation des marbres de Carrare, d'âge jurassique, appartenant à la zone toscane et métamorphisés sous les nappes ligures. Quelques granites se mettent en… Lire la suite
6.  BECKE FRIEDRICH (1855-1931)

Écrit par : Myriam COHEN

… *Minéralogiste et pétrographe autrichien, F. Becke a grandement participé à la mise en place et au développement des méthodes optiques en pétrographie. Né à Prague, il fit ses études à Vienne, où il obtint la chaire de minéralogie de l'université en 1898 ; il en devint recteur en 1921. Il présente, en 1903, à un congrès géologique international, une… Lire la suite
7.  CHLORITES

Écrit par : Jean-Paul CARRON Universalis

Dans le chapitre "Signification géologique des chlorites"  : … Au cours de la diagenèse, les chlorites remplacent peu à peu les argiles plus hydratées ; *puis dans les premiers stades du métamorphisme, elles acquièrent un grand développement et caractérisent certains faciès typiques (schistes verts, chloritoschistes), alors que leur association précise avec d'autres minéraux permet une zonéographie… Lire la suite
8.  DAUBRÉE GABRIEL AUGUSTE (1814-1896)

Écrit par : Myriam COHEN

… *Géologue français né à Metz et mort à Paris. Après la soutenance de sa thèse (Phénomènes calorifiques du globe terrestre), Gabriel Daubrée enseigne la géologie à la faculté des sciences à Strasbourg. Ses premières recherches portent surtout sur des problèmes de métallogénie. La deuxième édition du Voyage métallurgique en Angleterre Lire la suite
9.  EAU DU MANTEAU TERRESTRE

Écrit par : Édouard KAMINSKI

Dans le chapitre "Le cycle de l'eau dans le manteau"  : … de sédiments et de croûte océanique altérée. Lors de l'enfoncement de la plaque en subduction, des *réactions métamorphiques se produisent, qui transforment les minéraux hydratés en minéraux de haute pression anhydres, ce qui libère près de 90 p. 100 de l'eau présente dans la croûte. L'extraction de cette eau hydrate le manteau chaud au-dessus de… Lire la suite
10.  ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

Écrit par : Édouard KAMINSKI

Dans le chapitre "Processus de fusion partielle et contexte géodynamique"  : … de magma est la fusion hydratée. Il se produit dans les zones de subduction, en lien avec le *métamorphisme de haute pression-basse température de la croûte océanique et des sédiments qui se sont accumulés sur elle. Lorsque la croûte entre en subduction, elle est en effet soumise à une très forte augmentation de pression qui entraîne une… Lire la suite
11.  ESKOLA PENTTI EELIS (1883-1964)

Écrit par : Myriam COHEN

… *Pétrographe finlandais, né à Lellainen et mort à Helsinki, connu surtout pour ses travaux sur le métamorphisme et sur les équilibres minéraux. Dans ce domaine, c'est à lui que revient le mérite d'avoir créé la notion de faciès métamorphique, système cohérent de classification des roches métamorphiques. Il ne cessera d'ailleurs, tout au long de sa… Lire la suite
12.  FELDSPATHS

Écrit par : Jean-Paul CARRON

Dans le chapitre "Dans les roches métamorphiques"  : … Au cours du *métamorphisme, la basicité des plagioclases augmente progressivement, ce qui en fait de bons indicateurs de faciès. À basse température, seule est stable l'albite, associée à la chlorite et à l'épidote. Un hiatus, qui correspond aux péristérites, sépare ces zones de « schistes verts » du faciès « amphibolite à almandin », où apparaît de… Lire la suite
13.  FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

Écrit par : Jean AUBOUINJean COGNÉMichel DURAND-DELGAFrançois ELLENBERGERJean-Paul von ELLERJean GOGUELCharles POMEROLMaurice ROQUESÉtienne WINNOCK

Dans le chapitre "Zone des schistes périphériques"  : … Ainsi, les schistes périphériques sont d'âges antécambrien, cambrien, ordovicien et silurien.* Le métamorphisme est du type à chlorite-séricite. Il passe à un métamorphisme à biotite en bordure de la zone lémovico-arverne ou en bordure des massifs cristallins périphériques. Des plissements majeurs sont considérés comme postdinantiens et… Lire la suite
14.  GOLDSCHMIDT VICTOR MORITZ (1888-1947)

