BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CHEFFERIE

2.  Système du « big man » et chefferie en Océanie

La réflexion sur les systèmes politiques océaniens reste dominée par un retentissant article de Marshall Sahlins (1963), qui, plusieurs fois republié et devenu un classique, oppose le système dit du big man, caractéristique de la Mélanésie, où le statut de chef s'acquiert par des efforts personnels, et la chefferie polynésienne, où la qualité de chef est déterminée à l'avance par l'hérédité et par l'ensemble du système social. Certes, il s'agit de types idéaux, simplifiés à l'extrême, qui ne donnent qu'une faible idée de la complexité des systèmes et de l'ampleur de leurs variations régionales. Mais ce modèle, qui met en relief des différences de structure réelles, reste valable pour une approche générale.

L'usage, qui a consacré l'emploi du terme « chefferie » pour faire référence aux entités politiques océaniennes (à l'exception des sociétés aborigènes d'Australie), comporte une part d'arbitraire. Car, comme l'écrivait Georges Balandier, « la frontière entre les systèmes politiques à chefferie et les systèmes monarchiques n'est pas encore rigoureuse ». L'usage paraît être fondé sur des critères implicites assez flous : exiguïté spatiale de ces microcosmes insulaires océaniens, qui, même lorsqu'ils atteignent une certaine superficie (en Mélanésie, surtout), restent fragmentés en une mosaïque tribale et linguistique ; faiblesse des effectifs contrôlés par un même pouvoir politique ; inexistence ou faible différenciation, à de très rares exceptions près, de l'appareil gouvernemental.

Le système mélanésien du big man est une institution typiquement océanienne. Les sociétés mélanésiennes se caractérisent par la multiplicité de groupes sociaux de statut égal et d'effectifs faibles (de 70 à 300 personnes, exceptionnellement de 2 000 à 3 000 chez les Chimbu de Nouvelle-Guinée), capables de vivre en autosuffisance économique et politique – groupes de parenté et de résidence formant un village ou des hameaux. Dans ces communautés, le

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  4 pages…

 

Pour citer cet article

Jean-Claude PENRAD, Henri LAVONDÈS, « CHEFFERIE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chefferie/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« CHEFFERIE » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Civilisations traditionnelles
Dans le chapitre "Civilisation des greniers"
AFRIQUE NOIRE (Arts) - Un foisonnement artistique
Dans le chapitre "La zone guinéenne"
AYMARAS
Dans le chapitre "L'histoire et les structures des Aymaras"
BAMBARA
Dans le chapitre "Une identité sociale relative"
BAMILÉKÉ
Dans le chapitre "Valeurs sociales"
BANTOU
Dans le chapitre "Histoire et mythe"
BAOULÉ
Dans le chapitre "L'organisation sociale"
CAHOKIA
Dans le chapitre "Une société segmentée"
CAMEROUN
Dans le chapitre "Les débuts de la pénétration européenne"
CLASTRES PIERRE (1934-1977)
GABON
Dans le chapitre "Avec l'avènement des Temps modernes (1471-1839) : l'ouverture au monde extérieur"
GROUPE SOCIAL
Dans le chapitre "Les rapports de filiation"
GUINÉE
Dans le chapitre "Fonctionnement du système colonial"
HUNZA ou BURUSHO
INCAS
Dans le chapitre "Les chefferies et leur organisation"
LOYAUTÉ ARCHIPEL DES
MOOSE ou MOSSI
Dans le chapitre "Le système politique"
NOUVELLE-CALÉDONIE
Dans le chapitre "Une organisation sociale à fondement agraire"
NOUVELLE-ZÉLANDE
Dans le chapitre "Organisation sociale et politique"
OCÉANIE - Ethnographie
Dans le chapitre "La chefferie polynésienne"
OROMO
Dans le chapitre "Les Oromo dans l'histoire éthiopienne"
PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE
Dans le chapitre " L'émiettement géographique, linguistique et culturel des populations"
POLITIQUE - Le pouvoir politique
Dans le chapitre "Degrés et modes d'organisation"
POLYGAMIE
Dans le chapitre "Symbole des alliances politiques"
POLYNÉSIE FRANÇAISE
Dans le chapitre " Le souvenir d'une civilisation agraire très structurée"
PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud
Dans le chapitre "Les royaumes et confédérations des Andes centrales"
RÈGNE DE CHAKA, FONDATEUR DU ROYAUME ZOULOU
TCHAD
Dans le chapitre "L'époque précoloniale"
TEKE ROYAUME
THAÏ
Dans le chapitre "Caractères socioculturels"
TIKOPIA
TIMOR ORIENTAL
Dans le chapitre "Une grande diversité en dépit d’un territoire relativement limité"
TRIBU
Dans le chapitre "L'équivalence structurale des segments est-elle un trait commun à toutes les sociétés tribales ?"

Afficher la liste complète (33 références)

  

Voir aussi

BIG MAN    MÉLANÉSIE    MÉLANÉSIENS    POLYNÉSIENS    MARSHALL SAHLINS    TAHITI

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.