BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

LOGEMENT SOCIAL

L'essor spectaculaire de la construction publique d'habitations des années 1950 aux années 1970 a consacré en France l'existence de ce qu'on a appelé alors le « logement social ». Mais, si l'expression n'entre dans le vocabulaire qu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la législation sociale ayant pour objet le logement est bien plus ancienne : elle a vu le jour le 30 novembre 1894 avec de l'adoption de la loi « Jules Siegfried » relative aux habitations à bon marché (H.B.M.) –  rebaptisées habitations à loyer modéré (H.L.M.) par la loi du 21 juillet 1950. Auparavant, les initiatives dans ce domaine avaient été rares : cités du grand patronat industriel, projet utopiste ou geste exemplaire de Louis-Napoléon Bonaparte avec la construction de la cité Rochechouart à Paris en 1851. La loi de 1894 fonde en revanche une politique publique du logement, en plaçant la construction d'H.B.M., qu'elle institue, sous la responsabilité de comités départementaux chargés de l'impulser et de la contrôler et en accordant aux constructeurs – sociétés d'utilité publique comme particuliers – le bénéfice d'exemptions fiscales. Au cours du demi-siècle qui suit, la législation s'étoffe et se modifie, dessinant les grandes orientations de l'action publique sur la base desquelles s'édifie le logement social à partir des années 1950.

1.  Les projets réformateurs

L'avènement du logement social a longtemps été regardé par les historiens comme le triomphe des tenants de l'intervention de l'État sur les défenseurs de l'initiative privée, la construction publique s'imposant comme remède à la « crise du logement ». Certes, cette opposition public-privé correspond à une réalité, et il est vrai que la politique publique a vu le jour, ou a été relancée, dans des contextes de crise où l'offre de logements laissait insatisfaite une large part de la demande. Mais, à y regarder de plus près, cette politique apparaît comme la résultante d'un processus d'élaboration de projets réformateurs où les convergences sur les objectifs comptent plus que les divergences sur les méthodes de la réalisation, la conjoncture politique plus qu [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  6 pages…

 

Pour citer cet article

MAGRI, « LOGEMENT SOCIAL  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/logement-social/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« LOGEMENT SOCIAL » est également traité dans :

LOGEMENT OUVRIER

Écrit par :  Maria Teresa MAIULLARI

L'histoire du logement ouvrier appartient largement au xxe siècle, qui a vu la naissance, l'apogée et la reconversion des cités ou villes ouvrières les plus imposantes. Cette histoire fait aujourd'hui son retour dans l'actualité. Du fait de la perte à peu près complète de sa fonction primitive et de… Lire la suite
AILLAUD ÉMILE (1902-1988)

Écrit par :  Christian de PORTZAMPARC

Hors des écoles, hors des styles, l'architecte français Émile Aillaud a été, au cours des années 1960-1970, l'architecte d'ensembles de logements économiques assez largement démarqués du béton sérieux et orthogonal où la rhétorique fonctionnaliste d'après-guerre voyait l'expression convenue et internationale de la société industrielle. À l'époque… Lire la suite
AMSTERDAM ÉCOLE D', architecture

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Dans les années 1905, trois jeunes étudiants en architecture travaillent chez Eduard Cuypers, à Amsterdam. Ce sont Michel De Klerk, JJohan Melchior Van der Mey et Piet Kramer. Ils critiquent Berlage, le plus célèbre praticien de la ville, et lui reprochent une étroite rationalité incapable d'exprimer… Lire la suite
ANDRAULT MICHEL (1926-    ) et PARAT PIERRE (1928-    )

Écrit par :  E.U.Eve ROY

Qu'ils soient « sociaux », « économiques » ou « H.L.M. », les nombreux logements dont Andrault et Parat reçoivent commande à partir de la fin des années 1950 doivent tous répondre au même impératif : de très grandes capacités d'accueil (1 300 logements à Saint-Ouen-l'Aumône, 1972, et 2 000 à Évry, 1972-1981) réalisés à des coûts réduits au minimum… Lire la suite
ARAVENA ALEJANDRO (1967-    )

