BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

FINANCE DE MARCHÉ Comportement des investisseurs

La théorie financière s'est développée depuis les années 1950 en s'appuyant sur des hypothèses draconiennes relatives au comportement supposé des investisseurs. Ces hypothèses résultent de la formalisation des préférences élaborée par John Von Neumann et Oskar Morgenstern (Theory of Games and Economic Behavior, 1947). Les marchés financiers sont supposés peuplés d'homo œconomicus infiniment intelligents, parfaitement rationnels, dénués de tout sentiment ou émotion. Ils sont de plus capables de traiter toutes les informations sans délai, en respectant les règles de la théorie des probabilités.

Cela a deux conséquences : la première est que les marchés sont efficients, c'est-à-dire que les informations sont reflétées instantanément dans les prix, et la seconde est qu'il n'existe pas d'opportunités d'arbitrage, c'est-à-dire de stratégies qui engendrent un profit sans mise initiale et sans prise de risque. Ces hypothèses sur le « fonctionnement » des investisseurs ont permis des progrès considérables dans les domaines de la modélisation des marchés, de l'évaluation des actifs financiers et de la gestion de portefeuille. Cela a également conduit à la création de nouveaux contrats financiers, qui ont eux-mêmes entraîné de nouvelles recherches académiques.

Ces développements théoriques ont été suivis par une grande quantité de travaux empiriques ; de plus, les progrès de l'économie expérimentale ont aussi conduit, dans l'environnement contrôlé du laboratoire, à l'étude approfondie des processus de prise de décision des agents économiques. Une part non négligeable de ces travaux a fait apparaître, d'une part, les limites de la théorie financière standard et, d'autre part, la violation quasi systématique des hypothèses comportementales usuelles censées régir la prise de décision des individus en situation de risque ou d'incertitude. C'est à la suite de l'accumulation de ces « anomalies » qu'est né le courant de recherche appelé aujourd'hui finance comportementale, qui étudie le comportement des inv [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

Patrick ROGER, « FINANCE DE MARCHÉ - Comportement des investisseurs  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/finance-de-marche-comportement-des-investisseurs/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« FINANCE DE MARCHÉ » est également traité dans :

FINANCE DE MARCHÉ - Marchés de capitaux

Écrit par :  Christian de BOISSIEU

Sur les marchés de capitaux, on échange des capitaux, c'est-à-dire de l'argent matérialisé par des titres ou des devises. Un continuum d'échéances, du très court terme au long terme, lie aujourd'hui les marchés monétaire et financier. Les titres du marché monétaire (titres de créances négociables et bons du Trésor) portent sur des échéances qui… Lire la suite
FINANCE DE MARCHÉ - Marchés dérivés

Écrit par :  Gunther CAPELLE-BLANCARD

Les premiers marchés à terme réglementés sont nés à Chicago au xixe siècle, mais leur véritable essor date du début des années 1970, après l'introduction des premiers contrats à terme sur devises sur le Chicago Mercantile Exchange (C.M.E.) et des premières options sur actions sur le Chicago Board… Lire la suite
FINANCE DE MARCHÉ - Théorie des marchés financiers

Écrit par :  Emmanuelle GABILLON

La Finance en tant que domaine d'étude se divise traditionnellement en deux spécialités : la finance d'entreprise et la finance de marché . Bien qu'en partie imbriquées, ces deux spécialités ont des orientations différentes. La finance d'entreprise s'intéresse aux choix de financement et d' investissement des entreprises. La finance de marché… Lire la suite
ACTIONNAIRES

Écrit par :  Pierre BALLEY

Dans le chapitre "Valeur patrimoniale de l'action"  : …  La Bourse apporte, en principe, une réponse à cette question. Elle est en effet un marché secondaire (c'est-à-dire de titres déjà en circulation dans le public) des valeurs mobilières, ouvert à tous et soumis à des règles de fonctionnement qui visent à en assurer l'équité et la transparence… Lire la suite
AGENCES DE NOTATION

Écrit par :  Patrick JOLIVET

ou agences de notation de crédit, ont pour rôle de fournir aux marchés financiers une information indépendante sur la capacité des emprunteurs à rembourser leur dette, à ne pas faire défaut. Si le marché du renseignement économique et financier s'est progressivement développé au xixe siècle aux États… Lire la suite
ANTICIPATIONS, économie

Écrit par :  Christian de BOISSIEU

Dans le chapitre "L'hétérogénéité des anticipations"  : …  et de la reconnaissance par la théorie économique de l'hétérogénéité des anticipations. Il semble par exemple contradictoire d'élaborer une théorie de la finance en conservant le postulat d'homogénéité des prévisions de taux d'intérêt. Si les individus anticipent la même évolution des taux d'intérêt, ils sont incités à se porter du même côté du… Lire la suite
ARBITRAGE, finance

Écrit par :  Gunther CAPELLE-BLANCARD

Dans le chapitre "Une stratégie financière"  : …  Dans le domaine de la finance, le terme arbitrage renvoie à une pratique qui ne laisse aucune place au jugement de valeur. Dans l'acception la plus large, arbitrer, en finance, signifie choisir parmi plusieurs stratégies similaires la plus avantageuse. Par extension, ce terme évoque la possibilité de réaliser un gain sans… Lire la suite
AUTOFINANCEMENT

Écrit par :  Geneviève CAUSSE

Dans le chapitre "Autofinancement et mobilité du capital"  : …  des capitaux, l'autofinancement peut donc constituer un stimulant à leur mobilité. Le marché financier, étant donné ses imperfections et le caractère extrêmement aléatoire des anticipations sur le rendement des capitaux, ne permet pas forcément une affectation rationnelle des fonds, telle que celle qui peut résulter d'une réaffectation interne… Lire la suite
AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (A.M.F.)

