BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BAVIÈRE

Plus grand Land de la république fédérale d'Allemagne avec 70 553 kilomètres carrés, la Bavière (en allemand, Bayern) comptait, en 2010, 12 500 000 habitants. 

La plaine de l'Europe centrale peuplée par les Allemands a connu, dès la fin de l'Empire carolingien et jusqu'à nos jours, une série de conquêtes, de remaniements, de guerres de religion enfin, qui en rendent l'histoire difficilement lisible. Au milieu de cette nébuleuse, la Bavière, adossée aux Alpes, apparaît comme le seul État allemand dont la continuité ait été assurée, autour de la dynastie des Wittelsbach, autour de la religion catholique dont la Bavière a été le rempart au temps de la Réforme.

Munich a joué, jusqu'à l'irruption des idées révolutionnaires, le rôle d'une grande capitale européenne, et son nom demeure associé au rayonnement de l'art baroque.

Le déclin de la Bavière a peut-être commencé le jour où, pour être plus moderne que la Prusse, elle s'est, comme la Saxe, accommodée, du système napoléonien. 

Aujourd'hui, la Bavière est un Land au sein de la république fédérale, et cet adjectif garde toute sa valeur pour qui apprécie le génie particulariste des peuples allemands.

1.   Géographie

  Cadre naturel

Terre de contrastes, la Bavière associe la zone de Munich, animée par un remarquable dynamisme urbain, et des régions profondément rurales, gardiennes des traditions germaniques. Seule une certaine permanence historique rend compte de l'unité d'un Land, très divers par ailleurs.

La Bavière ne présente pas d'unité physique. Elle s'inscrit dans un cadre montagneux : les Préalpes calcaires bavaroises au sud, les massifs hercyniens du Böhmerwald et du Frankenwald à l'ouest et au nord. Entre Danube et Main, orientées vers le nord-ouest, s'étendent les assises d'un bassin sédimentaire commun à toute l'Allemagne du Sud, le bassin de Souabe-Franconie ; les plateaux calcaires du Fränkische Alb (Jura franconien) accidentent cette zone, à la hauteur de Nuremberg, entre Bamberg et la Wörnitz. Au sud du Danube, le plate […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  7 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« BAVIÈRE » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

Écrit par :  Pierre-Roger GAUSSIN

Dans le chapitre "L'État germanique carolingien (Xe-XIIe siècle)"  : …  l'autorité du roi : ce fut l'origine des quatre « duchés nationaux » de Saxe, Franconie, *Bavière et Souabe. En Saxe, une dynastie de ducs s'était implantée ; l'un deux, Otton, s'acquit un grand prestige en luttant contre les Danois et les Slaves ; son successeur Henri s'efforça de civiliser le pays en y fondant des villes. Les ducs de… Lire la suite
BAMBERG

Écrit par :  Éliane VERGNOLLE

… *Mentionnée dès le xe siècle, la ville de Bamberg (aujourd'hui en Bavière) ne fit cependant sa véritable apparition dans l'histoire qu'au début du xie siècle, sur l'initiative de l'empereur ottonien Henri II, qui entreprit d'en faire une nouvelle capitale. Il y créa un évéché en 1007 et, au cours du xiLire la suite
BISMARCK OTTO VON (1815-1898)

Écrit par :  Michel EUDE

Dans le chapitre "Le chancelier fédéral"  : …  1870 précisent les conditions auxquelles les quatre États seront admis dans la Confédération, et* c'est pour la Bavière l'occasion de se faire reconnaître des privilèges (Sonderrechte). Toute l'Allemagne est désormais fédérée sous la direction de la Prusse. Convient-il de faire revivre au profit de celle-ci l'institution impériale ?… Lire la suite
EGCKL WILLEM (mort en 1588)

Écrit par :  Robert FOHR

… *Architecte de la cour de Bavière au temps du duc Albert V, Willem Egckl avait succédé dans cette charge à Heinrich Schöttl. À la résidence de Munich il construisit l'aile de l'Antiquarium (1569-1571) : de ce bâtiment composé de trois galeries superposées, il ne reste que le rez-de-chaussée, inspiré des cryptoportiques romains, avec une… Lire la suite
EISNER KURT (1867-1919)