Écrit par :  Simon TEXIER

un architecte engagé dans l’action collective, soucieux de renouveler la problématique du logement économique, inventif dans son approche formelle et constructive tout en adaptant sa pratique aux exigences écologiques. La reconnaissance internationale d’Alejandro Aravena s’exprime également à travers son rôle de commissaire général de la biennale d… Lire la suite
ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

Écrit par :  Joseph ABRAMKenneth FRAMPTONJacques SAUTEREAU

Dans le chapitre "Un patrimoine déconsidéré"  : …  Marcel Reby et Michel Holley, Paris, 1952-1959) sont ruinés par manque d'entretien. Et que dire du logement social ? L'ensemble de Guy Lagneau, Michel Weill et Jean Dimitrijevic à Fontenay-aux-Roses a été défiguré par une réhabilitation hâtive. D'une manière générale, les grands ensembles des années 1960 ont été traités par leurs gestionnaires… Lire la suite
ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE

Écrit par :  Anatole KOPP

Dans le chapitre "Le Reich « millénaire »"  : …  combat « culturel » des nationaux-socialistes. Mais leur refus ne se limitait pas à la production du Bauhaus. La république de Weimar et, plus particulièrement, les municipalités social-démocrates avaient, sous la pression du mouvement ouvrier allemand, multiplié les réalisations dans le domaine de l'habitat social. L'œuvre de… Lire la suite
BANLIEUE

Écrit par :  Jean BASTIÉStéphane BEAUDJean ROBERT

Dans le chapitre "Les logiques de peuplement des grands ensembles"  : …  prêter après-coup, à cette politique de logement, une volonté à tout prix de ségrégation. Le problème des « mal logés » et de l'insalubrité des logements était devenu si grave en France dans les années 1950 (le fameux appel de l'abbé Pierre date de 1954) qu'il a fallu construire au plus vite, d'où cette architecture, parfois innovante,… Lire la suite
BOBIGNY

Écrit par :  Boris LEBEAU

Parallèlement à la construction du quartier de la préfecture, la municipalité édifie un grand ensemble d'habitat collectif social. Les tours de celui-ci dominent aujourd'hui la cité administrative qui est elle-même construite sur une imposante dalle. Le tout confère à la commune un paysage urbain caractéristique de l'… Lire la suite
BODSON FERNAND (1877-1966)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Le rôle de pionniers des architectes belges dans la genèse de l'Art nouveau européen ainsi que dans la réaction qui suivit, à la veille de 1914 — nouvelles tendances à la géométrisation, retour à la ligne droite avec l'Art déco — est bien connu. Mais la puissante stature d'Antoine Pompe (1873-1980) a… Lire la suite
CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABICOlivier MARTY

Dans le chapitre "Un investisseur de long terme procurant un appui aux politiques publiques"  : …  publique », c'est-à-dire de la confiance et de la sécurité, que la C.D.C. gère ces fonds. Auxiliaire du Trésor, elle a pour charge de financer avec cette ressource peu chère les collectivités locales et le logement social. Elle transforme ainsi de l'épargne pratiquement liquide en prêts à très long terme (jusqu'à 50 ans pour le logement social… Lire la suite
CANDILIS GEORGES (1913-1995)

Écrit par :  Pierre GRANVEAUD

modèles abstraits, sont ensuite confrontés aux climats, aux lieux, aux modes de vie. Le logement devient ainsi habitat car il entretient une relation forte avec son milieu. Pour Candilis, la cabane du charbonnier est un habitat au sens propre, car elle est en osmose avec la forêt et le travail du charbonnier. L'habitat est le lieu de l'universel… Lire la suite
CHEMETOV PAUL (1928-    )

Écrit par :  Jean Claude GARCIAS

Corajoud, Henri Ciriani ou Borja Huidobro, qui se spécialisent dans la production de logements sociaux et d'équipements publics pour les municipalités communistes de la banlieue parisienne, avant de s'autodissoudre en 1985. C'est dans ce cadre que Chemetov réalise ses premières œuvres marquantes, des logements sociaux à… Lire la suite
CIRIANI HENRI (1936-    )

