BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DOBU

Peuple mélanésien habitant quelques îles volcaniques de l'archipel d'Entrecasteaux, situé au large de la pointe sud-est de la Nouvelle-Guinée et au sud de la région connue sous le nom de Massim. Les familles conjugales, appartenant à des unités villageoises exogames et pratiquant la culture des ignames sur brûlis forestier, résident habituellement un an dans le village de la femme et, l'année suivante, dans celui du mari. Chaque village comprend quelques lignages matrilinéaires ou susu. Les biens, l'emplacement de la maison, le jardin, les plants d'ignames sont hérités de l'oncle maternel. Le susu est l'unité sociale fondamentale ; chaque susu exerce souvent ses droits en coalition avec les autres susu du village, et concurremment avec la relation d'alliance. Le vocabulaire indigène exprime clairement cette dualité en opposant aux « propriétaires » du village, les « étrangers », « ceux-qui-proviennent-du-mariage ». Avec les funérailles, le mariage est la cérémonie qui donne lieu aux échanges les plus complexes et les plus ritualisés entre les membres de deux susu, et plus largement entre les membres « solidaires » de chaque village. Ces échanges sont engagés par des dons de brassards et de colliers de coquillages, deux ornements précieux circulant dans un vaste cycle d'échanges cérémoniels, la kula, auxquels s'adonnent avec passion les insulaires de la région du Massim. Chez les Dobu, la réputation et le prestige sont liés à la possession d'une magie puissante ; récoltes abondantes, succès amoureux, santé florissante en sont les signes. Hommes et femmes pratiquent la sorcellerie. Les accidents et la maladie sont imputés à la sorcellerie féminine qui opère par le rapt de l'esprit de la victime ; les hommes provoquent la maladie et la mort en employant des incantations sur des restes personnels. Les procédés magiques sont extrêmement complexes et diversifiés. Ils consistent généralement à jeter un charme sur un objet ou une propriété pour les protéger du vol, ou sur une personne pour se venger d'une insulte ou recouvrer une dette. Ce charme ne peut être lev [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

DUSUZEAU, « DOBU  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dobu/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.