BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MANGANÈSE

Afficher la liste complète (18 médias)

1.   Métallurgie

La « magnésie noire » (pyrolusite) était connue des Anciens : Pline signale son emploi dans la fabrication du verre. Ce n'est qu'en 1774 que la nature de ce corps noir fut fixée par C. W. Scheele qui identifiait un oxyde d'un métal inconnu, différent du fer, dont l'oxyde Fe3O4 avait été confondu jusque-là avec la pyrolusite. La même année, T. O. Bergman, sans doute en même temps que J. G. Gahn, collaborateur de C. W. Scheele, préparait pour la première fois, en réduisant la « magnésie noire » par l'huile, quelques régules impurs d'un métal auquel il attribua le nom de magnésium. Ce n'est que plus tard (1785) que L. Guyton de Morveau proposa le nom de manganèse pour éviter toute confusion.

  Minerais et géochimie

Le manganèse est relativement abondant. Sa teneur moyenne dans la croûte terrestre est estimée à près de 0,1 p. 100, ce qui le classe au douzième rang des éléments chimiques. Trop électropositif, il ne se rencontre jamais à l'état métallique dans la nature.

Dans les roches magmatiques, c'est un élément dispersé qui s'exprime rarement sous une forme minéralogique définie. Toujours divalent, il remplace partiellement les ions de même charge et de rayon ionique voisin dans le réseau cristallin des minéraux de ces roches (amphiboles, pyroxènes, péridots) ; il se concentre de préférence dans les silicates de fin de cristallisation du magma (pegmatites), contrairement aux autres éléments de transition. Ces derniers sont en effet stabilisés dans les sites octaédriques de la phase solide en raison de l'effet de champ cristallin, alors que Mn2+, ne subissant pas cet effet (structure 3d5), s'enrichit, au contraire, dans la phase liquide et ne peut être, en conséquence, entraîné dans le solide que dans la dernière phase de la cristallisation magmatique.

Dans les roches sédimentair […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  10 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MANGANÈSE » est également traité dans :

ACIER - Technologie
Dans le chapitre "Aciers alliés"
AIMANTS
Dans le chapitre "Les alliages à durcissement par réaction désordre-ordre"
CARBONATES
Dans le chapitre "Rhodochrosite"
EAU - Approvisionnement et traitement
Dans le chapitre "Traitements mécaniques et physico-chimiques traditionnels"
GABON
Dans le chapitre "Économie rentière et aménagement du territoire"
GÉORGIE
Dans le chapitre "Les activités"
MAGNÉSIUM
Dans le chapitre " Alliages"
NUTRITION
Dans le chapitre "Oligoéléments"
OLIGOÉLÉMENTS
Dans le chapitre "Notion d'oligoélément"
PSILOMÉLANE
PYROLUSITE
QUASI-CRISTAUX
Dans le chapitre "Élaboration des quasi-cristaux"
SIDÉRURGIE
Dans le chapitre "Désoxydation"

Afficher la liste complète (13 références)

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "MANGANESE"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média