BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CROÛTE CONTINENTALE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par : Jean AUBOUINRené BLANCHETJacques BOURGOISJean-Louis MANSYBernard MERCIER DE LÉPINAYJean-François STEPHANMarc TARDYJean-Claude VICENTE

Dans le chapitre "L'Amérique centrale"  : … *L'Amérique centrale peut être subdivisée en Amérique centrale nucléaire, caractérisée par une croûte continentale, et en une Amérique centrale isthmique, à croûte de nature océanique… Lire la suite
2.  ARCHÉEN

Écrit par : Hervé MARTIN

Dans le chapitre "Distribution des terrains archéens"  : … La* répartition géographique de la croûte continentale primitive est extrêmement vaste : de grands ensembles, appelés boucliers ou cratons, se retrouvent sur tous les continents ( 2). Les roches les plus anciennes et qui affleurent sur de vastes surfaces (près de 3 000 km2) sont les gneiss d'Amitsôq au Groenland (photo 1). Il s'agit d'… Lire la suite
3.  ARGILES

Écrit par : Daniel BEAUFORTMaurice PAGEL

Dans le chapitre " Les argiles dans le cycle géologique de l'écorce terrestre"  : … , les minéraux argileux se diversifient selon que leur origine est détritique, hydrothermale ou sédimentaire *Dans la croûte continentale, le volcanisme qui combine chaleur, eau (d'origine magmatique et atmosphérique) et matière minérale réactive (cendres vitreuses) est très propice à la formation des argiles par voie hydrothermale. En condition… Lire la suite
4.  DÉRIVE DES CONTINENTS

Écrit par :  UniversalisJohn Tuzo WILSON

Dans le chapitre "Paléomagnétisme et expansion océanique"  : … les fosses océaniques et les jeunes chaînes de montagnes. Ces idées s'accordent avec le fait que la *croûte continentale, constituée de silicates légers et épaisse d'environ 30 kilomètres, flotte sur le manteau comme une écume. La croûte océanique, plus mince, ne représente que le manteau supérieur sensiblement modifié et peut donc être facilement… Lire la suite
5.  DÉRIVE DES CONTINENTS (modélisation numérique)

Écrit par : Nicolas COLTICE

Dans le chapitre "Les continents dans le système Terre"  : … en compte l'ensemble de la lithosphère, c'est-à-dire considérer aussi la partie mantellique qui agit comme la quille d'un navire pour *la croûte continentale. Son épaisseur est de 150 à 200 kilomètres, d'après la sismologie. En second, il faut considérer que la lithosphère continentale est moins dense que le manteau environnant : elle flotte dessus… Lire la suite
6.  GÉOCHIMIE

Écrit par : Marie-Laure PONS

Dans le chapitre "Les croûtes"  : … est dit « basique », avec des teneurs en silice (SiO2) inférieures à 52 p. 100. La *croûte continentale est, elle, essentiellement constituée de granites et de leurs équivalents métamorphiques, les gneiss. Elle présente une composition plus « acide », c'est-à-dire plus riche en silice et en alumine. À l'exception des carbonates d'… Lire la suite
7.  GRANITES ET RHYOLITES

Écrit par : Bernard BONINJean-Paul CARRONGeorges PÉDROMichel ROBERT

Dans le chapitre " Associations granitiques"  : … se formait uniquement par la cristallisation d'un magma provenant de la fusion partielle de la *croûte continentale. La prise en compte de vrais granites en milieu océanique (Islande, Kerguelen), où aucun fragment continental n'est connu, a relancé le débat à la lumière des nouvelles synthèses géodynamiques. La découverte, lors de dragages sur… Lire la suite
8.  HADÉEN

Écrit par : Hervé MARTIN

…  dans un magma de type granitique. Les granites étant les constituants quasi exclusifs de la *croûte continentale, il est possible d'affirmer que cette dernière a commencé à se former sur Terre dès 4,4 Ga et que sa genèse a continué tout au long de l'Hadéen. En se basant sur des bilans isotopiques, le volume de la croûte continentale engendré… Lire la suite
9.  INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

Écrit par : Philippe CADÈNEFrançois DURAND-DASTÈSGeorges MASCLE

Dans le chapitre "Constitution du bloc continental indien"  : … l'autre étant l'Australie) de la plaque indienne. Cet élément est constitué par une très ancienne *croûte continentale, affleurant dans le Sud, et masquée sous les alluvions des plaines du Gange et de l'Indus au nord et au nord-ouest. Les terrains les plus anciens, datés de plus de 3000 Ma (millions d'années), sont connus, au sud, dans le craton… Lire la suite
10.  ISOSTASIE, géologie

Écrit par : Anny CAZENAVE

…  d'expliquer les observations : les reliefs montagneux sont en général associés à un épaississement *crustal, résultat d'une compression latérale de la croûte sous l'effet des forces horizontales liées à la tectonique des plaques. En milieu océanique, deux types de compensation isostatique dominent : la compensation par variations latérales de… Lire la suite
11.  LITHOSPHÈRE