Écrit par :  Léon STRAUSS

… *Homme politique et journaliste allemand. Kurt Eisner entre au journal Vorwärts en 1898. Mais il est exclu de l'organe central du Parti social-démocrate à cause de ses tendances « révisionnistes » (1905). Publiciste et critique dramatique à Munich (1910), pacifiste et humaniste plus que marxiste, il participe cependant en 1917 à la scission… Lire la suite
FRANCONIE

Écrit par :  Universalis

… *Dans l'Allemagne du début du Moyen Âge, un des cinq grands duchés nationaux (concept à la fois territorial et ethnique), les quatre autres étant la Saxe, la Lotharingie (Lorraine), la Souabe et la Bavière : la Franconie (allemand : Franken) est divisée en Franconie rhénane qui se trouve maintenant dans les Länder de Rhénanie-Palatinat, de… Lire la suite
HENRI X LE SUPERBE (1100 env.-1139) duc de Bavière (1126-1139)

Écrit par :  Anne BEN KHEMIS

… *Fils unique du Welf Henri le Noir, duc de Bavière (mort en 1126), Henri le Superbe échoua dans ses ambitions de prétendant à l'Empire. Son père, en tant que roi de Germanie, avait aidé à l'élection de Lothaire de Supplinburg, duc de Saxe, contre la promesse que son fils épouserait Gertrude, l'unique héritière du duché de Saxe. Devenu gendre de… Lire la suite
HENRI LE LION (1129-1195) duc de Saxe (1142-1180) et de Bavière (1155-1180)

Écrit par :  Anne BEN KHEMIS

… *Fils de Henri le Superbe, duc de Bavière, l'un des hommes les plus riches et les plus puissants de l'Empire germanique, et de l'unique fille de l'empereur Lothaire III, qui avait été duc de Saxe. Quand son père, manquant de peu son élection au trône d'Allemagne, se révolta et entraîna sa famille avec lui, Henri le Lion se trouva dépossédé de tous… Lire la suite
HITLER ADOLF (1889-1945)

Écrit par :  Philippe BURRIN

Dans le chapitre "L'idéologue et le politique"  : …  Avec ses 50 000 membres et sa formation paramilitaire, la SA (Sturmabteilung, section d'assaut), *le parti nazi prit du poids, mais il restait confiné à la Bavière, dont il exploitait les tensions régionalistes avec Berlin. C'est dans ce contexte, et dans le sillage des remous créés par l'occupation franco-belge de la Ruhr, que Hitler se lança,… Lire la suite
HÖCHSTÄDT-BLENHEIM BATAILLE D' (13 août 1704)

Écrit par :  Universalis

  *La plus célèbre des batailles de la guerre de la Succession d'Espagne est remportée sur les Français et leurs alliés bavarois par John Churchill, premier duc de Marlborough, et le prince Eugène de Savoie. La bataille se déroule aux abords de la petite ville de Höchstädt et du village de Blindheim (déformé en Blenheim par… Lire la suite
HOFER ANDREAS (1767-1810)

Écrit par :  Jean BÉRENGER

… *Patriote tyrolien, fusillé à Mantoue sur ordre de Napoléon. Aubergiste comme son père, Andreas Hofer prend part aux guerres contre la Révolution comme capitaine de la milice. Après le transfert du Tyrol à la Bavière, il prend la tête de l'agitation contre le gouvernement bavarois, allié de Napoléon. L'agitation n'est pas seulement fomentée par… Lire la suite
HOHENLOHE CHLODWIG, prince de Hohenlohe-Schillingsfürst (1819-1901)

Écrit par :  François IGERSHEIM

… *Appartenant à une famille princière souveraine médiatisée, Hohenlohe-Schillingsfürst, après des études de droit, se destine à la carrière diplomatique au service de la Prusse. Une convention successorale avec son frère aîné lui attribue le majorat bavarois de Schillingsfürst et fait de lui un membre héréditaire de la Chambre haute bavaroise (Lire la suite
HORMAYR JOSEPH baron von (1782-1848)

Écrit par :  Jean BÉRENGER

… *Historien et homme d'État autrichien. Entré à la chancellerie d'Autriche en 1801, Hormayr parvient deux ans plus tard au poste de secrétaire (Hofsekretär) et devient directeur des Archives d'État (Haus, Hof und Staatsarchiv). Pendant l'insurrection tyrolienne de 1809 contre l'occupant bavarois, il prend la tête du parti autrichien… Lire la suite
INTERRÈGNE GRAND (1250-1273)

