BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CELLULOSE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  BAÏKAL LAC

Écrit par : Laure ARJAKOVSKYPierre CARRIÈRE

Dans le chapitre "Des décennies de pollution"  : … soviétiques exploraient le lac pour étudier la possibilité d'implanter une usine de cellulose. Les officiels étaient convaincus qu'en mélangeant la pulpe des pins à l'eau du lac, claire comme le cristal et pratiquement déminéralisée, on obtiendrait une cellulose de haute qualité, destinée à la fabrication des pneus d'avion. Cela ne manquerait pas… Lire la suite
2.  BIOCARBURANTS ou AGROCARBURANTS

Écrit par : Jean-Paul CHARVETAnthony SIMON

Dans le chapitre "Les filières de troisième et de quatrième génération "  : … plantes entières non alimentaires (miscanthus, switchgrass...), de bois et de résidus (paille, déchets forestiers…). Elle utilisera la cellulose et la lignine des plantes (d’où le nom de filière ligno-cellulosique). Son bilan en CO2 est plus favorable. Sa production industrielle à grande échelle pourrait débuter vers 2020… Lire la suite
3.  BOIS

Écrit par : Marie Elisabeth BORREDONÉdouard BOUREAUXavier DÉGLISECarlos VACA-GARCIA

Dans le chapitre "Les substances macromoléculaires"  : … Les proportions et la structure chimique de la lignine et des hémicelluloses varient chez les conifères et les feuillus, alors que la cellulose a une composition identique pour toutes les espèces… Lire la suite
4.  CALLOSE

Écrit par : Jacques DAUTA

Polyglucoside formé, comme la cellulose, par la polymérisation du glucose, mais qui diffère de la cellulose par le type de liaison des monomères glucose entre eux. La callose est une substance insoluble dans l'eau, l'alcool, et dans la liqueur de Schweitzer (solvant de la cellulose). On la trouve dans la paroi des cellules des algues rouges où elle… Lire la suite
5.  COLORANTS

Écrit par : Daniel FUES

Dans le chapitre "Données économiques"  : … et, enfin, les réactifs, encore peu employés sur cette fibre. En ce qui concerne les fibres cellulosiques, l'évolution est plus marquante, car les proportions dans les différentes classes de colorants utilisés pour teindre le coton ont nettement varié au cours des années quatre-vingt ; on assiste en particuler à une utilisation croissante des… Lire la suite
6.  CORMOPHYTES ou EMBRYOPHYTES ou ARCHÉGONIATES

Écrit par : Édouard BOUREAU

Dans le chapitre "Les tissus de soutien"  : … cellules vivantes dont la membrane, très épaissie, a été l'objet d'une hypersécrétion de cellulose. Dans certains cas, la cellulose est à l'état pur, mais elle peut s'accompagner de composés pectiques dont la présence confère aux parois des collocytes la faculté d'absorber l'eau en grande quantité ; elle explique aussi le fait qu'une déshydratation… Lire la suite
7.  DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

Écrit par : Georges DUCREUXHervé LE GUYADERJean-Claude ROLAND

Dans le chapitre "Croissance et morphogenèse cellulaires"  : … nature pectique et hémicellulosique, et la charpente fibrillaire, constituée surtout de cellulose. La cellulose forme de longues microfibrilles de 2 à 4 nanomètres de diamètre constituées de faisceaux parallèles de chaînes non ramifiées de glucose β liés en 1-4. Ces chaînes de glucose sont unies entre elles par de nombreuses liaisons hydrogène… Lire la suite
8.  GLUCIDES

Écrit par : Jean ASSELINEAUCharles PRÉVOSTFraidoun SHAFIZADEHMelville Lawrence WOLFROM

Dans le chapitre "Glycolyse (voie des trioses)"  : … ne synthétisant pas les cellulases, enzymes qui catalysent l'hydrolyse de la cellulose (principal constituant des tissus végétaux) en glucose, ne peuvent pas tirer l'énergie potentielle contenue dans le matériel végétal cellulosique (herbe, fourrage). Pour pallier ce désavantage d'un régime herbivore, ils vivent en symbiose Lire la suite
9.  LEVURES

