BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS, livre de James M. Cain

2.  Une danse de mort

« L'introduction de la tragédie grecque dans le roman policier ». La fameuse phrase de Malraux à propos de Sanctuaire, de William Faulkner, conviendrait aussi bien au roman de Cain. En effet, l'intérêt de l'œuvre émane autant du suspense que de la fatalité qui accable le protagoniste et, en le plaçant sous l'emprise de la femme (motif constant de la littérature américaine), l'entraîne dans une véritable danse de mort.

Pour explorer jusqu'à quel point de déchéance morale le désir peut conduire un homme, James M. Cain construit un roman presque naturaliste sur l'Américain moyen. Son univers provincial californien suscite des protagonistes au comportement prévisible, voire stéréotypé, en dépit d'une observation minutieuse des personnalités. Pourtant, dans cette histoire où l'argent et la sensualité sont étroitement liés, le tragique l'emporte. La mort inattendue de Cora rappelle celle de la femme du garagiste dans Gatsby le Magnifique de F. Scott Fitzgerald, dont James M. Cain semble s'inspirer. Et la note finale est donnée par le douloureux désarroi dans lequel Frank est plongé.

Le style est dépouillé, d'une concision remarquable. Les dialogues abrupts rappellent ceux de Hemingway et de Ring Lardner. L'évocation détaillée des comportements supplée à l'analyse psychologique. Pourtant la narration est prenante et l'idée de faire se rejoindre in fine l'histoire et le discours transforme le roman en une sorte de confession personnelle qui débouche, au temps présent, sur la mort du narrateur.

Ce roman fut porté à la scène aux États-Unis en 1936, et traduit dans le monde entier. Il donna lieu également à de nombreuses adaptations cinématographiques : notamment Le Dernier Tournant de Pierre Chenal (en 1938), et Ossessione de Luchino Visconti, (1942) « manifeste » du néo-réalisme italien. James M. Cain lui-même abandonna définitivement le journalisme en 1938 pour participer comme scénariste à l'aventure hollywoodienne.

[...]
1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

Michel FABRE, « LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS, livre de James M. Cain  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-facteur-sonne-toujours-deux-fois/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.