BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

COMÉDIE DE MOEURS

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  AUGIER ÉMILE (1820-1889)

Écrit par : Hélène LACAS

Représentant avec Dumas fils de la comédie sérieuse, Émile Augier est de ceux qui analysent avec lucidité les mœurs de leur époque. Après avoir passé son baccalauréat en philosophie, il entre chez un avoué mais sent que sa vocation est ailleurs. Admirateur et disciple de François Ponsard, partisan de « l'école du bon sens »… Lire la suite
2.  BENAVENTE JACINTO (1866-1954)

Écrit par : Bernard SESÉ

dramatique caractérisent son théâtre, dégagé de la grandiloquence d'un Echegaray. Témoin des mœurs contemporaines, sa représentation de la société, dont il perçut avec acuité les préjugés et les vices secrets, reste prudente, mais ne manque pas d'ironie. Il reçut, en 1922, le prix Nobel de littérature. Sa première pièce, El Nido Lire la suite
3.  BOULEVARD THÉÂTRE DE

Écrit par : Daniel ZERKI

Dans le chapitre "L'amour, le mariage, l'adultère"  : … Dans les genres sérieux, drame, comédie de mœurs, les femmes du Boulevard restent longtemps fidèles. En 1864, Alexandre Dumas fils met en scène un « ami des femmes » qui se sacrifie pour que celle qu'il convoite retrouve l'amour de son mari. La morale, après quelques larmes, quelques attendrissements, reste sauve. La Froufrou de Meilhac et Halévy (… Lire la suite
4.  BOURDET ÉDOUARD (1887-1945)

Écrit par : Antoine COMPAGNON

Auteur dramatique français, Édouard Bourdet fait ses débuts, en 1910, avec Le Rubicon. Mais pas plus cette pièce que L'Homme enchaîné (1923) ne connaissent le succès. La Prisonnière (1926) aborde un sujet difficile, la souffrance d'une femme damnée, et l'auteur le traite avec beaucoup d'… Lire la suite
5.  COMÉDIE

Écrit par : Robert ABIRACHED

Dans le chapitre "L'âge bourgeois"  : … En attendant, du vaudeville de Scribe, le théâtre bourgeois est passé en France à la comédie de mœurs d'Émile Augier, puis de Dumas fils, avec le dessein de peindre la société contemporaine telle qu'elle est : la question d'argent, les problèmes du couple, la prostitution, la morale sociale, voilà quelques-uns des principaux… Lire la suite
6.  DANCOURT FLORENT CARTON dit (1661-1725)

Écrit par : Jean MARMIER

Ancien élève des Jésuites, Dancourt se voue au théâtre. Il enlève et épouse, en 1680, la fille de l'acteur La Thorillière, qu'il devait rendre malheureuse par une inconduite notoire. Il joue à Lille, puis se crée, comme comédien, orateur de la troupe et auteur à succès, une situation prééminente à la Lire la suite
7.  DUMAS ALEXANDRE, dit DUMAS FILS (1824-1895)

Écrit par : Universalis

Un des fondateurs de la pièce à thèse, c'est-à-dire d'un drame bourgeois réaliste mettant en scène quelque problème social et suggérant des solutions, Dumas fils, enfant illégitime d'Alexandre Dumas père, avait hérité de ce dernier, mais dans un genre totalement différent, une grande fécondité littéraire. Son premier succès… Lire la suite
8.  ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

Écrit par : Henri FLUCHÈRE

Dans le chapitre "La comédie des humeurs"  : … par l'ampleur et la diversité de son œuvre, la foi en son génie et en sa mission. La comédie, il la veut « le miroir des mœurs, l'image de la vérité ». Son observation se fonde sur la vieille psychologie qui assigne aux quatre humeurs fondamentales (sang, phlegme, bile jaune et bile noire) un rôle capital dans le tempérament. Ainsi l'excès d'une… Lire la suite
9.  ETHEREGE sir GEORGE (1634-1692)

Écrit par : Alain LABROUSSE

Avec George Etherege, c'est un genre dramatique nouveau qui apparaît : la comédie de mœurs de la Restauration. La première comédie d'Etherege, La Vengeance comique ou l'Amour dans une cuve (The Comical Revenge or Love in a Tub), fut créée sur la scène du Lincoln's Inn Fields Theatre en… Lire la suite
10.  FEUILLET OCTAVE (1821-1890)

Écrit par : France CANH-GRUYER

Romancier attitré du monde élégant du second Empire et de la IIIe République. Après des études fort brillantes au collège Louis-le-Grand de Paris, couronnées de succès au Concours général, il commence son droit tout en travaillant pour le théâtre avec Paul Bocage. Il est rappelé dans sa Normandie natale auprès de son père… Lire la suite
11.  ITALIENS LES, théâtre

Écrit par : Bernard CROQUETTE

Les comédiens italiens qui, au xviie et au xviiie siècle, se sont, pendant deux longues périodes, installés en France, ont joué dans l'histoire de notre théâtre un rôle considérable. Dès le dernier tiers du xvie Lire la suite
12.  KLAPISCH CÉDRIC (1961-    )

