BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PENNAC DANIEL (1944-    )

De son vrai nom Pennacchioni, Daniel Pennac naît à Casablanca en 1944. Il est fils de militaire et son enfance se passe hors de France, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Il poursuit des études de lettres à Nice, obtient une maîtrise. Pendant six ans, il enseigne à des enfants placés sous surveillance judiciaire. Par la suite, il assurera son métier de professeur de français dans un établissement technique. En 1973, il signe un pamphlet, Le Service militaire au service de qui ? Mais surtout, il écrit de la fiction. Avec Tudor Eliard, un dissident roumain, il propose deux ouvrages dans le genre burlesque : Les Enfants de Yalta (1976) et Père Noël (1978). À son retour d'un séjour de deux ans au Brésil, il compose des livres pour les enfants qui rencontreront un vif succès auprès des instituteurs : Cabot-caboche (1982), L'Œil du loup (1983), La Vie à l'envers (1984). Il s'engage sur une voie nouvelle en décidant d'écrire pour la Série noire qui précisément fait de plus en plus appel à des auteurs français et choisit une orientation plus « littéraire ». En 1985, Daniel Pennac est l'un des quatre nouveaux auteurs de la collection : encouragé par Jean-Bernard Pouy et Patrick Raynal, il vient d'écrire Au bonheur des ogres. Le titre ouvre une série centrée autant sur le personnage de Benjamin Malaussène et sa « tribu », que sur le quartier de Belleville dans le Paris d'aujourd'hui. La lecture de René Girard a donné à Pennac l'idée d'un personnage qui serait « bouc émissaire » dans un grand magasin, chargé de recueillir les plaintes des clients pour se porter responsable, et de la sorte apaiser les conflits. Parallèlement, une intrigue policière se noue où l'on voit apparaître une bande étrange de petits vieux bricoleurs et assassins, avec, comme en contrepoint, la famille pittoresque du héros. Ajoutons-y Stojilkovicz, l'ami passionné d'échecs et Julie, la maîtresse du héros, qui travaille à Actuel. Sans oublier le chien Julius, énorme, malodorant et épileptique, fondamentalement sympathique. Le titre suivant, La F [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Michel P. SCHMITT, « PENNAC DANIEL (1944-    )  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-pennac/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« PENNAC DANIEL (1944- ) » est également traité dans :

CHAGRIN D'ÉCOLE (D. Pennac)

Écrit par :  Véronique HOTTE

Souvent, la naissance d'un récit trouve son origine dans la vie quotidienne. Daniel Pennac , auteur, narrateur et héros éprouvé de Chagrin d'école (Gallimard, Paris, 2007), ouvrage à forte teneur autobiographique, rapporte qu'un jour sa mère centenaire regarda à la télévision un documentaire sur l'écrivain qu'il est… Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.