BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BUDGET DE L'ÉTAT

Depuis sa prévision jusqu'au contrôle de son exécution en passant par son adoption, le budget est un élément essentiel de la puissance étatique. Déterminant la capacité de financement de l'action de l'État, il fut au cœur des conflits entre l'exécutif et le législatif lors de la formation du régime parlementaire. Le terme est actuellement abandonné par le droit positif français qui lui préfère l'expression « loi de finances de l'année ». Celle-ci est restée longtemps définie sous la Ve République par l'article 2 de l'Ordonnance du 2 janvier 1959 portant loi organique relative aux lois de finances : « La loi de finances de l'année prévoit et autorise, pour chaque année civile, l'ensemble des ressources et des charges de l'État. » La loi organique relative aux lois de finances (L.O.L.F.) du 1er août 2001 qui s'est substituée à cette ordonnance en donne une nouvelle définition : « les lois de finances déterminent, pour un exercice, la nature, le montant et l'affectation des ressources et des charges de l'État, ainsi que l'équilibre budgétaire et financier qui en résulte ». Cette dernière définition, comme la précédente, comporte quelques lacunes et ne laisse pas percevoir l'évolution profonde qui s'est produite en matière budgétaire depuis le xixe siècle.

Le xixe siècle, dominé par la philosophie libérale, prônait la neutralité des finances publiques. Non seulement le budget ne devait pas avoir d'effets économiques perturbateurs des « équilibres naturels », mais il ne s'inscrivait pas dans la ligne d'une quelconque planification économique et financière alors inexistante. Le droit budgétaire de l'époque avait pour objectif essentiel de permettre au Parlement un contrôle efficace sur le gouvernement, aussi bien dans le domaine financier proprement dit que dans les autres secteurs politiques pour lesquels il accordait ou refusait des crédits.

À l'heure actuelle, ce premier objectif subsiste bien, mais il n'est plus le seul. Dans la plupart des pays, sous l'effet des cri [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  10 pages…

 

Pour citer cet article

GAUCHER, FERRETTI, « BUDGET DE L'ÉTAT  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/budget-de-l-etat/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« BUDGET DE L'ÉTAT » est également traité dans :

CHINE - Économie

Écrit par :  Françoise LEMOINE

Dans le chapitre "Système fiscal et protection sociale"  : …  Dans un premier temps, les réformes ont entraîné une contraction des recettes de l'État dont le poids dans le P.I.B est passé de 30 p. 100 en 1980 à 12 p. 100 en 1994. La réforme de 1994 a inversé la tendance en créant de nouveaux impôts et en renforçant l'administration fiscale centrale. Les recettes atteignent 22 p. 100 du P.I.B en 2011. Mais le… Lire la suite
COMPTABILITÉ PUBLIQUE

Écrit par :  Jean-Claude MAITROT

On peut définir, d'une manière générale, la comptabilité publique comme l'ensemble des règles juridiques et des systèmes comptables qui gouvernent et retracent les opérations financières des organismes publics. Les règles juridiques déterminent les agents compétents pour autoriser ces opérations, les exécuter et en assurer le contrôle. Elles… Lire la suite
COUR DE DISCIPLINE BUDGÉTAIRE & FINANCIÈRE

Écrit par :  Jean-Claude MAITROT

Instituée par la loi du 25 septembre 1948 afin de combler une lacune dans l'ensemble des contrôles exercés sur l'exécution du budget, la Cour de discipline budgétaire et financière est une juridiction particulière chargée de sanctionner les irrégularités budgétaires et les infractions aux règles de la Lire la suite
COUR DES COMPTES

Écrit par :  Jean-Claude MAITROT

Créée par la loi du 16 septembre 1807, héritière de la Curia regis médiévale, des chambres des comptes de l'Ancien Régime, du Bureau puis de la Commission de la comptabilité mis en place par la Constituante et la Convention, consacrée enfin par les Constitutions de 1946 et de 1958, la Cour des comptes est un organe juridictionnel relevant de l'… Lire la suite
DÉFICIT BUDGÉTAIRE

