BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MÉLANCOLIE

2.  Psychanalyse et philosophie

Freud classe la mélancolie, en 1896, parmi les psychonévroses de défense et plus précisément les névroses narcissiques. Liée à la série des névroses d'angoisse, particulièrement à la dépression périodique, elle se rattache au troisième mode de transformation de l'énergie non liquidée, celui de la transformation de l'affect ; mais, alors que la névrose d'angoisse provient d'une accumulation de tension sexuelle physique, la mélancolie provient d'une accumulation de tension sexuelle psychique, ce qui détermine chez les sujets qui en sont atteints une grande tension érotique psychique (psychische Liebespannung). C'est en rapport avec celle-ci, comprise à la fois comme symptôme et comme mécanisme, que Freud a comparé la mélancolie à une sorte d'« hémorragie interne » (innere Verblutung) en vertu de laquelle « l'excitation sexuelle entièrement pompée s'écoulerait comme par un trou situé dans le psychisme, entraînant ainsi chez le sujet une inhibition généralisée de ses autres fonctions ».

Il est très étonnant de remarquer, à ce moment de l'histoire de la mélancolie, comment le terme même fut réhabilité par Bleuler et Freud, au sein à la fois de la psychiatrie et de ce qui sera la psychanalyse, et comment Freud, tout particulièrement, rompit avec la tradition médicale pour aborder, d'une part, un point de vue d'abord mécaniste et, d'autre part, des références lexicales sans aucun rapport avec les compilations antérieures. On renoue dès à présent, avant même que Freud ne se penche sur le processus dynamique de la maladie dans Deuil et mélancolie (1917), avec un courant réflexif qui, de l'acedia des mystiques du Moyen Âge au désespoir des romantiques, avait la mélancolie pour cible, s'il ne la prenait pour muse. Du point de vue de l'orthodoxie psychiatrique, on peut bien rétorquer qu'il ne s'agit pas là de la même entité et s'en tenir à la conception réductrice de la psychose. Qu'on veuille bien cependant songer à la catégorie freudienne de névrose  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  4 pages…

Pour citer cet article

Marie-Claude LAMBOTTE, « MÉLANCOLIE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/melancolie/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MÉLANCOLIE » est également traité dans :

L'ANATOMIE DE LA MÉLANCOLIE, livre de Robert Burton
BURTON ROBERT (1577-1640)
COTARD SYNDROME DE
DÉLIRE
Dans le chapitre "Les structures délirantes"
DÉPRESSIFS ÉTATS ou DÉPRESSIONS NERVEUSES
Dans le chapitre "La dépression mélancolique"
DEUIL
ÉLECTROCHOC
L'ENCRE DE LA MÉLANCOLIE (J. Starobinski)
GÉRONTOLOGIE
Dans le chapitre "Problèmes psychopathologiques"
HUMEURS THÉORIE DES
IDENTIFICATION
Dans le chapitre "De l'identification imaginaire à l'identification symbolique"
INHIBITION
Dans le chapitre " Psychanalyse"
LIBIDO
Dans le chapitre "L'analogie de l'intoxication"
MALADIES MENTALES
Dans le chapitre "Divers types de maladies mentales"
MANIACO-DÉPRESSIVE PSYCHOSE
NOSTALGIE
Dans le chapitre "Une histoire médicale"
PARANOÏA
Dans le chapitre "Histoire nosographique"
PSYCHIATRIE COMPARÉE
Dans le chapitre "Comparaisons nosographiques"
SOUFFRANCE
Dans le chapitre "Niveaux de profondeur de la souffrance"
SUICIDE
Dans le chapitre "Racines pulsionnelles du désir de mort"
SURMOI
Dans le chapitre "De l'identification aux trois instances"

Afficher la liste complète (21 références)

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "MELANCOLIE"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média