Écrit par :  Anne BEN KHEMIS

… *Quand, en 1250, disparaît l'empereur germanique Frédéric II de Hohenstaufen, il laisse deux fils, Manfred et Conrad, pour hériter de l'Empire et de son royaume sicilien. Le pouvoir des Hohenstaufen sort amoindri de la lutte qu'ils ont soutenue contre la papauté : Guillaume de Hollande est proclamé anti-roi (1248) et, en Sicile, Charles d'Anjou sera… Lire la suite
KAHR GUSTAV VON (1862-1934)

Écrit par :  André BRISSAUD

… *Haut fonctionnaire de la monarchie bavaroise, Gustav von Kahr se distingue par ses idées ultra-nationalistes. En 1920, au lendemain du putsch de Kapp, il forme à Munich un gouvernement réactionnaire qui instaure un régime d'exception en Bavière. La lutte anticommuniste est menée d'une manière particulièrement violente et sanglante. Dans le même… Lire la suite
LOMBARDS

Écrit par :  Lucien MUSSETPatrick PÉRIN

Dans le chapitre "Histoire du peuple lombard"  : …  romain d'Orient, les Ostrogoths d'Italie et les Francs, dont le protectorat s'étend alors à la *Bavière. Le premier l'emporte en général, grâce aux subsides qu'il distribue, mais le roi Wacho (vers 510-540) marie ses filles à trois fils de Clovis. C'est de ce moment que date la conversion des Lombards au christianisme ; peut-être, au début,… Lire la suite
LOTHAIRE Ier (795-855) empereur d'Occident (840-855)

Écrit par :  Pierre RICHÉ

… *Fils aîné de Louis le Pieux et d'Irmingarde. Dès 814, son père lui confie le gouvernement de la Bavière. En 817, à vingt-deux ans, Lothaire est associé à l'Empire et déclaré seul héritier. Cette décision influera sur toute sa politique. Louis le Pieux, veuf, s'étant remarié avec Judith, dont il a un fils, le futur Charles le Chauve, Lothaire est… Lire la suite
LOUIS Ier (1786-1868) roi de Bavière (1825-1848)

Écrit par :  Fernand L'HUILLIER

… *Fils de Maximilien Ier Joseph, Louis Ier est avant tout un artiste. Il est conquis par l'Italie dès son premier voyage en 1805 et, en 1827, acquiert une villa à Rome dont il fera, après 1848, sa résidence principale. Il est aussi séduit par la Grèce : héritant d'une capitale en cours de rénovation, c'est en « Athènes de l'Isar… Lire la suite
LOUIS II (1845-1886) roi de Bavière (1864-1886)

Écrit par :  Fernand L'HUILLIER

… *Roi qui ne régna guère que par des caprices souvent shakespeariens, indifférent aux affaires publiques (par exemple au cœur de la crise allemande de 1866). Louis II de Bavière fut aussi un solitaire qui écarta les visiteurs et dont les voyages ressemblent à des fuites ou à des fugues, et un grand lecteur jamais rassasié. Ce n'est pas un artiste… Lire la suite
LOUIS IV DE BAVIÈRE (1287-1347) roi des Romains (1314-1346) et empereur germanique (1328-1346)

Écrit par :  Anne BEN KHEMIS

… *Louis de Wittelsbach, duc de Bavière-Ingoldstadt, est élu roi des Romains en 1314, l'emportant sur Jean de Luxembourg, roi de Bohême, fils du précédent empereur, et sur Frédéric le Beau, duc d'Autriche, héritier d'Albert et de Rodolphe de Habsbourg, roi des Romains de 1273 à 1308. Il a du mal à s'imposer, car le duc d'Autriche n'accepte pas sa… Lire la suite
MAXIMILIEN II EMMANUEL (1662-1726) électeur de Bavière (1679-1704 et 1714-1726)

Écrit par :  Bernard VOGLER

… *Malgré ses grandes ambitions politiques et ses fréquents retournements, l'électeur de Bavière Maximilien II Emmanuel n'a pas réussi à profiter de la lutte entre Louis XIV et l'empereur de Vienne. Énergique, appliqué et héroïque, il est desservi par sa légèreté et son inconstance dans ses vues politiques. Devenu électeur en 1679, il se rapproche des… Lire la suite
MONTGELAS MAXIMILIEN KARL JOSEPH DE GARNERIN comte von (1759-1838)

