BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DAGUERRÉOTYPE

On désigne par daguerréotype le procédé photographique mis au point en 1839 par J. L. M. Daguerre à partir de la découverte de l'héliographie par Nicéphore Niepce. Mais, alors que le procédé de Niepce restait peu performant (lenteur et complexité des différentes opérations, faible sensibilité de la substance sensible : le bitume de Judée, etc.), Daguerre réalise le premier procédé photographique suffisamment élaboré et fiable pour être commercialisé.

Convaincu de l'intérêt de cette invention pour la nation tout entière, le député François Arago présente en 1839 le daguerréotype devant la Chambre des représentants et parvient, dans un discours resté célèbre, à convaincre ses pairs de la nécessité de faire acheter par la France le daguerréotype à son inventeur, afin d'en « doter libéralement le monde entier ».

Le daguerréotype tombe ainsi dans le domaine public. Le succès est immédiat. En 1841 sont vendus à Paris plus de deux mille appareils et un demi-million de plaques. C'est le début de ce que les caricaturistes ont appelé la « daguerréotypomanie ». Mais les difficultés de manipulation conduisent Daguerre à organiser des séances de démonstration et, surtout, à publier un manuel, le premier du genre, paradoxalement intitulé Historique et description du daguerréotype et du diorama. L'ouvrage ne connaîtra pas moins de huit traductions et trente-neuf éditions en dix-huit mois.

Les premiers spectateurs des daguerréotypes s'émerveillaient de la grande précision et de la prodigieuse netteté de l'image. En effet, le daguerréotype est réalisé sur une plaque de cuivre, couverte d'argent plaqué. Ce support lustré présente une image sans grain, aux tonalités argentées, fines et nuancées. Inversée comme dans un miroir (défaut rapidement corrigé par l'adjonction d'un prisme), elle ne peut être regardée que sous un certain angle, à cause du reflet métallique qui en perturbe la vision. D'une extrême fragilité (Arago le compare aux ailes d'un papillon), le daguerréotype doit être encadré et  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Marc-Emmanuel MÉLON, « DAGUERRÉOTYPE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daguerreotype/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« DAGUERRÉOTYPE » est également traité dans :

LE DAGUERRÉOTYPE FRANÇAIS (exposition)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

L'organisation, au musée d'Orsay, d'une exposition majeure consacrée aux premiers temps de la photographie en France (Le Daguerréotype français. Un objet photographique, 13 mai-17 août 2003), présentée ensuite au Metropolitan Museum of Art de New York (22 septembre 2003-4 janvier 2004), illustre la place prise par cette institution dans l… Lire la suite
ART & SCIENCES

Écrit par :  Jean-Pierre MOHEN

Dans le chapitre "La révolution de l'image physico-chimique"  : …  soumis à une radiation. Son associé, Jacques Daguerre, diffuse à travers le monde le procédé du *daguerréotype (révélé le 19 août 1839 à l'Institut de France), utilisé d'abord pour reproduire les œuvres d'art et bientôt pour produire des œuvres proprement dites, portraits et paysages. Ces inventions aboutissent à la photographie, fondée sur la… Lire la suite
BISSON LOUIS AUGUSTE (1814-1876) et AUGUSTE ROSALIE (1826-1900)

Écrit par :  Gilles PLAZY

… *Louis Auguste Bisson réagit très rapidement quand il prend connaissance de l'invention du daguerréotype (1838). Jeune architecte au service municipal de Paris, très intéressé par la chimie, il se tourne aussitôt vers la photographie. Daguerre l'aurait peut-être formé lui-même. Son père, Louis François Bisson (1795-1865), petit fonctionnaire au… Lire la suite
BRADY MATHEW B. (1823 env.-1896)

Écrit par :  Universalis

…  du peintre William Page (1811-1885) et de l'artiste et inventeur Samuel F. B. Morse (1791-1872).* Il fabrique des boîtiers et des cadres de daguerréotypes, avant d'ouvrir son premier studio de daguerréotypes à New York, en 1844, puis un second à Washington quatre ans plus tard, et enfin un plus vaste établissement, pourvu d'une galerie, à New… Lire la suite
CALOTYPE

