BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

HĀRŪN AL-RASHĪD (766-809) calife ‘abbāside (786-809)

Le règne du cinquième calife ‘abbāside marque un tournant crucial dans l'histoire du califat : il amorce la longue décadence de l'empire islamique. Troisième fils d'al-Mahdī, Hārūn al-Rashīd restera longtemps sous l'influence de sa mère, al-Khayzurān, une esclave yéménite affranchie. Son enfance se passe dans le luxe et la facilité. Soumis à son tuteur et précepteur Yahyā ben Khālid al-Barāmika, il reçoit très jeune le commandement d'expéditions contre les Byzantins, dont la seconde (781-782) est mémorable : pour la première et dernière fois, l'armée ‘abbāside atteindra les rives du Bosphore. Nommé gouverneur d'Égypte, de Syrie, d'Arménie et d'Azerbaïdjan, il charge Y. b. Khālid de l'administration de ces provinces et, en 782, obtient le second rang dans l'ordre de succession. À la mort d'al-Hādī, qui l'humilie et le persécute, Hārūn al-Rashīd monte sur le trône en 786 : il a tout juste vingt ans. Jusqu'en 803, il laisse entièrement l'administration aux mains des Barmakides et ne gouverne réellement qu'à partir de cette date, en s'appuyant sur des eunuques et des mawālī (c'est-à-dire les islamisés).

Grand homme d'État pour certains, il est incapable selon d'autres. Les jugements diffèrent même sur sa piété ou son caractère dissolu. Son règne est marqué par l'instabilité, et les frontières qu'il lègue à ses fils sont identiques à celles dont il a lui-même hérité. De plus, il est à l'origine de l'atomisation et du démembrement de l'empire. Le partage qu'il fait entre ses fils al-Amīn, al-Ma'mūn et al-Mu'tamin préfigure en effet l'émiettement de l'empire et en amorce le déclin. Si, au point de vue économique, son règne voit les activités commerciales des Arabes s'étendre jusqu'en Chine, à Canton, si la magnificence de la cour atteint une splendeur inconnue jusqu'alors et si même le nom de Hārūn al-Rashīd parvient jusqu'au lointain Occident, ce règne est aussi jalonné par des révoltes, des soulèvements et des émeutes.

La Syrie, berceau des Umayyades, reste favorable à c [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

Philippe OUANNÈS, « HĀRŪN AL-RASHĪD (766-809) - calife ‘abbāside (786-809)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/harun-al-rashid/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« HARUN AL-RASHID (766-809) calife 'abbaside (786-809) » est également traité dans :

BARMAKIDES ou BARMÉCIDES LES

Écrit par :  Philippe OUANNÈS

Famille de hauts fonctionnaires dont plusieurs membres occupèrent des postes importants sous les premiers califes ‘abbāsides de Baghdād, puis en devinrent les vizirs et les « maires du palais… Lire la suite
TALAS (BATAILLE DU)

Écrit par :  Véronique SCHILTZ

papyrus alors en usage dans tout l'Orient, le papier était en outre impossible à raturer sans que cela se vît. Aussi le calife Harun al-Rachid en imposa-t-il l'usage aux chancelleries abbasides bien avant que des relais levantins, italiens, espagnols ne le transmissent à l'Occident. Il ouvrait ainsi la voie à une autre invention majeure, celle de… Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.