Écrit par :  Anne DEMARTINI

Créée par la loi de sécurité financière du 1er août 2003 afin de rationaliser et d'améliorer l'efficacité du système français de régulation des marchés financiers, l'Autorité des marchés financiers (A.M.F.) est issue de la fusion de la Commission des opérations de Bourse (C.O.B.), du Conseil des marchés financiers (C.M.F.) et… Lire la suite
BANQUE - Économie de la banque

Écrit par :  Emmanuelle GABILLONJean-Charles ROCHET

Dans le chapitre "Le rôle spécifique des banques dans le financement de l'économie"  : …  Le rôle des banques dans l'économie était clair et bien établi tant que les marchés financiers étaient sous-développés, car elles étaient les seules à pouvoir fournir des services de liquidité et de crédit aux entreprises et aux ménages. Le développement sans précédent des marchés financiers, impulsé dès la fin des années 1970 dans les pays anglo-… Lire la suite
BANQUE - Histoire de l'institution bancaire

Écrit par :  Patrice BAUBEAU

fondamentale, inspirée par un article de Ronald Coase paru en 1937, pourrait alors être : pourquoi y a-t-il des banques plutôt que des opérations financières de marché ? Depuis les années 1970, de plus en plus de fonctions autrefois réservées aux banques sont désormais réalisées directement sur les marchés. Le partage, coopératif ou conflictuel,… Lire la suite
BANQUE - La crise des subprimes et le système bancaire

Écrit par :  Paul LAGNEAU-YMONETAngelo RIVA

La crise déclenchée durant l'été de 2007 sur le marché des dérivés de crédit a eu pour cause première le retournement du marché des emprunts immobiliers aux États-Unis. Elle s'est transformée l'année suivante en une crise financière majeure, affectant tout particulièrement les banques. Elle a ensuite… Lire la suite
BANQUE - Supervision prudentielle

Écrit par :  Jézabel COUPPEYDominique PLIHON

On appelle « supervision prudentielle » l'ensemble des dispositifs mis en œuvre par les autorités de supervision de la sphère bancaire et financière (banques centrales, organes de réglementation et de contrôle, instances internationales de concertation et de consultation) en vue de maintenir la stabilité de cette dernière… Lire la suite
BOURSE - Marchés de valeurs mobilières

Écrit par :  Daniel GOYEAUAmine TARAZI

Une bourse est un marché public organisé où se négocient toutes sortes de produits ou de services. Mais l'habitude fut prise de nommer « La Bourse », le marché où sont échangés et cotés des titres financiers ou valeurs mobilières… Lire la suite
BOURSE - Réglementation des marchés boursiers

Écrit par :  Didier DAVYDOFF

L'histoire de la réglementation des marchés boursiers est rythmée par les crises. La première autorité publique chargée de protéger l'épargne et d'assurer le bon fonctionnement des marchés est créée aux États-Unis, en 1935, à la suite de la crise de 1929 : la Securities and Exchange Commission (S.E.C.) doit suppléer à l'… Lire la suite
BOURSE - Microstructure des marchés financiers

Écrit par :  Laurence LESCOURRETSéverine VANDELANOITE

La microstructure des marchés financiers est un domaine de la finance créé au début des années 1970 dans le but d'analyser l'influence des différents modes d'organisation de la négociation des valeurs mobilières sur la formation des prix des actifs et celle des coûts de transaction. Le mode d’organisation régit les règles de… Lire la suite
CANADA - Réalités socio-économiques

Écrit par :  Ludger BEAUREGARDAlain PAQUETHenri ROUGIER

Dans le chapitre "Une économie très ouverte sur l'extérieur"  : …  États-Unis représentant 1,8 fois l'excédent de la balance commerciale totale du Canada. En ce qui concerne l'intégration des marchés financiers, le Canada a connu l'une des plus longues expériences de marchés libéralisés des capitaux et de taux de change flottant (de 1950 à 1962 et depuis 1970) parmi les principaux pays industrialisés depuis la… Lire la suite
CAPITALISME - Sociologie

Écrit par :  Michel LALLEMENT

Dans le chapitre "Visages du capitalisme contemporain"  : …  a fait son œuvre. Au cours de ces toutes dernières décennies, le fait le plus marquant est la montée en puissance des marchés financiers. Les actionnaires retrouvent un pouvoir longtemps délaissé et, au nom de la gouvernance de l'entreprise, ils savent faire pression pour rentabiliser au mieux et au plus vite leurs investissements financiers. Les… Lire la suite
CAPITALISME (NOTION DE)

Écrit par :  Dominique PLIHON

Dans le chapitre "La crise du capitalisme contemporain"  : …  (cf. Michel Aglietta et Antoine Rebérioux, Dérives du capitalisme financier, 2004). La place exorbitante prise par les marchés financiers est la source d’une instabilité récurrente, comme le montre la multiplication des crises financières depuis les débuts de la globalisation financière dans le dernier quart du xxeLire la suite
CHANGE - Les opérations de change

Écrit par :  Henri BOURGUINATGunther CAPELLE-BLANCARD

Le montant quotidien des opérations de change a atteint plus de 5 000 milliards de dollars en avril 2013… Lire la suite
CHANGE - Les théories du change

