BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BRETAGNE

Tour à tour « pointe » ou « bout » du monde, la Bretagne est un gigantesque quai situé près d'une des deux portes maritimes de l'Europe.

La région est caractérisée par une forme aisément reconnaissable. « La péninsule bretonne, lorsqu'on en suit la figuration sur la carte, présente un peu l'aspect d'un énorme mufle de bête, puissamment tendu vers les lointains atlantiques et dont la gueule entr'ouverte, formée par la rade de Brest et la baie de Douarnenez, darderait, comme une langue tricuspide, les trois pointes en croix de la presqu'île de Crozon » (Anatole Le Braz). Initialement appelée Arémorique ou Armorique (« pays en bordure de la mer »), la Bretagne est le pays paradoxal dans lequel la mer tient une place centrale. « Presqu'île ou plusqu'île », elle est en contact avec la mer sur trois façades, ce qui favorise son identification. Plus largement, son peuplement, son identité, la permanence dans l'histoire de certaines branches économiques procèdent d'un agencement subtil entre l'Armor (le pays de la mer) et l'Argoat (le pays des bois) et tient aux particularismes d'un territoire que Michelet qualifiait déjà « d'île continentale ».

Toutefois, la Bretagne est aussi concernée par de nombreuses mutations qui dépendent du degré d'ouverture de la société bretonne. Le terme même de Bretagne apparaît aux ve et vie siècles, à la faveur d'une mixité entre les populations gauloises de l'Armorique et les Bretons en provenance d'outre-Manche. Ses phases de prospérité (du xve siècle au xviiie siècle) ou de déclin (la période 1850-1950) apparaissent liées à l'intensité de ses échanges externes. Depuis 1950, époque à laquelle elle passait pour la région la plus reculée de France, elle a connu un développement extraordinaire qui en a parfois fait une région « modèle ». Certains évoquent même, dans les années 1990, un « miracle », et il est vrai que la Bretagne a plus évolué de 1950 à 2000 qu'en plusieurs siècles, même si, au début du xxie siècle, la péninsule est confrontée à de nouveaux défis.

1.  Des permanences gé [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  10 pages…

 

Pour citer cet article

OLLIVRO, MEYER, « BRETAGNE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bretagne/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« BRETAGNE » est également traité dans :

BRETAGNE, région administrative

Écrit par :  E.U.Jean OLLIVRO

La région administrative « Bretagne » , dont le chef-lieu est Rennes , s'étend sur 27 208 kilomètres carrés et est constituée de quatre départements (Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan). Par rapport à la « Bretagne historique », elle est amputée de la Loire-Atlantique : en 1941, un décret du régime de… Lire la suite
AMOCO CADIZ MARÉE NOIRE DE L' (16 mars 1978)

Écrit par :  Yves GAUTIER

Le soir du 16 mars 1978, le supertanker Amoco Cadiz s'échoue face au petit port breton de Portsall (Finistère-Nord), libérant, en quinze jours, 223 000 tonnes de pétrole léger et 4 000 tonnes de fioul lourd. Les conséquences en sont lourdes : 300 kilomètres de côtes polluées, entre 19 000 et 37 000 oiseaux morts ainsi que des… Lire la suite
ANNE DE BRETAGNE (1477-1514) duchesse de Bretagne (1488-1514) et reine de France

Écrit par :  Jean FAVIER

Fille de François II, duc de Bretagne, et de Marguerite de Foix, Anne devint duchesse de Bretagne à la mort de son père conformément à une décision prise par les états convoqués à cette fin en 1486. Par le traité du Verger (19 août 1488), le roi Charles VIII avait donné son… Lire la suite
BAGAUDES RÉVOLTE DES

Écrit par :  Paul QUENTEL

On désigne sous le nom de bagaudes (terme d'origine celtique qui signifie « les combattants ») les paysans gaulois qui se révoltèrent contre les Romains à l'époque de Dioclétien (fin du iiie siècle) et les révoltés de Gaule et d'Espagne dans la première moitié du… Lire la suite
BREST

Écrit par :  Jean OLLIVRO

Principale ville du Finistère (dont Quimper est le chef-lieu), Brest, avec 143 902 habitants dans la commune et 314 844 dans l'aire urbaine (en 2012), est la deuxième ville de la Bretagne administrative, après Rennes, la capitale régionale… Lire la suite
CADOUDAL GEORGES (1771-1804)

