BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

HÉMORRAGIE CÉRÉBRALE

Effraction vasculaire entraînant au sein du parenchyme cérébral un épanchement sanguin qui le dilacère et le détruit. Il faut distinguer l'hémorragie circonscrite, sans communication avec les espaces méningés (ou hématome intracérébral), et l'hémorragie cérébro-méningée.

Chez le sujet jeune, le problème de l'hémorragie cérébrale rejoint, dans la plupart des cas, celui des malformations vasculaires intracrâniennes. Chez le sujet plus âgé, il s'agit très souvent d'une complication de l'hypertension artérielle et de l'athérome. Le tableau le plus suggestif est celui de l'« ictus apoplectique » : chute brutale dans le coma avec hémiplégie. Certaines subtilités cliniques et la ponction lombaire ne permettent pas toujours de différencier l'hémorragie cérébrale du ramollissement ischémique, au tableau souvent voisin ; chez un sujet dont l'état général le permet encore, le recours à l'angiographie cérébrale est dans ce cas justifié.

On ne doit pas oublier parmi les étiologies possibles : le traumatisme, le traitement anticoagulant (surtout s'il est mal contrôlé) et certaines infections.

Le pronostic initial, souvent très sévère, dépend surtout de l'abondance du saignement et de l'état antérieur du malade. Si celui-ci survit, grâce à la réanimation initiale et quelquefois à une intervention neurochirurgicale, le pronostic fonctionnel, amélioré par une patiente rééducation, peut être bon, notamment dans les lésions de l'hémisphère non dominant, autrement dit l'hémisphère droit chez le droitier, le gauche chez le gaucher.

François BOURNÉRIAS

Pour citer cet article

BOURNÉRIAS, « HÉMORRAGIE CÉRÉBRALE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemorragie-cerebrale/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« HÉMORRAGIE CÉRÉBRALE » est également traité dans :

AVC (accident vasculaire cérébral)

Écrit par :  Katayoun VAHEDI

Dans le chapitre "À la phase aiguë d'un AVC"  : …  En cas d'hémorragie cérébrale spontanée, dont le pronostic est globalement plus mauvais que celui des infarctus cérébraux, c'est le facteur VII recombinant activé qui, administré moins de 4 heures après le début des symptômes, a, dans une étude pilote, significativement diminué l'expansion de l'hématome, diminué la mortalité et augmenté le taux d'… Lire la suite
NAISSANCE - Prématurité

Écrit par :  Jean-Pierre RELIER

Dans le chapitre "Immaturité cérébrale"  : …  Du fait des particularités morphologiques dues à la prématurité, trois types de lésions isolées ou associées caractérisent le cerveau du prématuré en détresse : l'hémorragie intraventriculaire (HIV), les leucomalacies et l'ictère nucléaire… Lire la suite
NEUROLOGIE

Écrit par :  E.U.Raymond HOUDARTHubert MAMOJean MÉTELLUS

Dans le chapitre "Étiologie vasculaire"  : …  méningées, soit d'anévrismes artério-veineux, encore appelés « angiomes », entraînant des hémorragies cérébrales et cérébro-méningées. Ces malformations sont justiciables d'une intervention chirurgicale autant pour faire l'exérèse de l'hématome intracérébral, s'il en existe un, que pour supprimer la malformation avec les risques d'hémorragie… Lire la suite
TÊTE ET COU

Écrit par :  Claude GILLOT

Dans le chapitre "Affections cranio-encéphaliques"  : …  anévrisme artériel congénital survient volontiers chez un jeune en bonne santé apparente, et le foudroie en quelques heures. L'hémorragie cérébrale est une infiltration hématique qui atteint la partie centrale d'un hémisphère ; elle donne l'hémiplégie la plus globale, d'évolution sévère en général, par exemple par inondation sanguine des… Lire la suite

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.