BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

COMPLÉMENT, immunologie

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

Écrit par : Bernard HALPERNGeorges HALPERNSalah MECHERIJean-Pierre REVILLARD

Dans le chapitre "Type II : réactions cytotoxiques ou cytolytiques"  : … de ce type, on observe des lésions cellulaires directes liées à la présence des anticorps. Le *complément présent dans le sérum est le responsable réel de la lyse cellulaire. Deux éventualités peuvent se présenter : ou bien l'antigène est un constituant de la cellule et se trouve situé à sa surface, ou bien il est une substance étrangère,… Lire la suite
2.  ANTICORPS ET IMMUNITÉ HUMORALE

Écrit par : Gabriel GACHELIN

…  en retour les antigènes comme les molécules reconnues et neutralisées par les anticorps. *L'identification des anticorps circulant dans le sang devait permettre à Jules Bordet, en 1899, de définir le complément formé de molécules également circulantes qui aident les anticorps – ultérieurement identifiés (1937) comme des protéines… Lire la suite
3.  BORDET JULES (1870-1961)

Écrit par :  Universalis

… *Les recherches de Bordet sur la destruction des bactéries et des globules rouges dans le sérum sanguin, effectuées à l'Institut Pasteur, à Paris (1894-1901), sont généralement considérées comme constituant les débuts de la sérologie. En 1895, il montra que deux facteurs existant dans le sérum sont responsables de la rupture de la paroi de la… Lire la suite
4.  HISTOCOMPATIBILITÉ

Écrit par : Jean DAUSSETDavid GRAUSZ

Dans le chapitre "Classe III"  : … C'est dans ce locus que sont codés les facteurs du *complément (C2, B, C4A, C4B) et du TNF, tous solubles, qui fonctionnent d'une manière non spécifique pendant la réponse immunitaire. Il semble que certains de leurs produits, par exemple TNF, s'accumulent à la jonction entre lymphocytes B et T pour effectuer l'activation de la réponse immune. Les… Lire la suite
5.  IMMUNITÉ, biologie

Écrit par : Joseph ALOUFMichel FOUGEREAUDominique KAISERLIAN-NICOLASJean-Pierre REVILLARD

Dans le chapitre "Complément et protéines de la phase aiguë"  : … L'immunité humorale non spécifique repose essentiellement sur le système du *complément formé d'une vingtaine de protéines plasmatiques susceptibles d'être activées par protéolyse en cascade au contact de membranes. Certaines de ces protéines sont polymorphiques, et il existe des phénotypes déficitaires avec absence de synthèse de la molécule ou… Lire la suite
6.  IMMUNOCHIMIE - Réaction antigène-anticorps

Écrit par : Joseph ALOUF

Dans le chapitre "Affinité fonctionnelle"  : … nombreuses. Les phénomènes d'immunoprécipitation, d'agglutination et les réactions impliquant le *complément, pour ne citer que les plus courants bien que traduisant les réactions élémentaires sites anticorps-épitopes, ont des caractéristiques propres indépendantes de cette interaction. Ainsi, certains anticorps donnent bien lieu à des précipités… Lire la suite
7.  IMMUNOLOGIE

Écrit par : Joseph ALOUFPierre GRABAR

Dans le chapitre "La réactivité défensive"  : … Divers termes ont été utilisés pour désigner le facteur thermolabile : alexine, cytose, *complément. C'est finalement ce dernier nom qui a été retenu. Bordet a admis que ce facteur est formé par plusieurs constituants et qu'il comprend des actions enzymatiques, ce qui a été démontré seulement bien plus tard. Les observations de Bordet étaient en… Lire la suite
8.  IMMUNOPATHIES

Écrit par : Jean-François BACHJean-Claude BROUETClaude GRISCELLIPierre VERROUSTGuy-André VOISIN

Dans le chapitre "Déficits du système de complément"  : … On a décrit plusieurs déficits héréditaires touchant l'un des composés du *complément : C1, C2, C3, C7 notamment. Le défaut d'un des composés entraîne une anomalie d'activation du complément, dont on sait le rôle amplificateur dans les réponses immunes. Cette anomalie expose à des manifestations auto-immunes et à des infections. Un déficit… Lire la suite
9.  MACROPHAGES

Écrit par : Laurent DEGOS

… *Les macrophages sont de grandes cellules situées en sentinelle dans des « postes » toujours proches de l'extérieur du corps afin de capter et d'intercepter toute particule étrangère. Ils représentent donc des éclaireurs à l'affût, prêts à intercepter tout ennemi. Ils dérivent de la même cellule souche que les polynucléaires (lignée myéloïde… Lire la suite
10.  STREPTOCOQUES

Écrit par : Joseph ALOUF

Dans le chapitre "Paroi"  : … majeur du pouvoir antiphagocytaire implique le blocage, par la protéine M, de l'activation du *complément par la voie alterne, en interférant avec la fixation du fragment C3b du complément (étape clé de la phagocytose) à la surface des streptocoques. L'effet antiopsonisant résulte, d'une part, de la fixation du facteur H, l'une des protéines… Lire la suite
11.  XÉNOGREFFES

Écrit par : Louis-Marie HOUDEBINE

Dans le chapitre "Comment empêcher le rejet des xénogreffons ?"  : … possible de détruire certains éléments constitutifs d'un agent de la réponse immunitaire, le *complément, par des substances telles que le venin de cobra. Dans ces conditions, le rejet hyperaigu n'a effectivement plus lieu. Après le retour inévitable des anticorps naturels et du complément, le xénogreffon subit un rejet. De manière inattendue… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média