BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BRECHT BERTOLT (1898-1956)

6.  Le retour

Inquiété par la « Commission des activités antiaméricaines », Brecht quitte les États-Unis en 1947. Il s'établit provisoirement en Suisse – où il fait jouer une Antigone adaptée d'Hölderlin, destinée à démonter les ressorts de la tragédie et du tragique – et définitivement à Berlin-Est, où il assure jusqu'à sa mort (1956) la direction artistique du Berliner Ensemble, la troupe qu'il a fondée avec son épouse, la grande actrice Helene Weigel. Deux villes se disputaient, raconte Brecht, la présence de M. Keuner (un personnage qui lui ressemble comme un frère) : l'une lui offrait de figurer au salon, l'autre de travailler à la cuisine. Brecht a opté pour la seconde proposition, qui l'amène à participer aux efforts pour construire en République démocratique allemande une société nouvelle. Cela étant, le Berliner Ensemble, accueilli après sa fondation au Deutsches Theater, ne fera son entrée dans sa propre maison qu'en avril 1954, dans ce Theater am Schittbauerdamm où avait eu lieu, en 1928, la première de l'Opéra de quat'sous. Son activité y est généreusement subventionnée. Cependant, l'esthétique de la distanciation, avec les effets critiques qu'elle entraîne, n'est guère conciliable avec le « réalisme socialiste » : heurts et difficultés ne manquent pas, tant avec la presse officielle qu'avec les autorités du régime. L'ironie veut que Brecht ait, de son vivant, connu davantage de succès à l'Ouest qu'à l'Est. À Berlin-Est, il achève sa dernière pièce, Les Jours de la Commune (1949). Il adapte Lenz, Shakespeare ou Molière. Surtout, il met en scène, confrontant son théâtre épique aux réalités du plateau. En quelques années, il forme une remarquable équipe de travail, qui renouvelle le jeu théâtral, et dont rend compte le volume intitulé Theaterarbeit.

 […]
1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  8 pages…

Pour citer cet article

Philippe IVERNEL, « BRECHT BERTOLT - (1898-1956)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertolt-brecht/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« BRECHT BERTOLT (1898-1956) » est également traité dans :

BRECHT BERTOLT (1898-1956) - (repères chronologiques)
DANS LA JUNGLE DES VILLES, Bertolt Brecht
MÈRE COURAGE, Bertolt Brecht
L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (mise en scène R. Wilson)
ACTEUR
Dans le chapitre "L'athlète et le porte-parole"
ALLEMAND THÉÂTRE
Dans le chapitre "Le théâtre en R.D.A."
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature
Dans le chapitre "Révolte et récupération"
ARDEN JOHN (1930-2012)
BAYEN BRUNO (1950- )
BENJAMIN WALTER (1892-1940)
Dans le chapitre "Révélation et tragédie. La question de l'origine"
BERLINER ENSEMBLE
BESSON BENNO (1922-2006)
DESSAU PAUL (1894-1979)
DISTANCIATION
DORT BERNARD (1929-1994)
DRAME - Drame moderne
DRAME - Les écritures contemporaines
Dans le chapitre " Pour en finir avec le jugement de Brecht ?"
DÜRRENMATT FRIEDRICH (1921-1990)
Dans le chapitre "La vision du chaos et l'inquiétude existentielle"
EISLER HANNS (1898-1962)
ÉPIQUE THÉÂTRE
GAY JOHN (1685-1732)
HAŠEK JAROSLAV (1883-1923)
Dans le chapitre "La fortune d'une œuvre"
LANGHOFF MATTHIAS (1941- )
Dans le chapitre "Un parcours"
LENYA LOTTE (1899-1981)
LITTÉRATURE - La littérature comparée
Dans le chapitre "Des influences par protestation"
LIVING THEATRE
LOSEY JOSEPH (1909-1984)
L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (K. Weill)
LA PARABOLE OU L'ENFANCE DU THÉÂTRE (J.-P. Sarrazac)
PLANCHON ROGER (1931-2009)
Dans le chapitre "Un réalisme épique"
RÉTORÉ GUY (1924- )
SAUVAGE CATHERINE (1929-1998)
SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE
Dans le chapitre "Le renouveau de l'après-guerre : approches dialectiques, approches idéalistes"
SERREAU GENEVIÈVE (1915-1981)
SERREAU JEAN-MARIE (1915-1973)
SIVADIER JEAN-FRANÇOIS (1963- )
SOBEL BERNARD (1936- )
SOCIALISTES ART DANS LES PAYS
Dans le chapitre "Hommes et styles"
STREHLER GIORGIO (1921-1997)
Dans le chapitre "Sous le signe de Brecht"
TABORI GEORGE (1914-2007)
THÉÂTRE DES NATIONS
THÉÂTRE OCCIDENTAL - La théâtralité
Dans le chapitre "Théâtre et divertissement"
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire
Dans le chapitre "Le théâtre au XXe siècle"
THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie
Dans le chapitre "Une dramaturgie de la rupture : Brecht et le théâtre épique"
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le nouveau théâtre
Dans le chapitre "Une autre contestation"
THÉÂTRE OCCIDENTAL - La scène
Dans le chapitre "Artaud et Brecht"
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Crises et perspectives contemporaines
Dans le chapitre "La royauté d'Antonin Artaud"
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Théâtre et politique culturelle
Dans le chapitre "Un ministère spécialisé"
TRAGÉDIE
Dans le chapitre "Le refus de la tragédie"
WEILL KURT (1900-1950)
WEILL KURT (1900-1950) - (repères chronologiques)

Afficher la liste complète (51 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média