Écrit par :  Hélène RAYMOND-FEINGOLD

Dans le chapitre "Le taux de change dans la théorie du choix de portefeuille"  : …  En pratique, on observe toutefois que les portefeuilles de placement sont relativement peu diversifiés internationalement (paradoxe dit de « Feldstein-Horrioka »). Mais la principale limite de la modélisation du taux de change par la théorie des choix de portefeuilles tient surtout aux obstacles que rencontre sa mise en œuvre. Les données sur la… Lire la suite
CHANGE - Les régimes de change

Écrit par :  Patrick ARTUS

Dans le chapitre " Unions monétaires"  : …  – Une intégration financière forte. S'il existe des déséquilibres entre l'offre et la demande d'épargne, et si les capitaux ne circulaient pas facilement entre les pays, des modifications des taux de change seraient nécessaires. On peut penser que l'unification monétaire, faisant disparaître le risque de change, accroît la mobilité internationale… Lire la suite
CHANGE - Le système monétaire international

Écrit par :  Henri BOURGUINATGunther CAPELLE-BLANCARD

Le système monétaire international (S.M.I.) ne se réduit pas aux seuls régimes de change. Alors que ceux-ci ne concernent que les formes juridiques d'organisation des paiements internationaux (régimes fixes, flottants ou intermédiaires), le système, selon une définition de Robert Mundell (Prix Nobel d’économie 1999), est « l'ensemble des mécanismes… Lire la suite
CHANGE - L'intégration monétaire européenne

Écrit par :  Christian BORDES

Dans le chapitre "La libération des mouvements de capitaux et l'entrée en vigueur de l'Acte unique"  : …  Le 28 février 1987 entre en vigueur une nouvelle directive portant sur la libération des mouvements de capitaux. Elle confirme la tendance vers une libre circulation des capitaux en Europe en libéralisant tous les mouvements de capitaux à long terme, même si de nombreuses exceptions demeurent. Le 28 octobre 1987, la Commission européenne propose… Lire la suite
CHANGES CONTRÔLE DES

Écrit par :  Georges BLUMBERG

Mesures prises par un gouvernement pour réglementer l'achat et la vente de monnaies étrangères par ses ressortissants. C'est à la suite des grands déséquilibres économiques et financiers provoqués par la Première Guerre mondiale que de nombreux États ont été amenés à limiter, voire à supprimer, la liberté des transactions en monnaies étrangères.… Lire la suite
CHANGES MULTIPLES SYSTÈME DES

Écrit par :  Georges BLUMBERG

La multiplicité des taux de change ne doit pas être confondue avec leur variabilité qui a lieu librement ou entre des parités limites, selon la situation du marché sur lequel s'échangent les devises ; ils varient également suivant qu'il s'agit d'opérations au comptant ou à terme. Mais on ne peut parler de taux de change… Lire la suite
CRISE ASIATIQUE

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABIC

Depuis la fin des années 1970, quatre pays de l'Asie émergente, la Corée du Sud, l'Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande, affichaient de solides performances économiques et des finances publiques globalement saines, jusqu'à ce que les premiers signes d'une détérioration se manifestent, en 1996, avec… Lire la suite
CRISE DES SUBPRIMES

Écrit par :  Dominique PLIHON

Dans le chapitre "La faillite d'un dogme"  : …  été guidées par le « fondamentalisme du marché », selon l'expression de George Soros : la croyance que les marchés tendent vers l'équilibre et que les déviations par rapport à ce dernier sont temporaires. Les politiques de dérégulation et les innovations financières sont fondées sur cette croyance. Or celle-ci est remise en cause par la crise en… Lire la suite
CRISES ÉCONOMIQUES (1980-2012)

Écrit par :  Dominique PLIHON

Dans le chapitre "À l'origine des crises : un petit nombre de mécanismes"  : …  ouverture du marché boursier (liberté totale donnée aux investisseurs étrangers… Lire la suite
CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

Écrit par :  Dominique PLIHON

L'instabilité financière se manifeste par des mouvements importants et parfois brutaux des variables financières, notamment les cours boursiers et les taux de change. Elle prend la forme de phases haussières (les booms) ou baissières (les dépressions), qui tendent à éloigner d'une manière significative et… Lire la suite
CRISES FINANCIÈRES - Krachs boursiers

Écrit par :  Christophe BOUCHER

Il n'existe pas de définition précise et rigoureuse des notions de « crise boursière » ou de « krach boursiers ». Ces expressions, couramment employées l'une pour l'autre, servent à désigner un effondrement brutal et de grande ampleur des cours boursiers. Une telle situation survient généralement à l'issue de la formation d'une bulle spéculative… Lire la suite
CRISES FINANCIÈRES - Régulation financière internationale

Écrit par :  Dominique PLIHON

Au cours des années qui marquent l'avènement du xxie siècle, l'économie mondiale est secouée par des désordres financiers récurrents. Ces derniers se manifestent sous des formes diverses : crises financières des pays émergents tels que la Turquie en 2000 et l'Argentine en 2001,… Lire la suite
CYCLES ÉCONOMIQUES

Écrit par :  Denis CLERC

Dans le chapitre "Le rôle accélérateur de la finance"  : …  l'apport d'André Orléan en France et de George Akerlof et Robert Shiller aux États-Unis). Les marchés financiers sont caractérisés par le fait que la hausse des prix des titres cotés attire des épargnants, car ils espèrent que la poursuite de cette hausse leur permettra de revendre les titres acquis avec des plus-values. Alors que, sur le marché… Lire la suite
DÉRÉGLEMENTATION FINANCIÈRE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Universalis

