BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ALLEMANDES LITTÉRATURES

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

Écrit par : Nicole BARYClaude DAVIDClaude LECOUTEUXÉtienne MAZINGUEClaude PORCELL

En 1795 – au milieu même de ce que la postérité devait dénommer le classicisme allemand –, Goethe fait paraître un bref article intitulé « Sans-culottisme littéraire ». C'était une réponse à un médiocre libelle qui venait de déplorer qu'il y eût en Allemagne si peu d'œuvres classiques. Depuis un demi-siècle, répond Goethe, on s'est précisément… Lire la suite
2.  33 MOMENTS DE BONHEUR et HISTOIRES SANS GRAVITÉ (I. Schulze)

Écrit par : Nicole BARY

Étonnant parcours que celui de cet écrivain né à Dresde en 1962 et considéré en Allemagne comme l'écrivain de la réunification. Son troisième livre, Histoires sans gravité. Un roman de la province est-allemande (1998, trad. A. Lance et R. Lance-Otterbein, Fayard, 1999), connut un énorme succès. Salué non… Lire la suite
3.  ABRAHAM A SANCTA CLARA JOHANN ULRICH MEGERLE dit (1644-1709)

Écrit par : Hélène FEYDY

Prédicateur populaire de l'Autriche baroque, Abraham a Sancta Clara fut aussi un grand moraliste. Apprécié pour son éloquence et sa verve caustique, il est resté célèbre pour ses effets de style… Lire la suite
4.  AICHINGER ILSE (1921-2016)

Écrit par : M. NUGUE

Née à Vienne le 1er novembre 1921, épouse de Günter Eich (1907-1972), écrivain et un des fondateurs du Groupe 47, Ilse Aichinger terminait sa scolarité au moment de l'Anschluss. Établie en République fédérale d’Allemagne avant de retourner en Autriche Lire la suite
5.  ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne du XVIe et du XVIIe s.

Écrit par : Georges LIVET

Dans le chapitre "La guerre et la civilisation allemande : le baroque"  : … Dramaturges, romanciers, poètes lyriques ne cessent de rappeler l'extrême fragilité du destin, les revirements de la fortune, le néant de l'homme face à Dieu. L'essentiel reste cependant l'effondrement spirituel de beaucoup, l'immoralité, et le peu d'écho que trouvent les œuvres littéraires, coupées du peuple. Ce qui reste d'esprits libres se… Lire la suite
6.  ALTENBERG RICHARD ENGLÄNDER dit PETER (1859-1919)

Écrit par : Miguel COUFFON

Le poète Peter Altenberg est né à Vienne (Autriche), dans une famille de commerçants aisés. Après avoir reçu un enseignement secondaire prodigué par son précepteur, Altenberg poursuit des études de droit et de médecine qu'il abandonne rapidement pour mener une vie de bohème. Il fréquente alors les cafés de Vienne, tels que le Griensteidl et le café… Lire la suite
7.  ANDERSCH ALFRED (1914-1980)

Écrit par : René WINTZEN

Publié en 1952, Les Cerises de la liberté d'Alfred Andersch compte parmi les trois chefs-d'œuvre de la littérature allemande de l'immédiat après-guerre, avec Jan Lobel de Varsovie de Luise Rinser et Le train était à l'heure de Heinrich Böll. Trois chefs-d'œuvre qui… Lire la suite
8.  ANDREAS-SALOMÉ LOU (1861-1937)

Écrit par : Jacques NOBÉCOURT

Elle n'a voulu après elle ni tombeau ni publications posthumes. Aucune trace, pas même son nom sur une dalle, pas même les dates entre lesquelles s'encadre sa vie. Rien que les derniers échos des injures, des railleries, ou des admirations fanatiques qui accompagnèrent sa vie. On les perçoit encore, colportés par le cinéma, par les impressions… Lire la suite
9.  ANGELUS SILESIUS JOHANNES SCHEFFLER dit (1624-1677)

Écrit par : Eugène SUSINI

Johannes Scheffler s'est donné lors de sa conversion au catholicisme le nom d'Angelus Silesius qui rappelle ses origines silésiennes et auquel s'attache le prestige toujours plus grand de quelques recueils qui tiennent une place précieuse dans l'histoire de la poésie et de la mystique. À propos des… Lire la suite
10.  ANTON REISER, livre de Karl Philipp Moritz

Écrit par : Christian HELMREICH

Longtemps oublié, Karl Philipp Moritz (1727-1793) est désormais un auteur reconnu à sa juste valeur : ses écrits esthétiques (notamment l'essai De l'imitation formatrice du beau) et surtout Anton Reiser séduisent un public de plus en plus nombreux. Moritz fait partie de ces voyageurs… Lire la suite
11.  ARNDT ERNST MORITZ (1769-1860)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Le nom d'Ernst Moritz Arndt est lié à l'histoire de la guerre de libération (1813). Chez Arndt, en effet, la vie et l'œuvre sont fortement tributaires des événements politiques qui agitèrent l'Allemagne du xixe siècle : pendant près de cinquante ans, il jouera un rôle non négligeable dans l'histoire de… Lire la suite
12.  ARNIM ACHIM VON (1781-1831)

Écrit par : Jacques PEYRAUBE

Il n'y a pas si longtemps, l'œuvre du poète et romancier berlinois Arnim suscitait chez ses rares lecteurs des réactions contradictoires parce que l'écrivain est resté longtemps dissimulé derrière le patriote et le junker conservateur. André Breton exprimait alors son « enthousiasme... à la découverte des toujours plus originales et inégalables… Lire la suite
13.  ATHENÄUM, revue littéraire

Écrit par : Pierre GRAPPIN

La singularité de la revue Athenäum, qui a paru de 1798 à 1800, est d'avoir été constituée expressément pour servir d'organe à une école littéraire en cours de formation, celle des romantiques allemands du groupe d'Iéna. C'est là, autour des frères August et Friedrich von Schlegel, que se trouvèrent… Lire la suite
14.  AUSTERLITZ (W. G. Sebald)

Écrit par : Nicole BARY

La disparition brutale de W. G. Sebald en 2001, à l'âge de cinquante-sept ans, a mis un terme prématuré à une œuvre qui, en quatre livres majeurs, avait ouvert la voie à une nouvelle écriture narrative. Sa poétique du récit s'est fixée pour mission d'exhumer les fragments engloutis du passé, car « le monde pour ainsi dire se… Lire la suite
15.  AUTRICHE

Écrit par : Roger BAUERJean BÉRENGERAnnie DELOBEZChristophe GAUCHONFélix KREISSLERPaul PASTEUR

Dans le chapitre " La littérature autrichienne"  : … Les structures politiques et sociales qui ont marqué d'une façon indélébile la littérature autrichienne se sont cristallisées à l'époque de la guerre de Trente Ans. Ces structures (absolutisme monarchique, prédominance d'une aristocratie cosmopolite, recatholicisation systématique) rendent compte de certaines constantes de la civilisation… Lire la suite
16.  LES AVENTURES DE SIMPLICISSIMUS, livre de H. J. C. von Grimmelshausen

Écrit par : Romain JOBEZ

Œuvre majeure de l'âge baroque, Les Aventures de Simplicissimus faillirent rester orphelines. Parues en 1668 sous un pseudonyme, elles ne furent l'objet d'une recherche en paternité qu'à la fin de la première moitié du xixe Lire la suite
17.  BACHMANN INGEBORG (1926-1973)

Écrit par : Nicole BARY

Ingeborg Bachmann est la première femme de la littérature de l'après-guerre des pays de langue allemande qui, par des moyens radicalement poétiques, a décrit la continuation de la guerre, de la torture, de l'anéantissement, dans la société, à l'intérieur des relations entre hommes et femmes » (Elfriede Jelinek). Ingeborg Bachmann est née en 1926 en… Lire la suite
18.  BAHR HERMANN (1863-1934)

Écrit par : Dieter HORNIG

Pendant plus de trente ans, Hermann Bahr occupa une position dominante sur la scène culturelle autrichienne. Issu de la bourgeoisie libérale de province, il fut d'abord un étudiant turbulent, expulsé de l'université pour ses activités politiques extrémistes. En effet, il passa en quelques années du marxisme au pangermanisme antisémite et au… Lire la suite
19.  BARLACH ERNST (1870-1938)

Écrit par : Pierre VAISSE

Sculpteur, graveur et dramaturge allemand, Ernst Barlach est un des plus célèbres représentants de ce que l'on a appelé l'expressionnisme allemand. Originaire du Holstein, il étudia à l'École des arts décoratifs de Hambourg et à l'Académie de Dresde. À Paris, où il séjourne à deux reprises entre 1895 et 1897 et où il… Lire la suite
20.  BAUERNFELD EDUARD VON (1802-1890)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Viennois, fils naturel d'un médecin et d'une aristocrate, Bauernfeld n'a cessé de s'attaquer aux préjugés sociaux et à l'oppression intellectuelle. Ami de Grün, de Lenau, de Grillparzer, il s'est attaqué à la censure et au système de Metternich (« Et lorsque les pensées ne seront plus soumises à la douane, alors seulement nous parlerons... ») et il… Lire la suite
21.  BECHER JOHANNES ROBERT (1891-1958)

Écrit par : Jean-Paul MATHIEU

« Ce jeune fils de bourgeois criant sa révolte dans un expressionnisme débridé », comme le décrit A. Abusch, ce militant acharné de la paix, engagé dans l'action communiste, après la Première Guerre mondiale, devient, après 1945, l'un des fondateurs de la politique culturelle de la République… Lire la suite
22.  BEER-HOFMANN RICHARD (1866-1945)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Né à Vienne, fils d'avocat, Richard Beer-Hofmann fait des études de droit sans pourtant ressentir pour elles une attirance particulière. En 1938, il quittera l'Autriche parce que juif et mourra à New York, en exil. Son œuvre, si elle est peu abondante, n'a pourtant pas vieilli… Lire la suite
23.  BENJAMIN WALTER (1892-1940)

Écrit par : Philippe IVERNEL

Penseur engagé sur le front de la modernité (entendue comme crise à répétition), Walter Benjamin doit sa clairvoyance et sa fulgurance à la mobilité avec laquelle il se déplace entre les lignes en suivant une sorte de voie excentrique. Cette agilité l'amène à conjuguer, entre autres, l'… Lire la suite
24.  BENN GOTTFRIED (1886-1956)

Écrit par : Rémy COLOMBAT

Aujourd'hui reconnu comme l'un des tout premiers poètes allemands de ce siècle, Gottfried Benn est également l'auteur d'une œuvre d'essayiste et de prosateur considérable. La réflexion théorique nourrit toute la production de Benn. Elle s'organise selon trois axes principaux : contestation de la pensée scientifique moderne issue du rationalisme,… Lire la suite
25.  BERLIN ALEXANDERPLATZ, livre de Alfred Döblin

Écrit par : Lionel RICHARD

Quand paraît Berlin Alexanderplatz, en octobre 1929, l'écrivain allemand Alfred Döblin (1878-1957) a déjà écrit cinq romans, trois pièces, deux recueils de nouvelles, trois volumes de réflexions esthétiques ou philosophiques. Il a été mêlé à l'expressionnisme à son origine, vers… Lire la suite
26.  BERNHARD THOMAS (1931-1989)

Écrit par : Claude PORCELL

Autrichien unique en son genre, Thomas Bernhard se rattache pourtant à toute une grande tradition par laquelle ce pays a profondément marqué les lettres allemandes et la culture européenne en général, de Musil à Wittgenstein et de Karl Kraus à Schönberg : perversion de la « nature » et « nature » de l'artifice, cruauté feutrée et violente des… Lire la suite
27.  BEYER MARCEL (1965-    )

Écrit par : Nicole BARY

deux où je change constamment de perspectives, je ne peux plus revenir en arrière. » Marcel Beyer est considéré en Allemagne comme l'écrivain de la génération des quadragénaires dont l'œuvre reflète le plus précisément les expériences différentes qui ont structuré les sociétés est et ouest-allemandes. Il a passé son enfance à Cologne, où il a… Lire la suite
28.  BIEDERMEIER, littérature

Écrit par : Véronique KLAUBER

Époque, mode de vie, mais aussi style littéraire et artistique, le Biedermeier coïncide avec la période de 1815-1848, celle du Vormärz et de la Restauration, celle de Junge Deutschland et de la Sainte-Alliance, celle de la paix après les guerres sanglantes et celle du régime répressif de Metternich en Europe centrale. Le philistin naïf et borné qui… Lire la suite
29.  BIERMANN WOLF (1936-    )

Écrit par : M. NUGUE

Fils d'un communiste assassiné à Auschwitz par les nazis, élevé dans la tradition communiste, membre des Jeunes Pionniers, puis du Parti socialiste unifié, Wolf Biermann, né à Hambourg en 1936 et passé à l'Est en 1953, disposait de tous les atouts permettant d'espérer une carrière paisible dans le pays qu'il avait… Lire la suite
30.  BOBROWSKI JOHANNES (1917-1965)

Écrit par : M.-T. CADOT

La jeunesse de Bobrowski a une importance déterminante pour son œuvre ultérieure dont elle fournit les thèmes majeurs et les images clés. Il est né à Tilsit. Ses ascendants paternels et maternels sont tous implantés dans la région qui se situe entre Vistule et Niemen, ils sont protestants et certains baptistes. Son père travaille aux chemins de fer… Lire la suite
31.  BÖLL HEINRICH (1917-1985)

Écrit par : Michèle MONTEIL

Écrivain et citoyen allemand « à part entière », Heinrich Böll a reçu pour son œuvre abondante, traduite en trente-cinq langues, de nombreux prix (dont le prix du Groupe 47, le prix Büchner, le prix de la Tribune de Paris et le prix Nobel de littérature en 1972) et a été président du Pen Club… Lire la suite
32.  BORCHERT WOLFGANG (1921-1947)

Écrit par : M. NUGUE

La brève destinée de Wolfgang Borchert est placée tout entière sous le double signe du théâtre et de la guerre. Après un stage d'apprentissage dans une librairie, Borchert devient acteur dramatique, lorsqu'à vingt ans il est incorporé et envoyé sur le front oriental où il est grièvement blessé. Soupçonné de s'être lui-même infligé cette blessure et… Lire la suite
33.  BÖRNE LUDWIG (1786-1837)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

De son vrai nom Löb Baruch, Börne est né dans le ghetto de Francfort-sur-le-Main : on comprend par là son admiration pour l'œuvre d'émancipation de la Révolution française. Héritier de l'Aufklärung, admirateur de Lessing et de Jean-Paul, Börne est l'un des premiers journalistes patriotes et républicains allemands. On a exagéré ses démêlés avec… Lire la suite
34.  BRANT SÉBASTIEN (1458-1521)

Écrit par : Jean-Claude MARGOLIN

Humaniste alsacien, principalement célèbre comme auteur de la Nef des fous. Issu d'une modeste famille de Strasbourg, le jeune Sébastien Brant n'en reçoit pas moins une excellente éducation, d'abord à Sélestat puis, à partir de 1475, à la toute nouvelle université de Bâle, au cœur… Lire la suite
35.  BRAUN VOLKER (1939-    )

Écrit par : Nicole BARY

Volker Braun naît à Dresde en 1939, quelques mois avant que les troupes nazies envahissent la Pologne et qu'éclate la Seconde Guerre mondiale qui lui ravira son père. Après des études secondaires et le baccalauréat, il commence des études de journalisme. Mais son attitude politique provocatrice lui ferme les portes de l'université. Vient alors le… Lire la suite
36.  BRECHT (B.)

