BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BRUIT DE FOND

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

Écrit par : Michel BAPTISTEPierre BRARDJean COLLETMichel FAVREAUTony GAUTHIER

Dans le chapitre "Le procédé Dolby Stéréo"  : … Avec l'évolution de l'électronique, Ray Dolby met au point *un réducteur de bruit de fond qui porte son nom. Appliqué au son photographique, ce procédé réduit notablement le bruit de fond des pistes optiques et permet la reproduction, dans de bonnes conditions, d'enregistrements à pistes photographiques doubles (deux voies distinctes). Sur cette… Lire la suite
2.  ENREGISTREMENT

Écrit par : Michel CALMET

Dans le chapitre "Choix du nombre N de bits par échantillon"  : … (supposé alternatif et symétrique autour de zéro) de ± 1/2 × 2N. Le rapport signal sur *bruit, en valeurs de crêtes, est donc égal à 2N, ce qui donne, exprimé en décibels : 20 lg 2N = 20 N lg 2 = 6 N décibels. Il en résulte qu'avec 12 bits on arrive déjà à 72 décibels de dynamique. Ce n'est pas aussi confortable qu… Lire la suite
3.  HYPERFRÉQUENCES

Écrit par : Louis DUSSON

Dans le chapitre "Amplificateurs à faible bruit"  : … par les amplificateurs paramagnétiques à diode et par les amplificateurs à transistors à faible *bruit. Pour d'autres applications, leur très faible température de bruit est souvent inutile, quand les bruits supplémentaires parasites captés par l'antenne sont très supérieurs à celui du récepteur ; c'est le cas de la plupart des radars, des… Lire la suite
4.  ONDELETTES

Écrit par : Alexandre GROSSMANNBruno TORRESANI

Dans le chapitre "2. Une représentation efficace"  : … un grand nombre. Pour illustrer davantage les perspectives ouvertes par cette efficacité, l'exemple *du « débruitage » de signaux « bruités » est extrêmement intéressant. Il s'agit d'un problème rencontré quotidiennement par nombre d'ingénieurs ou de scientifiques à qui se posent des problèmes de mesure. En effet, quand on mesure une quantité… Lire la suite
5.  ONDES GRAVITATIONNELLES

Écrit par : Bernard PIRE

Dans le chapitre "Difficultés techniques de la détection"  : … s'oriente vers un laser de type néodyme-YAG d'une dizaine de watts, pompé par diode et stabilisé. *Extraire un signal faible implique de maîtriser les différents bruits qui pourraient le masquer. On pense évidemment au bruit sismique : si la plaine de l'Arno, choisie comme site de l'observatoire franco-italien Virgo, est de faible activité… Lire la suite
6.  PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

Écrit par : André CHABANETTE

Dans le chapitre "Sensibilité des capteurs matriciels"  : … . Passer d'une sensibilité de 100 à 200 ISO équivaut à doubler la sensibilité du capteur. Sur la plupart des appareils, le gain s'ajustera automatiquement en fonction de la quantité de lumière arrivant sur le capteur. *En augmentant la sensibilité, les bruits parasites sont eux aussi amplifiés. C'est l'équivalent du grain sur les films argentiques… Lire la suite
7.  PHYSIQUE - Les moyens de l'expérimentation

Écrit par : Michel SOUTIF

Dans le chapitre "La sensibilité"  : … on atteint une autre limite commune à tous les dispositifs électroniques : c'est le *bruit d'agitation thermique des électrons dans la résistance d'entrée, autre manifestation de la discontinuité de la matière. Dans le circuit d'entrée, les fluctuations du mouvement des électrons créent un signal qui se surajoute à celui que l'on veut… Lire la suite
8.  RADAR

Écrit par : Michel-Henri CARPENTIER

Dans le chapitre "Radars classiques"  : … parasité, c'est-à-dire qu'il reçoit en fait les échos « utiles » noyés dans ce qu'on appelle un « *bruit », schématiquement constitué de signaux brefs semblables aux échos. Le cas est le même que celui d'un récepteur de radiodiffusion (à modulation d'amplitude), et les techniciens du radar essaient d'obtenir les conditions les meilleures en… Lire la suite
9.  RADIOASTRONOMIE

Écrit par : André BOISCHOTJames LEQUEUX

Dans le chapitre "Les récepteurs et la sensibilité des radiotélescopes"  : … du sol dans les lobes secondaires de l'antenne, émissions de l'atmosphère terrestre, etc. *Mais la composante dominante, qui limite donc en général la sensibilité des radiotélescopes, est le bruit propre du récepteur lui-même. Bien que les récepteurs radioastronomiques ne diffèrent pas, dans leur principe, des autres récepteurs radio, on s… Lire la suite
10.  SONS - Audiométrie

Écrit par : André DIDIER

Dans le chapitre " L'effet de masque"  : … généralisé à tous les phénomènes vibratoires, qu'ils soient sonores, électromagnétiques ou autres ; *c'est ce qui est appelé le « bruit de fond ». En matière de transmission, celui-ci superpose l'ensemble des signaux nuisibles au signal utile en un point quelconque d'une chaîne de mesure ou d'un système de transmission. Le signal utile représente l'… Lire la suite
11.  TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

Écrit par : Irène JOINDOTMichel JOINDOT

Dans le chapitre "Principe de l'amplificateur optique à fibre"  : … pas les fluctuations de puissance du signal numérique, qui sont trop rapides pour qu'il les voie. *Dans un amplificateur optique, le bruit est constitué par l'émission spontanée amplifiée (E.S.A.) qui se décrit de la façon suivante : quelques ions retombent dans l'état fondamental sans avoir été stimulés par un photon de signal et émettent un… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média