BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

I.N.E.D. (Institut national d'études démographiques)

L'Institut national d'études démographiques (I.N.E.D.) est le plus grand institut de recherche démographique au monde par le nombre de ses membres (162 en 1999, dont 60 chercheurs) et, depuis la réforme de son statut en 1986, le plus petit établissement public à caractère scientifique et technique de France. Ce paradoxe français a des raisons historiques. Né en 1945, au moment du premier essor des sciences sociales, l'I.N.E.D. occupe dans le système de recherche français une position originale sinon exceptionnelle : comme l'Institut national de la statistique et des études économiques (I.N.S.E.E.) ou comme l'Institut national de la recherche agronomique (I.N.R.A.), il n'est pas un institut universitaire, mais un organisme public placé sous la tutelle d'un ministère. Cette tutelle, d'abord exercée par le ministère de la Santé publique puis par celui des Affaires sociales et maintenant par celui de l'Emploi et de l'éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie, n'a pas empêché l'institut de conquérir au fil des années son autonomie ni de développer librement ses recherches et ses travaux.

1.  Le premier I.N.E.D. (1945-1962)

La création de l'I.N.E.D. en 1945 n'a pas résulté d'un plan préalable mais, comme l'a écrit Alfred Sauvy, « de diverses circonstances qui ont rempli l'année 1945 ».

Il s'agit d'abord de l'héritage de Vichy, constitué notamment par la Fondation française pour l'étude des problèmes humains. Créée par une loi du 17 novembre 1941 comme établissement public de l'état, celle-ci avait reçu pour mission d'« étudier sous tous les aspects les mesures propres à sauvegarder, améliorer et développer la population française » ainsi que de « synthétiser les efforts poursuivis en dehors d'elle ou dans son sein et développer la science de l'homme » (Cahiers de la Fondation française pour l'étude des problèmes humains, 1,9). La suspension d'Alexis Carrel le 21 août 1944 de ses fonctions de régent de la Fondation avait posé le problème de la survie d'un organisme qui n'avait pas été supprimé par le nouveau pouvoir. Pendant plus d'un an, [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

 

Pour citer cet article

Alain DROUARD, « I.N.E.D. (Institut national d'études démographiques)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/institut-national-d-etudes-demographiques/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« I.N.E.D. (Institut national d'études démographiques) » est également traité dans :

DÉMOGRAPHIE HISTORIQUE

Écrit par :  Jacques DUPÂQUIERPaul-André ROSENTAL

Dans le chapitre "Le développement de la démographie historique"  : …  historique du peuplement (J. Dupâquier), les migrations (A. Chatelain et J.-P. Poussou). L'I.N.E.D. mène à bien une vaste enquête par sondage sur l'évolution de la population française de 1670 à 1829. Les premiers résultats, parus en novembre 1975, révèlent que la France comptait au moins 24 600 000 habitants dès 1740, dans le cadre des frontières… Lire la suite
NATALISME

Écrit par :  Hervé LE BRAS

Dans le chapitre "Histoire du natalisme"  : …  sont créés un Haut Comité de la population présidé par le président de la République, un institut de recherche destiné selon ses statuts à étudier les moyens d'accroître la natalité (l'I.N.E.D., Institut national d'études démographiques) et un système généralisé d'allocations familiales. À partir de cette époque, de nombreuses mesures à caractère… Lire la suite
SAUVY ALFRED (1898-1990)

Écrit par :  Alain GIRARD

Polytechnicien (1920), entré à la Statistique générale de la France (1922), directeur de l'Institut de conjoncture (1937-1945), il a fondé et dirigé l'Institut national d'études démographiques (1945-1962) et la revue Population (1946- 1975… Lire la suite
SOCIOLOGIE - Histoire

Écrit par :  Michel LALLEMENT

Dans le chapitre "Le temps de la reconstruction"  : …  d'opinion publique en 1938, collabore un temps avec le tout jeune Institut national des études démographiques fondé au sortir de la guerre, tout comme l'Institut national de la statistique et des études économiques. Professeur à la Sorbonne, Georges Gurvitch prend la tête du Centre d'étude sociologique (C.E.S.) et crée en… Lire la suite
STOETZEL JEAN (1910-1987)

Écrit par :  Alain GIRARD

Il participe en outre à la mise en place des enquêtes par sondage dans les services statistiques officiels dès la période de l'Occupation, et en 1945, auprès d'Alfred Sauvy, il joue un grand rôle dans l'essor de l'Institut national d'études démographiques. Il y initie des recherches de psychosociologie, importantes pour la… Lire la suite

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.