BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

M.A.B. (Man and Biosphère) PROGRAMME

À partir du début du xxe siècle, la protection de la nature s'est imposée, le but étant alors de protéger les espèces et les espaces naturels des atteintes des hommes.

À la fin des années 1960, lorsque se termine le programme biologique international (P.B.I.) de l'U.N.E.S.C.O (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), consacré à l'évaluation des flux de matière et d'énergie dans les grands écosystèmes de la planète, un profond revirement se fait sentir. Il n'est plus possible de faire comme si la nature était vierge, comme si les humains n'en étaient pas partie prenante. L'U.N.E.S.C.O. organise alors à Paris, en septembre 1968, avec la participation des Nations unies et la coopération de l'U.I.C.N. (Union internationale pour la conservation de la nature, devenue depuis Union mondiale pour la nature) et du P.B.I., ce que l'on appellera la Conférence de la biosphère. Présidée par le Français François Bourlière, cette réunion proclame que la nature ne peut être mise sous cloche comme le plaidaient ses premiers protecteurs ; bien au contraire, la conservation des ressources naturelles et leur utilisation rationnelle devraient aller de pair. Cela implique un effort de recherche important et transdisciplinaire.

Ainsi, l'U.N.E.S.C.O lance, en 1971, le programme M.A.B. (Man and biosphere, « L'homme et la biosphère »). L'objectif est de développer des approches interdisciplinaires à propos des relations entre les humains et les écosystèmes afin de promouvoir des solutions pour réconcilier la conservation de la biodiversité avec le développement économique des populations humaines. L'U.N.E.S.C.O propose la mise en place, sur l'ensemble de la planète, de réserves de biosphère. Les premières voient le jour en 1974. On en compte aujourd'hui plus de 550 réparties sur 107 pays (dont 10 en France). De quoi s'agit-il ? tout simplement de véritables laboratoires in situ d'expérimentation du développement durable à l'échelle de régions fortes d'une cohérence sociale, culturelle et écologique telles que, par exemple en France, les Cévennes ou la Camargue.

Robert BARBAULT

Pour citer cet article

Robert BARBAULT, « M.A.B. (Man and Biosphère) PROGRAMME  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/man-and-biosphere/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.