BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

OUTRE-MER FRANCE D'

Bien qu'elle constitue une partie non négligeable de l'ensemble national, avec 2,6 millions d'habitants en 2009 pour 120 000 kilomètres carrés, la France d'outre-mer (F.O.M.) est mal connue des Français. Les images habituelles de cartes postales avec plages de sable blanc et cocotiers qui lui sont associées semblent faire écran à leur compréhension. Or son évolution est rapide, et il n'est pas facile de suivre les changements statutaires, économiques, démographiques et sociaux de cet ensemble composé de treize fragments de territoire éparpillés à travers les trois grands océans. La République française est constitutionnellement décentralisée depuis 2003 et, à une catégorisation binaire imposée après la Seconde Guerre mondiale opposant les départements d'outre-mer (D.O.M.) aux territoires d'outre-mer (T.O.M.), se sont substitués des statuts différenciés bien que l'appellation de D.O.M.-T.O.M. continue d'être couramment utilisée au détriment des nouvelles dénominations de Département-Région d'outre-mer - Collectivité d'outre-mer (D.R.O.M.-C.O.M.). Les mutations socio-économiques depuis la seconde moitié du xxe siècle n'ont pas été moins spectaculaires : boom démographique, immigration vers la métropole, alignement des aides sociales sur cette dernière dans les anciens D.O.M., approfondissement de la dépendance économique, crises agricoles et touristiques, grèves générales et mouvements sociaux plus ou moins violents qui ont obligé souvent les gouvernements de la Ve République à intervenir pour rétablir le calme. Ainsi, la relation qu'entretiennent ces territoires avec la métropole est fondamentale pour comprendre les transformations de la France d'outre-mer.

1.  Les miettes dispersées d'un empire colonial

  Des territoires éparpillés et inégalement peuplés

Sur les 12 millions de kilomètres carrés de l'empire colonial français de l'entre-deux-guerres, il n'en reste plus que le centième, dispersé dans les trois grands océans et dans les deux hémisphères (cf. carte). Les trois départements français d'Amérique, la Guadeloupe, la

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  10 pages…

 

Pour citer cet article

Jean-Christophe GAY, « OUTRE-MER FRANCE D'  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-d-outre-mer/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« OUTRE-MER FRANCE D' » est également traité dans :

AFRIQUE-ÉQUATORIALE FRANÇAISE (A.-É.F.)

Écrit par :  Alfred FIERRO

Jusqu'en 1883, les possessions françaises d'Afrique équatoriale ont été administrées par un officier de marine portant le titre de commandant supérieur des Établissements français du golfe de Guinée. Le 16 décembre 1883, l'administration du Gabon est détachée de celle de la Guinée. Par un arrêté du 11… Lire la suite
ANTILLES FRANÇAISES

Écrit par :  Christian GIRAULT

Les Antilles françaises comprennent deux départements d'outre-mer (D.OM.) situés dans l'arc des Petites Antilles, la Guadeloupe et la Martinique, qui couvrent une superficie de 2 832 kilomètres carrés et représentent une population de 853 000 habitants (… Lire la suite
CAYENNE

Écrit par :  Emmanuel LÉZY

Cayenne est la préfecture du département-région d'Outremer (D.O.M.-R.O.M.) de Guyane. La ville compte près de 63 000 habitants en 2006, mais l'agglomération regroupe près de la moitié de la population du département estimée à 200 000 habitants en 2006. La ville a été construite sur un… Lire la suite
COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

Écrit par :  Jean-Marcel CHAMPION

À la fin de l'année 1958, la Communauté est donc composée, d'une part, de la République française qui comprend la France métropolitaine, quatre départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion), six territoires d'outre-mer (Côte française des Somalis, Comores, Nouvelle-Calédonie,… Lire la suite
COMORES

Écrit par :  UniversalisMarie-Françoise ROMBI

Dans le chapitre "La période coloniale"  : …  À partir de 1946, les Comores sont détachées de Madagascar et représentées directement au Parlement français. Le Conseil général devient en 1952 l'Assemblée territoriale avec pouvoir délibératif sur les questions non politiques. La loi-cadre Defferre de 1956 institue un collège électoral unique (Français et musulmans) qui élit une assemblée… Lire la suite
DJIBOUTI

Écrit par :  Colette DUBOISAlain GASCONJean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "La période coloniale"  : …  La Côte française des Somalis devient, en 1946, territoire d'outre-mer. Les habitants accèdent au statut de citoyen français, élisent une assemblée territoriale et envoient un représentant à chacune des assemblées métropolitaines. Dix ans plus tard, la loi-cadre de 1956 fait franchir une nouvelle étape en créant, auprès du gouvernement général, un… Lire la suite
F.F.L. (Forces françaises libres)