1985En France, réforme du marché monétaire. Création des titres de créances négociables. Introduction des bons du Trésor standardisés. Ouverture du marché à tous les investisseurs… Lire la suite
DÉVALUATION

Écrit par :  Jean-François LARRIBAU

dernière est, en effet, un mouvement du taux de change déterminé spontanément par le marché qui constate une perte continue de valeur de la monnaie domestique par rapport aux monnaies étrangères. Si l'analyse de la dévaluation éclaire celle de la dépréciation, ces deux événements monétaires peuvent avoir des conséquences… Lire la suite
DOLLAR

Écrit par :  Dominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "La dollarisation de l'économie globale"  : …  Dans l'économie globalisée qui prend son essor dans les années 1990, le dollar est de plus en plus utilisé à travers le monde entier comme monnaie de rattachement des monnaies nationales, monnaie de transaction et monnaie de réserve. Pourtant, les crises de change des monnaies rattachées au dollar par les pays périphériques ne sont pas rares. Elles… Lire la suite
DROGUE

Écrit par :  Alain EHRENBERGUniversalisOlivier JUILLIARDAlain LABROUSSE

Dans le chapitre "Les mécanismes du blanchiment"  : …  La technique de l'empilage « consiste à multiplier les opérations financières pour cacher l'origine criminelle des fonds et l'identité de leur propriétaire réel » : remboursement de prêts fictifs ; transferts électroniques de fonds, fausses factures, etc. Il s'agit de faire circuler les fonds par le plus grand nombre de pays, en privilégiant ceux… Lire la suite
THE DYNAMICS OF DEALER MARKETS UNDER COMPETITION, livre de Thomas Ho et Hans Stoll

Écrit par :  Séverine VANDELANOITE

En septembre 1983, Thomas Ho et Hans Stoll publient « The dynamics of dealer markets under competition » (La dynamique des marchés de contrepartie en situation de concurrence) dans le Journal of Finance. Cet article est, en finance, l'un des premiers consacré à la microstructure des marchés financiers, où il s'agit d'étudier l'… Lire la suite
ÉCONOMÉTRIE

Écrit par :  Jean-Pierre FLORENS

Dans le chapitre "L'économétrie de la finance"  : …  que nous venons d'évoquer sont principalement appliquées aux données macroéconomiques. Un autre domaine concerné par la modélisation de séries chronologiques est la finance, c'est-à-dire l'étude des marchés boursiers, des marchés de devises, ou encore de certains marchés de matières premières. Ces marchés sont très actifs et l'information y… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

Écrit par :  Jérôme de BOYER

Dans le chapitre "La révolution keynésienne"  : …  et pour la dépense publique de la politique budgétaire et financière de l'État. Ce qui conduit Keynes à s'intéresser au marché des titres. À ce niveau également, il renouvelle complètement l'analyse en notant que les prix des titres et les taux d'intérêt sur le marché financier résultent non pas des flux d'épargne courante, mais des choix relatifs… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Économie des conventions

Écrit par :  Philippe BATIFOULIER

Dans le chapitre "Des conventions de coordination aux représentations du collectif"  : …  Keynes dans sa Théorie générale (1936) en soulignant l'influence d'une convention en vigueur sur le marché financier. Sur un tel marché, mieux vaut avoir tort avec tous que raison tout seul, car le prix qui se forme n'est pas le résultat de la décision d'un seul mais de celle de tous. Ainsi les spéculateurs fondent… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - École de la régulation

Écrit par :  Benjamin CORIAT

Dans le chapitre "La finance au cœur d'un régime nouveau d'accumulation"  : …  Ces recherches ont conduit à soutenir la thèse que ce nouveau régime est « tiré par la finance ». Les investisseurs institutionnels (fonds de pension, assurances, etc.) sont au centre du nouveau régime. Leur pouvoir vient de ce qu'ils concentrent et centralisent entre leurs mains une immense masse de capital, dont une partie… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2007 : zone de turbulences

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Des turbulences du côté du secteur financier et la poursuite de la flambée des prix du pétrole ont marqué l'année 2007. D'une part, en lien avec le repli du marché immobilier aux États-Unis, la crise du crédit hypothécaire à risque appelé subprime a provoqué une onde de choc dans le secteur financier… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2002 : incertitudes sur la reprise

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Pétrole et finance : instabilité des marchés"  : …  Poursuivant la tendance initiée en 2001, les marchés financiers se sont fortement repliés en 2002 : en France, la baisse du CAC 40 a été de près de 35 p. 100 sur les dix premiers mois de l'année, ramenant l'indice à un niveau proche de ceux de l'année 1998. Au total, l'évolution positive de l'indice sur les quinze dernières années a été ramenée à… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2001 : état de choc

Écrit par :  Jacques ADDA

Dans le chapitre "Le marasme du commerce mondial et la résilience du système financier"  : …  La détérioration de l'environnement international n'a toutefois pas perturbé de façon significative la sphère financière de l'économie mondiale. Le choc du 11 septembre, en particulier, semblait en fin d'année avoir été absorbé sans dysfonctionnement majeur. Les chutes boursières enregistrées à la suite des attentats étaient totalement effacées… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1998 : fin d'un cycle, début d'une nouvelle ère

Écrit par :  Jacques ADDA

La dimension systémique du phénomène de contagion financière n'a été que tardivement appréhendée par les dirigeants des grands pays industrialisés. L'idée que la conjoncture occidentale, portée par le dynamisme de la consommation aux États-Unis et la perspective de l'union monétaire en Europe, pouvait rester imperméable aux effets de la crise… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1997 : la crise asiatique

