BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MÉCANISME, philosophie

3.  L'expansion

  Les développements de la science

L'importance du mécanisme dans l'histoire de la pensée est considérable ; grâce à lui, s'est ouverte l'ère de la science classique. Mais l'influence des premiers mécanistes est beaucoup moins due aux résultats qu'ils ont obtenus dans les disciplines scientifiques particulières qu'au changement de mentalité qu'ils ont provoqué ou, pour mieux dire, à la nouvelle appréhension du réel que leur œuvre a produite. Ils n'ont pas eu d'authentiques disciples dans les sciences, ou du moins ceux qui ont voulu se dire leurs continuateurs n'ont pu le faire très souvent qu'au prix de grandes infidélités, voire en réfutant sur bien des points ceux qu'ils considéraient comme leurs devanciers. C'est particulièrement net dans le cas de Descartes, dont bien des énoncés scientifiques, telles les lois du choc, se sont rapidement révélés faux. Dans la seconde partie du xviie siècle, les meilleurs cartésiens, sauf peut-être Rohault, disparu trop jeune pour donner toute sa mesure, n'ont pas été des hommes de science, mais des métaphysiciens. C'est Malebranche, lui-même beaucoup plus métaphysicien et théologien que savant, qui sans doute a prétendu le plus défendre, affiner et développer la physique de Descartes. Il n'y est parvenu qu'en rectifiant profondément les données cartésiennes ; et ce qui chez lui, au regard des autres théories scientifiques de son temps, mérite de demeurer, comme sa théorie des couleurs, est plus le fruit de son propre génie que de sa fidélité à Descartes.

Mais Malebranche indique très bien le lien le plus solide qui l'attache à Descartes : « J'avoue cependant que je dois à M. Descartes ou à sa manière de philosopher les sentiments que j'oppose aux siens et la hardiesse de le reprendre. » Même lorsqu'il critique Descartes, le malebranchisme est une manière originale d'être fidèle au cartésianisme. Le mécanisme cartésien par lui s'épanouit.

Leibniz, lui, s'oppose vivement à ce dernier. Il a construit son œuvre en grande partie contre Descartes, mais, sans Descartes, Leibniz n'aurait sans doute pas été Leibniz. Même s'il n'a découvert le vrai Descartes que tardivement […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  8 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MÉCANISME, philosophie » est également traité dans :

ANIMALITÉ
Dans le chapitre " La refonte du concept d'animalité : les apports de la phénoménologie"
COGNITION
Dans le chapitre "L'héritage antique"
COGNITIVES SCIENCES
Dans le chapitre "Communication homme-machine, ergonomie"
CORPS - Soma et psyché
Dans le chapitre "Projet scientifique et distinction soma-psyché"
DÉMONSTRATION THÉORIE DE LA
Dans le chapitre "Le programme de Hilbert"
DESCARTES (R.)
Dans le chapitre "La biologie"
DESCRIPTION ET EXPLICATION
Dans le chapitre "L'explication causale"
DÉTERMINISME
Dans le chapitre "Le modèle mécanique du déterminisme"
FINALITÉ
Dans le chapitre "La finalité mécaniste"
HOBBES THOMAS (1588-1679)
LA METTRIE JULIEN OFFROY DE (1709-1751)
MATÉRIALISME
Dans le chapitre "Révolution mécaniste et triomphe de l'hypothèse corpusculaire"
MERSENNE MARIN (1588-1648)
NATURE PHILOSOPHIES DE LA
Dans le chapitre "Physique et philosophies de la nature"
PENSÉE
Dans le chapitre "Pensée, machines et fonctionnalisme"
PERCEPTION
Dans le chapitre "Référence sensible et référence rationnelle"
RÉDUCTIONNISME & HOLISME
VÉGÉTAL - La vie végétale
Dans le chapitre "Interprétations des fonctions végétales"
VIE
Dans le chapitre "La vie comme mécanisme"

Afficher la liste complète (19 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média