BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

VERTS LES, France

L'écologie politique a fait son entrée sur la scène française avec la candidature de René Dumont à l'élection présidentielle de 1974. Critiques à l'égard des institutions, les écologistes se sont d'abord engagés dans des associations environnementalistes, tiers-mondistes et humanistes. Le mouvement antinucléaire a servi de catalyseur aux revendications en raison du soutien que les mouvements d'extrême gauche, dont la gauche autogestionnaire, ont apporté à ses manifestations. Le mouvement écologiste a progressivement coalisé les revendications de la « nouvelle politique », articulant des demandes en termes de droits, d'identité, de participation démocratique aux problématiques portant sur la mise en question du modèle de développement économique et social.

En 1979, la constitution d'une liste menée par Solange Fernex lors de la première élection du Parlement européen a favorisé la formation d'une structure à la fois durable et nationale, le Mouvement d'écologie politique (ME.P.), dont la réalité s'est progressivement imposée comme la meilleure façon de promouvoir les revendications écologistes. Le M.E.P., hiérarchisé et centralisé, a suscité la fondation d'une organisation rivale, la Confédération écologiste. Les deux groupes revendiquant le label et le titre de Verts ont fusionné en 1984, sous le nom complexe de « Les Verts-Confédération écologiste - Parti écologiste ».

1.  Historique

Dans un premier temps, les Verts ont exploré les possibilités d'alliances électorales avec la « deuxième gauche » mais les succès furent mitigés. En outre, de nombreux militants demeuraient réticents à toute inscription dans le jeu politique traditionnel. En 1986, une nouvelle majorité (dominée par Antoine Waechter et marquée par le courant naturaliste) a imposé une stratégie d'autonomie stricte. Le « ni droite ni gauche » est devenu la position officielle du parti, contribuant à la définition d'une identité verte résolument environnementaliste et autonome. En 1989, les Verts remportèrent leur premier suc [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  4 pages…

 

Pour citer cet article

FAUCHER-KING, « VERTS LES, France  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-verts-france/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« VERTS LES, France » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Chirac (1995-2007)

Écrit par :  Pierre BRÉCHON

Dans le chapitre "La victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle de 2007"  : …  par José Bové, leader altermondialiste, opposé au « projet libéral de Constitution européenne ». Les Verts présentent comme en 1995 Dominique Voynet. À droite, le panorama est plus restreint avec Jean-Marie Le Pen qui aimerait réitérer son exploit de 2002 et Philippe de Villiers, adepte des valeurs traditionnelles mais qui… Lire la suite
DUFLOT CÉCILE (1975-    )

Écrit par :  Blaise MAGNIN

Femme politique française, secrétaire nationale du parti écologiste Les Verts de 2006 à 2012 (devenu Europe Écologie-Les Verts en 2010), puis ministre de l'Égalité des territoires et du Logement de mai 2012 à mars 2014… Lire la suite
ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

Écrit par :  Yves FRÉMIONBruno VILLALBA

Dans le chapitre "L'unification (1981-1986)"  : …  et privilégie les luttes locales. Le divorce est consommé avec le M.E.P. que dirige Fernex. En 1982, le M.E.P. se rebaptise Les Verts-Parti écologiste (Verts-P.E.), et C.E., Les Verts-Confédération écologiste (Verts-C.E.). Lalonde emploie le premier l'expression « Droite ne suit, gauche ne daigne, écologiste suis » qui va dominer bientôt… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 2012

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "La gauche à l'épreuve de sa pluralité"  : …  Jean-Luc Mélenchon dont la formation, le Parti de gauche, ne participe pas au gouvernement, les principales dissensions transparaissent dans les relations du gouvernement avec Europe Écologie-Les Verts, dont Daniel Cohn-Bendit s'éloigne d'ailleurs ostensiblement. Sur le traité européen de stabilité budgétaire en particulier,… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 2010

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "Les nouveaux troubles de la gauche"  : …  P.C.F., où Pierre Laurent a remplacé Marie-George Buffet en juin. Du côté écologiste, Europe-Écologie et Les Verts fusionnent en novembre, provoquant une certaine marginalisation de Daniel Cohn-Bendit, et l'ancienne juge Eva Joly, députée européenne, paraît bien placée pour emporter la candidature du parti dirigé par… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 2007

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "Une gauche désorientée"  : …  et la difficulté de dépasser la seule contestation constituent les problèmes majeurs. Quant aux Verts, outre leur position de faiblesse électorale et leurs divisions classiques, ils pâtissent de l'activisme du gouvernement, et d'abord de Jean-Louis Borloo, sur les questions d'environnement. Malgré les difficultés que connaît la gauche, les… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 2006

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "La victoire de Ségolène Royal au péril des divisions"  : …  Chez les Verts, Dominique Voynet a été désignée en juillet par les militants contre son rival Yves Cochet ; mais la stratégie des écologistes ne s'en est pas trouvée clarifiée, certains attendant les effets d'une possible candidature de l'animateur de télévision Nicolas Hulot. Les Verts ont par ailleurs vu, en décembre 2006… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 2003

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "Une gauche divisée"  : …  alors définitivement morte – malgré un accord électoral entre le Parti socialiste et les Verts pour les régionales en Île-de-France – et chaque force joue d'autant plus une stratégie propre qu'elle est peu assurée de son message et se trouve elle-même divisée. Tandis que le leadership de Gilles Lemaire est contesté au sein du parti écologiste,… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 2001

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "L'objectif de l'élection présidentielle de 2002"  : …  Cette désignation des candidatures n'a pas toujours été sans heurts. Dans un premier temps, et après une procédure houleuse, Alain Lipietz avait ainsi été désigné candidat des Verts. Certaines déclarations malencontreuses, notamment sur la possible amnistie des crimes de sang en Corse, et la… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 1999

Écrit par :  Bruno DIVE

Dans le chapitre "Tempêtes sur la majorité plurielle"  : …  Ce sont les Verts qui font l'actualité à la fin de l'été de 1999. Ils réclament avec force un moratoire sur la construction de centrales nucléaires et l'introduction de la proportionnelle aux élections législatives. Souvent embarrassée par les déclarations de ses amis, et notamment par celles de Daniel Cohn-Bendit, qu'elle voit sans plaisir revenir… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 1997

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "Un nouveau Parti socialiste au sein d'une gauche « plurielle »"  : …  Quant aux Verts, seule force écologiste à disposer d'un poids politique en raison de son alliance avec le P.S., de ses sept députés et de « sa » ministre, ils témoignent d'une conversion rapide à l'écologisme de gouvernement. Au-delà du thème de l'environnement, ils aiguillonnent le gouvernement sur des sujets majeurs, comme l'immigration, l'emploi… Lire la suite
LIPIETZ ALAIN (1947-    )

Écrit par :  Denis CLERC

Brillant, nul doute qu'il le soit, cet économiste tenté par la politique, entré chez les Verts en 1988 et devenu depuis lors l'une des éminences (grises) de ce parti écologiste. Il le sait, et il aime le faire savoir, au point que la page d'accueil de son site Internet indique immédiatement la mention de sa place de deuxième au concours d'entrée de… Lire la suite

Afficher la liste complète (12 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.