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Une reprise toujours aléatoire au Japon"  : …  économique américaine, dans cette enceinte, a été une résolution en faveur du projet d'accord international sur les échanges de services financiers dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce (O.M.C.). Washington avait fait échec à ce projet en 1995, en raison de l'insuffisance des offres des principaux pays en développement ; mais la… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1995 : vers une redistribution des ressources mondiales

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "La maîtrise de l'inflation"  : …  a aussi été faite que, à l'instar des transactions visibles et invisibles, les crises financières ont désormais tendance à prendre une dimension globale. En l'occurrence, on a parlé de l'« effet tequila » pour évoquer l'onde de choc qui, partie du Mexique, a gagné d'autres pays d'Amérique latine, en particulier l'Argentine et le… Lire la suite
ENGLE ROBERT F. (1942-    )

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

Ce dernier devient alors rapidement l'un des pionniers de l'économétrie financière, notamment en inventant les outils statistiques « auto-régressifs à hétéroscédasticité conditionnelle » (le modèle Arch) utilisés chaque jour par les analystes financiers. Les marchés financiers connaissent, en effet, une succession de… Lire la suite
ENTREPRISE - Financement

Écrit par :  Michel ALBOUYGeneviève CAUSSE

Dans le chapitre " Le marché financier dans le financement de l'économie"  : …  La modernisation du marché financier français, entamée au milieu des années 1980, a profondément modifié le système de financement de l'économie française. D'une économie de crédit (ou d'endettement), on est passé à une économie de marchés de capitaux. Cette transformation a des effets sur le rôle des banques, et, plus généralement, sur l'… Lire la suite
ENTREPRISE - Gouvernance d'entreprise

Écrit par :  Gérard CHARREAUX

Dans le chapitre "Le système anglo-saxon"  : …  Dans le système anglo-saxon, les contraintes exercées sur les dirigeants semblent émaner principalement du marché financier et du marché des dirigeants. Le contrôle s'effectue surtout sur la base de la performance boursière et par les mécanismes incitatifs que représentent le mode de rémunération et l'éviction des dirigeants. En raison de la… Lire la suite
ÉPARGNE

Écrit par :  Didier DAVYDOFF

Dans le chapitre "L'aversion au risque"  : …  La hausse très forte des cours de Bourse dans la seconde moitié des années 1990 a contribué à faire croître très rapidement le patrimoine – à un rythme annuel supérieur à 11 p. 100 en Europe. La hausse de la Bourse exerce un effet favorable sur la valeur des actions détenues directement, mais aussi indirectement, à travers les fonds d'… Lire la suite
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

Écrit par :  Nacima BARONSabine LE BAYON

Dans le chapitre "2010-2012 : spéculation contre la dette souveraine espagnole "  : …  entre en déficit) et par la baisse des recettes fiscales. Pour financer son déficit, l’État espagnol est obligé de s’endetter sur les marchés financiers mondiaux et l'encours de la dette publique grimpe : de 36 p. 100 du P.I.B. en 2007 à 74 p. 100 du P.I.B. en 2010. L'endettement de l’État vient s’ajouter à un fort endettement des banques (85 p.… Lire la suite
ESSOR DES MARCHÉS DÉRIVÉS

Écrit par :  Gunther CAPELLE-BLANCARD

Malgré quelques tentatives, à la fin du xixe siècle aux États-Unis, ce n'est que depuis le début des années 1970 que les contrats à terme sont disponibles à grande échelle sur des marchés dérivés organisés. Les incertitudes relatives aux fluctuations des actifs, dans un contexte caractérisé par des… Lire la suite
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Économie

Écrit par :  Benjamin CARTON

Dans le chapitre "Une économie très capitaliste"  : …  les activités de banque de détail (dépôts et crédits) et de banque d'investissement (opérations sur valeurs mobilières). Au cours des années 1970, le développement des fonds de pension, puis celui des fonds d'investissement renforcent la demande pour des titres à plus long terme et la part du marché des actions et, surtout, du marché obligataire… Lire la suite
FINANCIAL INTERMEDIATION AND DELEGATED MONITORING, livre de Douglas Diamond

Écrit par :  Jézabel COUPPEY

À la fin des années 1970, une nouvelle théorie de l'intermédiation financière s'échafaude, au sein de laquelle la banque est présentée comme « une réponse naturelle à l'information asymétrique » (Leland et Pyle, 1976). Deux types d'asymétries d'information peuvent, en effet, faire obstacle au bon déroulement de négociations bilatérales de… Lire la suite
FONDS DE PENSION

Écrit par :  Najat EL MEKKAOUI DE FREITAS

Dans le chapitre " Un phénomène mondial"  : …  Par le volume d'épargne gérée, les fonds de pension représentent aujourd'hui des acteurs prépondérants sur les marchés internationaux de capitaux. En 2011, dans les pays de l’O.C.D.E., les actifs gérés par les fonds de pension représentaient 21 100 milliards de dollars, contre près de 16 000 milliards de dollars en 2005 (O.C.D.E… Lire la suite
FONDS SOUVERAINS

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

Lorsque les fonds souverains se sont attaqués aux emblèmes de la finance et de l'industrie (la Bourse de Londres, le Nasdaq aux États-Unis, la banque britannique Barclays, l'Union des banques suisses, E.A.D.S., etc.), les pays occidentaux ont compris que ces acteurs financiers s'installaient durablement dans le capitalisme mondialisé. Prédateurs… Lire la suite
FRANC FRANÇAIS