Écrit par : Philippe IVERNEL

Dans le chapitre "Situation de Brecht"  : … Brecht a commencé par admirer Villon, Rimbaud, Kipling, et par imiter Wedekind. Ce dernier ne dédaignait pas d'interpréter ses propres poèmes, ainsi Brecht, armé de sa guitare. Le principal de ses recueils a été publié en 1927 : Les Sermons domestiques. La résonance religieuse de ces Sermons est dénoncée par… Lire la suite
37.  BRECHT (B.) - (repères chronologiques)

Écrit par : Florence BRAUNSTEIN

1926 Homme pour homme, première expression du théâtre épique. Les Sermons domestiques, un de ses principaux recueils de poésie… Lire la suite
38.  BRENTANO BETTINA (1785-1859)

Écrit par : Jean MASSIN

« Mon âme est une danseuse passionnée ; elle va dansant sur une musique intérieure qu'elle est seule à percevoir », disait d'elle-même cette attirante et inquiétante Bettina, qui pour ses raisonnables détracteurs n'est qu'une extravagante mythomane et, pour ceux qui restent sensibles à ses dons d'enchanteresse, demeure une des plus poétiques… Lire la suite
39.  BRENTANO CLEMENS (1778-1842)

Écrit par : André SOUYRIS

Dans le chapitre "Un élève des romantiques d'Iéna"  : … Brentano fit ses débuts littéraires dans la capitale du romantisme qu'était alors Iéna, en publiant, dès 1800, contre Kotzebue et les ennemis du romantisme en général, une satire, Gustav Wasa, et, en 1801-1802, le roman Godwi. Les analogies avec le Wilhelm Meister Lire la suite
40.  BROCH HERMANN (1886-1951)

Écrit par : André SOUYRIS

Cet écrivain difficile, dont l'audience n'a cessé de s'élargir, est l'un des plus grands romanciers de langue allemande qu'ait connus le xxe siècle. Il avait quarante ans passés quand il a quitté le monde des affaires pour aborder la carrière littéraire. Mais, depuis longtemps déjà, il était mêlé à la… Lire la suite
41.  BROD MAX (1884-1968)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Écrivain, philosophe, dramaturge, compositeur, Max Brod, sur la scène culturelle du demi-siècle passé, compte au nombre des personnalités les plus diverses que l'on connaisse. Pourtant sa réputation tient moins à l'œuvre qu'il laisse qu'au renom dont il jouit comme éditeur et interprète de Kafka… Lire la suite
42.  BUCHHEIM LOTHAR-GÜNTHER (1918-2007)

Écrit par : Universalis

Né le 6 février 1918 à Weimar, le collectionneur d'art et auteur allemand Lothar-Günther Buchheim étudie la dure vie de l'équipage des sous-marins allemands dans son roman autobiographique Das Boot (1973, Le Styx, 1977), inspiré de sa propre expérience sur le sous-marin U-96 durant la Seconde Guerre mondiale… Lire la suite
43.  BÜCHNER GEORG (1813-1837)

Écrit par : Philippe IVERNEL

Les deux drames de Büchner, La Mort de Danton (1835) et Woyzeck (rédigé sans doute en 1836-1837, mais publié pour la première fois en 1879 seulement), n'ont rencontré leur véritable public qu'à la fin du xixe siècle et sous la république de Weimar. C'est aussi qu… Lire la suite
44.  LES BUDDENBROOK, livre de Thomas Mann

Écrit par : Lionel RICHARD

Le roman Les Buddenbrook a valu à Thomas Mann (1875-1955) non seulement d'être connu en Allemagne dès le début du xxe siècle, mais aussi de conquérir par la suite une gloire internationale. Il est en effet à l'origine, comme le jury suédois tint à l'indiquer… Lire la suite
45.  BÜRGER GOTTFRIED AUGUST (1747-1794)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Né près de Halberstadt dans le Harz, fils de pasteur, Gottfried August Bürger étudie d'abord la théologie avant de se tourner vers le droit. À Göttingen, il fréquente les membres du Göttinger Hain, cercle d'écrivains auquel appartient Voss, traducteur célèbre de L'Iliade et de L'Odyssée. Bürger s'essaye, lui… Lire la suite
46.  CARL EINSTEIN (1885-1940). ITINÉRAIRES D'UNE PENSÉE MODERNE (L. Meffre)

Écrit par : Jean-Marie VALENTIN

à la langue et aux lettres allemandes, Liliane Meffre s'est attaquée courageusement à cet étrange ouvrage, si peu familier aux Allemands d'aujourd'hui, plus cité que lu, que fut Bébuquin, ou les Dilettantes du miracle (1912). Les appréciations que portèrent sur le texte l'Alsacien Yvan Goll (« l'œuvre la plus abstraite et la… Lire la suite
47.  CELAN PAUL (1920-1970)

Écrit par : Jean BOLLACK

L'œuvre lyrique de Paul Celan, pseudonyme de Paul Antschel, s'est imposée dès son vivant comme l'une des créations littéraires les plus fortes du xxe siècle. La place exceptionnelle qu'elle occupe parmi les grandes explorations esthétiques découle de sa maîtrise dans le maniement libre et contrôlé d'un… Lire la suite
48.  CHAMISSO ADELBERT VON (1781-1838)

Écrit par : Paul LAVEAU

Peu d'écrivains furent aussi écartelés entre deux pays, deux siècles, deux traditions que Louis Charles Adélaïde Chamisso de Boncourt (connu sous le prénom d'Adelbert). Les suites de 1789 placèrent ce gentilhomme champenois au carrefour de la France et de la Prusse, de l'Aufklärung et des nationalismes du xix Lire la suite
49.  LA CHANSON DES NIBELUNGEN (anonyme)

Écrit par : Florence BRAUNSTEIN

La Chanson des Nibelungen est sans doute la version la plus achevée de la légende homonyme : c'est un vaste poème de 3 379 strophes (de quatre vers chacune) qui s'est formé autour du personnage central de Siegfried et qui a été composé par un poète autrichien inconnu entre 1200 et 1210… Lire la suite
50.  LE CHAT MURR, livre de Ernst Theodor Amadeus Hoffmann

Écrit par : Christian HELMREICH

Lorsque paraît le second volume du Chat Murr, en décembre 1821, E. T. A. Hoffmann n'a plus que quelques mois à vivre : la maladie l'emporte le 25 juin 1822, avant qu'il ait pu commencer la rédaction du troisième et dernier volume du roman. Cette fin abrupte contraste avec l'extrême vitalité d'un auteur qui, né en 1776, aura… Lire la suite
51.  CONTES DE L'ENFANCE ET DU FOYER, livre de Jakob et Wilhelm Grimm

Écrit par : Christian HELMREICH

La publication en 1812 du premier volume des Contes des frères Jakob (1785-1863) et Wilhelm Grimm (1786-1859) s'inscrit dans un mouvement de redécouverte de la culture « populaire », particulièrement sensible en Allemagne depuis l'édition par Johann Lire la suite
52.  CORRECTIONS, Thomas Bernhard

Écrit par : Claude PORCELL

Le roman de Thomas Bernhard (1931-1989), Corrections (1975) est une œuvre qui aspire constamment à une « mise en ordre », mais que l'on ne sait paradoxalement comment aborder. Corrections fait suite à trois romans, mais aussi à cinq pièces de théâtre : Une fête pour Lire la suite
53.  DÉJEUNER CHEZ WITTGENSTEIN (T. Bernhard)

Écrit par : Raymonde TEMKINE

Le grand écrivain et auteur dramatique autrichien Thomas Bernhard (1931-1989) n'est jamais allé chercher très loin son inspiration. On peut dire qu'une large partie de son œuvre est autobiographique, en clair dans ses récits, d'une manière à peine voilée dans ses pièces. S'il n'y figure pas à visage découvert – le genre en… Lire la suite
54.  DE LA DESTRUCTION COMME ÉLÉMENT DE L'HISTOIRE NATURELLE (W. G. Sebald)

Écrit par : Nicole BARY

Invité en 1997 à l'université de Zurich, W. G. Sebald choisit comme sujet de ses conférences la « Guerre aérienne et [la] littérature ». Le texte légèrement remanié parut en Allemagne deux ans plus tard sous le même titre (De la destruction comme élément de l'histoire naturelle, trad. P. Charbonneau, Actes Sud, Arles, 2004). L'… Lire la suite
55.  LES DERNIERS JOURS DE L'HUMANITÉ, Karl Kraus

Écrit par : Jacques LE RIDER

L'écrivain et publiciste viennois Karl Kraus (1874-1936), directeur et auteur de la revue Die Fackel (La Torche) fut sans doute le plus virtuose des satiristes et polémistes de langue allemande. Pour lui, les faits de langue étaient le révélateur le plus sûr de la constitution éthique… Lire la suite
56.  DESCRIPTIONS DE TABLEAUX (F. Schlegel)

Écrit par : François-René MARTIN

En 1802, l'écrivain et critique allemand Friedrich von Schlegel (1772-1829) arrive à Paris, où il restera jusqu'en 1804. Il commence à y publier ses Descriptions de tableaux, dans la revue Europa qu'il anime. (Ces cinq essais sont parus en 2003, dans une édition établie, présentée et… Lire la suite
57.  LE DIVAN OCCIDENTAL-ORIENTAL, livre de Johann Wolfgang von Goethe

Écrit par : Jacques LE RIDER

Goethe (1749-1832) commença à concevoir sa dernière grande œuvre poétique dans l'été 1814. Il avait alors soixante-cinq ans. Depuis les Affinités électives (1809), il s'était consacré pour l'essentiel à la composition des trois premiers livres de ses Mémoires, Poésie et Lire la suite
58.  DÖBLIN ALFRED (1878-1957)

Écrit par : Lionel RICHARD

Devenu célèbre en Europe avec son roman Berlin Alexanderplatz (1929), Alfred Döblin est l'un des représentants les plus importants de la « modernité » dans la littérature de langue allemande du xxe siècle. Il s'est voulu un rénovateur du genre romanesque.… Lire la suite
59.  DODERER HEIMITO VON (1896-1966)

Écrit par : Dieter HORNIG

Dernier grand romancier — et sans doute le plus « viennois » — de la prestigieuse lignée des Musil, Broch, Roth et Canetti, Heimito von Doderer est issu de la bourgeoisie viennoise. Il fréquente la jeunesse dorée de l'entre-deux-guerres et adhère brièvement à l'idéologie nazie dont il se détourne avant l'Anschluss. Toute son œuvre témoignera d'une… Lire la suite
60.  DON CARLOS, Friedrich von Schiller

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Don Carlos, Infant d'Espagne est écrit entre 1783 et 1787. Cette longue période de composition reflète les hésitations de Schiller quant à l'orientation générale et à la forme de sa pièce. Elle est d'abord conçue comme un « drame de famille dans une maison princière », dont le personnage… Lire la suite
61.  DORST TANKRED (1925-    )

Écrit par : Universalis

Auteur dramatique allemand né le 19 décembre 1925 à Oberlind (Thuringe… Lire la suite
62.  DRAME - Drame romantique

Écrit par : Anne UBERSFELD

Dans le chapitre "Les théories"  : … La théorie du drame romantique connaît son début en Allemagne en plein xviiie siècle avec Lessing et sa Dramaturgie de Hambourg (Laocoon, 1766) qui annonce d'abord le drame bourgeois. Ces textes décisifs marquent une rupture violente avec… Lire la suite
63.  DROSTE-HÜLSHOFF ANNETTE VON (1797-1848)

Écrit par : Dominique JEHL

Le culte qu'on voue à Annette von Droste-Hülshoff est moins dû peut-être à ses audaces créatrices qu'à la figure exemplaire qu'elle propose à l'interprétation. Elle est d'abord le poète de la Westphalie, où se déroula presque toute sa vie, entre le château de ses ancêtres et sa demeure de Rüschhaus. Cette vie monotone est vouée à la solitude, à la… Lire la suite
64.  DÜRRENMATT FRIEDRICH (1921-1990)

Écrit par : Jean MORTIER

Friedrich Dürrenmatt irrite et déconcerte. Sans cesse il se dérobe ou répond par une boutade : « Je n'ai pas de biographie. » Rien de moins impersonnel pourtant que cette œuvre qui, par la variété des tons, la rondeur et l'aisance du style, la débauche de l'invention impose bien au contraire, comme massivement, sa présence. Ce qui frappe chez… Lire la suite
65.  EBNER-ESCHENBACH MARIE VON (1830-1916)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Romancière autrichienne, d'origine aristocratique, Marie von Ebner-Eschenbach passe sa jeunesse en Moravie, dans le domaine de ses parents, puis à Vienne où elle s'installe définitivement, en 1863, après son mariage avec un officier. Elle s'intéresse aux problèmes sociaux et à leur répercussion sur la psychologie des êtres, en particulier des gens… Lire la suite
66.  EFFI BRIEST, livre de Theodor Fontane

Écrit par : Christian HELMREICH

Le cas de Theodor Fontane (1819-1898) est assurément remarquable. Poète connu pour ses ballades et pour les récits minutieux et distanciés de ses pérégrinations dans le Brandebourg, journaliste, critique de théâtre, il n'aurait guère été considéré que comme un des auteurs mineurs du xix Lire la suite
67.  EICH GÜNTER (1907-1972)

Écrit par : Gérard RAULET

Günter Eich est né à Lebus-sur-Oder. En 1918, la famille quitte le Brandebourg pour Berlin puis Leipzig, où Eich passe son baccalauréat. Il étudie ensuite la sinologie à Berlin (1925), et publie, dès 1927, ses premiers poèmes dans l'anthologie de Willi Fehse et Klaus Mann, Anthologie jüngster Lyrik. Il… Lire la suite
68.  EICHENDORFF JOSEPH VON (1788-1857)

Écrit par : Georges PAULINE

Le culte que ses admirateurs lui ont voué a longtemps desservi Eichendorff auprès des critiques spécialisés. Pendant près d'un siècle, on n'a le plus souvent vu en lui que le chantre de la forêt allemande – un de plus –, celui de la nostalgie commune à tant de romantiques, de la Wanderlust, la joie des… Lire la suite
69.  EINSTEIN CARL (1885-1940)

Écrit par : Liliane MEFFRE

Dans le chapitre "L'art, création d'un monde nouveau"  : … cette intention. Ses premiers articles en 1910 dans Der Demokrat traitent de Gide et de Claudel. Sa première œuvre littéraire, Bebuquin ou les Dilettantes du miracle, publiée en 1912 par Die Aktion, est dédiée à Gide. Quelques chapitres avaient déjà paru en 1907 sous le titre « Herr Giorgio Bebuquin » dans Die Opale Lire la suite
70.  LES ÉLÉGIES DE DUINO, livre de Rainer Maria Rilke

Écrit par : Francis WYBRANDS

C'est au château de Duino, sur les bords de l'Adriatique, où il avait été invité par la princesse de La Tour et Taxis et trouvé un havre provisoire de paix, qu'en janvier-février 1912 Rilke compose les deux premières des dix Élégies (Duineser Elegien) et écrit quelques ébauches des suivantes. Mais celles-ci… Lire la suite
71.  ÉLÉGIES ET HYMNES, livre de Friedrich Hölderlin

Écrit par : Isabelle KALINOWSKI

Parus parfois de son vivant dans quelques revues, mais en grande partie inédits au moment où débuta la seconde « moitié de sa vie » marquée par la folie (1806-1843), les poèmes de Friedrich Hölderlin (1770-1843) ne furent pas d'emblée rassemblés en un recueil ou un cycle achevé. Les… Lire la suite
72.  LES ÉMIGRANTS et LES ANNEAUX DE SATURNE (W. G. Sebald)

Écrit par : Aliette ARMEL

En 1999, la traduction des deux livres publiés en allemand par W. G. Sebald – Les Émigrants (trad. Patrick Charbonneau, Actes sud) et Les Anneaux de Saturne (trad. Bernard Kreiss, Actes sud,) – a suscité en France un très vif intérêt après avoir rencontré aux États-Unis un grand succès. Qualifiés par leur… Lire la suite
73.  EMPFINDSAMKEIT, littérature

Écrit par : Véronique KLAUBER

L'Empfindsamkeit, la plus forte et la plus universelle des manifestations préromantiques, déferla d'Ouest en Est entre 1740 et 1790 sur toute l'Europe littéraire et artistique. La vague, partie de l'Angleterre, balaya devant elle le rationalisme tranquille de l'Aufklärung (les Lumières) pour le remplacer par l'inquiétante nostalgie de l'au-delà de… Lire la suite
74.  ENZENSBERGER HANS MAGNUS (1929-    )

Écrit par : Nicole BARY

Poète et essayiste, mais aussi auteur dramatique et romancier, Hans Magnus Enzensberger s'est illustré dans tous les genres littéraires, y compris les pièces radiophoniques, les livrets d'opéra, les livres pour la jeunesse et les scénarios de films. Écrivain engagé, se méfiant de l'ordre établi et des pensées toutes faites, il est l'… Lire la suite
75.  EXPRESSIONNISME

Écrit par : Jérôme BINDÉLotte H. EISNERLionel RICHARD

Dans le chapitre " Littérature"  : … En littérature, l'emploi du mot expressionnisme suit presque immédiatement ses premières apparitions dans le vocabulaire des arts plastiques. En 1911, un jeune écrivain de formation philosophique, Kurt Hiller, s'en prend aux « esthètes » : ils ne sont rien d'autre, estime-t-il, que « des plaques de cire enregistrant des impressions ». Il leur… Lire la suite
76.  FAUST

Écrit par : André DABEZIES

Dans le chapitre "La transfiguration du héros romantique"  : … Mais ce sont surtout les jeunes poètes, déjà romantiques, de la génération suivante qui consacrent un type nouveau de Faust : Maler Müller en 1776-1778, Klinger en 1791, d'autres encore. Leur Faust est à leur image, un titan en révolte contre ce monde mal fait, un héros assez audacieux pour défier la moralité, la société, la… Lire la suite
77.  FAUST (J. W. von Goethe)

Écrit par : Jacques LE RIDER

La genèse de l'œuvre sans doute la plus universellement connue de Goethe (1749-1832) fut particulièrement longue. Dans le prolongement de la version primitive et non publiée (Urfaust), Faust I (Faust. Une tragédie) fut achevé le 25 avril 1806 et publié en 1808. Les sources de la matière… Lire la suite
78.  FIGARO DIVORCE (mise en scène J. Lassalle)

Écrit par : Didier MÉREUZE

Né à Fiume, grandi à Belgrade, Budapest, Presbourg, Vienne et Munich, Ödön von Horváth (1901-1938) n'a cessé de dénoncer les frustrations et les dérives d'une petite-bourgeoisie qui allait faire le lit du national-socialisme. Ainsi que l'écrivit Klaus Mann, il aurait pu, comme tant d'autres, « très… Lire la suite
79.  FLEMING PAUL (1609-1640)