Écrit par : Jacques BOIDINUniversalisJean-Bernard FIOLSimone PONCET

Dans le chapitre "Agro-industrie"  : … Les produits cellulosiques qui nécessitent, comme dans le cas de l'amidon, un prétraitement hydrolytique destiné à libérer les monomères glucidiques de la cellulose. Cela implique l'intervention de cellulases produites essentiellement par des moisissures du genre Aspergillus ou Trichoderma ou la réalisation… Lire la suite
10.  MACROMOLÉCULES

Écrit par : Michel FONTANILLEYves GNANOUMarc LENG

Dans le chapitre "Modification chimique des composés macromoléculaires"  : … C'est par modification chimique que les premiers polymères industriels, autres que naturels, ont été produits. En 1846, la nitration de la cellulose a conduit à un polymère artificiel (la nitrocellulose) dont les applications sont encore nombreuses de nos jours et qui, dès 1848, servait de base au Celluloïd (nom déposé d'une matière plastique… Lire la suite
11.  PAPIER

Écrit par : Gérard COSTE

Dans le chapitre "Mise au point des procédés chimiques"  : … par les travaux des chimistes de l'époque, dont le français Anselme Payen (1795-1871), qui montre que toutes les cellules végétales contiennent une substance blanche et fibreuse, chimiquement identique au coton des chiffons : la cellulose, nommée ainsi car constituant l'essentiel de la membrane des cellules végétales… Lire la suite
12.  PAROI CELLULAIRE

Écrit par : Didier LAVERGNE

d'une paroi pectocellulosique. La paroi pectocellulosique est progressivement déposée, par couches successives, autour de la cellule, qui est donc peu à peu revêtue par des strates moléculaires principalement constituées de cellulose, s'agençant en microfibrilles visibles sur les coupes ultrafines en microscopie électronique… Lire la suite
13.  PAYEN ANSELME (1795-1871)

Écrit par : Jacqueline BROSSOLLET

Chimiste français né et mort à Paris. Après avoir suivi les cours d'Eugène Chevreul, de Louis J. Thenard et de Nicolas L. Vauquelin, Anselme Payen est reçu à l'École polytechnique en 1814, mais son père préfère lui confier immédiatement la direction de sa fabrique de sucre de betterave. Resté seul à la tête de l'entreprise en 1825, il modernise les… Lire la suite
14.  PLASTIQUES

Écrit par : Pierre LASZLO

Dans le chapitre "Un premier âge"  : … trouva en 1856 un ersatz, la Parkesine. Elle est faite de cellulose traitée par de l'acide nitrique – un « collodion » –, et l'incorporation d'éthanol (l'alcool ordinaire) comme solvant la rendait plastique. Cet ivoire artificiel valut à Parkes la renommée. Daniel Spill (1832-1887), qui fabriquait des imperméables pour… Lire la suite
15.  TEXTILE

Écrit par : Eugène AMOUROUXJean-Yves DRÉANClaude FAUQUEAndré PARISOTMarc RENNERRichard A. SCHUTZ

Dans le chapitre "Fibres artificielles"  : … La matière première de base est essentiellement la cellulose extraite des bois résineux ou feuillus, en particulier le hêtre, par des procédés s'apparentant à ceux qui sont utilisés pour les pâtes à papier. Hormis la cellulose, les protéines extraites de la caséine du lait ou des tourteaux de plantes oléagineuses (arachide, maïs Lire la suite
16.  TISSUS VÉGÉTAUX

Écrit par : Jean-Claude ROLAND

Dans le chapitre "Histogenèse"  : … de ces cellules sont dues à l'organisation des parois formées de nombreuses strates de cellulose enrobées dans une matrice plastique. Celle-ci permet aux microfibrilles de cellulose de glisser les unes contre les autres de façon coordonnée, de sorte que les parois des collocytes sont résistantes – notamment aux tractions et aux flexions – et en… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.