Écrit par :  Élisabeth VESSILLIER

Il y a déficit budgétaire quand le volume des charges est supérieur à celui des ressources. On distingue le déficit budgétaire ex ante, qui est le solde négatif d'une loi de finances, laquelle « prévoit et autorise, pour chaque année civile, l'ensemble des ressources et des charges de l'État », et le déficit ex Lire la suite
DETTE PUBLIQUE

Écrit par :  Jean-Marc DANIEL

Dans le chapitre " Du flux au stock"  : …  Le ratio dette/P.I.B. ne peut croître indéfiniment. Certes, l'État, qui est éternel, a adopté comme principe comptable de ne pas inscrire dans ses budgets de crédits pour le remboursement de la dette (ce remboursement est appelé l'amortissement), mais il est obligé de prévoir de quoi verser les intérêts. Plus le volume de dette est important et… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2013 : une croissance mondiale apathique

Écrit par :  Axel MARMOTTANT

Dans le chapitre "Faible croissance aux États-Unis "  : …  à la réforme de la santé défendue par Barack Obama, étant encore en vigueur en 2013. Au cours de l’année, l’activité et la confiance des entreprises pâtissent en outre de la stratégie du « mur budgétaire » de l’opposition républicaine, qui refuse de voter le budget et provoque en octobre la fermeture de tous les services publics fédéraux pendant… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2012 : le monde dans la crise

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Croissance sans éclat aux États-Unis"  : …  De plus, la confiance des entreprises a pâti de la menace du « mur budgétaire » qui a plané jusqu'au dernier jour de l'année sur l'administration de Barack Obama, tout juste réélu. Cette expression désigne le coup de massue budgétaire qui menaçait de se produire au début de 2013 si aucun accord sur le budget fédéral n'était trouvé entre la Maison-… Lire la suite
EMPRUNT PUBLIC

Écrit par :  Jean-Claude MAITROT

Longtemps considéré comme un procédé nocif auquel l'État ne devait avoir recours qu'exceptionnellement, l'emprunt occupe, aujourd'hui, une place importante, aux côtés du prélèvement fiscal, parmi les recettes publiques. Traditionnellement défini comme une prestation pécuniaire versée, en principe, à titre volontaire, en vertu d'un… Lire la suite
EURO

Écrit par :  Agnès BÉNASSY-QUÉRÉ

Dans le chapitre " Les contraintes de l'euro"  : …  la demande, et dans le second, à l'activer. Pour cela, le gouvernement peut utiliser le budget : réduire les dépenses (ou relever les impôts) pour calmer la demande, augmenter les dépenses (ou réduire les impôts) pour l'activer. Mais la banque centrale peut aussi intervenir, en relevant le coût des crédits (pour freiner la consommation et l'… Lire la suite
FINANCES PUBLIQUES

Écrit par :  Élisabeth VESSILLIER

L'expression « finances publiques » désigne à la fois les fonds relevant des diverses activités publiques et la science qui s'y rapporte. Exprimée au xixe siècle par le baron Louis, par Léon Say et par d'autres financiers, celle-ci manifestait par ses maximes le souci de l'État libéral de limiter au… Lire la suite
IMPASSE BUDGÉTAIRE

Écrit par :  Jean-Claude MAITROT

Le terme d'impasse a fait son apparition dans le vocabulaire budgétaire et financier dès 1949 et a été admis officiellement par les budgets français pendant de nombreuses années jusqu'à sa condamnation définitive par le Premier ministre Maurice Couve de Murville qui lui reprochait d'évoquer une « rue sans issue ». En réalité, l'expression « impasse… Lire la suite
IMPÔT - Politique fiscale

Écrit par :  Jean-Marie MONNIER

la part des économistes que de celle des pouvoirs publics. Si l'on définit la politique budgétaire au sens large comme l'ensemble des actions menées par les décideurs publics ayant un support financier, qu'il s'agisse de dépenses ou de recettes, la politique fiscale n'est alors que l'une des dimensions de cet ensemble. Or, durant la période du… Lire la suite
ITALIE - La vie politique depuis 1945