Écrit par :  Dominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "Le franc dans le mécanisme de change européen (1979-1990)"  : …  et de baisse des taux d'intérêt. Le M.C.E est en outre l'outil qui contraint à la convergence les politiques économiques française et allemande. Les gouvernements de gauche comme de droite qui se succèdent au fil des alternances politiques profitent de cette conjonction favorable pour déréglementer et décloisonner les marchés financiers… Lire la suite
FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

Écrit par :  Pascal GAUCHONMichel HUSSON

Dans le chapitre "Le retrait de l'État"  : …  L'étape suivante a consisté à favoriser le développement des marchés financiers. Il s'agissait de trouver de nouvelles sources de financement pour les entreprises, mais aussi pour la dette publique. L'une des caractéristiques de cette période est en effet que les taux d'intérêt réels (hors inflation) ont considérablement augmenté et sont devenus… Lire la suite
FUSIONS-ACQUISITIONS

Écrit par :  Patricia CHARLÉTYSaïd SOUAM

Dans le chapitre "La répartition probable des gains"  : …  L'explication la plus convaincante à cet égard est que le choix de la méthode de paiement révèle au marché la valeur réelle de l'acquéreur. En effet, s'il considère que le marché financier sous-évalue son entreprise, l'acquéreur évitera un financement en titres qui le conduirait à surpayer la cible ; à l'inverse, l'entreprise surévaluée sera tentée… Lire la suite
GRANGER CLIVE W. (1934-2009)

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

Les travaux de Granger sont tout aussi incontournables pour les professionnels des salles de marché des banques ou des entreprises d'investissement (sociétés de Bourse, O.P.C.V.M.) qui réalisent chaque jour des « tests de Granger ». Il s'agit de vérifier la pertinence du lien de Lire la suite
INDICE BOURSIER

Écrit par :  Christian de BOISSIEU

ou des références (benchmarks) pour des gestionnaires de fonds, ce sont aussi des produits financiers, sous-jacents des contrats à terme (futures et options sur indices). Par exemple, un opérateur qui doit liquider un portefeuille d'actions françaises dans trois mois peut se couvrir contre le risque de moins-value qu'il… Lire la suite
MONDIALISATION - Globalisation financière

Écrit par :  Philippe MARTINDominique PLIHON

son origine dans une baisse des coûts de transaction, mais plus spécifiquement sur les marchés financiers, grâce à l'incorporation des nouvelles technologies de communication, la libéralisation des mouvements de capitaux internationaux et à l'accélération des innovations financières (nouveaux produits, nouveaux marchés financiers, etc.). Elle s'… Lire la suite
INTERNET - Économie d'Internet

Écrit par :  Éric BROUSSEAU

Dans le chapitre "Un jeu concurrentiel risqué mais très rentable"  : …  les innovateurs cherchent aussi à bénéficier d'effets de levier en se tournant vers les marchés financiers. Permettant de lever des fonds considérables, ils constituent une ressource clé dans les stratégies d'établissement de nouveaux marchés. Puisqu'une partie des affaires financées le sera en pure perte, un jeu complexe se joue entre… Lire la suite
INVESTISSEMENT

Écrit par :  Richard DUHAUTOIS

Dans le chapitre "Effet de levier"  : …  logiciels, etc.) pour augmenter ses capacités de production ou les améliorer et, d'autre part, investir dans des placements financiers. Le choix entre investir dans du capital fixe et investir sur les marchés financiers dépend évidemment des perspectives de croissance qu'a l'entreprise mais aussi des taux d'intérêt réels. Si la rentabilité… Lire la suite
INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS

Écrit par :  Najat EL MEKKAOUI DE FREITAS

Par le volume d'épargne gérée, ces agents représentent des acteurs prépondérants sur les marchés internationaux de capitaux. L'épargne confiée aux investisseurs institutionnels a poursuivi son essor tout au long des années 1990-2010. Son encours a pratiquement triplé depuis le milieu des années 1990, pour atteindre, plus de 71 000 milliards de… Lire la suite
JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

Écrit par :  Evelyne DOURILLE-FEER

Dans le chapitre "Un système financier déstabilisé"  : …  Dans le secteur financier, l'effondrement du marché immobilier se répercute rapidement sur les bilans des sociétés de crédit immobilier, les jusen qui sont acculées à la faillite technique et liquidées en 1996. Les caisses de crédit agricole ainsi que les mutuelles de crédit sont également durement… Lire la suite
LOMBARD STREET : A DESCRIPTION OF THE MONEY MARKET, livre de Walter Bagehot

Écrit par :  Jérôme de BOYER

Dans le chapitre "La liquidité de Lombard Street"  : …  Dans l'ensemble de ses publications, Bagehot a traité des principales questions financières de son temps : l'impact déstabilisateur des découvertes aurifères sur le bimétallisme international ; l'impôt et la finance en Inde ; la finance française sous le second Empire, notamment l'aventure du CréditLire la suite
MACROÉCONOMIE - Croissance économique

Écrit par :  Jean-Olivier HAIRAULT

Dans le chapitre "Imperfection des marchés financiers"  : …  Il faut souligner cependant que des innovations en matière financière, adaptées à la nature spécifique de la recherche-développement, ont permis d'améliorer l'efficacité des systèmes financiers. Le capital-risque est un type de contrat financier adapté au cas de l'innovation permettant une rémunération plus élevée pour les… Lire la suite
MACROÉCONOMIE - Systèmes financiers