Écrit par :  Louis DUPEUX

… *Premier ministre bavarois d'origine savoyarde. « Français d'origine et d'éducation » (Nancy, Strasbourg), Montgelas, d'abord chambellan de l'Électeur de Bavière, Charles-Théodore, est disgracié en tant que membre de la secte maçonnique des « illuminés », interdite en 1785, hostile aux Jésuites et à l'oppression cléricale. Il est appelé en 1795 par… Lire la suite
MUNICH

Écrit par :  Roger DUFRAISSEMichelle GUILLON

… *Capitale du Land de Bavière, située sur l'Isar à 520 mètres d'altitude, Munich (en allemand München) a dépassé, depuis 1945, le cadre bavarois pour devenir une métropole européenne ; son rythme d'accroissement est le double de celui des autres villes allemandes. À l'origine, Munich n'est qu'un modeste village fondé par des moines, d'où son nom (Lire la suite
NUREMBERG

Écrit par :  Pierre RIQUET

… *Deuxième ville de Bavière, avec 501 000 habitants en 2007, Nuremberg (en allemand Nürnberg) évoque tout à la fois la prospérité matérielle et culturelle des villes du Saint Empire romain germanique, la démesure du IIIe Reich ainsi que l'activité industrielle de l'Allemagne actuelle. Une reconstruction intelligente a effacé les ravages de… Lire la suite
OTTON II (955-983) empereur germanique (973-983)

Écrit par :  Universalis

…  père meurt en 973, Otton II est accepté comme successeur sans susciter aucune opposition, bien que* des révoltes éclatent dans le duché de Bavière et de Lorraine durant les premières années de son règne. Le premier, très indépendant, s'insurge en 974, sous la conduite du duc de Bavière, Henri le Querelleur, cousin d'Otton que ce dernier finit par… Lire la suite
PALATINAT

Écrit par :  François REITEL

… *Nom issu du latin palatium (en allemand : Pfalz) qui désigne deux pays différents de l'ancien Saint Empire romain germanique : le Haut-Palatinat, dans le cadre de la Bavière, le Bas-Palatinat ou Palatinat du Rhin, dans le cercle du Haut-Rhin, de part et d'autre du Rhin avec comme capitale Heidelberg. Le Palatinat du Rhin formait un des… Lire la suite
SUSTRIS FRIEDRICH (1540 env-1559)

Écrit par :  Robert FOHR

… *Fils du peintre flamand Lambert Sustris, Friedrich fit le voyage d'Italie et fut l'élève et le collaborateur de Vasari à Florence (1564), avant d'entrer au service des Fugger, les banquiers d'Augsbourg (1565-1569). Appelé par le duc Guillaume V en Bavière en 1573, il fut nommé architecte en chef de la cour ducale en 1580 : à ce titre, il dirigea… Lire la suite
TILLY JEAN T'SERCLAES comte de (1559-1632)

Écrit par :  Georges LIVET

… *Général flamand de la Ligue catholique qui, après avoir été aux ordres du duc Maximilien de Bavière, s'allie, en octobre 1619, à l'empereur Ferdinand II contre les révoltés de Bohême. Le Brabançon Jean T'serclaes, comte de Tilly, joue un rôle très important dans la guerre de Trente Ans. Le 8 novembre 1620, il participe à la bataille de la Montagne… Lire la suite
WELFS LES

Écrit par :  Universalis

… ancêtre clairement identifiable de la dynastie est le comte Welf (Guelf), qui possède des terres en *Bavière au premier quart du xixe siècle et dont les filles Judith et Emma épousent, respectivement, l'empereur franc d'Occident Louis Ier le Pieux et le roi franc Louis le Germanique. Les analyses les plus détaillées… Lire la suite
WURTZBOURG

Écrit par :  Pierre VAISSE

… *Ville allemande de 131 300 habitants en 2006, Wurtzbourg, située sur le cours inférieur du Main (en allemand Würzburg), est la capitale du district de Basse-Franconie en Bavière. Elle est la résidence des ducs de Franconie dès le viie siècle ; selon la légende, le duc Gosbert aurait été baptisé par saint Kilian, moine irlandais… Lire la suite

Afficher la liste complète (30 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média