BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BUENOS AIRES

1.  Ville cosmopolite

Longtemps, Buenos Aires est apparue comme une ville singulière en Amérique latine. À la fois proche et distante de l'Europe, c'est à sa situation sur la rive ouest de l'estuaire du río de la Plata, au cœur d'une des plus riches plaines agricoles du monde, qu'elle doit son destin particulier. Comparée à Mexico ou à Lima, la ville demeure, durant toute la période coloniale, de taille modeste (44 000 habitants en 1810, à la veille de l'indépendance). Petit port de contrebande au site médiocre, élevé au rang de capitale de la vice-royauté du Río de la Plata en 1776, Buenos Aires ne prend véritablement son essor qu'avec la mise en place du modèle agro-exportateur (1880-1930). En effet, la fulgurante révolution agricole dans les Pampas insère l'Argentine dans les échanges commerciaux atlantiques. Proclamée capitale fédérale en 1880, la ville s'érige en lieu d'accumulation de la richesse pampéenne.C'est alors que le port est réaménagé dans le prolongement de la place de Mai, à Puerto Madero (1897), pour devenir le débouché des blés et des viandes exportés vers l'Europe, et la porte d'entrée des vagues d'immigrants venus « faire l'Amérique ». À l'instar de New York, Buenos Aires devient une grande ville cosmopolite, une sorte de Babel du Nouveau Monde. Comme elle retient plus du tiers des 6 millions d'étrangers – Italiens, Galiciens, rusos (juifs) et turcos – qui débarquent dans le pays entre 1870 et 1930, la capitale devient le creuset d'une culture propre : une langue née du mélange de l'italien dialectal et de l'espagnol, le cocoliche ; un argot parlé dans les nouveaux faubourgs, le lunfardo ; une musique typique, le tango. En 1914, avec 1,5 million d'habitants, dont la moitié sont nés à l'étranger, c'est la ville la plus peuplée de l'Amérique latine, jusqu'à ce que Mexico, en 1960, puis São Paulo, en 1970, la dépassent.

[...]
1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

 

Pour citer cet article

Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, « BUENOS AIRES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/buenos-aires/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« BUENOS AIRES » est également traité dans :

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle
Dans le chapitre "Le régionalisme, le réalisme et le néo-constructivisme"
ARGENTINE
Dans le chapitre "Les mutations sociales"
COPPOLA HORACIO (1906-2012)
MITRE BARTOLOMÉ (1821-1906)
PLATA LA
PLATA RÍO DE LA
ROSAS JUAN MANUEL DE (1793-1877)
TEATRO COLÓN, Buenos Aires

Afficher la liste complète (8 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.