Écrit par : Hélène FEYDY

Poète baroque allemand, Paul Fleming est l'un des meilleurs représentants du lyrisme de son siècle. Fils d'un pasteur luthérien, il est né le 5 octobre 1609 à Hartenstein, en Saxe. Remarqué pour sa précocité, il est envoyé, dès l'âge de douze ans, à l'école Saint-Thomas de Leipzig. Il sera l'élève du maître de chapelle… Lire la suite
80.  FOLKLORE

Écrit par : Nicole BELMONT

Dans le chapitre "Les genres"  : … En revanche, en Allemagne, contes et légendes mobilisent une grande partie des travaux des frères Grimm. En 1860, les Kinder- und Hausmärchen ont déjà eu sept éditions progressivement enrichies, tandis que le troisième volume, Anmerkungen (les « remarques », « annotations »), en est à sa troisième édition.… Lire la suite
81.  FONTANE THEODOR (1819-1898)

Écrit par : Éliane KAUFHOLZ

On peut être surpris du silence qui, en France, a longtemps entouré ce descendant de huguenots français devenu l'un des grands écrivains allemands du xixe siècle. Rares jusqu'à ces dernières décennies ont été les traductions en français de son œuvre : ce retard est en train de se combler, certains de… Lire la suite
82.  FRANCK SÉBASTIEN (1499-1542)

Écrit par : Raoul VANEIGEM

Historien, humaniste, esprit indépendant, Sébastien Franck fait entendre, dans la tourmente religieuse du xvie siècle, la voix de la tolérance et de la liberté de pensée. Seule importe pour lui la foi individuelle en un Dieu que n'emprisonnent ni les dogmes, ni les Écritures, ni les rituels, ni les… Lire la suite
83.  FRANK LEONHARD (1882-1961)

Écrit par : Universalis

Romancier et dramaturge allemand appartenant au courant expressionniste, né le 4 septembre 1882 à Würzburg (Danemark), mort le 18 août 1961 à Munich (R.F.A… Lire la suite
84.  FRANZ KAFKA (Cahier de l'Herne)

Écrit par : Jacques LE RIDER

« Que serait Kafka “après son siècle” ? » se demandent Jean-Pierre Morel et Wolfgang Asholt, les maîtres d’œuvre du Cahier de L'Herne (2014) consacré à l’écrivain, faisant allusion au titre de l'exposition Le Siècle de Kafka conçue par Yasha David au Centre Georges-Pompidou en 1984. Pour le moment, « l'après-Kafka » n'a pas… Lire la suite
85.  FREILIGRATH FERDINAND (1810-1876)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Fils d'instituteur et détestant son métier (le commerce), Ferdinand Freiligrath commence par écrire des Poèmes exotiques (Gedichte, 1838). En 1841, il écrit un poème intitulé D'Espagne (Aus Spanien) : « Le poète se situe dans un observatoire bien plus élevé que les… Lire la suite
86.  FRIED ERICH (1921-1988)

Écrit par : Gérald STIEG

Né à Vienne de parents juifs, Erich Fried a dû quitter l'Autriche après l'Anschluss en 1938. Établi en Angleterre, d'abord comme travailleur occasionnel, puis comme collaborateur de la B.B.C., il devient un remarquable traducteur de Dylan Thomas, de T. S. Eliot et surtout de Shakespeare. Au centre de sa propre œuvre, il y… Lire la suite
87.  FRISCH MAX (1911-1991)

Écrit par : Daniel ZERKI

Romancier, essayiste et auteur dramatique suisse de langue allemande, Max Frisch est né à Zurich dans une famille d'origine autrichienne. Il entreprend tout d'abord des études littéraires qu'il doit interrompre, en 1933, à la mort de son père. Il fait du journalisme, voyage beaucoup, écrit un premier roman, Jürg Reinhart (1934)… Lire la suite
88.  GELLERT CHRISTIAN (1715-1769)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

On rapporte qu'au sortir d'un entretien avec Gellert sur la situation de la littérature allemande, Frédéric II dit en français : « C'est le plus raisonnable de tous les savants allemands. » En effet, ce littérateur-philosophe a tenté sa vie durant de lier l'idéal des Lumières au contenu traditionnel du christianisme et aux acquis fragiles de la… Lire la suite
89.  GEORGE STEFAN (1868-1933)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Le rôle et l'influence de Stefan George restent très discutés en Allemagne. Les uns voient en lui le grand restaurateur du lyrisme, l'esthète au-dessus de la mêlée ; les autres un poète ésotérique et réactionnaire, se complaisant dans la grandiloquence et le formalisme (ainsi Brecht en 1928 : « Le vide des poèmes de George ne me dérangerait pas ;… Lire la suite
90.  GERVINUS GEORG GOTTFRIED (1805-1871)

Écrit par : Karl HAMMER

Produit de la société bourgeoise de son temps, Gervinus doit être compté parmi ses plus importants porte-parole. Il était convaincu que l'abolition des barrières de classes, la libération des servitudes traditionnelles ainsi que l'appel au talent et à la production créeraient infailliblement un ordre social plus naturel, plus juste, donc meilleur… Lire la suite
91.  GOETHE (J. W. von)

Écrit par : Pierre BERTAUX

« Voilà un homme ! » dit Napoléon à son entourage après avoir, en 1808, accordé à Goethe une audience. Il avait touché juste. Être un homme, telle était bien toute l'ambition de Goethe. Bien sûr, il doit sa gloire à son œuvre littéraire. Mais, poète, il n'était pas pour autant un homme de lettres. Son œuvre, c'est… Lire la suite
92.  GOETHE (J. W. von) - (repères chronologiques)

Écrit par : Jean-François PÉPIN

28 août 1749 Naissance de Goethe à Francfort-sur-le-Main… Lire la suite
93.  GOLL IVAN (1891-1950)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Poète lorrain, Ivan Goll a écrit en langue française et en langue allemande. Ses premiers écrits le font classer dans le mouvement expressionniste allemand. Le Canal de Panama, tract lyrique, parut en 1914 sous le pseudonyme d'Iwan Lassang. Le poète y décrit la lutte des éléments contre l'homme, et le percement héroïque du canal… Lire la suite
94.  GÖRRES JOHANN JOSEPH (1776-1848)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

La vie de Görres, Rhénan né à Coblence, suit les fluctuations variées de la politique de son époque : journaliste à La Feuille rouge (Das rote Blatt, 1797), Görres adhère aux idées de la Révolution française et, à la tête d'une délégation allemande, vient réclamer à Paris l'annexion de… Lire la suite
95.  GOTTFRIED DE STRASBOURG (XIIe-XIIIe s.)

Écrit par : Denis COUTAGNE

Poète courtois allemand, auteur, en 1210 environ, de Tristan et Isolde. Les éléments biographiques concernant Gottfried de Strasbourg demeurent très pauvres et se réduisent aux suppositions qu'on peut tirer de son long poème, d'ailleurs inachevé et complété ensuite par Ulrich von Turhem et par Heinrich von Freibert ; on ignore… Lire la suite
96.  GOTTSCHED JOHANN CHRISTOPH (1700-1766)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Tenu jusqu'en 1740 pour le pape de la littérature, Gottsched est peu après attaqué de toutes parts : ses disciples l'abandonnent, la troupe de comédiens avec laquelle il travaillait le tourne sur scène en dérision (1741) et, en 1759, Lessing le prend violemment à partie dans une de ses lettres sur la littérature. Le temps aidant, on s'aperçoit… Lire la suite
97.  GRABBE CHRISTIAN DIETRICH (1801-1836)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Mort à trente-cinq ans, le dramaturge allemand Grabbe est le type même du génie théâtral. Fils d'un directeur de prison, son premier souvenir est d'avoir tenu compagnie à un condamné à mort. Son théâtre est celui de la démesure, du grotesque et du satirique. À vingt et un ans, il écrit Herzog Theodor von Gothland, une pièce… Lire la suite
98.  GRASS GÜNTER (1927-2015)

Écrit par : Julien HERVIER

À la parution de son livre Le Tambour, en 1959, l'enthousiasme de la critique fut presque unanime. C'était le premier roman d'un jeune auteur d'une trentaine d'années, connu et apprécié jusqu'alors comme dessinateur et poète par quelques cercles restreints, dont le Groupe 47 qui l'avait couronné en 1958.… Lire la suite
99.  GRILLPARZER FRANZ (1791-1872)

Écrit par : Michel-François DEMET

Les deux faces antithétiques de la personnalité de tendance schizoïdique – introversion marquée, mais aussi recherche d'appartenance à une communauté – dictèrent à Franz Grillparzer, considéré aujourd'hui comme le plus grand dramaturge autrichien, une œuvre diverse où s'opposent, apparemment, des «  drames à l'antique » (problèmes du bonheur… Lire la suite
100.  GRIMM FRIEDRICH MELCHIOR baron de (1723-1807)

Écrit par : André BANULS

Sans être gentilhomme, Friedrich Melchior Grimm, originaire de Ratisbonne, put faire des études à l'université de Leipzig, où il fréquenta l'illustre Gottsched et ses amis ; puis il partagea le sort des jeunes gens sans fortune de son temps et devint précepteur chez le comte de Schomberg, qui l'emmena avec lui à Paris en 1748. Là il devint «… Lire la suite
101.  GRIMM JAKOB (1785-1863) et WILHELM (1786-1859)

Écrit par : Michel-François DEMET

Il est sans doute peu d'œuvres qui aient connu à l'égal des Contes des frères Grimm une telle fortune auprès des lecteurs de tout âge et de toutes les couches sociales. Ce succès durable est à la fois mérité et injuste : il rend certes hommage au génie littéraire des deux frères, mais il étouffe… Lire la suite
102.  GRIMMELSHAUSEN HANS JAKOB CHRISTOFFEL VON (1620 env.-1676)

Écrit par : Michel-François DEMET

À l'époque la plus troublée de son histoire, pendant la guerre de Trente Ans, l'Allemagne ne produit guère que d'interminables romans galants, traduits ou imités de Mlle de Scudéry, ou encore des récits parfaitement intemporels sur des héros, tel Arminius, incarnant en d'autres temps l'énergie de l'Allemagne. L'œuvre de Grimmelshausen, tableau… Lire la suite
103.  GROUPE 47

Écrit par : Pierre GIRAUD

Le Groupe 47 est un rassemblement d'écrivains et de critiques d'Allemagne occidentale qui se constitue en 1947, à l'initiative de Hans Werner Richter. Au cours de sessions, d'abord pluriannuelles, puis, à partir de 1954, simplement annuelles, de jeunes écrivains, encore inconnus, lisent des extraits de leurs œuvres et les soumettent au jugement de… Lire la suite
104.  GRÜN ANTON ALEXANDER comte d'AUERSPERG dit ANASTASIUS (1806-1897)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Sous le pseudonyme d'Anastasius Grün se cache Anton Alexander, comte d'Auersperg, un noble de haute lignée autrichienne. Il fréquente la cour et, avant 1848, rencontre un Metternich parfaitement au courant des activités bourgeoises, révolutionnaires et littéraires de « monsieur Anastasius Grün ». En 1848, on le retrouve au Parlement de Francfort.… Lire la suite
105.  GRYPHIUS ANDREAS GREIF dit (1616-1664)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Tributaire de la littérature latine du Moyen Âge, Andreas Gryphius prend pour devise Manet unica virtus (Seule est durable la vertu). Une autre formule latine résume la thématique de son œuvre : Vanitas mundi. On le voit, Gryphius est enfant de son siècle, sans toutefois se confiner au seul… Lire la suite
106.  GÜNTHER JOHANN CHRISTIAN (1695-1723)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Né en Silésie d'un père médecin, Johann Christian Günther est, de 1710 à 1715, élève au lycée de Schweidnitz où il tombe amoureux de Leonore Jachmann. Il lui dédie des poèmes d'amour passionnés, se fiance à elle. Mais, étudiant à Leipzig, voilà qu'il jette sa gourme et devient volage. Seule une grave maladie le fait revenir auprès de Leonore qu'il… Lire la suite
107.  GUTZKOW KARL (1811-1878)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

L'un des chefs de file de la Jeune-Allemagne — « école » littéraire qui n'a jamais vraiment existé, mais qui a servi d'étiquette pour justifier la répression qui s'est abattue en 1835 sur les écrivains et journalistes libéraux. Polémiste remarquable, influencé par Goethe, par Saint-Simon et par les utopistes, Gutzkow a édité un important journal de… Lire la suite
108.  HALLER ALBRECHT VON (1708-1777)

Écrit par : Jacqueline BROSSOLLET

Physiologiste suisse et écrivain d'expression allemande. Haller commence en 1723 ses études médicales à Tübingen et les termine (1727) à Leyde, auprès de Boerhaave. Il voyage ensuite quelque temps et enseigne l'anatomie à Bâle en 1729. Nommé en 1734 professeur d'anatomie à l'université de Berne, sa ville natale, il part deux… Lire la suite
109.  HAMANN JOHANN GEORG (1730-1788)

Écrit par : Antoine FAIVRE

Les écrits de Hamann, le « mage du Nord », restent difficilement accessibles à ceux que rebutent les aphorismes, les apophtegmes déclamatoires, le langage « hiéroglyphique ». C'est au cours d'un voyage en Angleterre que Hamann passa par une expérience de type piétiste, qu'il relata peu après dans Gedanken über Lire la suite
110.  HAMLET-MACHINE, Heiner Müller

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Ce texte dramatique de Heiner Müller (1929-1995), écrit en 1977, divisé en cinq parties, provient d'un projet initial conçu en 1961, qui était de transposer l'histoire d'Hamlet à Budapest après la révolte de 1956 : Hamlet est le fils d'un dirigeant communiste victime des purges staliniennes puis réhabilité. Mais l'auteur… Lire la suite
111.  HAMMERSTEIN OU L'INTRANSIGEANCE (H. M. Enzensberger)

Écrit par : Nicole BARY

Paru en 2008, Hammerstein oder der Eigensinn (Hammerstein, ou l'Intransigeance, traduction de Bernard Lortholary, Gallimard, 2010) est un livre inclassable. Son auteur, Hans Magnus Enzensberger, précise dans la Postface qu'il ne s'agit là ni d'un roman, ni d'un travail d'historien sur… Lire la suite
112.  HANDEL-MAZZETTI ENRICA VON (1871-1955)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

À lire la vaste production romanesque de l'Autrichienne Enrica von Handel-Mazzetti, une comparaison musicale s'impose : le thème varié. Ce qu'elle écrit repose en effet sur un principe quasi exclusif : l'antagonisme entre catholicisme et protestantisme. Dans ses romans, l'auteur ne cesse de le représenter et de l'expliquer. Dans sa vie, toutefois,… Lire la suite
113.  HARTMANN VON AUE (1160 env.-entre 1205 et 1215)

Écrit par : Pierre SERVANT

Le premier en date des grands classiques du roman courtois en Allemagne (G. Zink). D'après les quelques témoignages littéraires qui nous sont parvenus (Wolfram d'Eschenbach, Gottfried de Strasbourg) et les renseignements qu'il nous a fournis lui-même dans ses œuvres, nous savons que Hartmann von Aue était d'origine souabe, chevalier de naissance… Lire la suite
114.  HASENCLEVER WALTER (1890-1940)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Porte-parole de l'expressionnisme, Hasenclever a écrit avec Le Fils (1916) la première pièce expressionniste jouée en Allemagne. Dans cette pièce déterminante, le père symbolise tout ce qui opprime l'être humain. La révolte du fils est sans compromis ; c'est la fin de tout un système, de toute une époque… Lire la suite
115.  HAUPTMANN GERHART (1862-1946)

Écrit par : Michel-François DEMET

L'œuvre de l'Allemand Gerhart Hauptmann est marquée par l'incapacité de son auteur à maîtriser une pensée claire, logique et rectiligne ; Thomas Mann caricaturera cette incapacité dans son roman La Montagne Magique (Der Zauberberg) sous les traits de… Lire la suite
116.  HEBBEL FRIEDRICH CHRISTIAN (1813-1863)

Écrit par : Michel-François DEMET

Hebbel, dramaturge, poète, nouvelliste, compte parmi les grands écrivains d'Allemagne qui n'ont conquis que lentement la gloire dans leur pays et qui restent très peu connus hors des frontières nationales. Certes, ce fils de maçon né à Wesselburen dans le Holstein, qui traversera toute l'Allemagne à pied sans presque manger pour trouver à Munich ou… Lire la suite
117.  HEBEL JOHANN PETER (1760-1826)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Hebel peut être considéré comme le fondateur de la poésie dialectale alémanique. Mais il est aussi, avec Kleist, le créateur d'une forme littéraire nouvelle : l'anecdote. Son influence ira jusqu'à Kafka et Brecht. Les histoires pour almanach qu'il écrivit à Karlsruhe parurent dans L'Ami du foyer rhénan (Der Lire la suite
118.  HEIN CHRISTOPH (1944-    )

Écrit par : Nicole BARY

Lorsque Christoph Hein reçut en 1982 le prix Heinrich Mann, l'écrivain Peter Hacks le présenta dans sa laudatio comme une exception : dramatique dont les romans sont des succès, un romancier doué pour l'écriture dramatique. À l'époque, Peter Hacks ne pouvait pas savoir que l'auteur se révélerait être… Lire la suite
119.  HEINE HEINRICH (1797-1856)

