BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DIHYDROTESTOSTÉRONE (DHT)

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ANDROGÈNES

Écrit par : Dominique BIDETJean-Cyr GAIGNAULTJacques PERRONNET

Hormones stéroïdes à dix-neuf atomes de carbone, les androgènes naturels sont biosynthétisés par les gonades, ovaires et testicules (et dans ces derniers par les cellules de Leydig), et par les corticosurrénales (zone réticulée). La testostérone est chez le mâle le principal… Lire la suite
2.  SEXUALISATION, biologie

Écrit par : Jacques DECOURTJean-Marc LOBACCAROÉtienne PATINLluis QUINTANA-MURCICharles SULTAN

Dans le chapitre " Hormones sexuelles : rôle des androgènes"  : … parmi ces molécules, il faut distinguer les androgènes actifs – la testostérone (T) et la dihydrotestostérone (DHT) – des précurseurs inactifs et des métabolites. L'activité androgénique dépend de la capacité de l'androgène à se fixer ou non au « récepteur des androgènes » qui est le médiateur obligatoire de l'action cellulaire des androgènes… Lire la suite
3.  STÉROÏDES

Écrit par : Dominique BIDETJean-Cyr GAIGNAULTJacques PERRONNETDaniel PHILIBERT

Dans le chapitre "Effets biologiques"  : … comprennent la testostérone, sécrétée par les cellules de Leydig des testicules, la dihydrotestostérone formée dans les cellules cibles à partir de la testostérone dont elle pourrait être la forme active, l'androstènedione, la déhydroépiandrostérone (DHEA) et surtout le sulfate de DHEA. Ces trois dernières hormones sont synthétisées, dans les… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.