Écrit par :  Armel MARIN

Reconnu par Churchill chef des Français libres le 28 juin 1940, le général de Gaulle signa un accord avec le gouvernement britannique par lequel il s'engageait à « assurer la restauration intégrale de l'indépendance et de la grandeur de la France » ; le gouvernement britannique autorisait la formation d'une force… Lire la suite
FRANCE (Arts et culture) - Les langues régionales

Écrit par :  Jean SIBILLE

Dans le chapitre "Départements et territoires d'outre-mer"  : …  On appelle créoles des langues de formation récente qui se sont constituées à partir du xviie siècle au moment de la colonisation des Antilles et des îles de l'océan Indien, principalement au sein de populations d'origine africaine réduites en esclavage. Ces langues se sont constituées en empruntant… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 2009

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "La poursuite des réformes et leur contestation"  : …  à la suite de la révision générale des politiques publiques, en particulier en ce qui concerne l'organisation des services déconcentrés de l'État. Enfin, des émeutes, de nature très différente, en janvier-février en Guadeloupe et en Martinique puis, en août, en Nouvelle-Calédonie, amènent le gouvernement à redéfinir sa politique pour l'… Lire la suite
GUADELOUPE

Écrit par :  UniversalisChristian GIRAULT

Dans le chapitre "De la conquête coloniale à la départementalisation"  : …  Guerre mondiale, sur proposition des députés d'outre-mer, la Guadeloupe et les autres « vieilles colonies » deviennent, en mars 1946, des départements français d'outre-mer (D.O.M.). Mais sous la IVe et la Ve République, l'avenir des D.O.M. suscite de nombreuses interrogations, tandis que s'installe un certain malaise politique, notamment en… Lire la suite
GUINÉE

Écrit par :  Monique BERTRANDBernard CHARLESUniversalisAgnès LAINÉ

Dans le chapitre "Conquête du pouvoir"  : …  évolution. L'année 1956 marque le point de non-retour. En juin, la loi-cadre pour les territoires d'outre-mer, dite loi-cadre Defferre, est votée par le Parlement français. Elle implique la création dans chaque territoire d'un conseil de gouvernement. Les luttes entre partis politiques rivaux s'accentuent en Guinée, particulièrement entre le P.D.G… Lire la suite
GUYANE

Écrit par :  Emmanuel LÉZY

Oyapock, l'une des plus anciennes et des plus stables de ses colonies. Établie en 1643, elle est devenue un département français d'outre-mer (D.O.M.) en 1946, puis un département-région d'outre-mer (D.O.M.-R.O.M.) en 2003. Ses 84 000 kilomètres carrés en font le plus grand département français ; c'est également celui qui possède la plus longue… Lire la suite
KERGUELEN ÎLES

Écrit par :  Universalis

Territoire des Terres australes et antarctiques françaises (T.A.A.F.), l'archipel des Kerguelen, situé dans l'extrême sud de l'océan Indien, est formé de l'île Kerguelen (ou île de Désolation) et de presque trois cents îlots, qui s'étendent au total sur environ 7 215 kilomètres carrés. L'île Kerguelen… Lire la suite
MARTINIQUE

Écrit par :  Christian GIRAULT

La Martinique, département français d'outre-mer (D.O.M.) depuis 1946, est située au centre de l'archipel des Petites Antilles. Sur un territoire restreint (1 128 km2), l'île présente des paysages variés, très attrayants, qui en font tout le charme. L'histoire de la Martinique est étroitement liée à la France depuis la… Lire la suite
MAYOTTE

Écrit par :  Guy FONTAINE

son indépendance, et Mayotte qui obtint, un an plus tard, le statut provisoire de collectivité territoriale de la République française. Connaissant ensuite une « départementalisation de fait », Mayotte souhaitait qu'elle devienne définitive, au-delà du statut octroyé le 11 juillet 2001 de collectivité départementale. Le référendum du 29 mars 2009… Lire la suite
NOUVELLE-CALÉDONIE

Écrit par :  Jean-Pierre DOUMENGE

La Nouvelle-Calédonie est un territoire d'outre-mer français situé dans le sud-est de l'océan Pacifique, à 1 500 kilomètres des côtes australiennes, pratiquement aux antipodes de la France métropolitaine. C'est un archipel de 19 100 kilomètres carrés comportant une Grande Terre allongée… Lire la suite
OCÉANIE - Géographie humaine

Écrit par :  Christian HUETZ DE LEMPS

Dans le chapitre " Une croissance démographique rapide"  : …  d'Européens, d'Asiatiques et de Métis le commerce et les professions libérales. C'est cependant dans les territoires d'outre-mer français et plus encore aux Hawaii que le pouvoir d'attraction de la capitale s'est exercé de la façon la plus vigoureuse : aujourd'hui, Nouméa et Papeete réunissent chacune plus de la moitié de la population de… Lire la suite
OCÉANIE - Histoire

