BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

COLOMBITE-TANTALITE

La tantalite, (Fe,Mn)Ta2O6, et la colombite (on écrit aussi columbite), ou niobite (Fe,Mn)Nb2O6 constituent une série de mélanges minéraux isomorphes : les colombo-tantalites. Les teneurs en colombo-tantalates, ou niobo-tantalates, et en ferromagnésiens varient beaucoup, et même à l'intérieur d'un gîte de petite dimension. À cette série on trouve quelquefois associés l'étain, le tungstène et le titane. L'uranium, l'yttrium et les terres rares sont toujours absents.

Ils ont une couleur noire à noir brunâtre, un éclat submétallique et ils laissent un trait brun à noir rougeâtre sur la porcelaine. Il est difficile de reconnaître la colombite et la tantalite d'après leur seul aspect extérieur. On peut facilement les confondre avec l'ilménite, la wolframite, l'orthite, la samarskite et autres colombo-tantalites riches en terres rares et en éléments radioactifs. Enfin, ils ne fondent pas au chalumeau et sont insolubles dans les acides.

Les minéraux de la série colombite-tantalite sont associés à des gisements de type magmatique acide. On les rencontre le plus souvent dans les filons pegmatitiques, en association à d'autres minéraux du stade final du processus de pegmatitisation. Les paragenèses les plus courantes sont : albite, quartz, muscovite, tourmaline, zircon ; la cassitérite et la wolframite sont fréquentes, la samarskite et la monazite plus rares. Ces minéraux sont stables dans la zone d'oxydation et se trouvent fréquemment dans les placers. Les gisements principaux sont ceux de Norvège (région de Moss, Fimbö et Kragerö). En France, on connaît de tels gîtes dans la région de Limoges.

Yannick LOZAC'H

Pour citer cet article

Yannick LOZAC'H, « COLOMBITE-TANTALITE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombite-tantalite/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« COLOMBITE-TANTALITE » est également traité dans :

OXYDES ET HYDROXYDES NATURELS

Écrit par :  Joseph BOLFA

Dans le chapitre "Groupe du rutile"  : …  3O6), avec un terme moyen entre ces trois minéraux, la struvérite ; *la série, de même composition chimique mais de structure « brookite », tantalite-columbite (ou niobite), minerais de niobium et de tantale qui se trouvent généralement dans les filons pegmatitiques stannifères et auxquels on peut… Lire la suite
TANTALE ET NIOBIUM

Écrit par :  Robert SYRE

Dans le chapitre " Métallurgie"  : …  les plus riches en tantale ; les plus riches en niobium sont les pyrochlores et les colombites ; *les minerais contenant des proportions voisines de Ta et de Nb sont dénommés colombo-tantalites ou tantalo-colombites (ou coltan, qui contient aussi un peu d’uranium). Les principaux gisements se situent dans les pays suivants : Brésil (pyrochlores… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média