BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ZIMMERWALD CONFÉRENCE DE (1915)

L'Europe est en guerre depuis treize mois lorsque s'ouvre le 5 septembre 1915 à Zimmerwald, près de Berne, la première conférence socialiste internationale depuis l'effondrement de l'Internationale socialiste en août 1914. Les tentatives de renouer des liens internationaux ont été nombreuses ; elles venaient soit de partis socialistes de pays neutres ou non engagés dans le conflit (conférence italo-suisse de Lugano en septembre 1914 ; réunion des partis socialistes hollandais et scandinaves à Copenhague en janvier 1915), soit de minorités socialistes des pays en guerre, opposées à la politique d'Union sacrée et de collaboration de classe appliquée par la direction de leur parti ; ainsi Clara Zetkin, responsable du travail politique auprès des femmes au sein de l'Internationale, avait organisé en mars 1915 une conférence des femmes socialistes à Berne ; une conférence des Jeunesses socialistes l'avait suivie. Ces réunions dénonçaient certes le caractère impérialiste de la guerre, mais ne dépassaient pas un pacifisme « primaire » pour définir un programme de lutte contre la guerre ; elles n'en traduisaient pas moins une aspiration profonde à une coordination internationale des actions menées contre la « trahison » des dirigeants socialistes dans chaque pays. Devant les refus réitérés des responsables de l'Internationale de convoquer une réunion des instances exécutives, les partis italien et suisse prennent l'initiative de convoquer en Suisse tous les partis ou minorités socialistes à une conférence internationale. Lorsque celle-ci s'ouvre, trente-huit délégués sont présents, représentant l'Allemagne, la France (Merrheim, de la fédération C.G.T. de la métallurgie, et Bourderon, militant socialiste et dirigeant de la fédération C.G.T. du tonneau), l'Italie, la Russie, la Pologne, la Roumanie, la Bulgarie, la Suède et la Norvège, la Suisse ; les délégués anglais se sont vu refuser leur passeport.

La conférence procède tout d'abord à un tour d'horizon sur la situation des diverses […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ZIMMERWALD CONFÉRENCE DE (1915) » est également traité dans :

BOLCHEVISME

Écrit par :  Georges HAUPT

Dans le chapitre "Impérialisme et révolution"  : …  fractions socialistes européennes adversaires de l'« union sacrée ». En septembre 1915 se tient, à *Zimmerwald, en Suisse, la première conférence des socialistes internationalistes qui tentent de concerter leur action. Les bolcheviks y participent. Ils sortent de l'isolement sans gagner en audience. Sur trente voix, Lénine n'en obtient que sept.… Lire la suite
COMMUNISME - Histoire

Écrit par :  Annie KRIEGEL

Dans le chapitre "La victoire du bolchevisme"  : …  profitant de la proposition que lui font les socialistes suisses, il se réunit en terre neutre, à *Zimmerwald (1915). Il y a là quelques ressortissants français et allemands, mêlés à des militants neutres ou à des réfugiés politiques (parmi lesquels les Russes Martov, Trotski et Lénine). Tout aussi divisée sur les grandes options, une seconde… Lire la suite
GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

Écrit par :  Marc FERRO

Dans le chapitre "Le pacifisme"  : …  de Genève, « Au-dessus de la mêlée », fit croire au rayonnement de l'esprit internationaliste. * En réalité, il fallut attendre septembre 1915 pour que des pacifistes français acceptent de rencontrer des Allemands et de publier ensemble un appel contre la guerre. Ce manifeste de Zimmerwald fut un signal, peu y répondirent. Repris un an plus… Lire la suite
KIENTHAL CONFÉRENCE DE (1916)

Écrit par :  Paul CLAUDEL

… *La première conférence des socialistes opposés à la guerre s'était tenue à Zimmerwald, en septembre 1915. Malgré l'opposition de la direction de l'Internationale socialiste et des partis socialistes ralliés à la politique d'union sacrée, malgré la censure des gouvernements engagés dans le conflit, elle connaît un retentissement considérable ; en… Lire la suite
SOCIALISME - Les Internationales

Écrit par :  Madeleine REBÉRIOUX

Dans le chapitre "Aux origines de l'Internationale communiste"  : …  loin d'être partagée par tous les socialistes hostiles à la guerre et à l'Union sacrée : ni à la *conférence de Zimmerwald (sept. 1915), ni à celle de Kienthal (avr. 1916), le point de vue de Lénine ne l'emporte entièrement. La Commission socialiste internationale élue à Zimmerwald deviendra pourtant le premier noyau de l'Internationale… Lire la suite
TROTSKI LÉON (1879-1940) ET TROTSKISME

Écrit par :  Michel LEQUENNE

Dans le chapitre "La direction de la révolution d'Octobre"  : …  d'Allemagne et des Balkans. Lénine est en Suisse. Divisés encore sur des points secondaires à la *conférence de Zimmerwald (sept. 1915), dont Trotski rédigea le manifeste, ils n'allaient plus cesser de se rapprocher. Zimmerwald proclame la faillite de la IIe Internationale et jette les bases de la IIIe. Au redressement du… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média