Écrit par : Pierre GRAPPIN

Plus d'un siècle après sa mort, Heine demeure un écrivain discuté, en particulier dans son propre pays. Sans qu'on lui dénie du talent, sa personne est souvent mise en cause et son nom passionne les débats. Auteur de lieder, et parmi les plus populaires dans les pays de langue allemande, il semblerait devoir, par là,… Lire la suite
120.  HEINRICH VON MORUNGEN (mort en 1222)

Écrit par : Claude LECOUTEUX

Originaire du château de Morungen, près de Sangerhausen, en Thuringe, le ministérial Henrich von Morungen, un des grands représentants de l'été du Minnesang, fait ses débuts poétiques vers 1190. Des documents attestent son existence en 1217-1218. Ce sont là les seuls éléments sûrs dont nous disposons. À la charnière du… Lire la suite
121.  HEINSE JOHANN JAKOB WILHELM (1749-1803)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Poète du Sturm und Drang, né en Thuringe, Heinse est un esprit républicain. Fils de pasteur, il fuit le lycée, étudie à Iéna, à Erfurt, puis il voyage en Allemagne et en Italie. En 1789, on le retrouve bibliothécaire chez l'archevêque de Mayence, un des esprits les plus libres de son temps. L'œuvre principale de Heinse,… Lire la suite
122.  HENRI D'OFTERDINGEN, Novalis

Écrit par : Christian HELMREICH

Novalis est plus qu'un écrivain ; au lendemain déjà de sa mort, puis tout au long des deux siècles qui se sont écoulés depuis lors, il est devenu un mythe. Derrière ce nom mystérieux, tout entier tourné vers l'avenir (Novalis désigne en latin celui qui cultive de nouvelles terres) se cache la personne de Friedrich von… Lire la suite
123.  HERDER JOHANN GOTTFRIED (1744-1803)

Écrit par : Olivier JUILLIARD

Né dans une famille très modeste de Prusse orientale (son père était maître d'école, après avoir été tisserand en Silésie), Herder acquit rapidement une très large culture personnelle par la lecture obstinée de tous les livres qu'il trouvait ; étudiant en théologie à Königsberg, il y suivit l'enseignement de Kant et s'y lia d'amitié avec Hamann. Il… Lire la suite
124.  HERWEGH GEORG (1817-1875)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

D'abord journaliste, Georg Herwegh dirige la revue Europa à Stuttgart (1837). Il s'enfuit en Suisse pour échapper au service militaire (1839). Ses Poésies d'un vivant (Gedichte eines Lebendigen, 1841), dont le titre répond avec ironie aux Poésies d'un défunt du prince… Lire la suite
125.  HESSE HERMANN (1877-1962)

Écrit par : Barbara BELHALFAOUI

Hermann Hesse, poète, romancier, critique et éditeur, appartient à cette famille d'auteurs qui étonnent, irritent et provoquent, mais suscitent également l'enchantement et l'enthousiasme. Son œuvre semble, en tout cas, exclure l'indifférence. Cela tient avant tout aux critiques de Hesse lui-même, dirigées à la fois… Lire la suite
126.  HESSEL FRANZ (1880-1941)

Écrit par : Nicole BARY

Né à Stettin en 1880, mort en France en 1941, dans cette capitale de l'émigration allemande qu'a été Sanary-sur-mer, Franz Hessel a vécu toutes les turbulences de la première moitié du xxe siècle : la vie de bohème des artistes allemands dans le Schwabing de 1900, les avant-gardes à Paris et à Berlin… Lire la suite
127.  HEYM GEORG (1887-1912)

Écrit par : Françoise AURIVAUD

Le nom de Georg Heym reste associé à l'expressionnisme. Les adeptes de ce mouvement renvoient dos à dos les deux doctrines littéraires dominantes à l'époque : naturalisme et néo-romantisme ; c'est un nouveau rapport réalité-individu qu'ils cherchent à définir. L'homme est devenu l'outil d'une économie… Lire la suite
128.  HIER EN CHEMIN (P. Handke)

Écrit par : Julien HERVIER

Comme pour une célébration anticipée de son soixante-dixième anniversaire en 2012, l'édition française rend hommage à Peter Handke par une triple publication. Cette simultanéité est toutefois trompeuse, car il s'agit de textes écrits à des dates différentes. Hier en chemin, Carnets, novembre 1987-juillet 1990 Lire la suite
129.  HILBIG WOLFGANG (1941-2007)

Écrit par : Nicole BARY

Étonnant parcours que celui de cet autodidacte issu du milieu prolétarien est-allemand et rejeté par « l'État des paysans et des ouvriers », la R.D.A., qui prétendait pourtant faire de ceux qui travaillaient dans la « production » les nouveaux intellectuels. En revanche, dès ses premières publications en Allemagne de l'Ouest, la critique et les… Lire la suite
130.  HOFFMANN ERNST THEODOR AMADEUS (1776-1822)

Écrit par : Michel-François DEMETMarc VIGNAL

Ernst Theodor Wilhelm Hoffmann, musicien, écrivain et poète allemand qui, par amour de la musique et de Mozart, prit le troisième prénom d'Amadeus, fut peut-être poète parce qu'il était mauvais fonctionnaire, contrairement à l'affirmation de son épitaphe mortuaire qui nous dit qu'il fut « excellent fonctionnaire, excellent… Lire la suite
131.  HOFMANNSTHAL HUGO VON (1874-1929)

Écrit par : Jacques LE RIDER

Hugo von Hofmannsthal avait le sentiment très fort d'être l'héritier d'une tradition viennoise, et donc européenne, puisque la capitale des Habsbourg avait été le point de rencontre entre les cultures allemande, espagnole, italienne et restait une capitale de la culture centre-européenne. La première partie de son existence et son œuvre consista en… Lire la suite
132.  HÖLDERLIN FRIEDRICH (1770-1843)

Écrit par : Jean-Pierre LEFEBVRE

Hölderlin est devenu une sorte d'emblème de la poésie allemande, et son nom, comme ceux de Paul Celan ou de Rilke, auxquels il est associé par des liens contradictoires, est employé dans le monde entier comme le shibboleth, le signe de reconnaissance et de connivence qu'échangent ceux qui ont décidé de… Lire la suite
133.  L'HOMME SANS QUALITÉS, livre de Robert Musil

Écrit par : Jacques LE RIDER

Commencé vers 1918, le vaste projet romanesque de L'Homme sans qualités absorba toute l'énergie de Robert Musil (1880-1942) jusqu'à sa mort, sans qu'il puisse parvenir à le mener à bien. Musil n'en publia que les deux premiers volumes : le premier en octobre 1930, réunissant les deux premières parties («… Lire la suite
134.  L'HOMME SANS QUALITÉS (R. Musil - trad. 2004)

Écrit par : Marc CERISUELO

Voici comment Robert Musil décrit le « sens du possible », qui anime tout le projet de L'Homme sans qualités : « L'homme qui en est doué, par exemple, ne dira pas : ici s'est produit, va se produire, doit se produire telle ou telle chose ; mais il imaginera : ici pourrait, devrait… Lire la suite
135.  HORVÁTH ÖDÖN VON (1901-1938)

Écrit par : Renée SAUREL

Dans le chapitre "Le destin tragique d'un « sans-patrie »"  : … , puis à Vienne, à Venise, à Belgrade, à Munich et à Budapest. Écrivain d'expression allemande, c'est en Allemagne qu'il sera reconnu et joué. Il reste néanmoins un Heimatlos, un sans-patrie. De l'ancien Empire austro-hongrois, qui avait réuni plus de deux cents nations et qui, en dépit de sa très ancienne culture, restait… Lire la suite
136.  HROSWITHA VON GANDERSHEIM (935 env.-env. 1000)

Écrit par : Universalis

Hroswitha von Gandersheim est considérée comme la première poétesse allemande. Née vers 935 dans une famille noble, Hroswitha (ou Hrotswitha, Hrotsvit, Roswitha) entre vers l'âge de vingt-trois ans au couvent des bénédictines de Gandersheim, où elle passera le reste de sa vie. Afin de neutraliser la moralité païenne qui règne dans les œuvres… Lire la suite
137.  HUCHEL PETER (1903-1982)

Écrit par : Jean-Jacques POLLET

Peter Huchel aura été un poète partagé entre les deux Allemagnes. Né dans « la troisième nuit d'avril » 1903 à Berlin-Lichterfelde, il fait ses timides débuts d'écrivain à partir de 1925. Il collabore épisodiquement à différentes revues (Die Kolonne, Die literarische Welt) et écrit quelques pièces… Lire la suite
138.  HUELSENBECK RICHARD (1892-1974)

Écrit par : Giovanni LISTA

Avant la Première Guerre mondiale, Richard Huelsenbeck, né à Frankenau en Allemagne, est déjà parmi les jeunes poètes et écrivains expressionnistes qui fréquentent, à Berlin, le café des Westerns et affichent des idées antimilitaristes. Réformé en février 1916, il rejoint à Zurich Hugo Ball, qui vient de fonder le cabaret Voltaire. Dès son arrivée… Lire la suite
139.  HUTTEN ULRICH VON (1488-1523)

Écrit par : Bernard VOGLER

Né dans une famille de hobereaux franconiens, Ulrich von Hutten fut envoyé à l'abbaye de Fulda pour s'y préparer à la carrière ecclésiastique. Il s'en sauva, encourant la malédiction de son père, pour une vie errante à travers l'Allemagne et l'Italie. Dans ce pays (1512-1513), il conçut une vive antipathie pour la cour de Rome Lire la suite
140.  JAHNN HANS HENNY (1894-1959)

Écrit par : Lionel RICHARD

Né près de Hambourg dans une famille de constructeurs de navires, Hans Henny Jahnn est l'un des écrivains allemands les plus audacieux et les plus complexes du xxe siècle. Pour l'essentiel, ses livres sont tirés des expériences de sa propre vie. Ils sont traversés par le thème de l'homosexualité ou,… Lire la suite
141.  JEAN PAUL, JOHANN PAUL FRIEDRICH RICHTER dit (1763-1825)

Écrit par : Bernard LORTHOLARY

fait le chantre des vertus médiocres, ce rêveur est un bourreau de travail, ce lyrique est un éblouissant virtuose de la prose narrative. Sans doute est-ce dans son tempérament d'humoriste que réside la cause de ces contradictions, mais aussi le secret de leur résolution dans des textes qui sont parmi les plus originaux de la littérature allemande… Lire la suite
142.  JELINEK ELFRIEDE (1946-    )

Écrit par : Nicole BARY

Prix Nobel de littérature en 2004, romancière, essayiste, auteur de nombreuses pièces de théâtre, de pièces radiophoniques et d'un scénario de film (Malina, adaptation du roman d'Ingeborg Bachmann pour Werner Schroeter), traductrice et intellectuelle engagée, Elfriede Jelinek est sans doute l'écrivain le… Lire la suite
143.  JOHNSON UWE (1934-1984)

Écrit par : M. NUGUE

D'origine poméranienne, Uwe Johnson a fait ses études de germanistique à Rostock et à Leipzig, avant de s'établir en 1959 en République fédérale. Il a donc vécu de manière directe le problème de la séparation des deux Allemagnes, qui tient, de fait, une place prépondérante dans son œuvre. Sans prendre parti pour l'un ou l'autre des deux régimes, il… Lire la suite
144.  LE JUGEMENT DERNIER (mise en scène A. Engel)

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Je considère la forme du conte de fées, mélangée à la farce, comme particulièrement indiquée par les temps qui courent, puisque à travers cette forme, on peut dire beaucoup de choses qu'autrement, il serait impossible de dire », écrit Ödön von Horváth en 1935, à l'époque où il rédige Le Jugement dernier.… Lire la suite
145.  JÜNGER ERNST (1895-1998)

Écrit par : Julien HERVIER

Peu d'écrivains allemands contemporains ont fait l'objet de controverses aussi vives qu'Ernst Jünger. Sa personnalité comme son œuvre – et chacune témoigne pour l'autre dans un échange réciproque – ont suscité autant d'enthousiasmes sans réserve que d'attaques passionnées. Même si l'hostilité politique nuit parfois outre-Rhin à une appréciation… Lire la suite
146.  KAFKA FRANZ (1883-1924)

Écrit par : Marthe ROBERT

Franz Kafka passe un peu partout pour le symbole même de la littérature d'avant-garde. Son œuvre étant des plus énigmatiques, elle a donné lieu à une foule d'interprétations plus ou moins ingénieuses, qui ont toutes le défaut d'être extérieures aux textes, et de refléter moins la réalité vivante de l'écrivain que… Lire la suite
147.  KASCHNITZ MARIE-LUISE (1901-1974)

Écrit par : Pierre GIRAUD

À l'écart des groupes et des courants littéraires, ce poète allemand, comblé de prix et de distinctions, est également connu pour ses nouvelles : Ombres allongées (Lange Schatten, 1960), Conversations interurbaines (Ferngespräche, 1966) ; ses essais ; son journal :… Lire la suite
148.  KÄSTNER ERICH (1899-1974)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Journaliste et écrivain allemand, rédacteur du journal de la gauche démocrate Neue Leipziger Zeitung, Erich Kästner collabore aux journaux Weltbühne, Berliner Tageblatt et Frankfurter Zeitung. Interdit en 1933, Kästner reçoit cependant une autorisation spéciale pour… Lire la suite
149.  KELLER GOTTFRIED (1819-1890)

Écrit par : Maurice MARACHE

S'il faut classer Gottfried Keller, c'est évidemment parmi les conteurs réalistes qu'on lui assignera sa place. Pourtant son charme n'est pas seulement dans la fidélité avec laquelle il fait revivre les gens de son pays et de sa ville natale de Zurich, mais tout autant dans les inventions de son imagination parfois baroque Lire la suite
150.  KIRSTEN WULF (1934-    )

Écrit par : Nicole BARY

Le poète allemand Wulf Kirsten est né en 1934 à Klipphausen, près de Meissen (Saxe). Les titres de ses différents volumes révèlent, d'une façon quasi programmatique, la poétique de leur auteur : La Langue du tuilier, La Terre près de Meissen, Le Temps des violettes Lire la suite
151.  KLEIST HEINRICH VON (1777-1811)

Écrit par : Claude DAVID

qu'on découvrit enfin son génie. Mais, depuis cette époque, on n'a plus guère cessé de voir en lui un des plus grands tragiques – le plus grand peut-être – des lettres allemandes. Deux de ses pièces au moins – Le Prince de Hombourg et Penthésilée – ont acquis en France droit de cité ; le cinéma a fait connaître La Marquise d'O. L'avenir… Lire la suite
152.  KLEMPERER VICTOR (1881-1960)

Écrit par : Lionel RICHARD

Cousin du chef d'orchestre Otto Klemperer, Victor Klemperer naquit en 1881 à Landsberg, en Prusse orientale, ville aujourd'hui polonaise sous le nom de Gorzów Wielkopolski. Il était le neuvième enfant d'une famille juive. Son père, qui était rabbin et se réclamait d'un judaïsme progressiste, fut nommé en 1890 à Berlin. Le… Lire la suite
153.  KLINGER FRIEDRICH MAXIMILIAN VON (1752-1831)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Fils d'une blanchisseuse de Francfort, étudiant en droit, comédien ambulant, puis officier en Russie, Klinger, qui fut l'ami de Goethe, est le dramaturge de la passion, de la liberté et de l'individualisme. Dans Les Jumeaux (Die Zwillinge, 1776), il aborde le problème des frères ennemis. Son drame… Lire la suite
154.  KLOPSTOCK FRIEDRICH GOTTLIEB (1724-1803)

Écrit par : Jean MURAT

Klopstock est à la fois au terme d'une évolution que jalonnent les noms de B. H. Brockes, A. von Haller, F. von Hagedorn et des poètes anacréontiques, et le précurseur du Sturm und Drang, du classicisme et du mouvement romantique. C'est dire qu'il est à un tournant de la littérature allemande… Lire la suite
155.  KOFLER WERNER (1947-2011)

Écrit par : Universalis

Écrivain autrichien. Né en 1947 à Villach en Carinthie, une région proche de la Slovénie et de l'Italie qu'il évoque dans Herbst, Freiheit. Ein Nachtstück (1994, trad. franç. Automne, liberté. Un nocturne, 2008), Werner Kofler appartient à cette lignée d'écrivains qui, à l'instar de Thomas Lire la suite
156.  KONRAD VON WÜRZBURG (1230 env.-1287)

Écrit par : Claude LECOUTEUX

Écrivain le plus marquant de la seconde moitié du xiiie siècle, Konrad von Würzburg a laissé une œuvre considérable. Nous sommes peu renseignés sur sa vie, que seuls les noms de ses mécènes permettent de retracer à peu près. Konrad vit le jour à Wurzbourg vers 1230 ; ce n'est pas un aristocrate et il… Lire la suite
157.  KOTZEBUE AUGUST VON (1761-1819)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

De son temps, Kotzebue fut l'auteur dramatique le plus célèbre, dépassant, et de loin, en notoriété Goethe et Schiller. Directeur du théâtre de la cour à Vienne en 1798-1800, puis du théâtre allemand de Saint-Pétersbourg, on le retrouve en 1802 à Berlin directeur du journal Der Freimütige ( Lire la suite
158.  KRACAUER SIEGFRIED (1889-1966)

