BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CHRONIQUES et LA PRINCESSE DU SANG (J.-P. Manchette)

En 1995, un an après la mort de Jean-Patrick Manchette, Doug Headline et François Guérif ont fait paraître aux éditions Rivages (collection Rivages/Thriller) le texte de son roman inachevé La Princesse du sang, avec une Préface très bien documentée de Doug Headline ; ils publiaient en même temps un volume de Chroniques (collection Rivages/Écrits noirs), réparties sur presque vingt années et que l'auteur de La Position du tireur couché avait données à la presse, essentiellement aux revues Polar et Charlie Mensuel. On aurait pu craindre qu'une telle recollection ne constituât qu'un catalogue de nouveautés vieilles de quinze ans, un corpus d'archives mortes. Il n'en est rien. Manchette use de cette tribune pour rendre compte, dans un style nerveux et économe de ses moyens, de l'actualité du roman policier, pour analyser en profondeur le genre et son succès, pour en établir l'histoire et la poétique. L'influence manifeste du situationnisme, l'interférence permanente de l'actualité du « polar » et d'une critique radicale de la vie quotidienne rendent passionnantes ces Chroniques, qui posent les bonnes questions sur le champ littéraire, les modèles esthétiques dominants d'une époque, les liens complexes des écrivains en situation, les rapports entre leurs œuvres et leurs publics.

Article après article, avec des livraisons plus nombreuses entre 1979 et 1982, Manchette opère des distinctions fortes dans la catégorie floue du roman policier. Il perçoit trois branches dans un genre dont le seul et fragile élément fédérateur serait le récit d'une histoire criminelle. Le roman à énigme, dont les pères fondateurs sont Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle et leurs continuateurs britanniques comme Agatha Christie, présente aux lecteurs un crime que le détective privé s'emploie à élucider. Le roman à suspense, le thriller, propose l'angoisse, la peur comme pacte de lecture ; Manchette le refuse moins brutalement que le roman à énigme – il apprécie Patricia Highsmith par exemple –, m [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Michel P. SCHMITT, « CHRONIQUES et LA PRINCESSE DU SANG (J.-P. Manchette)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chroniques-la-princesse-du-sang/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.