BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CHAKRI LES

La dynastie des Chakri qui règne sur la Thaïlande sans interruption depuis 1782 est issue de Rāma Ier, le Chao Phya Chakri, haut dignitaire de la région du Chao Phraya qui joua un rôle de premier ordre dans la lutte du royaume de Siam contre la Birmanie. Chakri devient roi de Siam en 1782, après avoir fait exécuter son prédécesseur, le roi Taksin. Régnant sous le nom de Rāma Ier jusqu'en 1809, il est le grand stratège des défenses siamoises qui repousseront les attaques birmanes en 1785, 1786, 1787, 1797 et 1801.

Pendant plus d'un siècle, les rois siamois ont cultivé une politique isolationniste vis-à-vis de l'Europe, conséquence d'une conspiration contre le surintendant du commerce Phaulkon (1688), qui impliqua la France sous le règne de Pra Narai. Rāma II (qui règne de 1809 à 1824) est le premier à renouer des contacts officiels avec l'étranger, à la fin des guerres napoléoniennes. Des accords sont conclus avec le Portugal en 1818 et, en 1822, une mission de la Compagnie anglaise des Indes orientales visite Bangkok (fondée par Rāma Ier), ouvrant la voie à l'établissement permanent du premier négociant britannique au Siam.

Rāma III (1824-1851) développe, dans une mesure limitée, les échanges commerciaux avec les puissances européennes. Un traité est négocié avec la Compagnie des Indes orientales en 1826, puis avec les États-Unis en 1833.

La monarchie profondément traditionaliste incarnée par les trois premiers Chakri ne résiste pas à l'influence et au pouvoir croissants de l'Occident. Le roi Mongkut, Rāma IV (1851-1868), réoriente sa politique en accord avec ces temps nouveaux ; s'il est obligé de céder une partie de l'indépendance financière et juridique du Siam, c'est le prix à payer pour que le royaume échappe à l'invasion ou à la domination des puissances colonisatrices. Sa politique est poursuivie et même amplifiée par son fils, le roi Chulalongkorn (régnant sous le nom de Rāma V de 1868 à 1910). Ainsi les deux monarques s'efforceront-ils de moderniser leur nation, avec l'aide d […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

Pour citer cet article

Universalis, « CHAKRI LES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-chakri/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« CHAKRI LES » est également traité dans :

BANGKOK

Écrit par :  Lawrence STERNSTEINChristian TAILLARD Universalis

Dans le chapitre " Histoire de la construction urbaine"  : …  Bangkok devient la capitale du Siam (ancien nom de la Thaïlande) en 1782, lorsque* le général Chao Phraya Chakri, fondateur de la dynastie Chakri au pouvoir, monte sur le trône sous le nom de Rama Ier et déplace la cour de la rive ouest à la rive est du Chao Phraya. Cette décision semble dictée par des raisons stratégiques. La longue… Lire la suite
BHUMIBOL ADULYADEJ ou RAMA IX (1927- ) roi de Thaïlande (1946- )

Écrit par :  Universalis

…  Bhumibol, encore mineur, lui succède immédiatement sur le trône, prenant le nom de Rama IX. *Il devient ainsi le neuvième roi de la dynastie des Chakri qui règne depuis 1782 sur la Thaïlande (appelée Siam jusqu'en 1932). Rama IX ne sera couronné que le 5 mai 1950, un mois après son mariage avec une cousine éloignée, Sirikit Kitiyakara. La… Lire la suite
CAMBODGE

Écrit par :  Philippe DEVILLERSManuelle FRANCKChristian LECHERVYSolange THIERRY Universalis

Dans le chapitre "Le Cambodge dans l'étau"  : …  le jeune roi à Bangkok, la nouvelle capitale que venait de fonder (en 1782) le nouveau roi de Siam, *Chakri. Ang Eng y fut couronné par celui-ci (1794) qu'il reconnut comme suzerain et protecteur avant d'être reconduit à Oudong par une armée siamoise que Ben commandait (1795). Il laissa alors au Siam l'administration des provinces de Battambang,… Lire la suite
THAÏLANDE

Écrit par :  Jean BOISSELIERAchille DAUPHIN-MEUNIERChristian LECHERVYChristian TAILLARDSolange THIERRY Universalis

Dans le chapitre "L'hégémonie d'Ayuthya (1350-1782)"  : …  fut détrôné et enfermé dans un monastère en 1781. Informé de ces événements, un de ses généraux, *Chakri, qui se trouvait au Cambodge pour régler la succession d'Ang Non assassiné, retourna précipitamment à Bangkok, fit exécuter le 7 avril 1782 aussi bien Taksin et ses fils que ceux qui l'avaient renversé, et ceignit la couronne. Telle est l'… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média