Écrit par : Nicole BARY

Tardivement connue en France, bien que la traduction française par Clara Malraux de son roman Ginster (1928, Genêt) soit parue dès 1933, l'œuvre de Siegfried Kracauer a été profondément marquée par les grands bouleversements du xxe siècle. Figure de proue de la… Lire la suite
159.  KRAUS KARL (1874-1936)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Poète et critique, Karl Kraus est né à Jicin (Bohême). Il surtout connu pour son style satirique étincelant. Sa langue fourmille en inventions remarquables où la culture et le sens du raccourci se conjuguent à l'envi. Son influence à Vienne — à travers ses articles, mais aussi ses lectures publiques — fut grande et, très vite, dépassa les… Lire la suite
160.  KRAUSS ANGELA (1950-    )

Écrit par : Nicole BARY

Lorsque tout change », écrit Angela Krauss, « on se demande si les objets sont restés les mêmes, et si nos rapports avec eux n'ont pas changé. Paradoxalement, on commence par penser que ce sont les objets qui ont changé. En réalité, c'est notre relation à eux qui s'est modifiée : les objets, les „choses“ servent de révélateur. » Peu d'écrivains… Lire la suite
161.  KROLOW KARL (1915-1999)

Écrit par : Jean-Jacques POLLET

Né à Hanovre, Karl Krolow a vécu de sa plume à partir de 1956, après avoir suivi, à Göttingen et Breslau, des études supérieures de langues et de littératures romanes et germaniques. Il est un grand nom du lyrisme allemand contemporain. Membre de l'Académie bavaroise des beaux-arts, de l'Académie allemande de langue et littérature, il reçoit en… Lire la suite
162.  KUBIN ALFRED (1877-1959)

Écrit par : Gérard LEGRAND

Il a été la preuve vivante de l'impossibilité de réduire l'expressionnisme à un courant pictural. Après une tentative de suicide sur la tombe de sa mère, Alfred Kubin s'engage dans l'armée austro-hongroise. Une nouvelle crise d'aliénation le frappe lors des obsèques de son général, substitut évident de son père. C'est donc… Lire la suite
163.  LAOCOON, OU DES FRONTIÈRES DE LA PEINTURE ET DE LA POÉSIE, livre de Gotthold Ephraim Lessing

Écrit par : Elisabeth DÉCULTOT

S'il fallait résumer le Laocoon de Gotthold Ephraim Lessing (1729-1781) aux seules thèses qui en constituent l'armature apparente, on arriverait à un résultat malingre et de surcroît peu original pour le xviiie siècle. D'une… Lire la suite
164.  LASKER-SCHÜLER ELSE (1869-1945)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Poète lyrique et écrivain de langue allemande Else Lasker-Schüler est nièce de rabbin et fille d'architecte ; elle quitte son milieu pour vivre à Berlin une vie bohème parmi les écrivains de la capitale. Liée d'amitié avec Karl Kraus et le peintre Franz Marc (qui appartient au Blaue Reiter), elle distribue à tous ses amis… Lire la suite
165.  LÉGENDES DE LA FORÊT VIENNOISE, Ödön von Horváth

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Cette « pièce populaire en trois parties » de l'Autrichien Ödön von Horváth (1901-1938) fut écrite en 1930-1931, et créée le 2 novembre 1931 au Deutsches Theater de Berlin. Elle y remporta un triomphe, dans une mise en scène de Heinz Hilpert, avec notamment Carola Neher et Peter Lorre. Publiée la même année, elle valut à son… Lire la suite
166.  LENAU NIKOLAUS (1802-1850)

Écrit par : Pierre GRAPPIN

Les compositions épiques et dramatiques de Nikolaus Lenau, poète autrichien de l'époque postromantique, sont marquées par une inguérissable nostalgie de la liberté. Ses pièces lyriques, ouvertes aux appels de la nature et du vagabondage, ont souvent inspiré les musiciens, à commencer par Franz Liszt, avec lequel il avait des… Lire la suite
167.  LENZ JACOB MICHAEL REINHOLD (1751-1792)

Écrit par : Daniel ZERKI

Jacob Lenz, pendant quelques années (de 1772 à 1776), fut considéré comme l'un des plus brillants représentants de la génération littéraire du Sturm und Drang. Il était très lié avec Goethe. Leur brouille et la brutale rupture qui s'ensuivit ont précipité son œuvre dans une obscurité et une méconnaissance dont elle a mis… Lire la suite
168.  LENZ SIEGFRIED (1926-2014)

Écrit par : Jean MURAT

L'écrivain Siegfried Lenz est né le 17 mars 1926 à Lyck, en Masurie, région de Prusse-Orientale qui allait devenir polonaise à la fin de la guerre. Dans un recueil d'essais paru en 1970, Convergences (Beziehungen), Siegfried Lenz définit le rôle de l'écrivain dans la société contemporaine. À ses yeux, l'… Lire la suite
169.  LE RIDER JACQUES (1954-    )

Écrit par : Marc CERISUELO

vont bien au-delà de ce qu’il est généralement convenu d’attendre d’un spécialiste reconnu de la langue, de la littérature et de la civilisation germaniques : de l’esthétique à la psychanalyse en passant par la philosophie, les sciences du langage et sa connaissance du monde juif européen, l’étendue de son champ d’action – toujours circonscrit à… Lire la suite
170.  LES SOUFFRANCES DU JEUNE WERTHER, livre de Johann Wolfgang von Goethe

Écrit par : Anouchka VASAK

En 1774 paraît un court roman épistolaire dont la fortune dépasse rapidement son jeune auteur. Si Les Souffrances du jeune Werther expriment bien la « crise » du Sturm und Drang, moment pré-romantique, « tempête et assaut » des années 1770-1780 en Allemagne, J. W. von… Lire la suite
171.  LESSING GOTTHOLD EPHRAIM (1729-1781)

Écrit par : Pierre GRAPPIN

Lessing, premier grand critique littéraire et fondateur de la critique théâtrale en Allemagne, fut le « libérateur » de la scène allemande à laquelle il a donné quelques pièces demeurées classiques. Au temps de Diderot et de Voltaire, il se révéla comme la meilleure plume de son pays au service de la philosophie des… Lire la suite
172.  LICHTENBERG GEORG CHRISTOPH (1742-1799)

Écrit par : Pierre GRAPPIN

Dans sa carrière comme sans son œuvre, Georg Christoph Lichtenberg a été un être singulier. Il n'a cessé de combattre l'engouement de ses contemporains pour le génie original cependant que par ses études, ses voyages, son enseignement, sa vie très retirée, lui-même ne répondait à aucun modèle ordinaire, cela étant accentué par l'union d'un physique… Lire la suite
173.  LILIENCRON DETLEV VON (1844-1909)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Né à Kiel d'une famille d'officiers appauvris, Detlev von Liliencron, enfant rêveur, fuit les hommes et leur préfère la chasse et la solitude. Il choisit le métier des armes et participe aux guerres de 1866 et de 1870. Un jour, il emmènera sa famille en France, sur les champs de bataille... Des dettes l'obligent, cependant, à quitter l'armée et,… Lire la suite
174.  LITTÉRATURE - Du texte à l'œuvre

Écrit par : Alain VIALA

Dans le chapitre "La multiplication des postulations"  : … ainsi la puissance du pôle formaliste. C'est pourquoi celui-ci a été moins en vogue dans l'Allemagne partagée entre plusieurs petits États. En revanche le romantisme de Goethe y tendait à fondre innovation formelle et messages neufs. Dans sa succession, l'ambition formelle et l'ambition idéelle se sont conjuguées dans la… Lire la suite
175.  LE LOUP DES STEPPES, livre de Hermann Hesse

Écrit par : Francis WYBRANDS

Dans une lettre datée du 3 janvier 1928, Thomas Mann écrit à Hermann Hesse que Le Loup des steppes (Der Steppenwolf), paru à Berlin en 1927, lui a « réappris à lire ». Ce roman, l'un des plus célèbres de l'auteur, écrit au sortir… Lire la suite
176.  LULU, Frank Wedekind

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Lulu est le titre générique donné à plusieurs pièces de Frank Wedekind (1864-1918). La première, une tragédie en cinq actes, s’intitule La Boîte de Pandore. Une tragédie-monstre. Drame pour la lecture. Écrite en 1892-1894, elle ne fut jamais… Lire la suite
177.  MANN (T.)

Écrit par : André GISSELBRECHT

Jusqu'à ces derniers temps, Thomas Mann, tant admiré et révéré, parfois de loin, avant et après la Seconde Guerre mondiale, passait pour un type d'écrivain périmé. En Allemagne orientale, il a fait longtemps l'objet d'une sorte de culte, voué au grand « humaniste… Lire la suite
178.  MANN HEINRICH (1871-1950)

Écrit par : André GISSELBRECHT

De quatre ans l'aîné de son frère Thomas, Heinrich Mann rompit plus nettement avec son milieu d'origine, la bourgeoisie patricienne de Lübeck. Il était comme Thomas un « sang mêlé », partagé dans ses origines entre l'Allemagne du Nord et le Brésil, « entre les races » (selon le titre d'un roman de 1906), à demi… Lire la suite
179.  MANN KLAUS (1906-1949)

Écrit par : Lionel RICHARD

Le 18 novembre 1906, à Munich, Katia, l'épouse de Thomas Mann, met au monde leur premier enfant : c'est un fils, qui se prénomme Klaus. Après avoir abandonné ses études sans avoir obtenu aucun diplôme, il va briguer, dès l'âge de dix-sept ans, le titre d'écrivain, à l'instar de son père et de son oncle Heinrich, dont il sera… Lire la suite
180.  MANN (T.) - (repères chronologiques)

Écrit par : Jean-François PÉPIN

6 juin 1875 Naissance de Thomas Mann, à Lübeck… Lire la suite
181.  LA MARCHE DE RADETZKY, livre de Joseph Roth

Écrit par : Jacques LE RIDER

À la fin de l'année 1930, Joseph Roth (1894-1939), chroniqueur depuis 1923 à la Frankfurter Zeitung, annonçait à Stefan Zweig la première ébauche de son roman. Alors qu'il avait écrit son œuvre précédente, Job, avec une grande rapidité, l'achèvement de… Lire la suite
182.  MAYER HANS (1907-2001)

Écrit par : Philippe IVERNEL

Né à Cologne, dans une famille de la bourgeoisie juive éclairée, Hans Mayer, après des études à Cologne, Berlin et Bonn, est promu docteur en droit en 1930 et se prépare à une carrière de magistrat. Influencé entre autres par la lecture de Lukács (Histoire et conscience de classe), il se rapproche dès 1928 du mouvement de la… Lire la suite
183.  MÈRE COURAGE, Bertolt Brecht

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Cette pièce en douze tableaux de Bertolt Brecht (1898-1956), sous-titrée Chronique de la guerre de Trente Ans, et écrite en 1939, est inspirée des Aventures de Simplicius Simplicissimus (1669), « roman éducatif » de Grimmelshausen. La première représentation eut lieu à Zurich en avril… Lire la suite
184.  MES PRIX LITTÉRAIRES (T. Bernhard)

Écrit par : Yves LECLAIR

Avec Mes Prix littéraires, paru en Autriche pour le vingtième anniversaire de sa mort et traduit en France un an plus tard (trad. D. Mirsky, Gallimard, 2010), Thomas Bernhard, l'enfant terrible des lettres autrichiennes, lance un énorme pavé posthume dans la mare de l'industrie… Lire la suite
185.  MEYER KONRAD FERDINAND (1825-1898)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Un des maîtres de la nouvelle historique de langue allemande. Calviniste, Meyer recherche dans l'histoire la main de Dieu. Admirateur de la Renaissance, il s'identifie au destin des grands hommes du passé. Artiste raffiné, il accorde au style une place importante et cisèle tout ce qu'il écrit. Ses personnages sont un peu marmoréens et semblent… Lire la suite
186.  MEYRINK GUSTAV MEYER dit GUSTAV (1868-1932)

Écrit par : Olivier JUILLIARD

Romancier et ésotériste allemand, Gustav Meyrink était le fils naturel d'un ministre d'État du Wurtemberg et de Maria Wilhelmine Meyer, l'une des tragédiennes favorites de Louis II de Bavière. Son père ne le reconnaît pas, mais finance ses études ; sa mère se désintéresse rapidement de lui et il éprouvera toujours de la haine à son égard (bien qu'… Lire la suite
187.  MINNESANG

Écrit par : Georges ZINK

Le terme allemand, que l'on trouve dans une poésie de Walther von der Vogelweide, a été conservé en français. Il est d'usage commode pour distinguer la poésie courtoise allemande de celle des troubadours et des trouvères ; il a, en outre, l'avantage de mettre en relief deux traits essentiels de cette poésie : Lire la suite
188.  MITTELEUROPA

Écrit par : Jacques LE RIDER

Dans le chapitre " La littérature germanophone d'Europe centrale et la littérature autrichienne"  : … La situation de la littérature de langue allemande est très variable d'une époque à l'autre. Jusqu'à la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle, dans certaines aires linguistiques de cette région, l'allemand s'ajoute à la langue « nationale » comme… Lire la suite
189.  LA MONTAGNE MAGIQUE, livre de Thomas Mann

Écrit par : Marc CERISUELO

Pièce médiane dans l'édifice romanesque de Thomas Mann (1875-1955), située à mi-chemin des Buddenbrok (1901) et du Docteur Faustus (1947), La Montagne magique (1924) marque à la fois le nouveau départ idéologique d'un auteur qui… Lire la suite
190.  MORGENSTERN CHRISTIAN (1871-1914)

Écrit par : Maurice CUREAU

« Je me suis toujours ressenti comme double », note Christian Morgenstern dans un carnet. De fait, deux natures en apparence contradictoires coexistent en lui : celle du « chercheur de Dieu » et celle de l'humoriste. Mais dans l'esprit du public, le second a effacé le premier. C'est aux grotesques Galgenlieder ( Lire la suite
191.  MÖRIKE EDUARD (1804-1875)

Écrit par : Henri PLARD

Peu abondante, l'œuvre de Mörike est d'une qualité constante. Indifférent à la politique, n'estimant guère Heine, le plus connu des poètes polémistes, il porte à une perfection extrême les qualités de l'École souabe : musicalité du vers, plasticité des images, attachement au terroir et à la poésie populaire. Mais l'étroitesse et, parfois, la… Lire la suite
192.  MORITZ KARL PHILIPP (1727-1793)

Écrit par : Michel-François DEMET

Écrivain allemand né à Hameln, le 15 septembre 1727, Karl Philipp Moritz est mort à Berlin le 26 juin 1793. Le milieu modeste où il est né, son enfance pauvre d'apprenti errant sur les routes d'Allemagne l'ont définitivement marqué. Il fréquente tant bien que mal diverses « écoles de latin », voit dans le théâtre le moyen d'une ascension sociale et… Lire la suite
193.  MÜLLER FRIEDRICH dit MALER (1749-1825)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Poète et peintre du Sturm und Drang. L'idylle est le genre où Müller est maître. Les sujets en sont empruntés soit à l'Antiquité, soit à la vie du Palatinat : La Tonte des moutons (Die Schafschur, 1775), Les Cerneaux (Das Nusskernen, 1811). La… Lire la suite
194.  MÜLLER FRIEDRICH MAXIMILIAN dit MAX (1823-1900)

Écrit par : Marcel DETIENNE

Indianiste, linguiste, mythologue d'origine allemande, Friedrich Maximilian Müller a laissé une œuvre qui, avec ses vingt volumes, ouvrait un chemin de crête dans le massif nouvellement découvert de l'histoire des religions. Sanskriste, élève de Burnouf à Paris, chargé par la Compagnie des Indes d'éditer le Rig-Veda, il enseigna… Lire la suite
195.  MÜLLER HEINER (1929-1995)

Écrit par : Jean-Pierre MOREL

des campagnes. Quand son père, à nouveau inquiété, mais par les Soviétiques, se réfugie à l'Ouest, il reste, lui, en R.D.A., pays qu'il ne quittera plus jusqu'à l'effondrement de 1989. Sa vie se confond avec sa carrière d'auteur dramatique, bien qu'il ait écrit aussi des récits, de brefs textes de pensée et, surtout, de nombreux poèmes… Lire la suite
196.  MÜLLER HERTA (1953-    )

Écrit par : Nicole BARY

« Esthétique de la résistance », l'œuvre de Herta Müller, qui appartient à la dernière génération des écrivains roumains de langue allemande, est née dans une situation d'isolement absolu, due à la fois au contexte linguistique exceptionnel et au vide politique et historique. Lorsqu'en 1988 elle a quitté, pour l'Allemagne fédérale, sa terre natale… Lire la suite
197.  MÜLLER WILHELM (1794-1827)

Écrit par : Brigitte MASSIN

Sans l'Intermezzo lyrique de Heinrich Heine et sans les deux cycles de lieder, La Belle Meunière et Le Voyage d'hiver, de Franz Schubert, qui se souviendrait encore aujourd'hui — hors des limites du monde germanique — du nom et du rôle du… Lire la suite
198.  MUSIL ROBERT (1880-1942)

Écrit par : Philippe JACCOTTET

Les circonstances historiques ont fait que l'œuvre de l'écrivain autrichien Musil, notamment L'Homme sans qualités, l'immense roman inachevé, inachevable, qui en constitue l'essentiel, est restée presque inconnue, presque sans influence du vivant de l'auteur. Ce n'est qu'à partir des années 1950 que ce… Lire la suite
199.  NATHAN LE SAGE, Gotthold Ephraim Lessing