Écrit par :  Geneviève BIBES E.U.Marc LAZAR

Dans le chapitre "L'action courageuse du gouvernement Amato"  : …  qui s'abat sur le pays en été et surtout en automne de 1992 oblige donc le gouvernement à des choix douloureux. La lire est dévaluée le 13 septembre 1992, et, le 17, elle sort du système monétaire européen. En même temps, une manœuvre économique draconienne est engagée pour la récupération par le budget de l'État de 93 000 milliards de lires… Lire la suite
JUSTICE - Les institutions

Écrit par :  Loïc CADIET

Dans le chapitre "L'État et le budget de la justice"  : …  Nous avons déjà dit la faible part que représente le budget de la justice dans le budget général de l'État, même si l'accroissement de cette part est devenue une priorité depuis les années 1980 (cf. tableau). Pour les amateurs de chiffres, précisons qu'entre 1991 et 2007 les crédits accordés au ministère de la Justice… Lire la suite
KENNEDY JOHN FITZGERALD (1917-1963)

Écrit par :  Serge HURTIG

Dans le chapitre "Rendre son dynamisme à l'économie"  : …  Kennedy est persuadé qu'on peut insuffler à l'économie un plus grand dynamisme par une gestion plus audacieuse, tournant le dos à des dogmes tels que celui de l'équilibre budgétaire annuel, cher aux banquiers et à certains dirigeants de grandes entreprises. Il veut pratiquer temporairement une politique de déficit budgétaire systématique, lutter… Lire la suite
LOIS DE PROGRAMME

Écrit par :  Jean-Claude MAITROT

Apparues sous la IIIe République afin de permettre la réalisation d'investissements de grande ampleur, les lois de programme sont destinées à étendre les perspectives financières de l'État au-delà du cadre annuel… Lire la suite
LOUIS JOSEPH DOMINIQUE baron (1755-1837)

Écrit par :  Michel BRUGUIÈRE

Né à Toul, cadet d'une famille de robe (son père était avocat au Parlement de Metz), Louis a connu successivement trois carrières : aventurier ecclésiastique, fonctionnaire des Finances, homme politique. Une haute protection donne à cette triple carrière son unité, celle de Talleyrand, son cadet de trois ans, mais son patron dès 1785 (il le servira… Lire la suite
RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Écrit par :  Pierre PAPON

Dans le chapitre "Le cas de la France"  : …  et de procéder aux arbitrages budgétaires dans le cadre du budget civil de R&D. Il faut ajouter que, depuis 2006, la loi organique relative aux lois de finances (L.O.L.F.) a fixé un nouveau cadre budgétaire aux actions publiques et en particulier aux budgets de la recherche des universités et organismes publics, qui sont structurés en missions… Lire la suite
SMITH ADAM (1723-1790)

Écrit par :  Jacques WOLFF

Dans le chapitre "L'homme et l'œuvre"  : …  D'autre part, le budget de l'État retient son attention. Pour lui, celui-ci doit être modifié. Les dépenses publiques indispensables sont en petit nombre (soit, dans l'ordre, les dépenses militaires, les dépenses de justice, les dépenses relatives aux travaux publics et aux institutions d'enseignement et enfin à la dignité… Lire la suite
TRÉSOR PUBLIC

Écrit par :  François ECK

Si l'origine du Trésor public remonte à Philippe Auguste, ce n'est qu'au début du xixe siècle, avec les réformes introduites par le comte Mollien (notamment la création d'une caisse unique, la Caisse de service), que le Trésor apparaît sous les traits qu'il présente aujourd'hui. Aucune institution… Lire la suite
YEN

Écrit par :  Sophie BRANADominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "Le taux de change fixe"  : …  Le budget de l'État alimente des subventions aux producteurs qui couvrent l'écart entre les coûts de production et les prix bloqués à la consommation. Ces subventions, bien qu'elles permettent un redémarrage de la production, sont source d'inflation parce que la dépense publique est financée par la création monétaire. Ce… Lire la suite

Afficher la liste complète (22 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.