Écrit par : René PRÉDAL

dialogues. Ces trois succès publics ayant fait du metteur en scène une valeur sûre de la comédie de mœurs, il se voit confier un gros budget pour une fable de science-fiction tournée dans le décor de Paris en 2070 recouvert par les sables où le septuagénaire Ako (J.-P. Belmondo) est mis face à face avec le jeune Arthur (R. Duris) qui est en fait… Lire la suite
13.  LABICHE EUGÈNE (1815-1888)

Écrit par : Hélène LACAS

Successeur direct de Scribe dans la tradition du vaudeville et dans les faveurs du public parisien, Eugène Labiche a régné en maître sur le théâtre comique durant le second Empire. Cette célébrité ne déteint pas sur sa vie (« trop heureuse pour que [sa] biographie soit intéressante », dit-il lui-même… Lire la suite
14.  LESAGE ALAIN-RENÉ (1668-1747)

Écrit par : Roger LAUFER

Dans le chapitre "Un écrivain de métier"  : … Turcaret. Les traitants (receveurs des finances), que la comédie attaquait, essayèrent de s'opposer à la représentation ; le duc d'Orléans ordonna aux comédiens de jouer. Si la satire des mœurs frôle un problème quasi politique, c'est qu'au su ou à l'insu de l'auteur elle s'insérait dans une campagne inspirée par le… Lire la suite
15.  MARIONNETTES

Écrit par : Paul-Louis MIGNON

Dans le chapitre "Types et mœurs populaires"  : … jeu des ombres ». Vers le xvie siècle, une comédie de mœurs, où la satire de l'actualité avait sa place, s'est organisée autour du type de Karagöz. Chauve, portant un haut bonnet, le ventre gros, bossu, brandissant un énorme phallus qui lui sert de matraque, fourbe, soumis à ses instincts de goinfrerie et de luxure, il est frondeur et raille… Lire la suite
16.  PORTO-RICHE GEORGES DE (1849-1930)

Écrit par : Claude BURGELIN

Auteur dramatique, dont les pièces ont pour thème majeur les difficultés et les conflits amoureux. Georges de Porto-Riche a été l'un des premiers auteurs à évoquer la vie sexuelle des couples qu'il mettait en scène. Avec Amoureuse (1891), interprétée par Réjane, et Le Passé (1897), il obtint de grands succès… Lire la suite
17.  ROJAS Y ZORRILLA FRANCISCO DE (1607-1648)

Écrit par : Bernard SESÉ

L'un des principaux dramaturges de l'époque de Calderón. Plusieurs de ses pièces furent jouées au palais royal. Rojas y Zorrilla a écrit quelque soixante-dix comedias et une quinzaine d'autos sacramentales dont El Rico Avariento (Le Riche Avare) et La Lire la suite
18.  SARDOU VICTORIEN (1831-1908)

Écrit par : Jacques PRÉVOT

Né dans une famille d'origine niçoise, d'un père professeur et passionné de lexicographie, Victorien Sardou fait lui-même de solides études et se consacrera sa vie durant à des recherches d'histoire érudites, en particulier sur Paris, ses monuments et ses musées. Ce goût secret illustre la diversité des talents de celui qu'on prendrait à tort pour… Lire la suite
19.  SHADWELL THOMAS (1642-1692)

Écrit par : Henri FLUCHÈRE

Né dans le Norfolk, Thomas Shadwell est étudiant à Gonville and Caius College (Cambridge), puis passe au Middle Temple (Londres). Selon la coutume des jeunes intellectuels, il voyage quelque temps sur le continent. À son retour, il prend le goût du théâtre et fait jouer sa première pièce, Les Amants maussades (The Lire la suite
20.  SHERIDAN RICHARD BRINSLEY (1751-1816)

Écrit par : Jean DULCK

Dans le chapitre "L'ambiguïté d'une œuvre"  : … Critique sa sûreté s'affirme. Les comédies de Sheridan sont dans la tradition de la comédie de mœurs, comedy of manners, héritée de la Restauration. En 1775, diverses influences, et surtout le sentimentalisme, avaient transformé l'atmosphère désinvolte et libertine de 1660 ; le théâtre produisait surtout des pièces édifiantes… Lire la suite
21.  SHIRLEY JAMES (1596-1666)

Écrit par : Universalis

Après avoir enseigné, Shirley devint ministre protestant puis se convertit au catholicisme… Lire la suite
22.  THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

Écrit par : Robert PIGNARRE

Dans le chapitre "Du siècle des Lumières à l'ère industrielle"  : … La comédie de mœurs, brillante et cynique dans l'Angleterre de la Restauration, puis, en France, de Regnard à Lesage, se laisse ensuite entraîner dans le courant de sentimentalité édifiante qui, à Londres, reflète le sérieux de la bourgeoisie puritaine, et, à Paris, la réaction contre l'immoralisme de cour. La vogue de la «  comédie larmoyante »… Lire la suite
23.  VAUDEVILLE

Écrit par : Hélène LACAS

A l'origine, au xve siècle, le vaudeville, ou vaudevire, du nom du lieu où il a pris naissance, est une chanson gaie et maligne. Jusqu'à la fin du xviiie siècle, moment où il se fond avec le courant de la chanson Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.