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Poème dramatique en cinq actes et en vers, Nathan le Sage fut écrit par l'Allemand Gotthold Ephraim Lessing (1729-1781) entre novembre 1778 et mars 1779. Dans cette pièce marquée par l'esprit des Lumières, l'auteur riposte aux attaques dont il avait fait l'objet de la part… Lire la suite
200.  NATURALISME

Écrit par : Yves CHEVREL

Dans le chapitre "À l'étranger"  : … ”, qui est généralement considéré comme la version italienne du naturalisme. Quant à l'Allemagne, on trouve le terme “Naturalismus” chez Goethe dans une critique d'art de 1801 (“À Berlin, le naturalisme, avec son exigence de réalité et d'utilité, semble être chez lui”), et chez Schiller, dans la Préface de La Fiancée de Messine Lire la suite
201.  NATURALISME, notion de

Écrit par : Florence FILIPPI

Dans le chapitre "Une diffusion européenne"  : … au naturalisme, permet de s'interroger plus largement sur l'existence d'un naturalisme européen. En Allemagne, une distinction nette s'opère entre Realismus et Naturalismus : ce dernier terme est employé dans un sens péjoratif, stigmatisant un courant littéraire qui se complaît dans la laideur. Néanmoins, on a tendance… Lire la suite
202.  NESTROY JOHANN NEPOMUK (1801-1862)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Surnommé l'« Aristophane viennois », maître de la parodie et du théâtre populaire, Johann Nestroy a rendu l'accès de son théâtre difficile par l'utilisation fréquente du dialecte. Ses tendances plébéiennes, son réalisme critique l'ont longtemps fait écarter de la littérature officielle. Il s'attaque aux parvenus et aux aristocrates dégénérés.… Lire la suite
203.  NIBELUNGEN

Écrit par : Pierre SERVANTGeorges ZINK

Dans le chapitre "Caractères généraux"  : … La Chanson des Nibelungen passe à juste titre pour un des chefs-d'œuvre de la littérature allemande au Moyen Âge. L'auteur a su équilibrer les deux parties de son récit, tout en en maintenant l'unité ; il a réussi d'admirables tableaux (Hagen montant la garde avec son ami Volker, refusant de se lever à l'… Lire la suite
204.  NIZON PAUL (1929-    )

Écrit par : Aliette ARMEL

Paul Nizon envisage « l'écriture comme un engagement existentiel total ». Il a peu à peu éliminé de sa vie tout élément qui ne lui est pas directement lié : son travail de critique d'art, tout type d'engagement, toute appartenance à un groupe littéraire. Son « atelier » constitue le centre de son univers : il a besoin pour écrire d'un isolement… Lire la suite
205.  NOUVELLE OBJECTIVITÉ

Écrit par : Lionel RICHARD

Dans le chapitre "L'objet et la technique"  : … d'un slogan passe-partout pour désigner aussi bien la nouvelle architecture, qui suit les règles du fonctionnalisme, que la littérature en vogue, où prévalent les reportages, les documents, les faits-divers, en un style volontairement sec, sobre, sans fioritures. En 1928, le compositeur Marcellus Schiffer saisit l'occasion de cette mode pour la… Lire la suite
206.  NOVALIS (1772-1801)

Écrit par : Catherine KOENIG

De Novalis, on croit tout connaître lorsqu'on sait le portrait de l'adolescent rêveur, les poésies mystiques, et cette Fleur bleue tant raillée par Heine… Lire la suite
207.  NOVEMBRE 1918 et BERLIN ALEXANDERPLATZ (A. Döblin)

Écrit par : Nicole BARY

Le nom d'Alfred Döblin (1878-1957) évoque spontanément son roman Berlin Alexanderplatz (1929), dont il faut saluer la nouvelle traduction fort réussie qu'en donne Olivier Le Lay (Gallimard, Paris, 2009). Tout comme il convient de saluer l'heureuse initiative des éditions Agone qui viennent de publier la… Lire la suite
208.  L'ŒUVRE D'ART À L'ÉPOQUE DE SA REPRODUCTION MÉCANISÉE, livre de Walter Benjamin

Écrit par : Paul-Louis ROUBERT

L'essai de Walter Benjamin L'Œuvre d'art à l'époque de sa reproduction mécanisée est l'un des textes les plus célèbres de la littérature photographique allemande de l'entre-deux-guerres. Il est également connu en français sous un titre un peu différent : L' Lire la suite
209.  L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (mise en scène R. Wilson)

Écrit par : Didier MÉREUZE

Écrit en 1928 par Kurt Weill et Bertolt Brecht, jeune auteur révolutionnaire adepte de Marx et de Rimbaud, L'Opéra de Quat'sous, adapté de L'Opéra du gueux de John Gay, se voulait une double charge contre la culture bourgeoise et l'ordre… Lire la suite
210.  OPITZ MARTIN (1597-1639)

Écrit par : Hélène FEYDY

Théoricien de la poésie baroque, Martin Opitz est considéré comme le « père de la poésie allemande ». Né en 1597 à Bunzlau, en Silésie, il est issu de la petite bourgeoisie luthérienne et fera une carrière brillante d'homme de lettres et de diplomate. Son sens politique lui permettra de traverser la… Lire la suite
211.  PANIZZA OSKAR (1853-1921)

Écrit par : Raoul VANEIGEM

Écrivain maudit s'il en fut, Panizza n'a cessé de mener un combat solitaire contre les préjugés qu'entretiennent les diverses formes de tyrannies civile et religieuse. Dès son enfance à Bad Kissingen (Bavière), où il est né le 12 novembre 1853, il fait l'objet d'une bataille juridique et religieuse entre les autorités catholiques, qui entendent… Lire la suite
212.  PELURES D'OIGNON (G. Grass)

Écrit par : Julien HERVIER

À la rentrée 2006, la sortie en Allemagne de Pelures d'oignon (trad. franç. de C. Porcell, Seuil, 2007) déclencha une tempête médiatique qui déferla bien au-delà des limites du monde littéraire. Soucieux de prévenir les réactions du public à la lecture de son livre, Grass en avait d'ailleurs déjà dévoilé, dans une interview… Lire la suite
213.  PENTHÉSILÉE, Heinrich von Kleist

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Tragédie de Heinrich von Kleist, commencée en 1806, terminée à la fin de 1807, Penthésilée fut publiée l'année suivante. Elle se compose de vingt-quatre scènes, écrites en pentamètres ïambiques, sans division en actes. L'action se déroule sur « un champ de bataille dans les… Lire la suite
214.  LA PERSÉCUTION ET L'ASSASSINAT DE JEAN-PAUL MARAT, Peter Weiss

Écrit par : Jean-Louis BESSON

La Persécution et l'assassinat de Jean-Paul Marat représentés par le groupe théâtral de l'hospice de Charenton sous la direction de Monsieur de Sade, pièce en deux actes et trente-trois tableaux du dramaturge allemand Peter Weiss (1916-1982), fut rédigée en 1963 et remaniée l'année suivante. La première… Lire la suite
215.  PERUTZ LEO (1884-1957)

Écrit par : Raoul VANEIGEM

Il existe, inhérente à l'atmosphère de Prague, une inspiration fantastique qu'ont magistralement illustrée la lucidité prophétique de Kafka et l'ésotérisme de Meyrinck. L'œuvre de Leo Perutz appartient à la même lignée. En dépit d'une écriture plus conventionnelle, le choix des thèmes excelle à traduire cette… Lire la suite
216.  LA PITIÉ DANGEREUSE, livre de Stefan Zweig

Écrit par : Jacques LE RIDER

Commencé en 1936, terminé en 1938, publié en 1939 aux éditions Bermann-Fischer exilées à Stockholm et bientôt traduit en anglais, La Pitié dangereuse de Stefan Zweig (1881-1942) connut immédiatement un grand succès en Angleterre et aux États-Unis. Ce récit psychologique a… Lire la suite
217.  PLATEN AUGUST VON (1796-1835)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Républicain par ses idées, aristocrate dans sa recherche de la beauté formelle, August von Platen est avant tout poète lyrique. Admirateur de l'Antiquité et de la Renaissance, il considère la poésie comme une véritable mission. Mi-Tristan, mi-don Quichotte, il refuse le trivial et le laisser-aller. Sa philosophie se fonde sur une esthétique… Lire la suite
218.  POÉSIE ET VÉRITÉ, livre de Johann Wolfgang von Goethe

Écrit par : Jacques LE RIDER

J. W. von Goethe (1749-1832) avait soixante ans lorsqu'il commença à composer la première partie de son autobiographie, dont le plan fut achevé en octobre 1809. La publication des trois premières parties, divisées chacune en cinq livres, s'échelonna entre 1811 et 1814. La quatrième partie,… Lire la suite
219.  POÉSIES, Heinrich von Morungen

Écrit par : Patrick DEL DUCA

Heinrich von Morungen (mort en 1222) est sans nul doute, avec Walther von der Vogelweide, l'un des plus brillants représentants du Minnesang (littéralement chant d'amour dans la poésie courtoise médiévale allemande) même si ses contemporains lui préféraient le poète attitré de la… Lire la suite
220.  POÉSIES, Walther von der Vogelweide

Écrit par : Patrick DEL DUCA

Walther von der Vogelweide (né vers 1170-mort vers 1228) est sans doute le plus complet des poètes allemands du Moyen Âge. Dans ses poèmes lyriques, il chante aussi bien l'amour pour une dame noble que pour une femme du peuple. Ses poèmes politiques et gnomiques (réflexions morales sous forme de sentences) sont marqués par l… Lire la suite
221.  POÉTIQUE

Écrit par : Jean-Marie SCHAEFFERTzvetan TODOROV

Dans le chapitre "L'autonomie de la littérature"  : … C'est avec l'avènement du romantisme (allemand) que la notion de littérature sera établie dans son autonomie et c'est aussi le début de la théorie littéraire au sens strict (et sans guillemets). Les concepts de représentation et d'imitation cessent de jouer un rôle dominant pour être remplacés au sommet de la hiérarchie par… Lire la suite
222.  POLICIER ROMAN

Écrit par : Claude MESPLÈDEJean TULARD

Dans le chapitre "Allemagne et Autriche"  : … L'école allemande est florissante avec Horst Bozetsky, Hansjorg Martin (1920-1990), Jürgen Alberts, Frank Goyke, Pieke Bierman, Jacob Arjouni (1964-2013) ou Bernhard Schlink. Affaires criminelles, racisme, déviances, scandales : leurs romans passent au crible l'histoire de l'Allemagne réunifiée. Citons encore Ingrid Noll et… Lire la suite
223.  LE PROCÈS, livre de Franz Kafka

Écrit par : Jacques LE RIDER

L'œuvre la plus connue de Kafka (1883-1924), Le Procès, roman emblématique du xxe siècle, a suscité des milliers de pages de commentaires et d'interprétations, dont la variété met en évidence l'extraordinaire richesse de ce récit, dont la langue et… Lire la suite
224.  RAABE WILHELM (1831-1910)

Écrit par : Catherine KOENIG

L'année où paraît en Allemagne La Chronique de la rue aux Moineaux de Raabe est celle de la publication de Madame Bovary et des Fleurs du mal. Dans cette partie du siècle dominée en Allemagne par Bismarck, cela souligne l'isolement de la littérature d'outre-Rhin ; cela montre aussi combien… Lire la suite
225.  RAIMUND FERDINAND (1780-1836)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

De son vrai nom Raimann, Ferdinand Raimund écrit avant tout des pièces de théâtre populaires. Mais il est aussi un acteur très apprécié du public viennois. Dramaturge et directeur de théâtre, il renoue avec les traditions du théâtre populaire et lui gagne ses lettres de noblesse en dépassant la farce. Ses pièces sont à la… Lire la suite
226.  RANSMAYR CHRISTOPH (1954-    )

Écrit par : Nicole BARY

Personnalité atypique dans le paysage littéraire autrichien, Christoph Ransmayr, né en 1954 à Wels, près de Linz, est l'écrivain de l'extrême par excellence. Avec une grande cohérence thématique et stylistique, il ne cesse de décrire et d'interroger des situations qui mettent en péril tant l'être humain que la vie, la planète, l'univers. Déclins,… Lire la suite
227.  REINMAR DE HAGUENAU (1170 env.-env. 1208/1209)

Écrit par : Claude LECOUTEUX

Nous ignorons pratiquement tout de la vie de Reinmar l'Ancien, que Gottfried de Strasbourg surnomme « le rossignol de Haguenau ». On pense qu'il est né vers 1170, et on a de bonnes raisons de situer sa mort vers 1208-1209. Si Reinmar a passé la plus grande partie de sa vie à Vienne, à la cour des ducs d'Autriche, les… Lire la suite
228.  REMARQUE ERICH MARIA (1898-1970)

Écrit par : Pierre GIRAUD

La notoriété internationale du romancier allemand Erich Paul Remark, sous le pseudonyme d'Erich Maria Remarque, est liée, avant tout, à la publication d'un roman de guerre d'inspiration pacifiste paru en 1929 : À l'Ouest rien de nouveau (Im Westen nichts Neues). D'emblée, ce livre connut un succès foudroyant… Lire la suite
229.  RILKE RAINER MARIA (1875-1926)

Écrit par : Claude DAVID

La fortune de Rilke a traversé des phases diverses. Il fut de son vivant adulé à l'égal d'un saint, ou, à tout le moins, salué comme l'annonciateur d'une nouvelle « religiosité ». Puis vint la phase d'ombre ; on se prit de méfiance pour ce poète, sinon de cour, du moins de château ; on se détourna de ces effusions sentimentales. Pendant ce temps… Lire la suite
230.  ROMANCERO, livre de Heinrich Heine

Écrit par : Isabelle KALINOWSKI

Le Romancero (1851), dernier grand recueil lyrique de Heinrich Heine (1797-1856), l'écrivain allemand exilé à Paris, expose dans une veine grinçante et radicale le bilan d'un rapport singulièrement déchiré avec le genre poétique. Dès le Livre des chants (1827),… Lire la suite
231.  ROMANTISME

Écrit par : Henri PEYREHenri ZERNER

Dans le chapitre "Le préromantisme"  : … Bien des éléments classiques, si « classique » suggère esprit analytique, sécheresse parfois (chez Lessing), grâce travaillée (chez Wieland), goût pour les idées de l'Aufklärung, survivent dans la littérature allemande du dernier tiers du xviiie siècle. L'épithète de «… Lire la suite
232.  LA ROSE DE PERSONNE, livre de Paul Celan

Écrit par : Francis WYBRANDS

Publié à Francfort-sur-le-Main en 1963, La Rose de personne (Die Niemandsrose) est le quatrième recueil de poèmes écrits de 1959 à 1963 par Paul Celan (1920-1970). Il est dédié à la mémoire d'Ossip Mandelstam dont Celan avait traduit des poèmes en 1959… Lire la suite
233.  ROSEGGER PETER (1843-1918)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Un de ces rares écrivains régionaux dont l'œuvre a trouvé audience par-delà les confins de leur terroir natal, Peter Rosegger doit, pour l'essentiel, sa notoriété à ses souvenirs d'enfance. Il n'est guère de recueil allemand consacré à Noël qui ne reproduise son récit Lorsque j'allais chercher les joies de la Lire la suite
234.  ROSENPLÜT HANS (1400/1405 env.-env. 1470)

Écrit par : Claude LECOUTEUX

Grâce aux archives, la vie de Hans Rosenplüt, surnommé « Le Bavard » (Schnepperer), se laisse à peu près reconstituer. Il naît entre 1400 et 1405, sans doute à Nuremberg ; en 1426, il devient citoyen régulier de cette ville libre où il exerce, dès 1427, le métier de maître sellier. En 1431 il participe à la guerre contre les… Lire la suite
235.  ROTH JOSEPH (1894-1939)

Écrit par : Michel-François DEMET

Même s'il est marginal à tous égards, ou peut-être à cause de cela même, Joseph Roth (né à Brody, mort à Paris) est certainement l'un des plus grands prosateurs autrichiens de la première moitié du xxe siècle. Marginal, il le fut par rapport à la question du langage qui marque tous les écrivains… Lire la suite
236.  RÜCKERT FRIEDRICH (1788-1866)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Professeur, traducteur et poète fortement marqué par le romantisme, Rückert a laissé une œuvre considérable. Dans l'élan des guerres antinapoléoniennes de libération : les Sonnets cuirassés (Geharnischte Sonette, 1813). Des poèmes d'amour, des poèmes pour enfants et pour almanachs :… Lire la suite
237.  RUDOLF VON EMS (mort en 1254 env.)

