BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DÉVELOPPEMENT HUMAIN

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

Écrit par : Jacques-Michel ROBERT

Le verbe latin volvere (dans sa forme active faire rouler, faire avancer ; dans sa forme neutre, tourner) a engendré voloper en vieux français. Dès le xiie siècle, on oppose déjà envelopper (enrouler) et développer (dérouler). Au xve siècle le substantif « développement » apparaît, utilisé… Lire la suite
2.  AMÉNORRHÉE

Écrit par : Jules SCEMLA

… *Absence de flux menstruel qui peut se présenter dans des circonstances cliniques fort différentes. Physiologique pendant la grossesse et à la ménopause, l'aménorrhée peut être primaire ou secondaire. Dans les deux cas, elle nécessite une enquête méthodique très poussée pour en connaître la cause et lui opposer un traitement approprié. L'aménorrhée… Lire la suite
3.  ANDROGÈNES

Écrit par : Dominique BIDETJean-Cyr GAIGNAULTJacques PERRONNET

… *Hormones stéroïdes à dix-neuf atomes de carbone, les androgènes naturels sont biosynthétisés par les gonades, ovaires et testicules (et dans ces derniers par les cellules de Leydig), et par les corticosurrénales (zone réticulée). La testostérone est chez le mâle le principal androgène parmi ceux qui circulent dans le sang. D'activité plus… Lire la suite
4.  AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

Écrit par : Marie-Ève HOFFET

Dans le chapitre "L'autisme, une maladie ou un ensemble de signes ?"  : … l'arriération mentale, qui se réfère aux troubles de l'intelligence, de l'autisme, qui concerne *l'ensemble du développement psychique de l'enfant. L'autisme est, chez le jeune enfant, la première identification de troubles mentaux qui entravent son développement comportemental et intellectuel. La fréquence des cas d'autisme de Kanner est de l'… Lire la suite
5.  CARTILAGE

Écrit par : Didier LAVERGNE

… *Tissu de soutien d'origine mésenchymateuse dont la différenciation dépend étroitement de la mise en jeu de facteurs mécaniques (pressions et frottements), le cartilage comprend des cellules appelées chondrocytes, de forme arrondie. Leur multiplication par mitose correspond à la croissance interstitielle du tissu. Les chondrocytes, dont la dimension… Lire la suite
6.  CERVEAU HUMAIN

Écrit par : André BOURGUIGNONJean-Claude DUPONTCyrille KOUPERNIKPierre-Marie LLEDOBernard MAZOYERJean-Didier VINCENT

Dans le chapitre "Du programme génétique à l'épigenèse"  : … En* fait, le terme de « programme génétique », comme l'a rappelé notamment Henri Atlan, est une métaphore quelque peu ambitieuse et trompeuse. Les gènes sont en trop petit nombre pour pouvoir représenter un programme dans le sens informatique du terme. Ils ont pour mission, ou pour destin, de porter en eux un ensemble limité d'instructions et, de… Lire la suite
7.  CROISSANCE, biologie

Écrit par : André MAYRATRaphaël RAPPAPORTPaul ROLLIN Universalis

Dans le chapitre "Croissance humaine"  : … La *croissance staturale humaine résulte avant tout du développement du squelette jusqu'à l'âge adulte. Elle dépend donc essentiellement de l'activité des cartilages de conjugaison, constitués de cellules en constant renouvellement, qui préparent à leur contact la formation de tissu osseux permettant l'allongement des pièces squelettiques. La… Lire la suite
8.  DÉFICIENCES MENTALES

Écrit par : Bernard GIBELLO

Dans le chapitre "Apprentissage"  : … définit les processus d'acquisition de connaissances, de mécanismes et d'automatismes psychiques. *Dans le domaine de la psychologie du développement, il concerne les divers aspects du développement de la pensée, de l'acquisition du contrôle de la motricité : motricité tonico-posturale, maîtrise de la préhension, de la marche, de la course, du… Lire la suite
9.  DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

Écrit par : Marc-Yves FISZMANThomas HEAMSLieba LAZARDAndras PALDIAlain PRIVATPatricia SIMPSON

