BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

COMPÉTENCE & PERFORMANCE, linguistique

Dans la terminologie de la grammaire générative, le comportement linguistique d'un locuteur est défini par un couple de concepts : compétence, ou savoir linguistique du locuteur, et performance, ou réalisation concrète de ce savoir linguistique dans des actes de communication, qu'il s'agisse d'émission (le sujet fait des phrases) ou de réception (le sujet comprend des phrases).

Si la compétence permet de produire des phrases selon un modèle de grammaticalité et de déceler dans les phrases émises par les autres les phrases agrammaticales, la performance consiste précisément à émettre ces phrases et à les recevoir. C'est dire que, comme la parole dans la terminologie saussurienne (par opposition à la langue), la performance constitue les données observables du comportement linguistique. La tâche du linguiste est alors d'élaborer un modèle de la performance linguistique, ce qui suppose qu'on cerne avec suffisamment de précision la notion d'acceptabilité, qui est du domaine de la performance : qu'est-ce qui fait qu'une phrase syntaxiquement bien formée est jugée acceptable ou non acceptable par un locuteur ? Sa longueur ? Le nombre trop élevé d'enchâssements ? Les réponses sont ici encore floues, car on ne peut se contenter de critères internes à la phrase elle-même : peuvent également jouer des considérations extrinsèques, comme la nature du message (oral, écrit), son support (journal, affiche publicitaire), etc., qui modifient la performance linguistique où sont en jeu à la fois locuteur et auditeur. La prise en compte de la performance définit peut-être deux domaines spécifiques de l'analyse linguistique : la psycholinguistique et la sociolinguistique. En ce sens, le parallèle entre performance et parole ne peut être mené très loin car, si la parole permet de décrire la langue dans la linguistique saussurienne, la grammaire générative essaie d'élaborer pour compétence et performance deux modèles distincts. S'il est vrai que l'une est déterminée par l'autre, elle l'est également par le contexte et par le locuteur, toutes choses qui, sans être niées, ne sont pas aussi nettement spécifiées chez Saussure.

Louis-Jean CALVET

Pour citer cet article

Louis-Jean CALVET, « COMPÉTENCE & PERFORMANCE, linguistique  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/competence-et-performance-linguistique/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« COMPÉTENCE & PERFORMANCE, linguistique » est également traité dans :

AGRAMMATICALITÉ

Écrit par :  Robert SCTRICK

… *Une phrase est réputée agrammaticale lorsqu'elle est incompatible avec les schèmes qui régissent la structure et le fonctionnement de la langue où elle est émise. En raison des différents niveaux où l'on peut se placer pour apprécier la manière dont un code est violé par une production de parole, il faut soigneusement distinguer des concepts qui… Lire la suite
CHOMSKY NOAM (1928- )

Écrit par :  Jean-Yves POLLOCK

Dans le chapitre "Le savoir linguistique"  : …  suffit à attribuer à la langue interne de tout locuteur des propriétés complexes et subtiles. *Chacun comprend et produit des phrases qu'il n'a jamais entendues : nos discours sont faits pour l'essentiel d'énoncés nouveaux dans l'histoire de notre langue. Nous segmentons les énoncés, y discernons des ambiguïtés de structure (cf. Jean aLire la suite
EMPHASE

Écrit par :  Robert SCTRICK

… *Procédure qui semble être le simple produit de la fantaisie du locuteur, et, comme telle, ne nécessiter aucun traitement particulier, l'emphase, ou accentuation au moyen de divers procédés phoniques, syntaxiques ou stylistiques, peut néanmoins faire l'objet d'une étude particulière, dans la mesure où elle fait porter une marque sur un énoncé, qu'… Lire la suite
GRAMMATICALITÉ

Écrit par :  Robert SCTRICK

… *Une bonne grammaire doit être capable de « projeter le corpus fini et toujours plus ou moins aléatoire des énoncés observés sur l'ensemble, qu'on présuppose infini, des phrases grammaticales », écrit N. Chomsky (Structures syntaxiques). Ce passage de l'induction à la projection ne peut se faire qu'au moyen d'un appareil… Lire la suite
LANGAGE PHILOSOPHIES DU

Écrit par :  Jean-Pierre COMETTIPaul RICŒUR

Dans le chapitre "La linguistique transformationnelle"  : …  La philosophie est intéressée à plus d'un titre par la grammaire générative. La distinction entre* « compétence » et « performance » remet en question celle de la langue et de la parole ou celle du système et du procès. En outre, la notion de compétence inclut le locuteur et l'intuition qu'il a de la grammaticalité de ce qu'il énonce ou de ce qu'… Lire la suite
LINGUISTIQUE - Théories

Écrit par :  Catherine FUCHS

Dans le chapitre "La grammaire chomskienne"  : …  linguiste travaille à partir de son intuition de sujet parlant, il cherche à établir les règles de *compétence intériorisées par tous les locuteurs de la langue, laissant au psychologue le soin de rendre compte des processus par lesquels ces règles du système sont mises en œuvre au niveau des performances effectives observables. Le modèle génératif… Lire la suite
MODÈLE

Écrit par :  Raymond BOUDONHubert DAMISCHJean GOGUELSylvanie GUINANDBernard JAULINNoël MOULOUDJean-François RICHARDBernard VICTORRI

Dans le chapitre "Les modèles internes"  : …  ne sont pas, dans la théorie chomskyenne, des données empiriques. En effet, Chomsky distingue la *performance des locuteurs d'une langue, dont relèvent les données empiriques, de leur compétence, qui définit la langue déjà comme un système intériorisé par les locuteurs, auquel ils s'efforcent de se conformer et qui est le… Lire la suite

Afficher la liste complète (7 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média