BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DOYLE sir ARTHUR CONAN (1859-1930)

Écrivain britannique, créateur de Sherlock Holmes, sir Arthur était le petit-fils du célèbre caricaturiste John Doyle, neveu de Richard Doyle, cofondateur de la revue Punch, filleul du journaliste littéraire Michael Conan. Né à Édimbourg, dans une famille d'origine irlandaise, Arthur Conan Doyle fut élève de la grande Public School catholique de Stonyhurst, puis étudiant en médecine à l'université de sa ville natale. Partagé entre sa carrière médicale et sa vocation littéraire, le succès des premiers récits de Sherlock Holmes le décide, petit à petit, à vivre de sa plume. Pendant une quarantaine d'années, Conan Doyle s'impose à ses compatriotes, à la fois comme écrivain et comme personnalité. Grand voyageur, sportif d'une extraordinaire vitalité, patriote, justicier, philanthrope, et, vers la fin de sa vie, prédicateur de la cause spirite, il est alors indissociable de l'image de son pays. On lui attribue l'introduction du ski alpin en Suisse (1894), la création d'un mouvement de volontaires armés à la veille de la Première Guerre mondiale, la découverte de deux erreurs judiciaires, au terme d'enquêtes menées de sa propre initiative. Engagé volontaire, comme médecin, pendant la guerre du Transvaal, il est ensuite tenté par une carrière politique. Il se présente comme candidat conservateur aux élections parlementaires. Battu, Conan Doyle n'en renoncera pas pour autant à défendre publiquement ses idées, avant et au cours de la guerre. Balfour, Lloyd George, Churchill, Asquith ont, tour à tour, sollicité son conseil. Il est chargé d'une mission d'observation officielle sur les fronts français et italien en 1917 ; s'entretient avec Joseph Caillaux ; tente d'empêcher l'exécution de Roger Casement au lendemain de la grande insurrection de Dublin.

Écrivain, Conan Doyle a laissé une œuvre énorme et très diverse. Sa vocation, la plus consciente tout au moins, est celle d'un historien. Romancier, il s'est attaché à la peinture des relations franco-anglaises, d'abord pendant la période des guerres de Cent Ans, puis vers la fin du xvii

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Pierre NORDON, « DOYLE sir ARTHUR CONAN - (1859-1930)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/doyle-sir-arthur-conan/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« DOYLE sir ARTHUR CONAN (1859-1930) » est également traité dans :

POLICIER ROMAN

Écrit par :  Claude MESPLÈDEJean TULARD

Dans le chapitre "Le détective"  : …  Arthur Conan Doyle (1859-1930) va pourtant surpasser ses rivaux en créant le plus célèbre des détectives, Sherlock Holmes. Pourquoi le locataire du 221 B Baker Street l'emporte-t-il sur ses prédécesseurs ? Parce qu'il est fils du positivisme qui domine la seconde moitié du xixe siècle. C'est alors l'… Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.