BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

NERVA MARCUS COCCEIUS (30-98) empereur romain (96-98)

Bien connu grâce à un livre d'A. Garzetti, Nerva retient l'attention pour deux séries de motifs.

Tout d'abord, il illustre bien ce que fut la noblesse du ier siècle de notre ère. Issu d'une famille entrée au Sénat sous Auguste, Marcus Cocceius Nerva est né à Narnia en Ombrie, sans doute le 8 novembre 30. Prêtre salien, questeur puis préteur sous Néron, il accède au consulat en 71. Il s'entend mieux avec Vespasien qu'avec Domitien : en 93, il s'exile à Tarente. On dit de lui qu'il fut honnête, modeste, effacé, maladif.

Mais, et c'est un deuxième centre d'intérêt, son passage à la tête de l'Empire, pour bref qu'il ait été (96-98), n'en fut pas moins marquant ; cependant, malgré la volonté de rupture avec les pratiques de Domitien, Nerva, en raison de sa modération, fut aussi en partie un continuateur : l'opposition entre les deux règnes fut moins grande qu'on ne l'a dit. Certes, il assura au Sénat, sous le nom de « liberté », la sécurité et le respect, et il fit revenir les exilés de Domitien. Mais à la plèbe il fit distribuer du blé (loi frumentaire) et des terres (lois agraires), et il s'occupa beaucoup des provinces (nombreuses inscriptions en Afrique, à Delphes, etc.). Il s'efforça de rétablir l'équilibre budgétaire obéré par les dépenses de Domitien et par un allègement de l'impôt sur les successions. En outre, ses troupes vainquirent les Germains. Mais il n'eut pas le temps de s'occuper des Daces, et les prétoriens lui imposèrent l'exécution des meurtriers de Domitien. Âgé et sans enfants, il adopta Trajan en 97 et mourut le 25 janvier 98.

Sous ce prince, l'Empire passa sans à-coups du despotisme de Domitien au paternalisme des Antonins.

Yann LE BOHEC

Pour citer cet article

Yann LE BOHEC, « NERVA MARCUS COCCEIUS (30-98) - empereur romain (96-98)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcus-cocceius-nerva/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« NERVA MARCUS COCCEIUS (30-98) empereur romain (96-98) » est également traité dans :

AVÈNEMENT DE LA DYNASTIE DES ANTONINS - (repères chronologiques)

Écrit par :  Xavier LAPRAY

…  et Domitien, lui succédent. Mort de Titus et avènement du dernier empereur flavien : Domitien. * Domitien, qui depuis plusieurs années faisait régner la terreur au Sénat, est assassiné par son chambellan et par le préfet du prétoire ; le Sénat décerne le même jour les pouvoirs impériaux à Nerva, âgé de soixante-dix ans et sans enfant. Malgré la… Lire la suite
AVÈNEMENT DE TRAJAN

Écrit par :  Xavier LAPRAY

  *Après l'assassinat, en 96, de Domitien, dernier empereur de la dynastie des Flaviens, le Sénat a élevé au rang d'empereur Nerva, de vieille noblesse mais âgé de soixante-dix ans et sans enfant. En dépit d'une atmosphère de libération au Sénat, qui contraste avec la terreur caractérisant la fin du règne précédent, des… Lire la suite
ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

Écrit par :  Yann LE BOHECPaul PETIT

Dans le chapitre "Les Flaviens"  : …  finit par l'assassiner, en 96. Le Sénat tenu au courant avait un candidat tout prêt, le vieux *Nerva, qui, lui, n'avait pas d'enfants, ce qui supprimait le péril de l'hérédité naturelle. Dans l'ensemble, les Flaviens n'avaient pas été inférieurs à leurs devoirs : ces notables italiens s'étaient montrés moins tarés et moins fantaisistes que les… Lire la suite
TRAJAN (53-117)

Écrit par :  Yann LE BOHEC

Dans le chapitre "Un provincial"  : …  et commande l'armée qui s'y trouve, une des plus importantes de l'Empire. C'est à ce moment que *Nerva le choisit comme successeur : il l'adopte et l'associe immédiatement à son pouvoir. Suivant le mot de la tradition, il fait appel « au meilleur », ce qui a été dans la suite la règle des Antonins, jusqu'à Marc Aurèle qui préféra désigner… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média