Écrit par :  François CHASLIN

Dans le chapitre "Le fil conducteur et les « pièces urbaines »"  : …  aux quartiers neufs. Il y développe la notion de façades « épaisses », considérées comme les parois de l'espace public et solidement étayées de loggias, façades dont le riche « battement » rythmique et la calme massivité lui semblent devoir rendre une certaine dignité au logement social, tout en lui conférant l'image rassurante de la « permanence… Lire la suite
CRÉTEIL

Écrit par :  Jean STEINBERG

La Z.U.P. du Mont-Mesly, située en bordure sud-ouest du vieux Créteil, s'inscrit dans le grand mouvement de réalisation des logements collectifs sociaux des années 1950 et 1960 : 6 500 logements sont ainsi édifiés entre 1958 et 1965, abritant au total 25 000 habitants, ce qui fait doubler la population de la commune. Ce grand ensemble, bien intégré… Lire la suite
CRITIQUE ARCHITECTURALE

Écrit par :  Valérie DEVILLARDHélène JANNIÈRE

Dans le chapitre "La critique architecturale, objet d'une pluridisciplinarité"  : …  sur les processus d'urbanisation, entraîne un intérêt de la critique sur les aspects sociaux de l'habitat. La question du logement social et le constat de l'inadaptation des réponses proposées par le modèle fonctionnaliste représentent un des fronts communs de contestation de la « génération intellectuelle » issue des événements de Mai-68.… Lire la suite
DE KLERK MICHEL (1884-1923)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Né, et mort, à Amsterdam dans une famille modeste et nombreuse, Michel De Klerk n'eut pas la possibilité de poursuivre des études d'architecte de façon classique. Il apprit son métier dans l'agence d'Édouard Cuypers, le neveu du constructeur du Rijksmuseum, tout en suivant des cours du soir. De Klerk… Lire la suite
LION YVES (1945-    )

Écrit par :  Jean Claude GARCIAS

à Marne-la-Vallée, 12 000 à L'Isle-d'Abeau près de Lyon) Yves Lion se fait remarquer à la fin des années 1970 par un petit programme de maisons en bande pour L'Isle-d'Abeau. Il y met en œuvre ce qui deviendra sa marque de fabrique : un rapport au site mûrement réfléchi, des plans compacts et simples, une expression honnête du logement socialLire la suite
LODS MARCEL (1891-1978)

Écrit par :  Bernard HAMBURGERJean-Michel SAVIGNAT

Le Corbusier et s'appuyant sur une réelle industrialisation de la construction. Il se consacre alors à la mise au point des procédés de préfabrication lourde qui donneront naissance aux grands ensembles (immeubles de Fontainebleau, 1951 ; 4 000 logements en région parisienne, 1954). Cette application à grande échelle des idéaux du mouvement… Lire la suite
MOORE CHARLES W. (1925-1993)

Écrit par :  Christian BONNEFOI

Originaire du Middle-West américain, Charles W. Moore, docteur en histoire de l'art et architecte, est une figure essentielle du postmodernisme américain. Comme sa tendance à adapter ses constructions à des lieux spécifiquement américains l'a isolé des grands courants de l'architecture moderne internationale, il s'est… Lire la suite
NOUVEL JEAN (1945-    )

Écrit par :  François CHASLIN E.U.

Dans le chapitre "L’architecture comme un art visuel"  : …  En 1987 également, Nouvel achève avec d'autres associés deux opérations de logement social tout à fait inédites par leur esthétique industrielle, leurs escaliers métalliques, leurs bardages de tôle et par les surfaces abondantes qu'elles offrent. Celle de Saint-Ouen d'abord, celle de Nîmes-Nemausus surtout, dont l'aspect… Lire la suite
PARIS

Écrit par :  Jean-Pierre BABELONMichel FLEURYFrédéric GILLIDaniel NOINJean ROBERTSimon TEXIERJean TULARD

Dans le chapitre "Moderniser la capitale"  : …  en 1941. Les recommandations de l'architecte orienteront toutefois la construction des premières opérations menées par l'Office public d'H.L.M. de la Ville de Paris en 1950-1952. Mais la crise du logement impose une échelle et un degré d'industrialisation bien plus importants. Adoptant le principe du « chemin de grue », système répétitif qui… Lire la suite
RENAUDIE JEAN (1925-1981)