Écrit par :  Christian HUETZ DE LEMPS

Dans le chapitre " De la Seconde Guerre mondiale à nos jours : l'émergence des États insulaires"  : …  (1974), les Tokelau restant simples dépendances. C'est le cas aussi bien sûr des trois territoires d'outre-mer français (Nouvelle-Calédonie et dépendances, Wallis-et-Futuna, Polynésie française) dont les statuts successifs marquent une progression dans le sens d'une autonomie de plus en plus grande avec, dans le cas de la Nouvelle-Calédonie, une… Lire la suite
PAPEETE

Écrit par :  Jean-Pierre DOUMENGE

Chef-lieu de la Polynésie française, Papeete constitue une aire urbaine de 131 700 habitants, plus de la moitié de la population totale du territoire, alors que la ville seule n'en compte que 26 000 (2007… Lire la suite
PARIS

Écrit par :  Jean-Pierre BABELONMichel FLEURYFrédéric GILLIDaniel NOINJean ROBERTSimon TEXIERJean TULARD

Dans le chapitre "Les origines de la population"  : …  Les natifs des D.O.M.-T.O.M. sont environ 200 000. Ils sont venus essentiellement de Martinique, de Guadeloupe et de la Réunion dans les années 1960-1970. Les flux migratoires en provenance de ces départements ont beaucoup diminué depuis le début des années 1980. Leur situation est quelque peu ambiguë… Lire la suite
PATRIMOINE INDUSTRIEL EN AMÉRIQUE LATINE

Écrit par :  Louis BERGERONMyriam COTTIAS

Dans le chapitre "Historique de la politique patrimoniale en Martinique"  : …  L'élaboration d'une politique patrimoniale en Martinique s'est réalisée sous l'impulsion de la loi de décentralisation pour la protection du patrimoine du 7 janvier 1983, qui donne aux instances régionales la possibilité de déterminer leur politique culturelle. Dans un même temps, de façon un peu paradoxale, le souci de retrouver une identité… Lire la suite
POLYNÉSIE FRANÇAISE

Écrit par :  Jean-Pierre DOUMENGE

Dans le chapitre "Une société en crise"  : …  en métropole et dans les départements d'outre-mer. L'équilibre général du territoire s'est maintenu à ce prix. Dotée depuis 1982 d'un régime original d'autonomie (après une première tentative de 1957 à 1962), la Polynésie française a vu récemment son statut évoluer vers un élargissement de ses responsabilités et un renforcement de son identitéLire la suite
RÉUNION ÎLE DE LA

Écrit par :  Yvan COMBEAUGuy FONTAINE

de 207 kilomètres de circonférence, d'une superficie de 2 512 kilomètres carrés, avec deux sommets, le piton des Neiges (3 069 mètres) et le piton de la Fournaise (2 632 mètres). Ancienne colonie française, l'île de La Réunion, autrefois nommée île Bourbon est, depuis 2003, un département-région d'outre-mer (D.R.O.M… Lire la suite
SAINT-DENIS, La Réunion

Écrit par :  Guy FONTAINE

Saint-Denis, la plus grande ville de l'outre-mer français, avec 146 489 habitants (2013) sur 3 500 hectares, est aussi la capitale de l'île de La Réunion (chef-lieu du département) et une « capitale régionale » du fait de son fort pouvoir de commandement sur l'ensemble des agglomérations. Située au nord de l'… Lire la suite
SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON

Écrit par :  Jean-Claude GIACOTTINO

Composé de huit petites îles, l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon couvre une superficie totale de 242 kilomètres carrés, à 20 kilomètres au large de Terre-Neuve (c'est le seul territoire français en Amérique du Nord). On y distingue deux groupes : Saint-Pierre et les petites îles… Lire la suite
SOCIÉTÉ ARCHIPEL DE LA

Écrit par :  Jean-Paul LATOUCHE

Le plus important et le plus peuplé des territoires de la Polynésie française, l'archipel de la Société comporte quatorze îles volcaniques d'une beauté surprenante, réparties administrativement en deux groupes : les îles du Vent à l'est (Tahiti, Moorea, Mehetia,… Lire la suite
WALLIS ET FUTUNA ÎLES

Écrit par :  Jean-Pierre DOUMENGE

Entre les îles Samoa et les îles Fidji, à 2 000 kilomètres à l'est de Nouméa, à 3 000 kilomètres à l'ouest de Papeete, Wallis et Futuna est un archipel de 274 kilomètres carrés, constitué de deux ensembles… Lire la suite

Afficher la liste complète (27 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.