Écrit par :  Jean-Paul POLLIN

Un système financier se définit par l'ensemble des règles, des pratiques et des institutions (Bourses de valeurs, banques, etc.) qui permettent de mobiliser des capitaux pour les mettre à disposition d'agents à besoins de financement. Ces besoins correspondent pour l'essentiel à des projets d'investissement d'entreprises, d'… Lire la suite
MARKOWITZ HARRY MAURICE (1927-   )

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

Les travaux de Markowitz ont constitué la première tentative de théorisation de la gestion financière et son modèle suggère une procédure de sélection des titres boursiers, à partir de critères statistiques, afin d'obtenir des portefeuilles optimaux. Plus précisément, Markowitz a montré que l'investisseur cherche à optimiser ses choix en tenant… Lire la suite
MERTON ROBERT COX (1944-2003)

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

Cette méthode d'évaluation a certainement accéléré la croissance rapide des marchés des instruments financiers dérivés depuis les années 1980 et permis l'amélioration de la gestion des risques attachés à ces nouveaux produits financiers. Mais devait-on vraiment récompenser des travaux qui ont contribué à rendre plus complexes et plus opaques les… Lire la suite
MIGRATIONS - Tendances migratoires actuelles

Écrit par :  Jean-Pierre GARSONEl Mouhoub MOUHOUD

Dans le chapitre "Les flux financiers"  : …  des marchés financiers nationaux depuis le début des années 1980. La domination de la finance de marché serait au cœur du nouveau paradigme de la globalisation financière. En effet, comme l'a souligné Dominique Plihon, 80 p. 100 des flux internationaux de capitaux se concentrent sur une vingtaine de pays représentant 20 p. 100 de la population… Lire la suite
MILLER MERTON HOWARD (1923-2000)

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

suites d'un lymphome, à son domicile de Chicago. Dix ans plus tôt, le 16 octobre 1990, l'Académie suédoise des sciences – jury du prix Nobel – l'avait distingué pour sa « contribution unique à la théorie moderne du financement des entreprises ». Merton Miller partagea la récompense avec deux compatriotes, Harry Markowitz et William Sharpe,… Lire la suite
MONDIALISATION - Histoire de la mondialisation

Écrit par :  Bertrand BLANCHETONUniversalis

Dans le chapitre "Au prix d'une forte instabilité"  : …  Mais la mobilité des capitaux soumet à des contraintes nouvelles. La réactivité des opérateurs (tels les fameux fonds de pensions américains), leur exigence forte en matière de rendement à court terme modifie les rapports de forces au sein des entreprises entre actionnaires, salariés et dirigeants. La recherche d'une… Lire la suite
MONDIALISATION - Pour une régulation économique internationale

Écrit par :  Michel AGLIETTA

Dans le chapitre "Crises financières : le venin de la contagion"  : …  La contagion montre l'importance cruciale de la liquidité. Or la liquidité est une question de confiance. Lorsqu'elle fait brusquement défaut, de nombreux prix d'actifs financiers subissent des discontinuités qui placent des agents financiers devant des pertes non anticipées. Celles-ci créent un climat d'inquiétude dans une communauté d'opérateurs… Lire la suite
MONNAIE - Théorie économique de la monnaie

Écrit par :  Patrick VILLIEU

Dans le chapitre "Qu'est-ce que la liquidité ?"  : …  et du progrès technique, naissent constamment de nouvelles formes d'actifs « liquides » ? Pour ce faire, il faut étudier les phénomènes monétaires au sein de l'ensemble des processus financiers (ce que préconisaient notamment John Gurley et Edward Shaw en 1960). D'après la conception de Keynes (1930) dans le Traité sur la monnaieLire la suite
NÉO-LIBÉRALISME

Écrit par :  Liêm HOANG NGOC

Dans le chapitre "Traits caractéristiques"  : …  forme de sous-traitance. Ils mettent fortement en concurrence leurs petits fournisseurs. La norme de sanction du cours des actions des entreprises qui s'est affirmée sur les marchés financiers est devenue la valorisation à court terme de leurs fonds propres, dont le corollaire se matérialise par un ajustement à la baisse de la masse salariale. La… Lire la suite
O.P.A. ET O.P.E.

Écrit par :  André BOYERUniversalis

Les offres publiques d'achat (O.P.A.) et les offres publiques d'échange (O.P.E.) sont des opérations de marché visant pour une entreprise à prendre le contrôle d'une autre. Selon les cas, elles peuvent être amicales, c'est-à-dire résulter de l'accord préalable entre l'initiateur de l'opération et sa cible, ou bien hostiles… Lire la suite
PAIEMENTS BALANCE DES

Écrit par :  Marc RAFFINOT

Dans le chapitre "La montée en puissance des transactions financières internationales"  : …  dans ce cas à placer son argent dans un pays (dans une monnaie) plutôt que dans un autre. Si cette condition n'est pas observée, des opérations financières (que l'on continue à nommer improprement mouvements de capitaux) se produiront entre les pays. Si les entrées de capitaux accroissent les réserves et la masse monétaire, elles contribueront à la… Lire la suite
PARADIS FISCAUX

Écrit par :  Jean de MAILLARD

Réalité structurelle de la finance mondialisée contemporaine, les paradis fiscaux et bancaires alimentent plus souvent la rubrique des scandales que celle de l'économie. Les économistes n'aiment guère évoquer ces places offshore (littéralement « loin du rivage ») où la globalisation libérale organise les dérogations à ses propres principes. Les… Lire la suite
PARIS