Écrit par :  François CHASLIN

Par ailleurs, les logements de Renaudie, composés à partir du carré et de sa diagonale, adoptent les formes les plus diverses ; ce sont des espaces étudiés un à un, souvent distordus, dans lesquels les dispositions étranges, exaltantes pour certains, angoissantes pour d'autres, invitent à une transformation des mœurs et de la vie quotidienne : rien… Lire la suite
SCHÜTTE-LIHOTZKY MARGARETE (1897-2000)

Écrit par :  Dietrich Wilhelm DREYSSE

Après l'obtention de son diplôme, elle fait un stage aux Pays-Bas où elle découvre les réalisations récentes en matière de logement social de Berlage, de Oud et de Michel De Klerk. À partir de 1920, elle travaille à Vienne avec Adolf Loos dans les Lire la suite
SEGAL WALTER (1907-1985)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Originaire d'Ascona, dans le canton suisse du Tessin, Walter Segal a accompli un parcours assez inhabituel en s'inscrivant successivement aux écoles d'architecture de Berlin, de Delft et de Zurich. En 1936, il s'installe à Londres et il ne quittera plus la Grande-Bretagne. Après avoir participé, de 1950 à 1970, à l'essor de la construction dans ce… Lire la suite
SINGAPOUR

Écrit par :  Rodolphe DE KONINCK

Dans le chapitre "La reproduction sociale"  : …  dans l'île, le sort de l'industrie de la construction et celui des architectes étant étroitement liés à celui du logement social. En second lieu, le H.D.B. est un important propriétaire immobilier mais aussi foncier, disposant de droits d'expropriation exceptionnels. En troisième lieu, il commercialise ses appartements. En effet, en 1964, un… Lire la suite
URBANISME - Théories et réalisations

Écrit par :  Françoise CHOAY

Dans le chapitre "La phase doctrinale (1919-1950)"  : …  dans l'Allemagne de Weimar et en Union soviétique, l'organisation sociale et ses conséquences sur les modes de vie dans la ville capitaliste de l'ère industrielle. Elle se penche, en particulier, sur le logement des masses. D'autre part, et plus généralement, la critique dénonce les tares physiques et visuelles de la ville contemporaine… Lire la suite
UTOPIE

Écrit par :  Henri DESROCHEJoseph GABELAntoine PICON

Dans le chapitre "De la quête de la société idéale à la recherche de l'homme nouveau"  : …  quotidienne, des tâches ménagères à l'éducation des enfants, en passant par les loisirs. Cet idéal de vie en commun va caractériser tout un pan des recherches et des expérimentations du mouvement moderne sur l'habitat social. Le Corbusier s'en inspire encore au sortir de la Seconde Guerre mondiale lorsqu'il dote son Unité d'habitation de Marseille… Lire la suite
VILLE - La ville nouvelle

Écrit par :  Leonardo BENEVOLO

Dans le chapitre "Le problème des villes nouvelles dans le monde contemporain"  : …  en reportant ainsi de l'espace au temps la combinaison contrôle public-initiative privée. Cette méthode, utilisée exceptionnellement dans le passé et pour des interventions rectificatrices en matière de logement populaire, est désormais proposée comme une solution globale ; elle a été acceptée à des degrés divers, depuis les années 1930, dans les… Lire la suite
VILLE - Les politiques de la ville

Écrit par :  Véronique LE GOAZIOU

Dans le chapitre "Les grandes orientations"  : …  la ville (L.O.V., juillet 1991), dite loi « anti-ghettos », qui, entre autres principes, énonce celui d'une meilleure répartition des logements sociaux sur l'ensemble du territoire. Cette mesure, reprise puis renforcée dans le cadre de la loi Solidarité et renouvellement urbain (S.R.U., décembre 2000), introduit puis entérine l'un des principes… Lire la suite
WALTER JEAN (1883-1957)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Fils d'un entrepreneur alsacien qui avait opté pour la France après la guerre de 1870, Jean Walter naquit à Montbéliard. Diplômé de l'École spéciale d'architecture en 1902, il ouvrit un cabinet dans sa ville natale : là, il se distingue très vite par ses tarifs, bien en deçà de ceux que pratiquent ses confrères, également étonnés par ses propos sur… Lire la suite

Afficher la liste complète (31 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.