Dans le chapitre "La phase adulte"  : … leur pleine organogenèse. Tel est le cas, chez tous les vertébrés, des organes de reproduction. *Dans l'espèce humaine, ceux-ci achèveront leur différenciation et ne deviendront fonctionnels que bien après la fin de la vie embryonnaire, à la puberté, qui donne lieu à des remaniements morphologiques et histologiques importants. Les cellules… Lire la suite
10.  DYSGÉNÉSIE

Écrit par : Georges TORRIS

… *Nom donné par Broca au cas particulier d'hybridité où les métis, stériles entre eux, sont féconds avec l'une ou l'autre race mère. Il semble que ce sens ait été oublié et que le terme ait été repris au sens de perturbation, non plus dans la génération, mais dans le développement de l'organisme : ainsi parle-t-on dans le myxœdème de l'enfant d'une… Lire la suite
11.  EMBRYOLOGIE

Écrit par : Maurice PANIGELJosselyne SALAÜNDenise SCHEIBJean SCHOWING

Dans le chapitre "Gastrulation chez les invertébrés à trois feuillets"  : … tous les vertébrés et chez l'amphioxus. Les connaissances qu'on possède sur les premières phases du* développement humain sont moins précises. La partie du bouton embryonnaire qui donne l'ectoblaste correspond à l'aire embryonnaire des autres mammifères, avec une ligne primitive, un nœud de Hensen et un prolongement céphalique. Mais ici, comme chez… Lire la suite
12.  ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

Écrit par : Didier-Jacques DUCHÉ

…  La croissance traduit une augmentation mesurable de l'organisme ou d'un organe particulier.* On parle au contraire de développement à propos de toute transformation aboutissant à une augmentation plus complexe ; celui-ci dépend de l'interaction de deux facteurs : l'un intrinsèque, maturatif, l'autre extrinsèque, provenant du milieu. L'… Lire la suite
13.  ÉPIPHYSITES

Écrit par : Jean-Paul CAMUS

… *On entend par épiphysites les affections des points d'ossification cartilagineux du squelette en période de croissance. Le plus souvent, il s'agit de points d'ossification tardive, concernant les extrémités des membres, certains points d'insertion musculaire (tubérosité antérieure du tibia) et le pourtour des corps vertébraux. Ces épiphysites… Lire la suite
14.  FÉMINISATION

Écrit par : Didier LAVERGNE

… *Ensemble de phénomènes morphogénétiques, sous contrôle endocrinien, qui orientent le développement de l'enfant (ou du jeune mammifère) vers l'acquisition des caractères sexuels secondaires de l'individu de sexe féminin. Les hormones ovariennes œstrogènes, folliculine principalement, sont les agents de l'expression du sexe génétique féminin… Lire la suite
15.  HYBRIDATION

Écrit par : Georges BARSKIYves DEMARLYSimone GILGENKRANTZ

Dans le chapitre "Le chimérisme lié à la reproduction humaine"  : … *Dans la population des jumeaux dizygotes, frères et sœurs simultanés issus de deux ovocytes et de deux spermatozoïdes différents, l'existence d'une chimère sanguine n'est pas exceptionnelle, puisqu'elle survient dans 8 p. 100 des cas environ, la pratique de la fécondation in vitro ayant en outre considérablement augmenté le nombre des grossesses… Lire la suite
16.  INTERSEXUALITÉ

Écrit par : Katy HAFFEN

Dans le chapitre "Intersexualité génétique"  : … sexes, ce sont les intersexués. L'intersexualité génétique est bien connue dans l'espèce humaine.* Elle peut résulter d'une déficience du gène qui code pour le récepteur de la testostérone, empêchant ainsi la masculinisation de sujets génétiquement mâles et dotés de testicules dans un corps d'aspect féminin, d'anomalies de la différenciation… Lire la suite
17.  MASCULINISATION

Écrit par : Didier LAVERGNE

… *Ensemble de phénomènes morphogénétiques sous contrôle endocrinien qui orientent le développement de l'enfant (ou du jeune mammifère) vers l'acquisition des caractères sexuels secondaires de l'individu du sexe masculin. Les hormones testiculaires (leydigiennes) androgènes, testostérone surtout, sont les agents de l'expression génétique masculine.… Lire la suite
18.  MORTALITÉ