Écrit par :  Jean-Clément MARTIN

Né à Auray (Morbihan), Cadoudal, fils de paysan aisé, qui s'apprêtait à devenir clerc de notaire et avait manifesté dans un premier temps sa sympathie pour les patriotes, va, au nom de la défense de la religion catholique, entrer peu à peu dans l'opposition à la Révolution. Incarcéré une première fois en 1793, il gagne la Vendée dès qu'il est… Lire la suite
CARNAC ALIGNEMENTS DE

Écrit par :  Paul QUENTEL

Les alignements de Carnac sont des ensembles de pierres dressées en lignes parallèles ; ils s'étendent sur plus de 4 kilomètres et comptent 2 934 menhirs ou pierres dressées (menhir signifie pierre longue). On en dénombre trois groupes successifs : les alignements du Ménec (1 170 menhirs), ceux de Kermario et ceux de Kerlescan. On a la quasi-… Lire la suite
CHARLES VIII (1470-1498) roi de France (1483-1498)

Écrit par :  Jean FAVIER

Fils de Louis XI et de Charlotte de Savoie, Charles devint roi à la mort de son père. Sa sœur, Anne de Beaujeu, chargée de la régence par Louis XI, garda une influence profonde sur le gouvernement après la majorité du roi, proclamée en 1484, mais cela provoqua une rébellion des princes qui soutenaient les revendications du plus proche parent mâle… Lire la suite
CHOUANNERIE

Écrit par :  Jean-Clément MARTIN

Église, et se montrent jalouses de leur indépendance vis-à-vis des administrateurs des districts et des départements. Ce mouvement débouche en Bretagne sur de véritables insurrections locales, dans le Finistère, dans le Morbihan, en Loire-Inférieure, entraînant parfois morts d'hommes. Il rejoint, sans préméditation, le courant ouvertement contre-… Lire la suite
CONGÉABLE DOMAINE

Écrit par :  Françoise MOYEN

Mode de concession de la terre, le domaine congéable est surtout répandu en basse Bretagne : un propriétaire (ou « foncier ») cède, moyennant une rente convenancière annuelle, la jouissance d'une terre à un preneur (ou « convenancier »), qu'il peut à tout moment congédier ; mais le preneur est considéré comme propriétaire des « édifices et… Lire la suite
CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST

Écrit par :  Luc GUIHARD

Dans le chapitre "Historique"  : …  Ce projet de conservatoire a été initié au sein de la Société pour l'étude et la protection de la nature en Bretagne (S.E.P.N.B.), appelée depuis 1998 Bretagne vivante, par quelques militants qui dressaient le constat de la disparition des plantes sauvages sans que rien ne soit entrepris pour les… Lire la suite
CORNOUAILLE

Écrit par :  Jean MEYER

Plateau de faible altitude entrecoupé de cuvettes d'effondrement, avec des rivières faiblement encaissées, la Cornouaille s'étend de la pointe du Raz à l'Ellé, de la pointe de Penmarch à la Montagne Noire. Le climat doux, mais venteux, en fait le vrai domaine de la Bretagne maritime.… Lire la suite
EUROPE - Géographie

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIERCatherine LEFORTPierre-Jean THUMERELLE

Dans le chapitre "Le climat océanique"  : …  la latitude et l'éloignement de la mer. Le climat « océanique pur » est l'apanage des presqu'îles et des îles : l'ouest de l'Irlande, la Cornouailles, la Bretagne. L'amplitude thermique y est très faible : moins de 8 0C à Valentia en Irlande (moyenne de février 7,2 0C, moyenne d'août 15,1 0C), 11,6 0C à BrestLire la suite
FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données naturelles

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIEREstelle DUCOM

Dans le chapitre "Le climat océanique"  : …  Pour toutes ces raisons, la région française qui possède le climat le plus océanique est la péninsule bretonne ; les influences océaniques sont encore renforcées par la dérive des eaux chaudes atlantiques qui frôlent la côte septentrionale. Ces caractéristiques exceptionnelles ont permis la présence d'une… Lire la suite
FRANCE (Histoire et institutions) - Naissance d'une nation

Écrit par :  Jacques LE GOFF

Dans le chapitre "Naissance des grandes principautés territoriales"  : …  risque est celui de voir la Francie occidentale réduite à un territoire à peine plus vaste que l'ancienne Neustrie. Non seulement la Bretagne devient entièrement indépendante au milieu du ixe siècle, non seulement la quasi-totalité de la Lotharingie et de la Bourgogne-Provence demeurent en dehors du royaume de Francie occidentale, mais les… Lire la suite
FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