Écrit par :  Universalis

… *Minéralogiste et pétrologue norvégien, né à Zurich, Victor Moritz Goldschmidt a jeté les bases de la cristallochimie minérale et créé la géochimie moderne. Sa première publication, maintenant classique, Die Kontaktmetamorphose im Kristiania-Gebiete, rassemble les résultats de son énorme travail sur le thermométamorphisme et, par la… Lire la suite
15.  GRENATS

Écrit par : Gérard GUITARDRamanathan KRISHNAN

Dans le chapitre " Signification pétrologique et conditions de gisement"  : … qu'à très haute pression, au-dessus de 15 × 106 hPa, en présence d'eau. Au cours du *métamorphisme régional l'almandin est un minéral fréquent, spécialement dans les micaschistes et les gneiss alumineux. Dans des conditions de métamorphisme correspondant à un certain intervalle de température, son développement est influencé par la… Lire la suite
16.  HIMALAYENNE CHAÎNE

Écrit par : Maurice MATTAUERJacques-Louis MERCIER

Dans le chapitre "La structure de la chaîne"  : …  Dans les parties profondes, la déformation est ductile, contemporaine d'un *métamorphisme qui atteint le faciès amphibolite (avec du grenat, du disthène et de la sillimanite). Les roches sont alors transformées sur plusieurs kilomètres d'épaisseur en micaschistes et en gneiss, typiques de la Haute Chaîne. Ceux-ci sont caractérisés par une… Lire la suite
17.  HUTTON JAMES (1726-1797)

Écrit par : François ELLENBERGER

Dans le chapitre "Le cycle géostrophique et le plutonisme"  : … de reliefs encore plus anciens : Hutton, apport décisif, introduit donc, ce faisant, le concept de *métamorphisme. Au cours de l'immensité sans limite de la durée, on a ainsi « une succession de mondes ». D'où, en conclusion, ces paroles hardies : « Ainsi, le résultat de notre présente enquête est que nous ne trouvons ni vestige d'un commencement,… Lire la suite
18.  IBÉRIQUE PÉNINSULE

Écrit par : Michel DURAND-DELGA

Dans le chapitre "Les chaînes cénozoïques"  : … d'âge mésozoïque discuté, avec des lames de roches basiques et ultrabasiques, ayant subi un *métamorphisme de haute pression ; plus haut, les « nappes alpujarrides », avec, à l'ouest, un puissant socle cristallophyllien pénétré par des péridotites du manteau mises en place au Paléogène, et un Permo-Trias puissant, ayant subi un métamorphisme… Lire la suite
19.  JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

Écrit par : Michel FAURE

Dans le chapitre "La chaîne permo-triasique"  : … dont les plateaux d'Oga et d'Akiyoshi sont les plus célèbres. Une partie de ces roches a subi un* métamorphisme de haute pression et basse température (métamorphisme de la zone de Sangun), contemporain d'une déformation ductile avec des mouvements du nord vers le sud qui ont provoqué la mise en place de nappes de charriage ophiolitiques. Le… Lire la suite
20.  MARNES

Écrit par : Charles POMEROL

Dans le chapitre "Diagenèse et métamorphisme des marnes"  : … *Par diagenèse, les marnes donnent des schistes calcarifères qui, sous l'action d'un métamorphisme peu intense, se transforment en « schistes lustrés » qui jouent un si grand rôle dans les zones internes des Alpes. Un métamorphisme plus intense provoque la formation d'amphibolites et de pyroxénites. J. Wyart et G. Sabatier en France, H. Winkler en… Lire la suite
21.  MÉDITERRANÉENNE AIRE

Écrit par : Jean AUBOUINHenri GAUSSENHervé HARANT Universalis

Dans le chapitre "Les grandes divisions des chaînes alpines"  : … Bétiques, etc.). Les zones internes sont, au contraire, celles qui ont été affectées par* le métamorphisme alpin, qu'il s'agisse du socle des marges continentales, comme les massifs cristallins internes des Alpes (Grand Paradis, Mont-Rose, etc.) ou des nappes océaniques issues de la Téthys, charriées sur ces marges (nappe des… Lire la suite
22.  MÉTAUX - Gisements métallifères

