BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

FORMULE, chimie

On peut s'interroger sur la raison d'être des formules de la chimie, sur l'usage ou les usages qu'en font les chimistes, sur leur contenu informationnel enfin : en quoi ces représentations sont-elles un schématisme conventionnel, et en quoi dépeignent-elles leur objet ?

Le rôle des formules chimiques va bien au-delà de la simple dénomination, et la formule est un véritable portrait de la molécule.

Dans le cas du gaz carbonique, la formule COsera qualifiée de brute pour sa pauvreté en information. Elle s'applique tant à l'entité COO qu'à l'entité OCO. Seule cette dernière répond au gaz carbonique (COO est une molécule isomère), car, dans la molécule de gaz carbonique, l'atome de carbone se trouve entre les deux atomes d'oxygène.

La question pertinente devient dès lors de choisir entre une disposition des trois atomes O, C et O en ligne ou en triangle. Dans ce dernier cas, s'agit-il d'un triangle quelconque ? d'un triangle rectangle ? d'un triangle isocèle, voire équilatéral ?

La molécule du gaz carbonique est linéaire et symétrique : le carbone occupe le milieu du segment O-O. Peu importe ici la façon dont cette géométrie fut déterminée par les chimistes. En revanche, et sans qu'il soit possible de s'étendre là-dessus, leur écriture de la formule de CO2 dans son détail, c'est-à-dire explicitant les nombres d'électrons assurant chacune des liaisons entre l'atome central de carbone et les oxygènes qui le flanquent, permet de prévoir une géométrie linéaire et non coudée. En d'autres termes, ceux des philosophes de la science, les formules chimiques ont un rôle heuristique. 

Quant au contenu informationnel des formules, comme cet exemple très simple le suggère, il a trait à la géométrie des édifices moléculaires. Lorsqu'un chimiste voit une formule – typiquement celle d'une substance naturelle complexe aux nombreux atomes –, comme le cholestérol, la morphine ou la pénicilline, il lui trouve plusieurs fonctions. 

La fonction d'identification (« ceci ressemble à de la pénicilline ») se double d'une f […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

Pour citer cet article

Pierre LASZLO, « FORMULE, chimie  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/formule-chimie/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« FORMULE, chimie » est également traité dans :

CHIMIE - La nomenclature chimique

Écrit par :  Nicole J. MOREAU

Dans le chapitre "Formules"  : …  de la nomenclature systématique sont les noms des éléments, qui sont triviaux, et leurs symboles. *Pour représenter les substances chimiques, on utilise des formules, qui sont des assemblages des symboles. Les formules sont très utiles pour indexer les composés, et aussi quand les noms deviennent complexes. On rappellera comment sont… Lire la suite
FONCTION, chimie

Écrit par :  Pierre LASZLO

…  ajoute un rôle d'ordre intellectuel : elle attire l'attention et facilite la démarche du chimiste. *Au vu d'une formule, l'esprit commence par se focaliser sur les fonctions. En présence d'une figuration graphique de la molécule de cortisone, par exemple, c'est le groupement C=O qui s'impose. On répertorie de la sorte quelques dizaines de grandes… Lire la suite
ISOMÉRIE, chimie

Écrit par :  Pierre LASZLO

Dans le chapitre "Les avancées de Kekulé et de Lewis"  : …  carbone-carbone simples (C–C) et doubles (C=C). Il devint tout de suite évident à Kekulé qu'*il lui fallait postuler la coexistence de deux formules de ce type : si on numérote les atomes de carbone à la suite, de 1 à 6, la première formule de Kekulé peut se représenter C1–C2 et la seconde C1=C2.… Lire la suite
ORGANIQUE CHIMIE

Écrit par :  Jacques METZGERCharles PRÉVOST

Dans le chapitre "Les théories de la chimie organique"  : …  toutes différentes de celles des minéralistes. Le point de départ est l'existence de l'isomérie.* Si à la formule très simple CH4O correspond un seul composé défini, le méthanol, déjà à la formule C2H6O correspondent deux composés, l'éthanol et l'oxyde de méthyle, de propriétés physiques et chimiques totalement… Lire la suite
RADICAL, chimie

Écrit par :  Pierre LASZLO

…  Les philologues s'intéressaient aux racines des mots, et les chimistes ne furent pas en reste. *Ils s'intéressèrent à la racine de cet équivalent du mot qu'est une formule représentant une molécule et ils dénommèrent « radical » cette racine. Les molécules sont faites d'atomes, mais que le méthanol réponde à la formule brute COH4 et… Lire la suite
STÉRÉOCHIMIE - Stéréochimie organique

Écrit par :  Henri B. KAGANCharles PRÉVOST

…  l'article chimie organique le principe des méthodes qui ont conduit à l'établissement des *formules développées planes. On va montrer ici pourquoi ces formules planes sont encore insuffisantes. Désignant provisoirement par X, Y, Z, T (X′, Y′, Z′, T′) des substituants mono-atomiques tous différents, on est appelé à représenter par la… Lire la suite
STRUCTURE, chimie

Écrit par :  Pierre LASZLO

…  n'ont guère changé durant ce laps de temps. Elles s'inscrivent autour des deux pôles du graphisme,* avec la formule structurale, et de la maquette, avec le modèle moléculaire. La première vaut par sa lisibilité. Elle s'apparente à l'écriture d'un mot, dans lequel les atomes, figurés par des lettres, sont réunis par des traits de liaison. Le second… Lire la suite
TYPES THÉORIE DES, chimie

Écrit par :  Pierre LASZLO

…  des radicaux, sur laquelle l'influence de la philologie germanique contemporaine est patente. *Ces chimistes allemands avaient identifié, à partir des formules élémentaires révélées par l'analyse – dont le tout nouveau Kaliapparat de Liebig (1830) avait fait une routine – des invariants, à l'instar des racines des mots dans un lexique… Lire la suite

Afficher la liste complète (8 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média