Écrit par :  Yves DURAND

Dans le chapitre "Le rattachement de la Bretagne"  : …  Beauvaisis, de Vendôme et de Sancerre, le Forez et le Beaujolais. La maison d'Alençon tient le duché du même nom, avec le comté du Perche, celui de Foix-Albret, des terres du Sud-Ouest au pied des Pyrénées, le Béarn en toute souveraineté et le comté de Dreux. Mais, en 1498, la Bretagne est en voie de rattachement au royaume… Lire la suite
FRANÇOIS II (1435-1488) duc de Bretagne (1458-1488)

Écrit par :  Jean FAVIER

Fils aîné de Richard d'Étampes et petit-fils du duc Jean IV, François devint duc de Bretagne à la mort de son oncle Arthur III (le connétable de Richemont), le 26 décembre 1458. Il était aussi le gendre du duc François Ier, mort en 1450… Lire la suite
GRALL XAVIER (1930-1981)

Écrit par :  André LAUDE

Incapable, par on ne sait quel barrage profond, d'apprendre la langue des siens, il fut autrement breton qu'un Théodore Botrel, qui n'hésitait pas à écrire, pour les beaux yeux de la « gueuse », la République bourgeoise : « Un Breton doit savoir mourir pour elle. » Dans ce cadre-là, Le Cheval couché (1977) est moins une «… Lire la suite
HÉLIAS PIERRE-JAKEZ (1914-1995)

Écrit par :  Thierry GLON

La biographie de Pierre-Jakez Hélias fait de lui le témoin d'une société bretonne traditionnelle. Elle enseigne, en effet, que cet enfant pauvre du pays bigouden, pour qui le breton fut langue maternelle, devint agrégé de lettres classiques et accéda à la notoriété littéraire. Son engagement confirme ce statut : il participa… Lire la suite
HERMINE, héraldique

Écrit par :  Hervé PINOTEAU

L'héraldique utilise des fourrures comme le vair et l'hermine (cette dernière n'étant que le pelage d'hiver d'un petit quadrupède) dont la blancheur est rehaussée d'un semé de bouts de queues noires. Les cadets de familles féodales, brisant les armes de leur chef pour s'en distinguer, prirent parfois un franc quartier de… Lire la suite
LÉON, Bretagne

Écrit par :  Jean MEYER

Rien n'est, en Bretagne, plus nettement individualisé que le pays léonard : ce peuple « sévère », de forte piété catholique, alliant le « puritanisme gallois » à la « démocratie cléricale », se distinguait du reste de la Basse-Bretagne et par son dialecte et par la faiblesse du rôle joué par le domaine Lire la suite
LORIENT

Écrit par :  Jean OLLIVRO

Du passé prestigieux de la ville créée sous Louis XIV pour asseoir la prospérité de la Compagnie des Indes orientales, il ne reste que le nom. Lorient a en effet été très largement détruite en 1943, à l'exception de quelques faubourgs et de l'importante base sous-marine allemande de Keroman, qui était… Lire la suite
MARÉES VERTES

Écrit par :  Alain MENESGUEN

Depuis les années 1970, un nombre croissant de plages et de vasières de la côte bretonne sont envahies, du printemps à l'automne, par une prolifération de macro-algues vertes (ulves libres et entéromorphes fixées). Cette conséquence typique (phénomène dit d'eutrophisation) d'un enrichissement excessif des eaux côtières en substances nutritives,… Lire la suite
PAPIER TIMBRÉ RÉVOLTE DU (1675)

Écrit par :  Louis TRENARD

Révolte survenue en Basse-Bretagne, d'autant plus grave qu'elle se produit pendant une émeute bordelaise au cours de la guerre de Hollande (1675). En Bretagne, les officiers seigneuriaux (sénéchal, notaire, sergent, procureur fiscal) jouaient le rôle d'hommes d'affaires du seigneur ; rémunérés par vacations, ils se… Lire la suite
QUIMPER

Écrit par :  Jean OLLIVRO

La ville de Quimper, chef-lieu du Finistère et capitale de la Cornouaille, bénéficie d'une situation remarquable au confluent du Steir, du Frout et de l'Odet (en breton, kemper signifie « confluent »). Les premières traces de la ville se trouvent au sud de l'Odet, à… Lire la suite
RENNES

