BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SALVADOR EL

2.  Histoire

  L'indépendance et le XIXe siècle

Après la conquête espagnole dirigée par Pedro de Alvarado, le Salvador est intégré au sein de la capitainerie générale du Guatemala en 1540, une division administrative de la vice-royauté de Nouvelle-Espagne ; il connaît plusieurs révoltes et des premières proclamations d'indépendance dès 1811. Comme les autres provinces de la capitainerie générale du Guatemala, il se proclame indépendant le 15 septembre 1821. Il est toutefois immédiatement incorporé de force dans l'Empire mexicain d'Iturbide et, jusqu'en 1823, les velléités d'indépendance y sont fortes. Après l'effondrement de l'empire d'Iturbide, le Salvador intègre, comme entité indépendante, la nouvelle Fédération d'Amérique centrale, proclamée en juillet 1823. Plus structurées et plus homogènes, les élites salvadoriennes sont en mesure de contrôler le pouvoir de la fédération. Ainsi, le premier président est le Salvadorien Manuel José Arce, et le second président (1830-1839), le libéral hondurien Francisco Morazán, est appuyé par les dirigeants salvadoriens dans sa volonté de renforcer le pouvoir fédéral contre les élites locales. Le Salvador est d'ailleurs le dernier pays à quitter la Fédération d'Amérique centrale en 1841. Jusqu'en 1870, cet État est marqué par des divisions au sein de l'élite politique entre libéraux et conservateurs, clivage nourri de rivalités locales. Dans cet affrontement, les élites n'hésitent pas à demander de l'aide aux dirigeants du Guatemala ou à mobiliser des ressources au Honduras et au Nicaragua, pays où les structures politiques sont moins bien établies.

Introduit en 1860, le café devient rapidement la principale ressource du pays, en remplacement du cacao et de l'indigo produit dans les grandes haciendas depuis la colonie espagnole. Comme au Guatemala et au Costa Rica, le développement de la culture du café est principalement le fait des élites agraires nationales. Propriétaires des terres les plus fertiles, celles-ci produisent, transf[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  14 pages…

 

Pour citer cet article

David GARIBAY, Noëlle DEMYK,  E.U., « SALVADOR EL  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/el-salvador/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« SALVADOR EL » est également traité dans :

SALVADOR EL, chronologie contemporaine
AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie
Dans le chapitre "L'Amérique centrale nucléaire"
DUARTE JOSÉ NAPOLEÓN (1925-1990)
HONDURAS
Dans le chapitre "Le Honduras, acteur passif de la crise centraméricaine"
LA VIDA LOCA (C. Poveda)
LÓPEZ ARELLANO OSWALDO (1921-2010)
POVEDA CHRISTIAN (1955-2009)
SACA GONZÁLEZ ELÍAS ANTONIO (1965-    )
SAN SALVADOR

Afficher la liste complète (9 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.