Écrit par : Marie-José PAVILLON

Dans le chapitre "Les concentrations liées au métamorphisme"  : … *Si le métamorphisme général n'est pas générateur de gisement métasomatique avec apport des éléments métalliques de la profondeur par exemple, il peut intervenir de deux façons en métallogénie : soit métamorphiser un gisement existant d'origine sédimentaire, volcano-sédimentaire ou volcanique, soit exprimer des éléments métalliques diffus dans la… Lire la suite
23.  MICHEL-LÉVY AUGUSTE (1814-1911)

Écrit par : Myriam COHEN

…  mémoire sur la pétrographie des formations de la chaîne des Puys et de Limagne. Dans le domaine du *métamorphisme, il a aussi apporté des idées nouvelles et fondamentales en introduisant la notion de minéralisateurs et de nouvelles conceptions quant à la différenciation des magmas. Il a le mérite d'avoir actualisé les notions de l'époque sur ce… Lire la suite
24.  MINERAIS

Écrit par : Michel CUNEY

Dans le chapitre "Les processus métamorphiques"  : … *Lors de l’enfouissement des roches en profondeur, la croissance de la température et de la pression conduit à la libération d’eau et de gaz qui vont pouvoir dissoudre des métaux et les déposer généralement dans des zones de fracture par des mécanismes similaires à ceux opérant lors des processus hydrothermaux… Lire la suite
25.  OCÉANIE - Géologie

Écrit par : Michel RABINOVITCH

Dans le chapitre "La Nouvelle-Zélande"  : … formations miocènes, en association avec des sédiments datés du Crétacé supérieur à l'Éocène. Les* formations métamorphiques de Nouvelle-Zélande sont distribuées en deux ceintures, l'une à métamorphisme de basse pression et haute température (ceinture de Tasman), l'autre à métamorphisme de haute pression et basse température ( Lire la suite
26.  PLOMB

Écrit par : Claude FOUASSIERMichel PÉREYREMichel RABINOVITCHJean-Louis VIGNES

Dans le chapitre "Les gisements concordants dans un environnement métamorphique"  : … *Quelques gisements se trouvent dans un environnement de métamorphisme général à gradient élevé, auquel s'ajoute souvent une tectonique polyphasée complexe. Le type d'origine du gisement n'est donc plus identifiable, du moins dans l'état actuel des connaissances. L'amas minéralisé est concordant avec la schistosité, ou avec la stratification, ou… Lire la suite
27.  PYRÉNÉES

Écrit par : Christophe GAUCHONRaymond MIROUSEGeorges VIERS

Dans le chapitre "Histoire alpine"  : … de subsidence et les flyschs correspondants. C'est durant cette même période que se manifesta un *métamorphisme « pyrénéen », caractérisé par un flux thermique élevé, sous faible pression. Sous sa forme la plus significative, il se traduisit par des néogenèses à biotite, diopside, scapolite ; cet épisode a fait l'objet de datations radiométriques… Lire la suite
28.  RÉTROMORPHOSE ou RÉTROMÉTAMORPHISME

Écrit par : Jean-Michel QUENARDEL

… *Métamorphose rétrograde (ou métamorphisme régressif pour les auteurs anglo-saxons, et diaphtorèse pour les auteurs allemands), la rétromorphose correspond à un réajustement minéralogique de roches issues d'un métamorphisme de haut grade au cours d'un métamorphisme de plus basse température. On distingue une rétromorphose statique, où les minéraux,… Lire la suite
29.  ROCHES (Formation) - Diagenèse

Écrit par : André JAUZEIN

…  aux sédiments (hydrothermalisme par exemple). De même, si la diagenèse paraît bien distincte du *métamorphisme qui se situe dans un domaine thermodynamique différent, certains minéraux réagissent plus vite que d'autres à la température et à la pression et, dans les séries très épaisses, la démarcation avec le métamorphisme d'enfouissement est… Lire la suite
30.  ROCHES (Formation) - Anatexie

Écrit par : Gérard GUITARD

Dans le chapitre "L'anatexie en tant que phénomène géologique"  : … de ce magma est très variable, de même, la quantité de granite formé. Dans des terrains soumis à un *métamorphisme d'intensité croissante avec la profondeur, l'anatexie régionale affecte sélectivement certaines catégories de roches largement répandues, dont la composition chimique est favorable à la fusion. Ainsi, les micaschistes, les paragneiss… Lire la suite
31.  ROCHES (Classification) - Roches métamorphiques