Écrit par :  Marc-Emmanuel MÉLON

… *Le calotype (du grec kalos, beau) est le nom forgé par W. H. F. Talbot pour désigner le procédé de photographie sur papier qu'il achève de mettre au point en 1840. Talbot en découvre le principe fondamental — le système négatif-positif toujours actuel — en 1835, bien avant que Daguerre ne fasse connaître, quatre ans plus tard, le procédé… Lire la suite
DAGUERRE LOUIS JACQUES MANDÉ (1787-1851)

Écrit par :  Hervé LE GOFF

…  accepte pour nouvel associé le fils du défunt, Isidore Niépce, mais continue seul ses recherches. *Sa découverte essentielle tient à l'action des vapeurs de mercure sur l'iodure d'argent formé par la lumière à la surface de la plaque. L'image est un positif, d'une grande finesse. Daguerre, qui vient de découvrir le principe toujours actuel d'une… Lire la suite
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

Écrit par :  François BRUNETÉric de CHASSEY UniversalisErik VERHAGEN

Dans le chapitre "Le portrait, genre américain par excellence"  : …  la grandeur dans l'invention du télégraphe. Morse fut aussi l'un des promoteurs américains du* daguerréotype, dont l'extraordinaire succès à partir de 1840 fut étroitement lié à l'aspiration des classes aisées et moyennes à disposer à leur tour de portraits, rendus moins chers et plus véridiques par cette nouvelle technique. Jusqu'à la fin du… Lire la suite
PHOTOGRAPHIE - Histoire des procédés photographiques

Écrit par :  Jean-Paul GANDOLFO

Dans le chapitre "Le daguerréotype"  : …  *À partir des travaux de Niépce, qui décède en 1833, Louis Jacques Mandé Daguerre poursuit une série d'expérimentations qui vont le conduire à l'invention du daguerréotype. Il apporte des améliorations significatives au niveau de l'optique, en particulier pour améliorer la luminosité des objectifs, domaine que Niépce avait négligé au profit de la… Lire la suite
PHOTOGRAPHIE (art) - Le statut esthétique

Écrit par :  Gérard LEGRAND

Dans le chapitre "Premières discussions, premiers errements"  : …  accepter en tant qu'art, tout en obéissant plus étroitement encore aux lois de ce même marché. *Il est symptomatique que le plus ancien daguerréotype subsistant aujourd'hui soit une « œuvre d'art » au deuxième degré ; Jacques Daguerre y a disposé des éléments qui symbolisent assez bien le bagage culturel qui pouvait être le sien, en dehors des… Lire la suite
LA PHOTOGRAPHIE EN FRANCE. TEXTES ET CONTROVERSES: UNE ANTHOLOGIE, 1816-1871, livre de André Rouillé

Écrit par :  Paul-Louis ROUBERT

Dans le chapitre "Le champ du débat"  : …  1839, où François Arago annonce devant l'Académie des sciences l'invention de la photographie, et *la prédominance jusqu'en 1850 de la technique artisanale du daguerréotype inventée par Louis Daguerre. On peut y voir un domaine inorganisé et éclaté autour d'une pratique encore marginale. La deuxième partie traite du développement en France des… Lire la suite
PROCÉDÉS PHOTOGRAPHIQUES - (repères chronologiques)

Écrit par :  Jean-Paul GANDOLFO

… de-Varennes (Saône-et-Loire), réalisée sur une plaque d'étain recouverte de bitume de Judée. * En France, le daguerréotype, procédé argentique de photographie sur métal mis au point par Louis Jacques Mandé Daguerre (1787-1851) à partir des recherches de Nicéphore Niépce, est présenté le 19 août par le député François Arago devant les… Lire la suite
SOUTHWORTH ALBERT SANDS (1811-1894) et HAWES JOSIAH JOHNSON (1808-1901)

Écrit par :  Universalis

…  à la peinture en dilettante. Indépendamment l'un de l'autre, ils décident d'étudier le procédé du *daguerréotype, introduit aux États Unis auprès de François Gouraud, formateur de l'invention de Louis Jacques Mandé Daguerre. En 1843, ils ouvrent ensemble un studio spécialisé dans le portrait, à Boston. Contrairement à la plupart des photographes… Lire la suite

Afficher la liste complète (12 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.