BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ÉTHIOPIE Chronologie (1990-2008)

1.  Politique intérieure

Le 22 mai 1990, le quotidien gouvernemental Ethiopian Herald annonce l'exécution de douze généraux, accusés d'avoir participé à la tentative de coup d'État de mai 1989. Ces officiers avaient voulu s'emparer du pouvoir, profitant d'une visite officielle de Mengistu Haïlé Mariam en R.D.A.

Le 21 mai 1991, le président Mengistu quitte l'Éthiopie pour se réfugier au Zimbabwe. Au pouvoir depuis 1977, après avoir éliminé les autres responsables du coup d'État militaire qui avait renversé l'empereur Haïlé Sélassié en septembre 1974, il a instauré un régime de type socialiste qui s'est transformé en une dictature sanguinaire. La détente Est-Ouest et le désengagement de l'U.R.S.S. en Afrique l'ont privé de soutiens militaires indispensables. Son régime était de plus en plus menacé par l'offensive des rebelles du Front populaire de libération de l'Érythrée et du Front populaire de libération du Tigré, province du nord du pays également en lutte pour son indépendance. Après son départ, le gouvernement fait aussitôt savoir qu'il est prêt à négocier un cessez-le-feu avec les rebelles. Le 28, ceux-ci se rendent maîtres de la capitale, pratiquement sans rencontrer de résistance. Le 29, le nouveau pouvoir, voulant réprimer une manifestation en faveur de l'unité nationale, fait tirer sur la foule, causant la mort d'au moins neuf personnes.

Le 5 juillet, les délégués à la Conférence nationale réunie depuis le 1er à Addis-Abeba adoptent une charte garantissant les droits de l'homme et les libertés. Ils mettent en place un Conseil général qui fera fonction de Parlement jusqu'à l'organisation d'élections démocratiques prévues pour 1993. Le 23, le Conseil élit à la tête de l'État Meles Zenawi, chef du Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (F.D.R.P.E.), qui regroupe plusieurs partis autour des anciens rebelles tigréens. Il était président par intérim depuis la chute du président Mengistu.

Le 22 décembre 1993, des mouvements d'opposition participant à une C […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

Pour citer cet article

Universalis, « ÉTHIOPIE - Chronologie (1990-2008)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie-actualite-1990-2008/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média