Écrit par :  Jean OLLIVRO

Chef-lieu d'Ille-et-Vilaine et de la région Bretagne, Rennes est un bon exemple de petite métropole dynamique qui a connu tardivement un développement important. Alors que la ville de Rennes comptait moins de 38 000 habitants en 1851, bien loin derrière Brest (62 000 hab.), en 2012, l'… Lire la suite
ROHAN LES

Écrit par :  Hervé PINOTEAU

Illustre maison bretonne et française issue des vicomtes de Porhoët, dont la filiation remonte aux environs de 1008, donc proches parents des comtes de Rennes issus des « rois » de Bretagne. Les vicomtes de Rohan s'allièrent plus d'une fois à la famille ducale bretonne, la dernière fois en 1407,… Lire la suite
SAINT-BRIEUC

Écrit par :  Jean OLLIVRO

Située dans le nord des Côtes-d'Armor dont elle est le chef-lieu, Saint-Brieuc est une agglomération de 94 620 habitants, avec 47 450 habitants dans la commune même (2013… Lire la suite
SAINT-MALO

Écrit par :  Jean MEYERJean OLLIVRO

Située sur la côte nord de la Bretagne, dans l'actuel département d'Ille-et-Vilaine, Saint-Malo offre le curieux exemple de la création d'une capitale d'un petit pays en trois étapes. À la veille de la conquête romaine, la civitas des Coriosolites (dont la majeure… Lire la suite
SUCCESSION DE BRETAGNE GUERRE DE LA (1341-1365)

Écrit par :  Jean FAVIER

Conflit ouvert en 1341, lorsque le duc de Bretagne Jean III meurt sans enfants, après avoir marié Jeanne de Penthièvre, fille de son frère Guy (mort en 1331), à Charles de Blois, neveu de Philippe VI de Valois. Le demi-frère de Jean III, Jean de Montfort, oppose ses droits à ceux de Jeanne de… Lire la suite
Suite Sudarmoricaine, STIVELL (Alan)

Écrit par :  Eugène LLEDO

Le Breton Alan Stivell (de son vrai nom Alain Cochevelou), né le 6 janvier 1944, est un des précurseurs de la world music, qui tente d'adapter des répertoires traditionnels aux réalités technologiques d'aujourd'hui. Grâce à Alan Stivell, une multitude d'artistes vont oser insuffler une nouvelle vie à des musiques parfois… Lire la suite
TORREY CANYON MARÉE NOIRE DU (1967)

Écrit par :  Jean-Pierre RAFFIN

Même si des marées noires avaient déjà eu lieu lors des deux conflits mondiaux, le naufrage du pétrolier libérien Torrey Canyon, le 18 mars 1967, au large de la Grande-Bretagne, allait frapper l'opinion publique. Avec… Lire la suite
TRÉGORROIS ou TRÉGOR

Écrit par :  Jean MEYER

Le terme de Trégorrois évoque celui de Trigger (Cornouailles britannique), spécifiant ainsi l'origine géographique du peuplement résultant de l'invasion bretonne du haut Moyen Âge, que confirme la fréquence des toponymes en « plou ». La dénomination actuelle désigne le pays entre la Manche et la montagne d'… Lire la suite
VANNES

Écrit par :  Jean OLLIVRO

Vannes (en breton Gwened), chef-lieu du département du Morbihan, fait partie d'une Communauté d'agglomération, Vannes Agglo, qui regroupe environ 140 000 habitants. La ville elle-même compte 55 500 habitants (2013) et se trouve à distance presque égale de Nantes, Lire la suite
VANNETAIS

Écrit par :  Jean MEYER

De toutes les entités régionales de France, le Vannetais (Bro Gwened, un des quatre « pays » de la Bretagne bretonnante) est l'une des plus stables, au point que, pour l'essentiel, le département du Morbihan se superpose assez bien à la civitas des Vénètes, devenue au haut Moyen Âge le Browaroch, puis… Lire la suite
VÉNÈTES

Écrit par :  Joël SCHMIDT

Peuple que les Grecs nomment Hénètes, et dont Homère parle dans L'Iliade, les Vénètes forment une des branches indo-européennes des grandes migrations du ~ xiiie siècle. Certains d'entre eux ont même essaimé jusqu'à Vannes et en Grande-Bretagne. On les… Lire la suite
YS

Écrit par :  Paul QUENTEL

En breton Ker-Is (de ker, maison et de l'adjectif is, peu élevé). Ys est une ville légendaire, que l'on situe dans la baie de Douarnenez. Au ve siècle, la Cornouaille armoricaine était gouvernée par un roi, Gradlon (… Lire la suite

Afficher la liste complète (37 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.