BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

IAROSLAVL

Capitale de la région homonyme de la fédération de Russie, Iaroslavl est une cité de la haute Volga au passé prestigieux. Fondée par Iaroslav le Sage au début du xie siècle sur la rive droite de la Volga, dans un site rappelant celui de Moscou, la ville a été longtemps une étape cardinale sur la route reliant la capitale au port d'Arkhangelsk. Elle connut son âge d'or au xviie siècle lorsque ses marchands la dotèrent des églises qui font encore sa renommée, peu de temps avant que Pierre le Grand, en fondant Saint-Pétersbourg, n'ouvre une nouvelle route conduisant depuis la Moscovie jusqu'à la Baltique et aux mers libres de glace. Les grands ateliers textiles de la période tsariste, où l'on travaillait le coton américain ou égyptien importé par Arkhangelsk et acheminé là par voie ferrée, ont cédé le pas, devant les usines de constructions mécaniques (moteurs automobiles), les entreprises pétrochimiques (textile et caoutchouc synthétiques). Le charme de la ville réside dans la beauté de ses monuments anciens dont les plus caractéristiques sont les cinquante églises du xviie siècle construites par des architectes locaux qui firent école dans toute la Russie centrale. Au cours du dernier quart du xviiie siècle, un nouveau style, inspiré par l'Académie des arts de Saint-Pétersbourg et l'école de Moscou, s'est imposé dans les monuments civils et les demeures seigneuriales conçues à la manière classique. La ville (604 000 habitants en 2006 contre 637 000 en 1992) domine l'ensemble de la haute Volga entre le barrage de Rybinsk et Nijni-Novgorod ; c’est un carrefour ferroviaire et fluvial au croisement du fleuve et de la voie allant de Moscou à Arkhangelsk.

Pierre CARRIÈRE

Pour citer cet article

Pierre CARRIÈRE, « IAROSLAVL  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iaroslavl/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« IAROSLAVL » est également traité dans :

ANNEAU D'OR

Écrit par :  Olga MEDVEDKOVA

Dans le chapitre "Iaroslavl et Kostroma"  : …  *Les villes de Iaroslavl et de Kostroma connurent un épanouissement particulier au xviie siècle, grâce à la Volga, principale artère fluviale de la Russie. Toutes deux étaient de grandes cités de marchands, ce qui détermina en partie leur caractère architectural. La première fut fondée par Iaroslav Vladimirovitch le Sage (978-… Lire la suite
VOLGA

Écrit par :  Laurent TOUCHART

Dans le chapitre "La Volga moyenne, un fleuve construit et productif"  : …  dont les usines textiles de Kostroma sont l'un des héritages. L'ensemble est dominé par la ville de* Iaroslavl (604 000 habitants en 2006 mais 637 000 en 1992), carrefour ferroviaire et fluvial au croisement de la Volga et de la voie allant de Moscou à Arkhangelsk. Ce premier tronçon de la moyenne Volga, encore très lié à Moscou, se termine à Nijni… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.