BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) L'Égypte ptolémaïque

2.  La famille des Lagides

Aux ressources des documents épigraphiques ou papyrologiques, des auteurs tels que Strabon et Diodore de Sicile (ier s. apr. J.-C.) viennent ajouter de précieux renseignements. En sorte qu'on connaît bien la famille des Lagides (souvent aussi cruelle que celle des Atrides), qui gouverna l'Égypte durant trois siècles. Cette monarchie, en son principe, était héréditaire, le fils aîné devant succéder à son père. Des intrigues de cour violèrent ce principe : ainsi, Ptolémée Ier Sôter arracha à son fils Ptolémée Kéraunos la succession au trône d'Égypte, pour imposer un bâtard légitimé, le futur Ptolémée II Philadelphe. Plus souvent encore, le crime devint une règle de succession et de gouvernement : ainsi Ptolémée IV Philopator n'hésita pas, pour affermir son pouvoir, à assassiner son oncle Lysimaque, sa mère Bérénice II, son frère Magas, sa sœur-épouse Arsinoé III. À défaut du crime, la guerre opposa fréquemment les enfants royaux, tels les descendants de Ptolémée V Épiphane : Ptolémée VI Philométor, Ptolémée VIII Évergète II, Cléopâtre II. Tels aussi les deux fils de Ptolémée VIII Évergète II : Ptolémée IX Sôter II et Ptolémée X Alexandre Ier, entre lesquels leur mère Cléopâtre III, nièce et seconde épouse de Ptolomée VIII Évergète II, sema la discorde. Les drames de palais sont un des traits de la dynastie lagide et des bouleversements dont elle fut le théâtre. Ptolémée VIII Évergète II, par exemple, n'hésita pas à épouser la reine quadragénaire, sa sœur, veuve de son frère Philométor, et à assassiner le fils de celle-ci, son neveu Eupator ; puis il imposa à sa femme la présence de la favorite Irène ; enfin il fit violence à la fille de sa femme, qui était aussi deux fois sa nièce et qui devint son épouse ; finalement, il se réconcilia, par calcul, avec la vieille reine, contrainte d'oublier le meurtre horrible du prince Memphitès, qu'elle avait eu du roi. Ces turpitudes n'empêchèrent pas ce souverain de dédier, dans l'île de Philae, un temple à  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

Pour citer cet article

André BERNAND, « ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte ptolémaïque  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-histoire-l-egypte-ptolemaique/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ÉGYPTE ANTIQUE » est également traité dans :

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte pharaonique
ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte romaine et byzantine
ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'archéologie
ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion
ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - L'écriture
ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La littérature
ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - L'art

Afficher la liste complète (7 références)

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média