Écrit par : Gérard GUITARD

Dans le chapitre "Textures"  : … par cristallisation d'un liquide silicaté, le magma. Cependant, avec l'accroissement du degré de *métamorphisme, certaines roches métamorphiques de composition favorable subissent une fusion partielle plus ou moins poussée. Un magma de composition granitique (eutectique) s'y individualise et, peu mobile étant donné son faible pouvoir d'… Lire la suite
32.  ROYAUME-UNI - Géologie des îles Britanniques

Écrit par : Frederick Wiar DUNNING

Dans le chapitre "L'unité structurale inférieure métamorphique"  : … Les *formations qui constituent le complexe métamorphique sont : – des portions remaniées du socle lewisien ; – la série du Moine : cette formation de schistes cristallins psammitiques et pélitiques, constituée à l'origine d'argilites et de sables continentaux et dont la puissance dépasse 10 km, forme le gros des Highlands du Nord-… Lire la suite
33.  SCANDINAVIE

Écrit par : Martin Edvard BLINDHEIMRégis BOYERGeorges CHABOTLucien MUSSETNicole PÉRINJean-Michel QUENARDEL

Dans le chapitre "Le bouclier baltique"  : … affleurent dans deux régions. En Carélie, elles sont formées par des ceintures de roches vertes (*métamorphisme de degré faible à moyen) intrudées par des granites. Dans la région de la mer Blanche et sur la péninsule de Kola, il s'agit de roches plutoniques associées à des formations sédimentaires (métapélites et métapsammites de haut grade)… Lire la suite
34.  SILLIMANITE

Écrit par : Michel GIBERT

… *Avec le disthène et l'andalousite, la sillimanite (du nom de Benjamin Silliman) fait partie du groupe des silicates d'alumine anhydres. C'est un subnésosilicate, c'est-à-dire que la trame cristalline est constituée d'octaèdres AlO6 ayant leurs arêtes en commun, unis entre eux par des tétraèdres [SiO4]4—,… Lire la suite
35.  SOCLE, géologie structurale

Écrit par : Serge BOGDANOFF

… *En géologie structurale, on peut définir le socle comme un large ensemble de roches qui ont subi une ou plusieurs phases de déformation intense, une ou plusieurs phases de métamorphisme régional, une ou plusieurs granitisations, des intrusions de type varié acides ou basiques, le tout accompagné et suivi par une érosion et une pénéplanisation. Une… Lire la suite
36.  SUBDUCTION

Écrit par : Jean AUBOUIN

Dans le chapitre "Le métamorphisme"  : … Le *métamorphisme de haute pression-basse température, du faciès dit des schistes bleus, est attribué à la subduction, qui enfouit les sédiments sous la marge des continents ou des arcs insulaires jusqu'à des profondeurs où se développent de fortes surpressions. Des minéraux particuliers s'y développent : la lawsonite est la plus caractéristique, la… Lire la suite
37.  TECTITES

Écrit par : Paul PELLAS

…  Ce sont donc des « impactites », c'est-à-dire des roches transformées en verre sous l'action d'un *métamorphisme induit par un choc. Contrairement aux impactites proprement dites, que l'on recueille aux abords immédiats des cratères d'impact, les tectites sont distribuées « en essaims » dans des lieux géographiques déterminés, situés à plusieurs… Lire la suite
38.  TECTONIQUE

Écrit par : Jean AUBOUINSerge BOGDANOFF

Dans le chapitre "Phénomènes métamorphiques"  : … La subduction s'accompagne d'un *métamorphisme de haute pression et basse température, de type schiste bleu, dont le minéral clé est le glaucophane, amphibole sodique de couleur bleue (avec d'autres minéraux comme la jadéite et la lawsonite, plus caractéristiques sur le plan pétrologique). À la ceinture de schistes bleus, qui correspond à la zone de… Lire la suite
39.  THEORY OF THE EARTH (J. Hutton)

Écrit par : Florence DANIEL

…  (origine sédimentaire de toutes les roches). Cette nouvelle théorie prendra le nom de plutonisme. *Enfin, deux points particuliers méritent d'être soulignés dans cet ensemble cohérent. Hutton est le premier à donner la signification des discordances angulaires : les couches soulevées et plissées par une orogenèse sont ensuite érodées et font ainsi… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.