Écrit par : Claude LECOUTEUX

On ignore les dates de naissance et de décès de Rudolf von Ems, et la vie de ce grand écrivain reste dans l'ombre. Il est issu d'une famille de ministériaux au service de la famille de Montfort, et originaire d'Ems (Domat, au-dessus de Chur, dans la région du lac de Constance) avant de s'installer en Autriche, dans le… Lire la suite
238.  SAAR FERDINAND VON (1833-1906)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Son père étant mort peu après sa naissance, Ferdinand von Saar grandit à Vienne chez son grand-père, choyé par une mère à l'égard de laquelle il entretiendra, sa vie durant, des sentiments de culpabilité (elle souffrit plus que lui de ses premiers échecs). En 1849, il entre comme aspirant dans l'armée et la quitte sous-lieutenant, en 1860, pour… Lire la suite
239.  SACHER-MASOCH LEOPOLD VON (1836-1895)

Écrit par : Claude RABANT

Une seule figure, sous des formes variées, occupe l'œuvre de Sacher-Masoch : la femme aux fourrures et au fouet, qui fait de l'homme son esclave. À cette figure est liée une jouissance qu'il nomme « suprasensuelle » : « Je trouve, écrit-il dans La Vénus à la fourrure, un attrait étrange à la douleur, et… Lire la suite
240.  SACHS HANS (1494-1576)

Écrit par : Hélène FEYDY

Cordonnier poète, célèbre maître chanteur, Hans Sachs fut un des écrivains les plus productifs de l'époque de la Réforme. Né et mort à Nuremberg, il y passa la plus grande partie de sa vie. Fils d'un tailleur, il commence par fréquenter l'école latine jusqu'à quinze ans, avant d'être mis en apprentissage chez un cordonnier.… Lire la suite
241.  SACHS NELLY (1891-1970)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Tant par ses poésies que par ses poèmes scéniques, Nelly Sachs n'a cessé d'analyser et de commenter le calvaire du peuple juif : elle se sentait intimement liée à ce peuple, jusque dans son propre destin… Lire la suite
242.  SALOMON ERNST VON (1902-1972)

Écrit par : M. NUGUE

Né en 1902 au sein d'une famille de huguenots, Ernst von Salomon connaît, dès l'âge de douze ans, la rude discipline des cadets prussiens. Après la révolution de novembre 1917, il s'engage dans un corps franc qui combat sur le pourtour de la Baltique et en Silésie du Nord ; pendant le putsch de Kapp, il fait partie de la brigade marine Ehrhard ;… Lire la suite
243.  SCHALLÜCK PAUL (1922-1976)

Écrit par : René WINTZEN

Moraliste, humaniste, démocrate, l'écrivain allemand Paul Schallück avait une haute conscience de son métier d'essayiste et de publiciste, qui le mettait en contact avec des lecteurs et des auditeurs de manière plus directe que ne pouvaient le faire ses romans. En moraliste, il rappelait que le travail, le gain, le confort matériel ne constituent… Lire la suite
244.  SCHAUBÜHNE DIE, puis WELTBÜHNE DIE

Écrit par : Pierre GIRAUD

Revue littéraire hebdomadaire, Die Schaubühne (La Scène théâtrale) fut fondée par un jeune critique passionné de théâtre, Siegfried Jacobsohn (1881-1926). Partisan enthousiaste du metteur en scène Max Reinhardt, il voue sa revue presque exclusivement à la critique dramatique. Mais, à… Lire la suite
245.  SCHILLER FRIEDRICH VON (1759-1805)

Écrit par : Raoul MASSON

Poète et penseur, Schiller, le plus jeune et le plus enthousiaste des grands classiques allemands du xviiie siècle, a associé la poésie à une réflexion sur la vie et sur l'art. Historien, psychologue, théoricien de l'esthétique, auteur de récits… Lire la suite
246.  SCHLEGEL FRIEDRICH VON (1772-1829)

Écrit par : Alexis PHILONENKO

C'est le second des frères Schlegel qui a su véritablement se créer dans le milieu littéraire à la fin du xviiie siècle et au début du xixe une place exceptionnelle. Régénération de la critique littéraire, invention du concept… Lire la suite
247.  SCHMIDT ARNO (1914-1979)

Écrit par : Lionel RICHARD

Arno Otto Schmidt (1914-1979) est né à Hambourg, d'une famille originaire de Silésie. Après des études secondaires, celui qui se présentera toujours comme un « autodidacte » entre en 1934 dans une entreprise de textile. Il commence à écrire ses premiers textes littéraires. Incorporé en 1942 au nord de la Norvège, sur une base de batteries côtières… Lire la suite
248.  SCHNITZLER ARTHUR (1862-1931)

Écrit par : Jacques LE RIDER

L'œuvre considérable du romancier et dramaturge viennois Arthur Schnitzler, moraliste lucide qui fut aussi l'auteur d'un des journaux personnels les plus importants du xxe siècle, analyse non sans pessimisme la dégradation des valeurs individuelles et culturelles. La… Lire la suite
249.  SCHUBART CHRISTIAN FRIEDRICH (1739-1791)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Fils d'un pauvre instituteur épris de musique, Schubart a lui-même exercé en premier lieu le métier d'instituteur et d'organiste. Chassé du Wurtemberg en raison de ses idées libérales, il parcourt l'Allemagne du Sud et fonde en 1774 un journal à Augsbourg, La Chronique allemande (Die deutsche Chronik).… Lire la suite
250.  SCHWARZENBACH ANNEMARIE (1908-1942)

Écrit par : Nicole BARY

Cette double image, aussi juste qu'elle soit, laisse dans l'ombre la production littéraire de l'auteur. Née en 1908 à Zurich dans une famille appartenant à la grande bourgeoisie, elle mourut à trente-quatre ans, usée prématurément par la drogue, d'un accident de vélo à Sils-Baselgia, en Engadine (Suisse). Entre ces deux dates, elle aura parcouru le… Lire la suite
251.  SCHWITTERS KURT (1887-1948)

Écrit par : Henri BEHAR

Dans le chapitre "Les migrations d'un collagiste solitaire"  : … des tableaux Merz à la galerie Der Sturm et publie son programme dans la revue de Walden. Son recueil de poèmes An Anna Blume (Anna Mafleur) est publié par l'éditeur Paul Steegemann en 1919 et reçoit un accueil extraordinairement populaire. Entré en rapport avec les dadaïstes de Zurich, il collabore à leur dernière revue,… Lire la suite
252.  SEBALD W. G. (1944-2001)

Écrit par : Nicole BARY

La disparition de W. G. Sebald en 2001, à l'âge de cinquante-sept ans, a mis un terme prématuré à une œuvre qui – en quelques livres majeurs – ouvrait la voie à une nouvelle écriture narrative. Né en 1944 en Allgäu, il avait quitté l'Allemagne – et en quelque sorte rompu avec elle, mais pas avec sa langue – dans les années 1960, pour la Suisse, la… Lire la suite
253.  SEGHERS ANNA (1900-1983)

Écrit par : Nicole BARY

Au printemps de 1947, Anna Seghers quitte le Mexique où elle résidait en exil avec sa famille depuis 1941 pour un Berlin en ruines, dans une Allemagne vaincue. Un certain « principe espérance » motive sa décision : elle croit fermement que l'histoire, surtout celle de son pays, va définitivement prendre un cours nouveau et que son destin d'écrivain… Lire la suite
254.  SENOCAK ZAFER (1961-    )

Écrit par : Nicole BARY

Né à Ankara en 1961, Zafer Senocak est venu en Allemagne avec sa famille à l'âge de huit ans. « Un écrivain turc, dit-il à son sujet, mais qui écrit en allemand, a même depuis quelque temps un passeport allemand, mais continue à porter un nom imprononçable qu'il doit épeler ainsi : Samuel-Émile-Nord-Otto-César-Antoine-Képi.… Lire la suite
255.  SENS UNIQUE, Walter Benjamin

Écrit par : Yve-Alain BOIS

L'écrivain et critique allemand Walter Benjamin (1892-1940) fut longtemps mal connu en France, où ce n'est qu'à la fin des années 1970 qu'on commence à mesurer l'ampleur et la diversité de son travail. Il avait fallu en effet plus de dix ans pour que s'épuise le recueil d' Lire la suite
256.  SHOAH LITTÉRATURE DE LA

Écrit par : Rachel ERTEL

Dans le chapitre "Nommer l'innommable"  : … Poésie en yiddish et poésie en allemand restent les deux grands chœurs disant l'anéantissement. Des poèmes stèles se dressent dans le désert de cette langue allemande dévastée par les bourreaux. Gertrud Kolmar, assassinée à Auschwitz en 1943, laisse en guise d'épitaphe : « Lorsque je serai morte, mon nom un bref instant restera/Quelque temps encore… Lire la suite
257.  SLOTERDIJK PETER (1947-    )

Écrit par : Olivier MANNONI

La pensée de Peter Sloterdijk est indissociable de son style. Dès ses premiers livres, il se démarque nettement du maniement mathématisant des concepts qui caractérise une tradition philosophique allemande allant de Kant à Heidegger. La philosophie, chez lui, se conçoit toujours comme récit, et en a à ce titre les… Lire la suite
258.  LES SOMNAMBULES, livre de Hermann Broch

Écrit par : Jacques LE RIDER

Publiée en 1931-1932, cette trilogie romanesque (1888, Pasenow, ou le Romantisme ; 1903, Esch, ou l'Anarchie ; 1918, Huguenau, ou le Réalisme) est l'œuvre la plus accomplie et la plus connue du romancier autrichien Hermann Broch (1886-1951). Il ne s'agit pas,… Lire la suite
259.  SORGE REINHARD JOHANNES (1892-1916)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Selon Sorge, la littérature n'avait de sens qu'engagée. Sa courte vie ne lui permit la démonstration de cette théorie que de manière approximative. Son œuvre primordiale est rédigée, en effet, avant sa conversion au catholicisme ; l'auteur expressionniste y dit sa recherche d'un langage grâce auquel on pourrait « parler en symboles éternels… Lire la suite
260.  SPERBER MANÈS (1905-1984)

Écrit par : René WINTZEN

Manès Sperber est né en 1905 à Lablotow (Galicie). Lorsque la guerre éclate, sa famille se réfugie à Vienne. Là, il va découvrir la psychanalyse auprès d'Alfred Adler et l'engagement communiste. À partir de 1927, il vit à Berlin, tandis que se précise la menace nazie. Arrêté lorsque Hitler prend le pouvoir, il se réfugie en… Lire la suite
261.  STADLER ERNST (1883-1914)

Écrit par : Françoise AURIVAUD

On entre, avec Ernst Stadler, de plain-pied dans l'expressionnisme. Pourtant, cet étudiant d'Oxford, ce professeur aux universités de Bruxelles et de Strasbourg fait figure de marginal aux yeux des autres expressionnistes. Né à Colmar, il se sentait vivement lié au mouvement intellectuel alsacien et fut toujours porté vers… Lire la suite
262.  STERNHEIM CARL (1878-1942)

Écrit par : Jean-Marie VALENTIN

Écrivain allemand, auteur d'essais et de nouvelles, mais essentiellement connu pour ses comédies, Carl Sternheim naquit dans une famille de banquiers et s'essaya d'abord à la tragédie. Ses premières pièces — certaines écrites en vers — obéissent aux lois de la « grande forme ». Le Sauveur, Judas Iscariote Lire la suite
263.  STIFTER ADALBERT (1805-1868)

Écrit par : Jean-Louis BANDET

Adalbery Stifter est l'un des plus grands prosateurs autrichiens du xixe siècle. Par ses nouvelles et ses romans, il a connu de son vivant une immense célébrité. Après sa mort, Nietzsche, Thomas Mann et Hofmannsthal, entre autres, ont salué en lui un maître de la prose allemande… Lire la suite
264.  STORM THEODOR (1817-1888)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Né à Husum, petite ville du Schleswig (alors possession danoise), Theodor Storm y exerce la profession d'avocat jusqu'en 1853, année où, le gouvernement de Copenhague réprimant l'agitation pro-allemande dans les duchés, il va se fixer en Prusse. Il retournera dans son pays natal, redevenu allemand à l'issue de la guerre de 1864, y exercera des… Lire la suite
265.  STRAUSS BOTHO (1944-    )

Écrit par : Claude PORCELL

Né en 1944 à Naumburg, Botho Strauss a été critique à la grande revue dramatique allemande Theater heute avant de collaborer comme « dramaturge » aux spectacles de la Schaubühne de Berlin, dirigée par son ami Peter Stein. C'est pour lui qu'il adapta… Lire la suite
266.  STURM DER, revue

Écrit par : Constance NAUBERT-RISER

Entre 1905 et 1922, le courant expressionniste qui traverse la littérature et l'art allemands est accompagné d'une prolifération de revues qui aspirent à une transformation des valeurs établies. Plusieurs de ces revues sont éphémères. Parmi celles qui se distinguent par leur longévité, la revue Der Sturm (1910-1932), tirée à 30… Lire la suite
267.  STURM UND DRANG

Écrit par : Pierre GRAPPIN

du xixe siècle à la période de la littérature allemande, qui correspond assez bien à ce qu'a été, dans les pays anglo-saxons et en France, le moment préromantique. En Allemagne, le phénomène a eu des traits spécifiques parce que la renaissance de la littérature allemande était encore récente, que plusieurs auteurs de premier ordre y ont été… Lire la suite
268.  SUDERMANN HERMANN (1857-1928)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Un des auteurs dramatiques les plus représentatifs du règne de Guillaume II, né dans le territoire de Memel, Hermann Sudermann abandonne un apprentissage en pharmacie pour faire des études d'histoire et de philosophie à Königsberg. Après un échec comme acteur, il gagne sa vie dans l'enseignement privé et rédige des articles de journaux. Soudain, à… Lire la suite
269.  SUR LES FALAISES DE MARBRE, livre de Ernst Jünger

Écrit par : Lionel RICHARD

Ernst Jünger (1895-1998) rapporte qu'il a entrepris le bref roman Sur les falaises de marbre à la suite d'un rêve, en février 1939, alors qu'il vivait à Ueberlingen, près du lac de Constance, dans la douceur du pays souabe. Il l'a terminé le 18 juillet 1939 dans son nouveau domicile de Kirchhorst, près de… Lire la suite
270.  SUSO (entre 1296 et 1302-1366)

Écrit par : Maurice de GANDILLAC

Dans le chapitre "La doctrine mystique de Suso"  : … , Suso a écrit un Livre de la Sagesse éternelle (tous deux en allemand, ainsi que des sermons et des lettres) et, en latin, L'Horloge de la Sagesse. Le ton en est plus personnel que celui des textes eckhartiens et, sous des formes souvent allégoriques, ils renvoient de façon moins discrète à une expérience vécue. Mais, qu'… Lire la suite
271.  SUTTNER BERTHE VON (1843-1914)

Écrit par : Universalis

La romancière autrichienne Berthe von Suttner fut l'une des premières grandes pacifistes. Elle aurait incité Alfred Nobel à créer le prix Nobel de la paix, qu'elle recevra en 1905. Son principal roman, Die Waffen nieder ! (1889, Bas les armes !), a souvent été… Lire la suite
272.  SYMBOLISME - Littérature

Écrit par : Pierre CITTI

Dans le chapitre "Réception du symbolisme en Europe"  : … En Angleterre, en revanche, et en Allemagne, en partie, le symbolisme français est reçu plutôt comme une leçon d'art pour l'art et l'affranchissement de pesanteurs morales et nationales. C'est évidemment le cas d'Oscar Wilde (1854-1900) et du mouvement « esthétique » anglais des années 1890, celui de… Lire la suite
273.  TABORI GEORGE (1914-2007)

Écrit par : Universalis

et adapté au cinéma en 1995, s'inspire de l'expérience de la mère du dramaturge, laquelle échappa miraculeusement au convoi qui l'emmenait avec son mari vers les camps de la mort. Parmi les nombreuses œuvres de Tabori, citons également Sigmunds Freude (1975, Les Joies de Sigmund), Jubiläum (1983, Jubilé), la farce Meine Kämpfe (1987,… Lire la suite
274.  LE TAMBOUR, livre de Günter Grass

Écrit par : Lionel RICHARD

À l'automne de 1959 paraît en République fédérale d'Allemagne un roman, Le Tambour. Ce premier volet de ce qui deviendra, avec Le Chat et la souris (1961) et Les Années de chien (1963), la Trilogie de Dantzig provoque aussitôt des polémiques. Ses… Lire la suite
275.  TAULER JOHANN (1300 env.-1361)

Écrit par : Maurice de GANDILLAC

Dans le chapitre "Le prédicateur et ses sermons"  : … Pas plus que Suso, Tauler ne fut docteur ; et ses sermons (on en a conservé quatre-vingt-trois, qui constituent sa seule œuvre authentique) sont tous écrits dans cette langue « vulgaire » que déjà Eckhart avait adaptée – plus de deux siècles avant Luther – à l'expression des idées les plus abstraites. Lié à des prêtres séculiers comme l'Italien… Lire la suite
276.  LE TERRITOIRE DU CRAYON (R. Walser)

Écrit par : Claude MOUCHARD

Désormais, il est certainement superflu de rappeler qui est Robert Walser, ce romancier, poète et dramaturge né en Suisse en 1878, « révélé au public dès 1907 » – comme le rappelle Peter Utz – et qui « cessa définitivement d'écrire en 1933 ». Il n'en aurait pas été de même naguère. C'est que Walser avait été quasi oublié… Lire la suite
277.  TIECK LUDWIG (1773-1853)

Écrit par : Robert MINDER

Le nom de Tieck est indissolublement lié à la genèse et à la diffusion du romantisme allemand. Le cénacle de Berlin, en 1797, celui d'Iéna un peu plus tard ont reçu de puissantes impulsions de ce génie précoce, éveillé et rêveur, ironique et fantasque, plus ample d'ailleurs que profond et dont la production abondante,… Lire la suite
278.  TILL L'ESPIÈGLE (XVe s.)