Écrit par :  Jean-Pierre BABELONMichel FLEURYFrédéric GILLIDaniel NOINJean ROBERTSimon TEXIERJean TULARD

Dans le chapitre "La place financière de Paris"  : …  On considère généralement que les activités financières sont au cœur des fonctions de capitale économique. En ce qui concerne Paris, leur rôle est plus ambigu. D'un côté, elles participent bien sûr au rôle de commandement de la ville et de la région, qui concentre, en 2007, 51 p. 100 de la valeur ajoutée nationale du secteur, 41 p. 100 des… Lire la suite
POUR UNE APPROCHE COGNITIVE DES CONVENTIONS ÉCONOMIQUES, livre de André Orléan

Écrit par :  Annie SORIOT

Dans le chapitre "Incertitude et coordination mimétique : les conventions appliquées aux marchés financiers"  : …  André Orléan applique l'analyse des conventions aux marchés financiers, dont la capacité d'autorégulation est limitée. Reprenant ici l'argumentation de John Maynard Keynes sur les anticipations (le « concours de beauté » du chapitre xii de la Théorie générale), il montre le… Lire la suite
PRICE, TRADE SIZE, AND INFORMATION IN SECURITIES MARKETS, livre de D. Easley et M. O'Hara

Écrit par :  Séverine VANDELANOITE

Après s'être maintenues sans modification notable pendant plus d'un siècle, les places financières connaissent un formidable essor à partir des années 1980. Leur mode de fonctionnement va dès lors intéresser la recherche économique et faire l'objet d'un champ disciplinaire nouveau en finance : la microstructure des marchés financiers. Il s'agit… Lire la suite
THE PRICING OF OPTIONS AND CORPORATE LIABILITIES, livre de Fischer Black et Myron Scholes

Écrit par :  Gunther CAPELLE-BLANCARD

L'article de Fischer Black et Myron Scholes « The Pricing of Options and Corporate Liabilities » (L'Évaluation des options et des dettes privées), paru en mai 1973 dans le Journal of Political Economy, présente une nouvelle méthode d'évaluation des options, instruments financiers de première importance… Lire la suite
RISQUE ET INCERTITUDE

Écrit par :  Christian GOLLIER

Dans le chapitre "Société et partage du risque"  : …  valeur. Depuis le milieu des années 1960, le développement extraordinaire de la théorie de la finance a permis de mieux comprendre la manière dont les marchés financiers, et les investisseurs qui y interviennent, évaluent les risques et parviennent à en tirer parti. L'existence d'une forte volatilité des prix des actifs peut néanmoins faire… Lire la suite
SCHOLES MYRON (1941-    )

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

université Stanford (Californie) où il dirige également des recherches pour l'Institution Hoover. Il a reçu le prix Nobel d'économie en 1997 pour avoir élaboré, avec Fischer Black, une « méthode d'évaluation des instruments financiers dérivés ». Fischer Black, qui avait de peu dépassé la cinquantaine, est décédé en août 1995… Lire la suite
SHARPE WILLIAM FORSYTH (1934-   )

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

William Sharpe, de l'université Stanford, fut récompensé pour son « modèle d'équilibre des actifs financiers » et pour ses travaux sur « la théorie de la formation des prix des avoirs financiers… Lire la suite
SMITH VERNON L. (1927-    )

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

En 1988, il construit une nouvelle expérience dans laquelle les participants interviennent sur des ordinateurs connectés en réseau et réalisent des transactions sur un marché financier expérimental. Cette fois, la théorie économique n'est plus validée. Vernon Smith constate que les « sujets » de laboratoire surestiment toujours le prix des actifs… Lire la suite
SPÉCULATION

Écrit par :  Dominique PLIHON

qui prête anticipe sur les revenus futurs de son client. Mais l'essentiel de la spéculation prend place sur les marchés financiers. On considère généralement qu'il y a trois catégories d'agents sur les marchés financiers : les opérateurs en couverture qui cherchent à se protéger contre les risques liés aux variations des prix d'actifs (cours… Lire la suite
TAUX D'INTÉRÊT

Écrit par :  Virginie COUDERT

Dans le chapitre "Les taux d'intérêt à long terme"  : …  Les taux d'intérêt à long terme se forment selon l'offre et la demande sur le marché obligataire, les banques centrales n'intervenant pas sur ce marché. Les entreprises et les États empruntent des fonds sur ce marché, principalement sur des maturités allant de 5 à 30 ans ; les épargnants, ménages, fonds de pension, investisseurs financiers y… Lire la suite
TIERS MONDE

Écrit par :  Sylvie BRUNELJean-Jacques FRIBOULET

Dans le chapitre "Portrait d'une crise"  : …  On peut considérer que les marchés financiers ont la mémoire courte, puisque les mêmes causes (renchérissement de la dette et, simultanément, réduction des débouchés extérieurs) vont provoquer les mêmes effets dans les années 1980, sous des formes quelque peu différentes il est vrai. Avant de préciser les conséquences de cette crise financière pour… Lire la suite
TRÉSOR PUBLIC

Écrit par :  François ECK

Si l'origine du Trésor public remonte à Philippe Auguste, ce n'est qu'au début du xixe siècle, avec les réformes introduites par le comte Mollien (notamment la création d'une caisse unique, la Caisse de service), que le Trésor apparaît sous les traits qu'il présente aujourd'hui. Aucune institution… Lire la suite

Afficher la liste complète (94 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.