Écrit par : Jean BOURGEOIS-PICHAT

*« La vie, c'est la mort », a dit Claude Bernard, et c'est en effet en décrivant comment l'être vivant s'efforce de vivre qu'on comprend le mieux les forces contraires à la vie. Dans le cas de l'être humain, quand un spermatozoïde a fécondé un ovule, un nouvel être vient de se former qui n'est encore… Lire la suite
19.  NAISSANCE - Néonatologie

Écrit par : Lucien MICHON

Dans le chapitre "L'appréciation du terme"  : … neurologique donne des critères importants. En effet, au cours de la vie intra-utérine le fœtus* développe progressivement son tonus en commençant par les membres inférieurs, en poursuivant par le tronc, les membres supérieurs et enfin les muscles du cou. Il acquiert aussi des réflexes particuliers dits archaïques qui se développent dans le… Lire la suite
20.  NAISSANCE - Prématurité

Écrit par : Jean-Pierre RELIER

…  du fait de la naissance prématurée, à certaines complications dues directement à leur immaturité. *Ce n'est vraiment qu'à partir de 35 semaines d'âge gestationnel que ces organes ont acquis les caractéristiques anatomiques, enzymatiques et biochimiques comparables à celles du nouveau-né à terme, ce qui les met ainsi à l'abri des complications… Lire la suite
21.  NANISME

Écrit par :  Universalis

… *Retard de croissance responsable d'une petite taille à l'âge adulte, secondaire à différentes pathologies héréditaires ou métaboliques. Le terme de nain était traditionnellement utilisé pour décrire des sujets présentant un corps et des membres disproportionnés, ou des sujets de taille réduite mais de proportions normales. Aujourd'hui, les… Lire la suite
22.  NUTRITION

Écrit par : René HELLERRaymond JACQUOTAlexis MOYSEMarc PASCAUD

Dans le chapitre "Carences énergétiques et carences protéiques"  : … énergétique. La carence énergétique par défaut d'apport affecte de façon critique le jeune en *développement. Ses manifestations modérées ou sévères sont : retard de croissance de l'enfant, amaigrissement, inactivité physique. La forme grave est le marasme, dont l'échéance plus ou moins rapide est la mort de l'enfant. Généralement associée à… Lire la suite
23.  PROCRÉATION

Écrit par : Bernard JAMAINPaul-François LEROLLEYves MALINASJacques TESTART

Dans le chapitre " De l'embryon au fœtus"  : … Dans *l'espèce humaine, l'œuf fécondé (fig. 1) migre à travers la trompe, et ne s'implante que vers le huitième jour dans la muqueuse utérine (nidation). Pendant ces sept jours d'autonomie, des divisions cellulaires successives ont partagé la masse ovulaire en une centaine de cellules, sans augmentation du volume global. Du fait de la duplication… Lire la suite
24.  PSYCHOMOTRICITÉ

Écrit par : Michel BERNARD

Dans le chapitre "Les origines théoriques du concept : Piaget et Wallon"  : … Wallon au contraire, la psychomotricité désigne l'étoffe même, la réalité vivante et dernière du *développement infantile, qui, plutôt qu'à un processus logique, obéit à l'exigence des changements des rapports de l'enfant avec la diversité des milieux, depuis la symbiose physiologique avec le milieu utérin à l'état fœtal jusqu'aux relations… Lire la suite
25.  SEXUALISATION, biologie

Écrit par : Jacques DECOURTJean-Marc LOBACCAROÉtienne PATINLluis QUINTANA-MURCICharles SULTAN

Dans le chapitre "Le chromosome Y"  : … avaient tous reçu un fragment provenant du chromosome Y, et contenant le gène en question. Au *cours du développement de l'embryon, les gonades se développent de façon similaire chez les deux sexes, jusqu'à ce que l'expression du gène SRY soit déclenchée, produisant la protéine TDF qui aurait une fonction de facteur de transcription… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média