BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ÉPARGNE

2.  Les déterminants du niveau de l'épargne

Les équations (1), (2) et (3) ci-dessus se présentent comme des définitions comptables. Mais quel est l'enchaînement des causes et des effets ? L'épargne est-elle un résultat, ce qui reste du revenu disponible après les décisions de consommation ? Ou bien, au contraire, l'épargne est-elle déterminée positivement par les choix d'investissement financier des ménages, leur stratégie immobilière, leurs arbitrages entre une consommation immédiate et une consommation future ? S'agit-il d'ailleurs à proprement parler de choix, ou bien l'épargne contrainte, telle que les remboursements de crédit, ne joue-t-elle pas un rôle déterminant, la consommation devenant alors ce qui reste du revenu disponible après l'épargne ?

  L'épargne selon les classiques

L'épargne des ménages a été, dès l'origine, au cœur de la pensée économique. Pour les auteurs classiques, l'acte d'épargne et celui de consommation sont dissociés. Pour Adam Smith comme pour David Ricardo, les profits des entrepreneurs sont essentiellement réinvestis dans l'accumulation du capital, tandis que les salaires suffisent tout juste à donner aux ouvriers « les moyens de subsister et de perpétuer leur espèce sans accroissement ni diminution » (D. Ricardo, Des principes de l'économie politique et de l'impôt, 1817). Le niveau d'épargne dépend donc finalement des profits réalisés par les entrepreneurs et détermine le taux de croissance de l'économie. Pour Smith, il n'y a pas de limite à cette croissance : l'accumulation du capital permet d'augmenter la production par la division du travail, et ainsi de vendre sur des marchés plus larges, tout en réinvestissant les profits pour entretenir un cercle vertueux de croissance économique. Même si, à la même époque, Thomas Robert Malthus envisageait déjà la possibilité d'un excès d'épargne, Ricardo considérait que s[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  9 pages…

 

Pour citer cet article

Didier DAVYDOFF, « ÉPARGNE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/epargne/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« ÉPARGNE » est également traité dans :

ACTIONNAIRES
Dans le chapitre "Valeur patrimoniale de l'action"
ALBANIE
Dans le chapitre "L'épisode des pyramides financières"
BANQUE - Économie de la banque
BANQUE - Supervision prudentielle
Dans le chapitre "Protéger les épargnants"
BOURSE - Marchés de valeurs mobilières
Dans le chapitre "La logique de fonctionnement des marchés financiers"
BOURSE - Réglementation des marchés boursiers
Dans le chapitre " L'appel public à l'épargne "
CHANGE - Les théories du change
Dans le chapitre "Le taux de change réel naturel (Natrex)"
COMPTABILITÉ NATIONALE
Dans le chapitre "Les comptes non financiers des secteurs institutionnels résidents"
CONSOMMATION - Dépenses de consommation
Dans le chapitre "Revenu courant, revenu permanent et épargne de précaution"
COOPÉRATIVES
Dans le chapitre "Coopératives de crédit"
DÉSÉPARGNE
DETTE PUBLIQUE
Dans le chapitre " Les justifications de l'endettement public"
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Développement des pays du Sud
Dans le chapitre "L'accumulation du capital et l'épargne"
DRAGHI MARIO (1947-    )
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme
Dans le chapitre "Le courant post-keynésien"
ÉCONOMIE MONDIALE - 2004 : une reprise turbulente
Dans le chapitre "Les ménages américains n'épargnent pratiquement plus"
ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente
Dans le chapitre "Le syndrome de la pénurie d'épargne"
ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte
Dans le chapitre "Une situation plutôt favorable"
EMPRUNT PUBLIC
ENQUÊTE SUR LA NATURE ET LES CAUSES DE LA RICHESSE DES NATIONS, livre de Adam Smith
Dans le chapitre "L'enrichissement capitaliste"
ENTREPRISE - Les relations interentreprises
Dans le chapitre "Les relations des firmes avec les intermédiaires financiers"
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Économie
Dans le chapitre "L'endettement"
EURO
Dans le chapitre "Pourquoi l'euro ?"
FINANCE DE MARCHÉ - Marchés de capitaux
Dans le chapitre "Les investisseurs"
FONDS DE PENSION
FONDS SOUVERAINS
Dans le chapitre "Définition et enjeux"
INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS
JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie
Dans le chapitre "Une épargne forte et une utilisation élevée du capital"
JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie
Dans le chapitre "L'État maître des horloges"
JOHANNSEN NICHOLAS
KALDOR NICHOLAS (1908-1986)
MACROÉCONOMIE - Croissance économique
Dans le chapitre "La règle d'or"
MACROÉCONOMIE - Systèmes financiers
Dans le chapitre "La gestion et la répartition des risques"
MODIGLIANI FRANCO (1918-2003)
PAIEMENTS BALANCE DES
Dans le chapitre "Lectures et diagnostics"
PANAMÁ AFFAIRE DE
PRIX ET PRODUCTION, livre de Friedrich von Hayek
Dans le chapitre "Une révolution en quatre conférences"
RETRAITE
Dans le chapitre "La capitalisation individuelle, un dispositif non solidaire"
REVENUS ET PATRIMOINE DES MÉNAGES, France
Dans le chapitre "L'influence du revenu"
RISQUE ET INCERTITUDE
Dans le chapitre "Comportement à l'égard du risque et gestion du risque"
TAUX D'INTÉRÊT
Dans le chapitre "La conception néo-classique du taux d'intérêt réel"
THÉORIE GÉNÉRALE DE L'EMPLOI, DE L'INTÉRÊT ET DE LA MONNAIE, livre de John Maynard Keynes
Dans le chapitre "Une théorie de l'emploi"
TRÉSOR PUBLIC

Afficher la liste complète (43 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.