Écrit par : Marc DAIGNIÈRESAdolphe NICOLAS

Dans le chapitre "Propriétés de la lithosphère Composition de la lithosphère"  : … différentes, tant en composition (basaltique pour la croûte océanique et granodioritique pour la *croûte continentale) qu'en épaisseur (6 km pour la première et 30 km pour la seconde). Que savons-nous du manteau sous-jacent à chacune de ces croûtes ? Cette question est examinée plus en détail ci-dessous, mais on peut tenter d'apporter ici une… Lire la suite
12.  MAGMA TERRESTRE

Écrit par : Chrystèle SANLOUP

Dans le chapitre "Les magmas sont formés en profondeur"  : … lors du recyclage des éléments volatils en profondeur, comme les zones de subduction. Dans *le domaine continental, les magmas d'origine crustale, essentiellement granitiques, sont produits, par exemple, lors d'un épaississement crustal impliquant un excès de chaleur radiogénique, ou bien au contact d'un magma basaltique plus chaud intrusif… Lire la suite
13.  MARGES CONTINENTALES

Écrit par : Gilbert BOILLOT

Dans le chapitre "Le volcanisme"  : … sus-jacente. En fait, ce magmatisme des marges actives est le mécanisme principal de création de *croûte continentale aux dépens du manteau. En profondeur ou en surface, les magmas « nourrissent » la croûte en matériaux à composition continentale (les granodiorites sont les équivalents entièrement cristallisés des andésites), croûte qui s'… Lire la suite
14.  MÉTAMORPHISME

Écrit par : Christian NICOLLET

Dans le chapitre " Quelle est la situation thermique de la lithosphère ?"  : … du globe terrestre, la température (T) augmente avec la profondeur. Dans la partie superficielle de *la croûte continentale, la température augmente de 3 0C tous les 100 m. Cette augmentation de la température avec la profondeur peut être représentée par une courbe T = f(P), exprimée en degré par kilomètre, que l'on appelle le  Lire la suite
15.  MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

Écrit par : Jean AUBOUINMaurice MATTAUERJacques-Louis MERCIER

Dans le chapitre " La convergence des plaques et les types de chaînes de montagnes"  : …  km) est plus grande que sous les océans. La couche supérieure correspond, dans les continents, à *la croûte continentale (épaisse de 30 à 40 km) et, sous les océans, à la croûte océanique, épaisse seulement de 5 à 7 kilomètres. On passe de l'une à l'autre de façon progressive. Ces deux croûtes sont très différentes sous les sédiments superficiels… Lire la suite
16.  PROTÉROZOÏQUE

Écrit par : Janine BERTRAND-SARFATIRenaud CABY

… Néoprotérozoïque, de — 1 Ga à — 0,543 Ga (cf. figure). Durant cette longue période, le volume de la *croûte continentale terrestre s'accroît et un grand nombre de chaînes de montagnes s'édifient. Ces dernières ont depuis lors été arasées ou incorporées dans des chaînes plus récentes. L'étude des terrains protérozoïques passe aujourd'hui avant tout… Lire la suite
17.  SÉISMES ET SISMOLOGIE - Ondes sismiques

Écrit par : Michel CARA

Dans le chapitre "La sismicité"  : … des plaques. Dans les continents, les foyers de la majorité des séismes se trouvent dans la *croûte terrestre, typiquement entre 5 et 15 kilomètres de profondeur. En plus des frontières des plaques tectoniques bien identifiées dans les océans et les zones de subduction, de nombreux séismes se produisent dans des zones de déformation… Lire la suite
18.  SUBDUCTION

Écrit par : Jean AUBOUIN

Dans le chapitre "Subduction et collision"  : … est entraîné dans la subduction, celle-ci se bloque en raison de l'impossibilité pour la *croûte continentale, légère, de plonger profondément dans le manteau supérieur, plus dense. Le blocage de la subduction par la collision d'un continent ou d'un archipel continental constitue, au sens propre du terme, un « accident » tectonique marqué… Lire la suite
19.  TECTONIQUE DES PLAQUES

Écrit par : Jean AUBOUIN

Dans le chapitre "L'expansion océanique"  : … telle hypothèse ne pouvait s'appuyer que sur la certitude d'une différence de nature entre la *croûte continentale et la croûte océanique, qui fut démontrée par la géophysique. L'enregistrement des premières ondes des séismes proches, qui cheminent en profondeur, a montré des vitesses de propagation différentes dans l'une et dans l'autre… Lire la suite
20.  TECTONOPHYSIQUE

Écrit par : Jean AUBOUIN

Dans le chapitre "La notion de croûte océanique et de croûte continentale"  : … s'épaississant, sous la croûte des continents à vitesse plus lente. Ainsi sont nées les notions de *croûte continentale et de croûte océanique, de composition granitique moyenne pour la première, basaltique moyenne pour la seconde, en fonction de vitesses expérimentales reconnues, l'ensemble formant la croûte (ou « écorce »)… Lire la suite
21.  TERRE - La planète Terre

Écrit par : Jean AUBOUINJean KOVALEVSKYEvry SCHATZMAN

Dans le chapitre "Structure du globe terrestre"  : … croûte fit l'objet de précisions essentielles. D'une part, la croûte océanique est différente de la *croûte continentale, comme le montra Gutenberg en 1921 ; la première est « basaltique », la seconde « granitique », du moins en moyenne. D'autre part, la croûte continentale s'épaissit sous les chaînes de montagnes en une racine qui peut… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média