BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

UKIYO-E ÉCOLE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  HIROSHIGE ANDŌ (1797-1858)

Écrit par : Chantal KOZYREFF

…  Hiroshige remporta un égal succès au Japon et en Occident. Jamais sans doute maître de l'école *Ukiyo-e, née de la peinture de genre, ne comprit et ne traduisit mieux l'âme même de la nature. Ne s'appuyant sur aucune conception philosophique ou mystique, son art est le résultat de l'observation humble de la nature, qu'il n'a cependant pas… Lire la suite
2.  HOKUSAI KATSUSHIKA (1760-1849)

Écrit par : Chantal KOZYREFF Universalis

… ne vivant que pour son art, et que nulle contingence ne saurait faire dévier du but qu'il poursuit. *Il sut allier, dans un style très personnel, la technique Ukiyo-e à la grande tradition picturale chinoise et japonaise. Il renouvela le monde des formes et des couleurs et contribua grandement à rénover l'art de l'estampe en y introduisant… Lire la suite
3.  IMPRESSIONNISME

Écrit par : Jean CASSOU

… de Zola dans le fameux portrait peint par Manet. Ces estampes si singulières sont du style de l'*Ukiyo-e, école à cheval sur le xviiie et le xixe siècle, et qui compte Utamaro, Hokusai, Hiroshige parmi ses maîtres. Ukiyo-e se traduit par peinture du « monde flottant », du « monde changeant… Lire la suite
4.  JAPON (Arts et culture) - Les arts

Écrit par : François BERTHIERFrançois CHASLINNicolas FIÉVÉAnne GOSSOTChantal KOZYREFFHervé LE GOFFFrançoise LEVAILLANTDaisy LION-GOLDSCHMIDTShiori NAKAMAMadeleine PAUL-DAVID Universalis

Dans le chapitre "La sécularisation de la xylographie"  : … ne demandèrent à la xylographie que de reproduire fidèlement leurs peintures. Or une école – l'*Ukiyo-e – comprit très vite les possibilités et les limites de la xylographie : c'est-à-dire que le format de la planche déterminait la densité de la composition, que la taille du bois exigeait un dessin elliptique rompant avec les nuances… Lire la suite
5.  KIYONAGA TORII (1752-1815)

Écrit par : Chantal KOZYREFF

…  l'illustrateur que fut Torii Kiyonaga, compte parmi les artistes les plus accomplis du mouvement *Ukiyo-e. Et son œuvre gravé passe généralement pour avoir déterminé l'apogée de la xylographie japonaise. Si la plupart de ses peintures et dessins ont trait au monde théâtral, sa célébrité tient surtout à sa conception de l'éternel féminin. Aussi… Lire la suite
6.  MORONOBU HISHIKAWA (mort en 1694)

Écrit par : Chantal KOZYREFF

Hishikawa Moronobu eut une influence décisive sur l'*Ukiyo-e : après avoir puisé ses sources dans la peinture de genre, ce mouvement prend avec lui visage d'école. Il en fut d'ailleurs plus le formateur que le fondateur. Son style, parfaitement adapté aux sujets qu'il traite, est à la fois une synthèse… Lire la suite
7.  NISHIKAWA SUKENOBU (1671-1751)

Écrit par : Lucie PROST

… *Peintre, illustrateur et graveur, Nishikawa Sukenobu, l'un des maîtres de la peinture Ukiyo-e, domine l'art de l'illustration à Kyōto dans la première moitié du xviiie siècle. Élève de Kanō Einō, maître très connu de l'école Kanō de Kyōto, puis de Tosa Mitsusuke, il se tourne en 1698 vers la peinture de genre.… Lire la suite
8.  SHARAKU TŌSHŪSAI (actif 1794-1795)

Écrit par : Daisy LION-GOLDSCHMIDT

…  près rien de la vie de Tōshūsai Sharaku, qui est pourtant une des figures les plus marquantes de l'*Ukiyo-e. Il apparaît comme un isolé, n'appartenant à aucun groupe, à aucune école. Le peu de renseignements que donnent les sources contemporaines sont souvent contradictoires. Il semble toutefois que, sous le nom de Saito Jūrōbei, il ait été acteur… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.