BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BIBLE Ancien et Nouveau Testament

3.  Le Nouveau Testament

Dans la littérature chrétienne, vingt-sept livres occupent une place unique, car ils sont la norme de la foi du chrétien. Ils constituent ce qu'on appelle le Nouveau Testament, la seconde partie de la Bible, la première partie étant formée par la Bible des juifs, celle que les chrétiens appellent, par différence, l'Ancien Testament.

Le mot « testament », qui traduit le latin testamentum (lui-même traduisant le grec diathèkè), ne signifie pas seulement « disposition testamentaire », c'est-à-dire l'acte par lequel quelqu'un dispose de ses biens pour le moment de sa mort (Gal., iii, 15 ; Hébr., ix, 16) ; il comporte aussi le sens du mot hébreu berith (rendu en grec par diathèkè), pacte d'alliance par lequel Dieu s'engage, moyennant conditions, à combler de biens d'ordre matériel et spirituel celui qui est devenu son peuple. Il s'agit donc du Livre de l'alliance que Dieu a contractée avec Israël ; le choix du mot « testament » tend à estomper le caractère bilatéral de toute alliance, pour mettre en relief l'autorité du testateur. En ce sens complexe, les deux Testaments consignent en deux groupes de livres l'histoire de Dieu venant faire alliance avec les hommes.

Quant à l'épithète « nouveau », elle se rattache à la prophétie de Jérémie, xxxi, 31 : l'économie ancienne de la Loi écrite sur la pierre doit être parachevée en une économie nouvelle, par laquelle la Loi sera gravée dans les cœurs (cf. Rom., xi, 27 ; Gal., iv, 24-26). Peu à peu, probablement sous l'influence des paroles de Jésus à la dernière Cène (Luc, xxii, 20) où il est question de la « nouvelle alliance », sans doute aussi en raison de l'interprétation paulinienne de II Corinthiens, iii, 14, on en est venu à insister sur la lecture de l'Ancienne Alliance, et donc sur les livres qui la composent. Le terme « nouveau » pourrait prêter à confusion, si l'on pensait qu'avec lui l'ancien est écarté. Bien au contraire, une des caractéristiques essentielles du Nouveau Testament, c'est qu'il ne peut trouver son plein sens que s'il est en constante relation avec l'Ancien. Selon la formule classique de saint Augustin, « […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  15 pages…

Pour citer cet article

Paul BEAUCHAMP, Xavier LÉON-DUFOUR, André PAUL, « BIBLE - Ancien et Nouveau Testament  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-ancien-et-nouveau-testament/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2015, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.