BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

FOUQUET JEAN (1420 env.-av. 1481)

Jean Fouquet est le peintre français le plus illustre de la fin du Moyen Âge. On ne possède malheureusement qu'une fraction infime de ses œuvres. Mais que l'on puisse reconstituer assez aisément sa biographie et son œuvre prouve sa célébrité : on peut en effet tracer de Fouquet un portrait plus fidèle et plus complet que celui d'autres artistes de la même époque.

Fouquet est souvent considéré comme un peintre éclectique en quête d'une synthèse de l'art flamand et de l'art italien, mais les recherches modernes ont établi le caractère purement français de son art. De la Renaissance italienne il retient de nombreux détails, séduit par la beauté des éléments du décor architectural à l'antique. On lui doit des vues précieuses de l'ancienne basilique Saint-Pierre, du Forum romain et de plusieurs édifices de la Ville éternelle. Ces expériences l'aidèrent à concevoir de nouveaux rapports entre les personnages, les groupes en action et l'architecture. Les scènes variées, vivantes, s'insèrent dans des structures qui ordonnent harmonieusement la composition : intérieurs, vues de Paris et de Tours avec leurs édifices religieux comme Notre-Dame ou la cathédrale de Tours, palais des commanditaires de Fouquet, mais aussi représentations de l'histoire sainte et profane ou mise en scène d'un mystère. Il mérite d'être considéré comme le premier grand peintre français qui ait su rendre compte de l'homme et de son histoire dans un esprit de vérité et de synthèse.

1.  Le Maître de Tours

Fouquet est né à Tours entre 1415 et 1420. On ne sait rien de certain sur sa formation en France. Si le petit tableau au musée de Vienne représentant Gonella, le bouffon du marquis d'Este, avait été peint vers 1440-1445, nous aurions une preuve de l'apprentissage de Fouquet dans l'atelier d'un maître flamand et aussi de son originalité précoce. Autour de 1446, il part pour Rome et y exécute un portrait sur toile du pape Eugène IV connu seulement par une gravure et fort admiré par ses contemporains. En 1448, il est de retour en France, […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

Pour citer cet article

Claude SCHAEFER, « FOUQUET JEAN (1420 env.-av. 1481)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-fouquet/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« FOUQUET JEAN (1420 env.-av. 1481) » est également traité dans :

JEAN FOUQUET, PEINTRE ET ENLUMINEUR (expositions)

Écrit par :  Daniel RUSSO

La Bibliothèque nationale de France a présenté à Paris, du 25 mars au 22 juin 2003, dans la galerie Mazarine, une grande célébration des œuvres de Jean Fouquet, sous le titre Jean Fouquet, peintre et enlumineur du XVe siècle. François Avril, commissaire de l'exposition, a réuni pour le visiteur l'essentiel de l'œuvre de l'artis… Lire la suite
ÉMAUX

Écrit par :  Marie-Madeleine GAUTHIER

Dans le chapitre "Les émaux peints à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance"  : …  siècle avec un répertoire animalier caractéristique. C'est en Italie, auprès de Filarete, que *Jean Fouquet dut acquérir cette technique (autoportrait, vers 1452, musée du Louvre) qui, acclimatée aux bords de Loire, se situe au point de départ de la Renaissance limousine. Fidèle à son génie industriel, après une éclipse d'un siècle et demi,… Lire la suite
FRANC-MAÇONNERIE

Écrit par :  Roger DACHEZLuc NEFONTAINE

Dans le chapitre " Grandes étapes historiques"  : …  Un recours à l'iconographie du xve siècle permet de le comprendre. Vers 1470, *Jean Fouquet, peintre, enlumineur, proche des familiers de Charles VII et plus tard portraitiste à la cour de Louis XI, illustre les Antiquités et guerres des Juifs, de Flavius Josèphe. Une miniature, aujourd'hui conservée à la Bibliothèque… Lire la suite
GOTHIQUE ART

Écrit par :  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Dans le chapitre "La peinture"  : …  en 1482). Cette complexité des rapports avec l'Italie touche également l'œuvre du peintre français *Jean Fouquet (mort en 1481) après un voyage en Italie (avant 1447). Il saura se détacher de cette influence à la fin de sa carrière pour retrouver un rythme gothique. Enguerrand Quarton, le Maître de Moulins demeurent fidèles à cette tradition… Lire la suite
PERSPECTIVE

Écrit par :  Marisa DALAI EMILIANI

Dans le chapitre "Théorie et pratique de la perspective pendant la Renaissance en Europe"  : …  dans ce but (Underweysung der Messung, livre IV, 1525 et 1538). En France, en revanche, *Jean Fouquet se livre à des recherches personnelles et aboutit, sur une base intuitive, à des solutions spatiales curvilignes (Livre d'heures d'Étienne Chevalier, vers 1460) ; mais le système perspectif le plus répandu est la méthode… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média