BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

8.  Vers une théorie générale des crises biologiques ?

Le regain d'intérêt pour les grandes extinctions et le débat concernant leur origine ont conduit à rechercher des phénomènes récurrents qui pourraient expliquer ces crises biologiques. Dans les années 1980, les paléontologues américains David Raup et John Sepkoski établirent des bases de données permettant de quantifier les taux d'extinctions des genres d'animaux marins au cours des temps géologiques. Les cinq grandes extinctions en masse évoquées ressortent nettement de ces diagrammes (fig. 2), mais un certain nombre de « pics » de moindre ampleur sont intercalés entre les grandes crises. Ces faits ont mené certains paléontologues à l'idée d'une périodicité des extinctions en masse avec des cycles dont la durée fut estimée à une trentaine de millions d'années.

Le débat sur la cause extra-terrestre de l'extinction en masse de la fin du Crétacé faisait alors rage et certains chercheurs suggérèrent des mécanismes astronomiques susceptibles de soumettre la Terre à un bombardement météoritique à intervalles réguliers (effets gravitationnels d'une étoile non encore détectée, notamment). L'intérêt porté à ces spéculations a aujourd'hui beaucoup faibli, principalement parce que la périodicité supposée n'a pas résisté à un examen détaillé des données paléontologiques : par leur ampleur réelle, beaucoup des crises supposées n'ont en fait rien d'une extinction en masse et les cycles invoqués relèvent plus d'artifices statistiques que de la réalité.

Si cette approche est aujourd'hui quelque peu abandonnée, on peut néanmoins se demander si les cinq grandes extinctions en masse généralement reconnues – et, éventuellement, quelques crises de moindre ampleur – ne pourraient avoir des causes communes.

Selon Courtillot, la cause principale des extinctions en masse serait les grands épanchements basaltiques qui se sont produits à diverses époques de l'histoire de la Terre. Ces épisodes volcaniques auraient eu sur l'environnement global des effets néfastes susceptibles de provo[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  12 pages…

 

Pour citer cet article

Eric BUFFETAUT, Valérie CHANSIGAUD, « EXTINCTIONS BIOLOGIQUES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« EXTINCTIONS BIOLOGIQUES » est également traité dans :

ALVAREZ ET L'EXTINCTION DES DINOSAURES
BIODIVERSITÉ
Dans le chapitre "Vers une sixième crise d'extinction"
CÉNOZOÏQUE
Dans le chapitre "La crise Éocène-Oligocène"
CHICXULUB CRATÈRE DE
CRÉTACÉ
DÉVONIEN
DINOSAURES
Dans le chapitre " Extinction des dinosaures"
ÉCOLOGIE ET SOCIÉTÉ
Dans le chapitre "La biodiversité ébranlée"
ÉVOLUTION
Dans le chapitre "Vers une vision hiérarchique généralisée "
MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE
Dans le chapitre "Relations entre évolution de la biodiversité, mise en place des trapps basaltiques et impacts"
PERMIEN
POINTS CHAUDS, géophysique
Dans le chapitre "Volcanisme des panaches et conséquences sur l'environnement"
PROTECTION DE LA NATURE - Mesures de conservation des espèces
RAUP DAVID (1933-2015)
RECHERCHES SUR LES OSSEMENTS FOSSILES DE QUADRUPÈDES (G. Cuvier)
TRIAS

Afficher la liste complète (16 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.