BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

EXPANSION ÉCONOMIQUE

1.  Les théories « réelles » d'inspiration keynésienne

  Origine de l'expansion

Dans les théories expliquant l'expansion à partir de facteurs réels, par opposition aux facteurs purement monétaires, les phénomènes dits du multiplicateur jouent un rôle central. Ils peuvent être analysés en partant d'une situation d'équilibre entre la demande effective et l'offre globale telle qu'elle existe à la fin d'une période de relative dépression ou de stabilisation conjoncturelle, ce qui permet de supposer une élasticité suffisante de la production.

La relance de l'activité économique sera provoquée par l'accroissement des dépenses dont la contrepartie est le produit final, dans la mesure où ces dépenses auront un caractère autonome. Dans une version simplifiée du multiplicateur, on peut ne retenir que deux types de dépenses, celles d' investissement, que l'on suppose autonomes en totalité, et celles de consommation, que l'on suppose induites en totalité.

Les dépenses d'investissement

Le jeu du multiplicateur ainsi conçu ayant déjà été analysé, la description du mécanisme n'en sera que sommairement rappelée ici. La variation autonome de l'investissement Δ Ι déclenche un train d'ondes successives de distribution de revenus supplémentaires (et, en regard, de productions supplémentaires) dont la valeur cumulée Δ ϒ dépendra de la propension marginale à consommer c, c'est-à-dire de la proportion selon laquelle les accroissements de revenu seront affectés à la consommation, suivant une formule :

Réciproquement, nous désignons par s la proportion selon laquelle les suppléments de revenus sont, à chaque stade, retirés du circuit des dépenses sous forme d'épargnes qui constituent les fuites dans le processus de propagation de la dépense initiale à travers l'appareil économique, suivant une formule Δ ϒ = Δ Ι/s. Plus faible sera la valeur de s (c'est-à-dire plus éloignée elle sera de l'unité et plus proche elle sera de zéro, cette valeur devant en principe se situer entre zéro et un), plus grand sera l'effet multiplicateur k, [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

Bernard DUCROS, « EXPANSION ÉCONOMIQUE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-economique/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« EXPANSION ÉCONOMIQUE » est également traité dans :

CRISES ÉCONOMIQUES
Dans le chapitre "Les facteurs de la croissance américaine "
CYCLES ÉCONOMIQUES
Dans le chapitre "Les différentes phases d'un cycle"
ÉCONOMIE MONDIALE - 1999 : la fin des turbulences ?
Dans le chapitre "L'inconnue américaine"
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie
Dans le chapitre "La croissance économique et son revers"
JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie
Dans le chapitre "L'accélération de la croissance"
KALDOR NICHOLAS (1908-1986)
MONDIALISATION - Pour une régulation économique internationale
Dans le chapitre "Capitalisme et régimes de croissance"
PAYS-BAS
Dans le chapitre "La politique économique des années 1950"
PÉROU
Dans le chapitre "Le régime Belaúnde : de l'ouverture à l'impasse"
SCHUMPETER JOSEPH ALOYS (1883-1950)
Dans le chapitre "Cycles et croissance"
LES TRENTE GLORIEUSES, livre de Jean Fourastié

Afficher la liste complète (11 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.