BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

LEONARD ELMORE (1925-2013)

Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), Elmore Leonard étudie à l'université de Detroit (Michigan), une ville où il situera plus tard une série de romans. Il publie sa première nouvelle, Trail of the Apache, en 1951. Rédacteur publicitaire, puis scénariste de films culturels et industriels, il va parallèlement continuer pendant une quinzaine d'années à écrire des romans et des nouvelles inspirés du western. La vente d'un de ses livres au cinéma (Hombre, 1961) lui permet, à partir de 1967, de se consacrer à plein temps à l'écriture. Il abandonne le western pour le roman noir ; ainsi écrit-il plusieurs récits qui ont pour cadre la ville de Detroit, réputée pour son taux élevé de criminalité. Dans Payement cash (1974), trois minables voyous font chanter un homme d'affaires et abattent sa maîtresse ; pour se venger, mais aussi pour se protéger, le mauvais payeur se lance à la poursuite des tueurs. Les livres suivants, Plus gros que le ventre (1976) et surtout Homme inconnu n0 89 (1977), constituent une véritable chronique de la délinquance américaine des années 1970. Si les intrigues sont solidement charpentées, la richesse des histoires provient surtout des descriptions minutieuses de la vie quotidienne et de l'épaisseur des personnages, toujours parfaitement crédibles. Leonard, admirateur dans sa jeunesse d'Ernest Hemingway, a retenu la leçon. Il sait donner le maximum d'informations en alternant une écriture percutante et précise avec des dialogues réalistes, souvent argotiques. Tout est dit sur les armes, les véhicules et le temps qu'il fait, mais l'économie de mots est de rigueur. Après La Loi de la cité (grand prix de littérature policière 1986), Leonard abandonne Detroit pour la Floride et entame avec Gold Coast (1980) un nouveau cycle, consacré cette fois à la ville de Miami. Déjà, dans plusieurs de ses précédents romans, les personnages féminins prenaient une place inhabituelle au regard de celle que leur accordait le roman noir traditionnel. Cette tendance, manifeste dans Gold Coast, où une femme de m [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

Claude MESPLÈDE, « LEONARD ELMORE - (1925-2013)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/elmore-leonard/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.