BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

EAUX PLUVIALES

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ARCHITECTURE ÉCOLOGIQUE ou ARCHITECTURE DURABLE

Écrit par : Dominique GAUZIN-MÜLLER

Dans le chapitre "Maîtrise du cycle de l'eau"  : … où elle est indispensable et de choisir des équipements économes pour robinets et chasses d'eau. *Il est aussi conseillé de récupérer les eaux de pluie pour l'arrosage des espaces verts, voire pour l'alimentation de la chasse d'eau des toilettes et le lave-linge, ou à défaut de leur permettre de s'infiltrer sur la parcelle. Les toitures… Lire la suite
2.  EAU - Les défis de l'eau

Écrit par : Ghislain de MARSILY

Dans le chapitre "Besoins présents et à venir"  : … 8 250 km3 d'eau par an sont nécessaires pour nourrir 6,2 milliards d'habitants, dont* 5 000 km3 d'eau de pluie entièrement évaporée tombant sur 1,34 milliard d'hectares d'agriculture dite pluviale et 3 250 km3 d'eau prélevée dans le milieu naturel (rivières, nappes) pour arroser 264 millions d'hectares d'… Lire la suite
3.  EAU - Approvisionnement et traitement

Écrit par : Georges BREBIONCyrille GOMELLABernard LEGUBE

Dans le chapitre "Incidence des eaux pluviales"  : … de deux types : les réseaux séparatifs où les eaux usées urbaines sont totalement séparées des *eaux pluviales (qui s'évacuent par ruissellement naturel ou dans un réseau pluvial séparé), et les réseaux unitaires où les eaux pluviales pénètrent dans le réseau de collecte des eaux usées domestiques. Ce dernier, pour éviter les débordements par… Lire la suite
4.  EAU CYCLE URBAIN DE L'

Écrit par : Nassima MOUHOUS-VOYNEAU

Dans le chapitre "Effet sur la qualité"  : … des grandes villes sont en majorité équipés de réseaux unitaires qui évacuent tout à la fois *eaux de pluie et eaux usées. Dans le cas de ces réseaux unitaires, on assiste, lors d’événements exceptionnels de pluie, à un dépassement de la capacité des stations d’épuration. Dans beaucoup de cas, cet excédent est malheureusement rejeté… Lire la suite
5.  HYDROLOGIE

Écrit par : Pierre HUBERTGaston RÉMÉNIÉRAS

Dans le chapitre "Le cycle de l'eau"  : … *Sous sa forme qualitative élémentaire, la description du cycle de l'eau est connue de tous. L'évaporation de l'eau sur les océans et les terres émergées alimente en vapeur les basses couches de l'atmosphère ; sous l'effet de la diffusion et de la convection turbulentes, cette vapeur s'élève et atteint éventuellement une altitude suffisante pour… Lire la suite
6.  HYDROLOGIE URBAINE

Écrit par : Michel DESBORDES

Dans le chapitre "L'hydrologie urbaine : émergence et objectifs"  : … modifiant considérablement les caractéristiques hydrologiques des secteurs ainsi urbanisés. *À cette époque, l'assainissement pluvial des agglomérations est gouverné par des normes anciennes, fondées sur une évacuation souterraine rapide des eaux vers les milieux récepteurs les plus proches : il s'agit, en outre, d'une technique d'… Lire la suite
7.  KALAHARI

Écrit par : Richard F. LOGANGEORGE BERTRAND SILBERBAUER

Dans le chapitre "Hydrographie"  : … dispersés, et les cours d'eau superficiels sont pratiquement inexistants. La quasi-totalité des *eaux de pluie s'infiltre immédiatement dans le sable. Une partie est absorbée par les roches sous-jacentes. Une autre partie remonte à la surface par capillarité et s'évapore. Une dernière partie, enfin, puisée en profondeur par les racines des… Lire la suite
8.  PÉDOLOGIE

Écrit par : Georges AUBERTDenis BAIZEMireille DOSSOMarcel JAMAGNE

Dans le chapitre "Climat"  : … les altérations sont modestes et la matière organique se décompose mal. En climat humide, *la pluviosité occasionne un appauvrissement progressif des sols. Celui-ci prend deux aspects : la solubilisation et le départ des éléments chimiques, et la mise en suspension de particules argileuses et leur déplacement au sein des couvertures… Lire la suite
9.  SAHEL

Écrit par : François BOST

Dans le chapitre "L'hydrologie"  : … Les *eaux de pluie sont très imparfaitement capitalisées au Sahel, en raison de leur infiltration rapide et de leur évaporation. Les hommes ne mobilisent qu'à peine 5 p. 100 des eaux pour leurs activités, contre 15 p. 100 dans le reste de l'Afrique subsaharienne. En outre, les ressources en eau n'ont cessé de baisser depuis les années 1970, de — 40… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.