Écrit par : Pierre SERVANT

À l'origine des nombreuses versions de Till Eulenspiegel, on trouve un personnage historique, attesté en Basse-Saxe au xive siècle et mort de la peste à Mölln en 1350. Les anecdotes que transmet à son sujet la tradition orale sont recueillies un siècle après sa mort à Brunswick et… Lire la suite
279.  TITAN, livre de Jean Paul

Écrit par : Christian HELMREICH

Publié en quatre volumes de 1800 à 1803, Titan est souvent considéré comme le chef-d'œuvre de Jean Paul (1763-1825). L'écrivain allemand, de son vrai nom Johann Paul Friedrich Richter, jouissait au moment de la publication de ce roman d'une renommée certaine : Hespérus, un ouvrage dont la structure et la… Lire la suite
280.  TOLLER ERNST (1893-1939)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Fils d'un commerçant juif, de la partie de la Pologne annexée alors par la Prusse, Ernst Toller s'engage volontairement lors de la Première Guerre mondiale. Réformé pour sa mauvaise santé, il devient un ardent antimilitariste et sa révolte remet radicalement en cause toutes les valeurs de la génération des pères : « La jeunesse allemande s'est… Lire la suite
281.  TOUTE UNE HISTOIRE (G. Grass)

Écrit par : Julien HERVIER

À sa parution en Allemagne en 1995, le roman de Günter Grass Toute une histoire (trad. Claude Porcell et Bernard Lortholary, Seuil, Paris, 1997) a constitué, bien plus qu'un événement littéraire, l'occasion d'une bataille médiatique. L'éditeur Steidl en avait prévu la sortie pour le 28 août, date… Lire la suite
282.  TRAKL GEORG (1887-1914)

Écrit par : Gérald STIEG

Né le 3 février 1887 à Salzbourg dans une famille aisée, Georg Trakl mènera une vie qui sera tout le contraire d'une carrière bourgeoise : échec au lycée, drogue, alcool, inceste avec sa sœur Margarete, instabilité professionnelle, peur de la folie, enfin l'horreur de la guerre qui le poussera, après une première tentative, à se suicider à l'… Lire la suite
283.  TRANSFERTS CULTURELS

Écrit par : Michel ESPAGNE

de l’histoire littéraire du xixe siècle et de l’œuvre de Heinrich Heine (1797-1856). La question était celle-ci : comment aborder l’œuvre d’un écrivain allemand, qui a passé l’essentiel de sa période créatrice à Paris, décrivant la France de Louis-Philippe, de la révolution de 1848 et des débuts du Second Empire comme un… Lire la suite
284.  TROISIÈME NUIT DE WALPURGIS (K. Kraus)

Écrit par : Marc CERISUELO

On comprit assez mal l'attitude de Karl Kraus (1874-1936) à l'égard du nazisme. De son vivant, on ne s'expliqua pas la gêne et le silence du grand satiriste autrichien, unique rédacteur d'un journal à couverture rouge, Die Fackel (La Torche), où pendant plus de trente ans les… Lire la suite
285.  UHLAND LUDWIG (1787-1862)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Savant, poète, député, Uhland appartient au « cercle souabe » qui, entre 1820 et 1850, rassemble à Stuttgart des poètes et des artistes libéraux. Il jouera un rôle non négligeable dans la politique du Wurtemberg, en particulier en 1848. L'unité allemande, il la voit dans l'âme populaire éprise de justice et de république. Poète, il s'empare et s'… Lire la suite
286.  UNE LETTRE DE LORD CHANDOS, livre de Hugo von Hofmannsthal

Écrit par : Jacques LE RIDER

Publiée en 1902 par Hugo von Hofmannsthal (1874-1929), Une lettre de lord Chandos compte parmi les textes fondateurs de modernité littéraire qui allait faire du langage, non seulement le matériau, mais l'objet par excellence de son travail, en opposition aux fausses évidences de la langue ordinaire.… Lire la suite
287.  UNRUH FRITZ VON (1885-1970)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

C'est en 1957, et préfacé par Einstein, que paraît l'un des derniers ouvrages de Fritz von Unruh, un recueil de discours pacifiques intitulé Armés, vous n'êtes guère puissants (Mächtig seid ihr nicht in Waffen). On a reproché à l'auteur l'emploi d'un pathos abusif : l'efficacité du livre en aurait souffert.… Lire la suite
288.  URS VON BALTHASAR HANS (1905-1988)

Écrit par : Joseph DORÉ

Hans Urs von Balthasar, écrivain suisse de langue allemande, fut l'un des plus éminents théologiens du catholicisme contemporain et l'un des meilleurs connaisseurs du patrimoine culturel de l'Occident. Né à Lucerne, il étudia d'abord la « germanistique » (philosophie, littérature et art) à Munich, Vienne et Berlin. En 1929, il présenta à Zurich une… Lire la suite
289.  VEILLES DE BONAVENTURA LES

Écrit par : Erika TUNNER

Qui est Bonaventura ? On a avancé des noms célèbres : Schelling, Jean Paul, F. Schlegel, Clemens Brentano, E. T. A. Hoffmann, Gotthilf Heinrich Schubert. Il a été question d'écrivains plus obscurs comme Friedrich Gottlob Wetzel ou bien August Klingemann. On a même pensé à une femme : Caroline Schlegel-Schelling. De toutes… Lire la suite
290.  VIE DE HEGEL (K. Rosenkranz)

Écrit par : Francis WYBRANDS

Prussien et francophile, successeur de Kant à l'université de Königsberg, auteur d'une œuvre abondante (notamment une Vie et œuvres de Diderot, 1866, et une intéressante Esthétique du laid, 1853), Karl Rozenkranz (1805-1879) est surtout connu pour cette biographie de Hegel parue pour la première fois en 1844… Lire la suite
291.  VIENNE AU CRÉPUSCULE, livre de Arthur Schnitzler

Écrit par : Jacques LE RIDER

Le roman Vienne au crépuscule (Der Weg ins Freie, mot à mot : « Le Chemin de la liberté ») est l'œuvre de Schnitzler (1862-1931) la plus conforme au modèle européen du grand « roman de société ». Commencé durant l'été de 1902, publié en 1908, ce succès de librairie (en 1929,… Lire la suite
292.  VILLE DES ANGES (C. WOLF)

Écrit par : Nicole BARY

américaine, Christa Wolf arrivait à l'automne de 1992 à Los Angeles où elle devait séjourner plusieurs mois. Dix-huit ans plus tard parut en Allemagne le long récit Stadt der Engel oder the Overcoat of Dr Freud (Ville des anges ou the Overcoat of Dr Freud, trad. A. Lance et R. Lance-Otterbein, Seuil, 2012). Un titre… Lire la suite
293.  LA VOIX DE L'ÂME ET LES CHEMINS DE L'ESPRIT (J. Bouveresse) et MUSIL PHILOSOPHE (J.-P. Cometti)

Écrit par : Marc CERISUELO

Peut-être ne faut-il pas dissimuler davantage son désarroi : si L'Homme sans qualités est toujours cité comme l'un des sommets de la littérature du xxe siècle, on peut se demander qui lit encore Musil en France, qui entretient un… Lire la suite
294.  WACKENRODER WILHELM (1773-1798)

Écrit par : Françoise AURIVAUD

Connu comme précurseur du romantisme allemand, mais principalement en tant qu'ami et collaborateur de Ludwig Tieck, Wilhelm Heinrich Wackenroder est né à Berlin dans une famille de fonctionnaires prussiens. Il était de faible constitution et mourut à vingt-cinq ans ; la minceur de son œuvre contraste… Lire la suite
295.  WAGNER HEINRICH LEOPOLD (1747-1779)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Né à Strasbourg, Heinrich Leopold Wagner étudie le droit et devient précepteur à Sarrebruck. En 1776, il obtient l'autorisation d'ouvrir un cabinet d'avocat, mais préfère travailler pour le compte de la Société Seyler, une troupe théâtrale. Il meurt à l'âge de trente-deux ans… Lire la suite
296.  WALSER MARTIN (1927-    )

Écrit par : Pierre DUBRUNQUEZ

Auteur dramatique, romancier et essayiste, Martin Walser est né à Wasserburg, sur le lac de Constance. Après avoir été mobilisé en 1944, il entreprend, dès 1946, des études de littérature, de philosophie et d'histoire à Ratisbonne puis à Tübingen. De 1951 à 1957, il travaille comme metteur en scène et auteur dramatique à la radio et à la télévision… Lire la suite
297.  WALSER ROBERT (1878-1956)

Écrit par : Pierre DUBRUNQUEZUniversalis

L'œuvre de Robert Walser semble s'inscrire dans le cours qui, depuis le xviie siècle, a engagé la littérature occidentale à dire l'infime, à forcer l'écorce du quotidien pour y déceler les ressorts obscurs qui l'animent. Cependant, nul désir chez lui de chercher sous la réalité la vérité qui la meut :… Lire la suite
298.  WALTER BENJAMIN. LE DÉSIR D'AUTHENTICITÉ (M. Pulliero)

Écrit par : Lionel RICHARD

En 1932, Walter Benjamin (1892-1940), relatant dans Chronique berlinoise ses souvenirs d'enfance et d'adolescence, considère les années qu'il a vécues avant 1914, sous le règne de Guillaume II, comme un « âge d'or ». Le bien-être dans lequel s'étaient ancrés ses parents, qui appartenaient à des familles… Lire la suite
299.  WALTHER VON DER VOGELWEIDE (1170 env.-env. 1230)

Écrit par : Universalis

Considéré comme le plus grand poète allemand du Moyen Âge, Walther von der Vogelweide défendait les vertus d'une vie équilibrée, en société comme dans la sphère privée, dans une œuvre qui reflète sa désapprobation à l'égard des individus, des actions et des croyances qui viennent troubler cette harmonie… Lire la suite
300.  WEDEKIND FRANK (1864-1918)

Écrit par : Philippe IVERNEL

Dans l'Allemagne de son temps, Frank Wedekind a fait figure de provocateur, toujours prêt à violer les conventions esthétiques et morales de l'ère wilhelminienne. S'il fut en butte à la censure de son vivant, la consécration officielle lui est venue au lendemain de sa mort, sous la jeune République de Weimar, lorsque la génération expressionniste l… Lire la suite
301.  WEERTH GEORG (1822-1856)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Né à Detmold, mort à Cuba, Georg Weerth est, selon Engels, le premier et le plus important des poètes du prolétariat allemand. Ami de Marx et d'Engels, apprécié de Heine et influencé par lui sur le plan littéraire, Weerth a d'abord vécu en Allemagne et en Angleterre ainsi qu'en Belgique. Ses premiers vers réalistes et joyeux sont encore appréciés… Lire la suite
302.  WEISS PETER (1916-1982)

Écrit par : Philippe IVERNEL

moderne, en particulier de ce sentiment d'exil engendré par l'opacité sanglante du monde et la prolifération des mécanismes répressifs. L'Esthétique de la résistance, vaste somme romanesque avec laquelle s'achève l'œuvre de Peter Weiss, révèle par son seul titre le ressort moral de celle-ci ; elle en fournit aussi la formule théorique… Lire la suite
303.  WERFEL FRANZ (1890-1945)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Dans un de ses poèmes, Franz Werfel explique ce qu'il entend par mot rare et langage concerté. Les mots, dit-il, bloquent l'accès aux choses : « Nous tuons Dieu et nous-mêmes avec des noms, des noms ». Plusieurs expressionnistes — R. J. Sorge entre autres — cherchaient, en effet, un nouveau mode d'expression. Mais, tandis que le discours de ses… Lire la suite
304.  WERNER ZACHARIAS (1768-1823)

Écrit par : Antoine FAIVRE

Enfant de Königsberg, Zacharias Werner se tourne de bonne heure vers la franc-maçonnerie, par calcul plus que par conviction. Mais, bien vite, il fait siennes les conceptions fondamentales de l'illuminisme de l'époque. Ernst Christian Friedrich Mayr (1755-1821), esprit inquiétant, Lire la suite
305.  WIDMER URS (1938-2014)

Écrit par : Nicole BARY

C'est une pièce de théâtre, Top Dogs, qui fit connaître cet écrivain suisse né le 21 mai 1938 à Bâle. Féroce satire sur le licenciement des cadres dynamiques, elle fut jouée sur plus de cinquante scènes de Lausanne à Tōkyō et valut à l'écrivain d'être sacré en 1997 auteur de l'année en Allemagne. Tout à tour… Lire la suite
306.  WIECHERT ERNST (1887-1950)

Écrit par : M. NUGUE

Originaire de Prusse-Orientale, Ernst Wiechert, né en 1887, est un des écrivains allemands dont l'œuvre, aussi bien littéraire que pédagogique, a le plus marqué la génération de l'entre-deux-guerres. Son propre destin s'articule d'ailleurs autour des deux conflits. Pendant la Première Guerre mondiale, il se trouve au front en qualité de soldat,… Lire la suite
307.  WIELAND CHRISTOPH MARTIN (1733-1813)

Écrit par : Pierre GRAPPIN

Rares sont les œuvres de Wieland qui, après deux siècles, retiennent encore des lecteurs, bien qu'il ait été, durant tout le xixe siècle, un auteur classique dans les pays de langue allemande. Il a beaucoup écrit et il a tenu tant de place dans l'Allemagne de son temps que Mme de Staël le comparait à… Lire la suite
308.  WILHELM MEISTER, livre de Johann Wolfgang von Goethe

Écrit par : Jacques LE RIDER

Wilhelm Meister a occupé Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) à trois reprises. D'abord à l'époque de Werther, et jusqu'au départ pour l'Italie (1786). C'est au début de son séjour dans ce pays que l'écrivain abandonne ce premier projet de roman, La Vocation théâtrale Lire la suite
309.  WOLF CHRISTA (1929-2011)

Écrit par : Nicole BARY

Comme Günter Grass de deux ans son aîné, Christa Wolf (née Ihlenfeld), appartient à une génération qui a payé un lourd tribu à l'histoire. Née en 1929 dans une petite ville de Poméranie orientale, Landsberg an der Warthe (aujourd'hui Gorzow Wielkopolski), elle avait un peu plus de dix ans… Lire la suite
310.  WOLFRAM D'ESCHENBACH (1170 env.-env. 1220)

Écrit par : Danielle BUSCHINGER

Wolfram, chevalier bavarois, est un des grands poètes qui ont présenté aux milieux courtois allemands la matière d'œuvres françaises, selon une technique (l'« adaptation courtoise ») qui respecte les structures narratives mais joue sur l'originalité de la mise en œuvre. Son Parzival est une adaptation du Perceval Lire la suite
311.  WOYZECK, Georg Büchner

Écrit par : Jean-Louis BESSON

Georg Büchner est mort à vingt-trois ans, en février 1837, sans avoir eu le temps de mettre un point final à sa dernière pièce, Woyzeck. Le manuscrit, divisé en quatre parties qui correspondent à différentes phases de travail, n'offre pas une cohérence suffisante pour établir une version fiable : l'œuvre… Lire la suite
312.  YOKO TAWADA (1960-    )

Écrit par : Nicole BARY

Dans le chapitre "Entre deux langues"  : … vit en Europe depuis 1982, à Hambourg d'abord, puis à Berlin. Écrivain à l'identité double, elle écrit dans sa langue maternelle et en allemand. Elle s'en explique ainsi : « Lorsque j'étais enfant, j'ai su très vite que j'écrirais, j'écris depuis l'âge de douze ans. J'ai très vite compris que le japonais n'était pas une… Lire la suite
313.  ZSCHOKKE MATTHIAS (1954-    )

Écrit par : Nicole BARY

Installé à Berlin depuis 1980, Matthias Zschokke est le plus berlinois des écrivains suisses. Né en 1954 à Berne, il a fréquenté l'école d'Art dramatique de Zurich, avant de jouer pendant quelques années au Stadttheater de Bochum sous la direction de Peter Zadek. Ses débuts littéraires coïncident avec son installation dans… Lire la suite
314.  ZUCKMAYER CARL (1896-1977)

Écrit par : Marie-Claude DESHAYES

Dramaturge et essayiste allemand très populaire, Zuckmayer est né à Nackenheim (Rhénanie). Il fut officier au cours de la Première Guerre mondiale. Après des études scientifiques, faites à Mayence, et après avoir servi pendant quatre ans dans l'armée allemande lors de la Première Guerre mondiale, il s'oriente vers la littérature, collabore à la… Lire la suite
315.  ZWEIG ARNOLD (1887-1968)

Écrit par : Lore de CHAMBURE

Né à Gross-Glogau en Silésie, Arnold Zweig, qui n'est pas parent avec Stefan Zweig, fait, dans différentes universités, des études de philosophie, de philologie contemporaine, d'histoire et d'histoire de l'art. Ensuite, il s'adonne non pas à l'enseignement mais à la littérature. Il prend part à la Première Guerre mondiale comme simple soldat, se… Lire la suite
316.  ZWINGLI HULDRYCH (1484-1531)

Écrit par : Jacques Vincent POLLET

Zwingli est un personnage complexe et multidimensionnel. Humaniste et autodidacte, penseur religieux et réformateur, patriote et figure nationale suisse – certains ajoutent prophète biblique –, il est tout cela en une personne, dont la vie et l'action sont conditionnées par l'histoire suisse… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.